Le Deal du moment : -42%
MINERVA Vélo de ville – 3 vitesses Nexus
Voir le deal
79.99 €

Partagez | 
 

 [FB] Family matters ▬ Kanoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 265
Ϟ Points : 480
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 15:22


Contrairement à ce que de mauvaises langues diront certainement à son sujet, Ingrid n’est pas insensible. Elle voit que la situation est difficile. Elle ne le comprend peut-être pas au juste titre, ne sait pas tout ce que Kanoa a traversé et enduré, ne sait pas non plus toutes les difficultés qui vont avec des liens familiaux si compliqués, mais il lui faudrait être aveugle pour ne pas se rendre compte d’à quel point le géant est affecté par tout ça. Le haussement d’épaules lui fait voir rouge. Ca fait des jours qu’elle constate la situation et des jours qu’elle tient sa langue, mais maintenant que la colère est là, elle ne disparaît pas facilement. « Putain, j’sais que tu es du genre monosyllabique, mais là tu bats des records. Même pour toi. » Elle a toujours eu du mal avec les gens qui restent inactif. Si d’ordinaire elle ne classe pas Kanoa dans cette catégorie, c’est l’effet qu’il lui fait ces derniers temps. Alors oui, les événements le dépassent un peu, mais c’est le cas pour tout le monde, non ? « Et peut-être que je sais rien de ce que tu vis, ouais, mais t’es pas le seul dans cette situation, je crois. Ton cousin non plus a pas trop eu le choix quand son père est réapparu, si ? » L’oncle de Kanoa. Pas qu’il lui en ait parlé plus que ça, et c’est une autre source d’inquiétude.

Ingrid bouge pour s’assoir au bord du lit. La nouvelle position lui permet de mieux faire face à son ami. Elle garde les sourcils froncés et son agacement au creux de la poitrine parce que c’est plus facile de parler de question de famille comme ça qu’en se remémorant la petite orpheline qui sommeille au fond d’elle. « C’est quoi le vrai problème ? C’est pas une question de ne pas savoir comment parler des sujets sensibles, parce que ça, vous l’auriez déjà réglé, alors me sors pas cette connerie. » Il est trop franc et impulsif, au fond, Kanoa, pour que ce soit si simple. Ingrid, si elle s’écoute un peu, elle peut comprendre, en fait, et c’est ça plus que tout qui l’énerve. La mère de Kanoa est heureuse. Oui, elle n’a pas eu le choix que de laisser son fils derrière elle et oui, elle n’a pas pu prendre le risque de revenir. Elle avait un bébé. Que Kanoa lui en veuille pour ça, ça lui semble normal, mais pas suffisant pour justifier qu’il préfère se réfugier dans leur chambre plutôt que de rester en compagnie de cette femme. Alors elle ne voit que ce bonheur et cette famille qu’elle s’est construit ici. Ingrid sait qu’elle serait hors d’elle de découvrir ses parents, ou même un seul d’entre eux, vivant aussi simplement que s’ils étaient dans la petite maison dans la prairie alors qu’elle a dû se démerder seule toutes ces années. Peut-être qu’elle projette, ceci dit. Peut-être que les problèmes de Kanoa sont tout autre. « Avec moi t’as pas à te soucier de mal dire les choses. » Elle est coriace, elle peut encaisser.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'AukaiKanoa Ka'Aukai

Modératrice
Natif du Rowcastle

Maleko

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 722
Ϟ Points : 1555
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : Photographe | Toothi | Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Casey
Ϟ Âge du perso : 36 ans | 20 février 1983
Ϟ Pouvoir : Brume | Contrôle de la température de l'eau | Mur d'Eau | Cryokinésie
Ϟ Guide : Maleko | Gorille des montagnes
Ϟ Statut Social : If you don't terrify people a little bit, then what's the point ?
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse | Bûcheron | Cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation | Montagne Eneignée



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyMer 25 Déc 2019 - 10:05


D'aussi loin qu'il se souvienne, Kanoa n'a jamais vraiment été du genre à céder à la panique ou, tout du moins, j'avais devant une présence autre que celle de Maleko. Aussi ridicule que cela puisse être. Il n'a pas besoin d'entendre les reproches et l'agacement dans la voix de l'irlandaise, pour savoir qu'il touche le fond, du moins en terme d'expression. Mais il a le souffle légèrement coupé dans sa gorge et il n'est pas certain d'être capable de prononcer quoi que ce soit. Il se peut qu'il ait un poil pâli, mais avec le peu d'éclairage dans la petite chambre et la nuit qui tombe, il se pourrait que ça ne soit que dû à un jeu d'ombres. « Putain, j’sais que tu es du genre monosyllabique, mais là tu bats des records. Même pour toi. » Oh, il en a bien conscience, merci d'en faire la remarque, il n'a pas remarqué. « Et peut-être que je sais rien de ce que tu vis, ouais, mais t’es pas le seul dans cette situation, je crois. Ton cousin non plus a pas trop eu le choix quand son père est réapparu, si ? » La mention de son oncle, malgré toute l'affection qu'il lui porte - ou lui a porté, il n'est sur de rien - lui arrache un léger grognement. L'homme a intérêt à se sortir les doigts du cul en ce qui concerne son fils et ouvrir son esprit légèrement plus, ou il lui refait le portrait. Avec affection. Quoique, s'il continue sur cette voie, ça risque de venir de la cousine de son cousin. Ugh. Son arbre généalogique est une belle affaire. Mais là se trouve la majeure différence entre Delvan et lui, ce qu'il ne lui reproche pas, au contraire. Le bun a toujours sa famille à ses côtés. Alors qu'il l'a vu disparaître petit à petit, plein d'incompréhension sous son regard d'enfant, puis empreint de colère et d'amertume alors qu'il a enfin compris. Puis désabusé à la mort de son père, choisissant de quitter ce qu'il a toujours connu dans une tactique de survie.

Il entend plus qu'il ne voit la pompière bouger sur son lit et quand il lève les yeux il retient un mouvement de surprise quand elle semble s'être rapproché. Au moins, la bonne nouvelle est qu'il n'a plus trop de petits points noirs qui dansent devant ses yeux. Il ne va pas tenter le diable de se levant, cela dit. Autant éviter de se casser la gueule sur le sol, pas vrai ? Un peu de décorum, merde. « C’est quoi le vrai problème ? C’est pas une question de ne pas savoir comment parler des sujets sensibles, parce que ça, vous l’auriez déjà réglé, alors me sors pas cette connerie. » Si son bras tremble alors qu'il passe une main sur son visage, c'est aussi dû à un jeu d'ombres. « Avec moi t’as pas à te soucier de mal dire les choses. » Elle est coriace, la morveuse, on ne peut pas lui retirer ça. « Je ne sais pas. » Finit-il par avouer, après quelques secondes de silence et s'il sonne aussi perdu, c'est un jeu d'ombres, ça aussi. Oh, merde, ce n'est pas trop possible ça, comme excuse. Il a longtemps rêvé de retrouver quelqu'un, Kanoa. Une seule personne, parce que c'est dur, de se retrouver compagnon de la solitude quand on a grandi dans une maison remplie de vie. Sauf que, c'est le cas maintenant et ça le terrifie. Ou peut-être c'est de savoir, au fond, mais qu'il ne souhaite pas vraiment y penser. Puis, honnêtement, qui voudrait se retrouver avec un fils tel que lui ? Personne, on est bien d'accord.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- https://daearen.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai https://daearen.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa https://daearen.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 265
Ϟ Points : 480
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyJeu 26 Déc 2019 - 15:52


Ingrid n’est pas connu pour sa patience, pour sa douceur, ou pour son intelligence émotionnelle. Elle a d’autres qualités, mais pas de celles qui vont aider Kanoa à se sentir mieux, ça c’est certain. Ce n’est pas comme si elle pouvait résoudre le problème avec un peu d’huile de coude, en démontant tout et en le remontant à la perfection. Déjà, il y a trop de pièces manquantes. Il y a tous ces gens dont elle ne sait rien et qui ont été la famille de Kanoa, avant que tout ne tourne mal pour eux, tous ses disparus qui sont pourtant si important dans cet engrenage. Puis il y a les années. Elles ont glissé hors du sablier comme autant de grains de sables maintenant irrécupérables et ont encrassé la mécanique délicate. Elle n’a pas les outils qu’il faut, Ingrid. Plus que ça, des engins dans le genre, elle n’y connait rien : elle n’a jamais eu de famille, elle. Pourtant, elle a de la bonne volonté. Si on peut appeler ça comme ça parce que, on vous l’accordera, vu de l’extérieur ça n’y ressemble pas vraiment. Alors bon, voir tous ses efforts s’échouer sur un « je ne sais pas » pas plus élaboré que ça, ça lui fait lever les yeux au ciel. Ingrid voulait juste une semaine de vacances à la base, pas un merdier émotionnel et relationnel qui n’a strictement rien avoir avec elle. Super moyen de profiter de ses congés.

« Va falloir que tu fasses quelque chose quand même. » Elle conclut avec un haussement d’épaules. C’est fataliste et pas très empathique, mais c’est la vérité. « Tu peux pas éviter les sujets qui fâchent toute la semaine. » Elle est plus ou moins décidée à arrêter la conversation là : ça l’agace trop, ce sujet. Pourtant, elle aperçoit une autre façon d’aborder ces questions. Pourquoi ne pas essayer ? C’est justement ce qu’elle reproche à Kanoa, non, de ne pas oser ? « Et Maleko alors ? Qu’est-ce qu’il pense de tout ça ? » Le guide a bien son mot à dire sur ce genre de choses et, généralement, il est plus sociable que son sorcier ou qu’elle-même. Peut-être aura-t-il le mot de la sagesse ? « Il passe du temps avec le guide de ta mère ou pas ? » Si elle a affaire à deux têtes de mules décidées à ne pas passer trop de temps avec les membres de leur famille miraculeusement retrouvés, là, elle jettera l’éponge et qu’ils se débrouillent tous sans elle. Même si ça l’énerve. Kanoa a de quoi être heureux à portée de main, de quoi enfin mettre un terme à sa solitude : il a sa mère, son oncle, son cousin et la famille de son cousin. Il a de quoi avoir une famille nombreuse et soudée. Ingrid, elle, elle ne pensait pas un jour se sentir de nouveau de trop, comme quand de nouveaux potentiels parents décidaient qu’ils ne pouvaient pas la garder, comme quand on lui demandait de mieux se tenir sinon jamais personne ne viendrait la chercher. Elle ne sait même pas pourquoi elle se sent comme ça. C’est un peu la même chose que quand un autre gamin de l’orphelinat partait pour de bon dans une famille aimante.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'AukaiKanoa Ka'Aukai

Modératrice
Natif du Rowcastle

Maleko

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 722
Ϟ Points : 1555
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : Photographe | Toothi | Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Casey
Ϟ Âge du perso : 36 ans | 20 février 1983
Ϟ Pouvoir : Brume | Contrôle de la température de l'eau | Mur d'Eau | Cryokinésie
Ϟ Guide : Maleko | Gorille des montagnes
Ϟ Statut Social : If you don't terrify people a little bit, then what's the point ?
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse | Bûcheron | Cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation | Montagne Eneignée



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyLun 30 Déc 2019 - 15:24


Cette situation ne fait pas du tout partie de ses habitudes, à Kanoa. Rien de bien surprenant en soi et même avec Declan, ils ne partagent pas vraiment de grande conversations riches en émotion. Ils les évitent sans aucun doute, accord silencieux planant quand ils se retrouvent. Après, dépendant de la dose d'alcool ingéré, il est possible que le discours prenne une toute autre tournure, mais s'ils n'en ont aucun souvenir le lendemain matin, eh bien il n'y a aucune preuve de l'hypothétique conversation, si ce n'est une tempête dans l'esprit, mais ce n'est qu'un détail. Alors s'il n'a pas vraiment ce genre de conversation avec le shérif, ce n'est pas surprenant qu'il soit aussi bavard avec Ingrid. D'autant plus qu'elle exprime de vive voix ce dont il a déjà plus ou moins conscience, mais ne désire pas trop y penser. « Va falloir que tu fasses quelque chose quand même. » Une fois de plus, voilà qui prouve exactement ce qu'il vient de penser, « Tu peux pas éviter les sujets qui fâchent toute la semaine. » Ce serait mal le connaître. Ou pas, en fait, d'ordinaire il n'a aucun problème à mettre les pieds dans le plat. Il n'est pas sans se rappeler de la façon dont il a contredit Sharlston cette fameuse et terrible journée. Il n'y peut rien, après, si ses idées sont meilleures et bien plus censées. Mais dans le cas présent, il est question de sa mère, alors c'est plus délicat. « Et Maleko alors ? Qu’est-ce qu’il pense de tout ça ? » Il ferme une seconde ou deux les yeux, un soupir au bord des lèvres. « Il passe du temps avec le guide de ta mère ou pas ? »

« Quand je te disais qu'on le connaît pas, j'étais pas métaphorique. » Il passe distraitement une main sur sa barbe, qu'il devra sans doute coupe un peu prochainement, « Donc il a essayé, » déjà plus que lui, s'ils sont honnête, « mais il passe plus de temps avec d'autres guides. » Tout pour mieux s'occuper l'esprit. Il n'y en a pas un mieux que l'autre, dans cette situation. C'est que c'est difficile, aussi, d'avoir quelqu'un qui sait "tout" sur soi, alors qu'ils ne se sont jamais rencontrés. D'autant plus qu'ils ne savent rien sur eux, hormis les quelques souvenirs fantomatiques de leur enfance et ces derniers ne concernent que sa mère. Néanmoins, des deux, c'est le gorille qui a eut la réaction impulsive d'étreindre la femme alors qu'il est simplement resté figé et si son mouvement de recul quand elle a amorcé un geste l'a sans doute blessé, il ne peut pas ignorer les années qui ont passé et cette crainte qu'il a des contactes physiques, surtout quand il ne connaît pas la personne. En même temps, il a été une époque où il n'a pas rendu les coups quand on l'a passé a tabac alors qu'il descendait dans le village. Mais dans le fond, donc, on en revient donc au problème principal. C'est le serpent qui se mords la queue.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- https://daearen.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai https://daearen.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa https://daearen.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 265
Ϟ Points : 480
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyMar 31 Déc 2019 - 13:49


Maleko, c’est le dernier essai de Ingrid pour voir si, oui ou non, il y a un espoir pour que la tension qui règne dans la maisonnée s’apaise dans les jours suivants. Après tout, le guide a toujours été plus diplomate. Si l'un des deux doit faire le premier pas vers la dame et son orang-outang, il est un meilleur candidat que son bourru de sorcier. CA me rappelle quelqu’un. Fais très gaffe à ce que tu insinues. Si tu crois que j’ai pas assez d’énergie pour être agacé par quelqu’un d’autre que Kanoa, tu vas vite déchanter. Nan mais, le culot, elle n’est pas aussi bourrue que l’homme des montagnes, merci bien ! La preuve, c’est elle qui tente d’établir un semblant de discussion. Sur un sujet que le brun veut éviter, certes, mais ils ne peuvent pas continuer à tourner autour comme ils l’ont fait depuis leur arrivée ici. Ça commence à devenir très awkward. En plus, c’est Molan qui l’a tannée pour qu’elle en parle, donc c’est de la faute du lézard, pas de la sienne. Elle ignore le hey ! outré du bestiau. Elle est plus intéressée par la réponse potentielle de Kanoa, de toute façon. « Quand je te disais qu'on le connaît pas, j'étais pas métaphorique. » Ingrid lève les yeux au ciel. « Parce que tu fais si souvent dans le métaphorique, oui. » Un vrai poète, sérieusement.

Cependant, chose peu commune, Kanoa a plus que ça à contribuer à la conversation. « Donc il a essayé, mais il passe plus de temps avec d'autres guides. » C’est un peu anti-climatique, mais elle ne s’attendait pas à une solution miracle, alors elle ne peut pas se dire vraiment déçue. Elle hausse les épaules. « Au moins, il se fait des amis. Il traîne avec les guides de qui ? » Si ce sont d’illustres inconnus, ça reste toujours mieux que de rester seul à sculpter des figurines, même si les dites figurines sont très belles. En revanche, si ce sont les autres guides de la maisonnée, c’est vraiment parfait et elle donne un neuf sur dix au gorille. Elle prend son oreiller et le pose sur ses jambes, assise en tailleurs, pour y appuyer ses coudes et laisser ses mains soutenir son menton. « Pour ce que ça vaut, si j’étais ta mère, je préférerais savoir ce qui est arrivé à mon homme, même si c’est terrible, plutôt que d’avoir à imaginer pleins de scénarios différents. » Et si elle était Kanoa, peut-être qu’elle se laisserait aller à vouloir un peu de chaleur maternelle, pas qu’elle sache à quoi ça ressemble, si ce n’est ce que les films et séries en disent. Mais elle n’est pas Kanoa, elle n’a pas de mère, et elle emmerde tous ces élans sentimentaux qui ne servent à rien.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'AukaiKanoa Ka'Aukai

Modératrice
Natif du Rowcastle

Maleko

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 722
Ϟ Points : 1555
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : Photographe | Toothi | Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Casey
Ϟ Âge du perso : 36 ans | 20 février 1983
Ϟ Pouvoir : Brume | Contrôle de la température de l'eau | Mur d'Eau | Cryokinésie
Ϟ Guide : Maleko | Gorille des montagnes
Ϟ Statut Social : If you don't terrify people a little bit, then what's the point ?
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse | Bûcheron | Cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation | Montagne Eneignée



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyMer 1 Jan 2020 - 17:04



Ingrid ne lâche pas l’affaire, rien de bien surprenant en soi, surtout quand on la connaît un au minimum. Tout comme il ne faut pas être un génie pour voir qu’elle est agacée de la lourde atmosphère qui règne dans la maisonnée. Mais Kanoa ne sait pas trop quoi faire pour y remédier et se dit parfois qu’il ferait peut-être juste mieux de quitter les lieux et se trouver une chambre dans une auberge ou quelque chose du genre. Sauf que sa fierté mal placée lui souffle combien ça fait lâche et il apprécie peu. D’autant plus que la voix sonne étrangement comme celle de l’Irlandaise, alors ça l’agace d’autant plus. Cette dernière n’a pas tous les faits, non plus et il en livre au compte-gouttes. C’est un avare du partage, Kanoa, tout le monde sait ça. « Parce que tu fais si souvent dans le métaphorique, oui. » C’est à son tour de lever les yeux au ciel. Ce n'est pas comme s’il y avait marqué poète sur son front de toute façon. Fait-elle exprès d’ignorer ce qu’il vient de sous-entendre, ou bien il imagine des choses . Ça ne l’empêche pas de continuer la petite explication qu’il donne, tel le grand bavard qu’il est. « Au moins, il se fait des amis. Il traîne avec les guides de qui ? » La question lui fait arquer un sourcil, s’agit-il là d’un moyen de détourner la conversation, changeant le sujet un peu – beaucoup – lourd, d’une réelle curiosité ? « De natifs du coin, pour une partie. » Il n’a pas les noms. « Mais aussi de personnes qui sont venues visiter le coin. » Surtout ces personnes-là. Mais pas que. Maleko est le plus sociable des deux.

Ce qui signifie qu’à la différence de Kanoa, il n’a pas beaucoup de personnes à qui se confier pour faire le point sur ce qui lui arrive dans la vie. Il est sorti de ses pensées quand il capte un mouvement. Au moins, il y en a une qui se met à l’aise, ou du moins qui prétend l’être. « Pour ce que ça vaut, » il fronce les sourcils à ce début de phrase qui ne lui dit rien qui vaille, comme c’est souvent le cas lorsqu’elles sont ainsi commencées, « si j’étais ta mère, je préférerais savoir ce qui est arrivé à mon homme, même si c’est terrible, plutôt que d’avoir à imaginer plein de scénarios différents. » Il pousse un soupir, loin d’être contre la plus jeune, c’est plus en écho à ses propres pensées, traîtresses qu’elles puissent être. C’est qu’il est partagé, Kanoa et il a conscience que ce serait plus juste envers sa mère, mais, « Elle sait déjà qu’il est mort. » Il a au moins été franc sur ce point, enfin c’est son expression qui a fait office d’aveux quand la question a été posé. Et sa voix ne s’est absolument pas brisée à la fin, pas du tout, ni là, ni cette fois-ci. « Pas besoin de savoir comment. » C’est qu’il ne tient pas à rouvrir cette blessure qui a pris tant d’années à se refermer, si jamais ça a été le cas. C’est rouvrir la porte à une douleur et une colère à laquelle il ne désire pas faire à nouveau face. On ne peut pas lui en vouloir, pas vrai ? Puis s’il peut lui épargner cette peine, ce n’est pas une bonne chose ?

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- https://daearen.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai https://daearen.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa https://daearen.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 265
Ϟ Points : 480
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyJeu 16 Jan 2020 - 16:40


La réponse de Kanoa est aussi décevante que le reste. Imprécise, sans aucun nom ou aucune description, elle ne lui permet pas de s’imaginer comment le gorille occupe ses journées, si ce n’est qu’elle est tout de même rassurée de savoir qu’il ne passe pas son temps à regarder son sorcier broyer du noir et sculpter ses figurines de bois. Je lui demanderai la prochaine fois, si tu veux. C’est gentil, mais c’était à Kanoa que je posais la question. Ca lui aurait peut-être changé les idées que de parler d’autres personnes. Visiblement les quelques égards qu’elle a eu pour son grincheux compagnon de tourisme ne sont pas saisis par ce dernier et donc inutiles. Joie. Sans mentionner le fait que Maleko n’est pas plus en bons termes avec les autres habitants de la maisonnée que Kanoa ou elle-même. Ce séjour est super. Génial. L’éclate totale. Bordel, Ingrid veut retourner au boulot où elle a au moins l’avantage de pouvoir clairement envoyer ses collègues aller se faire voir.

Pourtant, elle persévère. Elle n’est pas femme à s’avouer vaincue ou dépitée, mais elle n’est pas non plus femme à faire des pieds et des mains pour autrui. Surtout pas foncer tête baissée dans une discussion qui la met mal à l’aise. Kanoa se rend-il au moins compte des efforts qu’elle fait pour sa sale tête de mule occupée à jouer les autruches ? Au lieu d’essayer de lui parler de lui-même, parce qu’elle sait l’introspection ne pas être son fort, elle essaie de prendre le parti de la pauvre femme qui a enfin retrouvé son enfant. Dur de penser à Kanoa comme étant l’enfant de quelqu’un, mais soit. Un problème pour un autre jour. Que sait-elle vraiment des gens qu’elle a été obligée de laisser derrière elle ? Que sait-elle de son mari ? « Elle sait déjà qu’il est mort. » … C’est un début, en effet. Pas le plus joyeux qui soit, mais de toute façon inévitable vu la situation : il ne ferait pas bon genre de donner de faux espoirs à une femme qui doit déjà s’estimer heureuse de retrouver son fils. « Pas besoin de savoir comment. » Ingrid fronce les sourcils, désaccord déjà écrit sur son visage avant même qu’elle ne lui donne voix. « Bullshit ! Bien sur qu’elle a besoin de savoir comment. » Il ne sera jamais dit qu’elle n’a pas des avis tranchés. « Je me doute bien que ce n’est pas agréable, pour elle comme pour toi, mais c’est de ça que je parle quand je dis qu’elle doit s’imaginer des scénarios horribles. Et même si la réalité l’est, en l’apprenant elle serait au moins fixée. » Ce n’est pas dans l’ignorance qu’elle va trouver la paix. De ça, Ingrid est bien trop consciente, orpheline qui ignore tout de ses origines et de sa famille biologique, jusqu’à sa réelle date de naissance et son pays d’origine. Elle peut prétendre ne rien avoir à en faire, elle doit toujours surveiller que ses pensées ne vaquent pas trop en ce sens, ayant depuis longtemps décidé que ce n’est que vaine perte de temps que de se questionner alors qu’elle n’aura jamais de réponse. « Qui est-ce que tu essaies de protéger au juste ? Elle ou toi ? » Elle peut accepter qu’il ne veuille pas en parler parce qu’il ne veut pas revivre tout ça. Qu’il utilise sa mère comme excuse, moins.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'AukaiKanoa Ka'Aukai

Modératrice
Natif du Rowcastle

Maleko

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 722
Ϟ Points : 1555
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : Photographe | Toothi | Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Casey
Ϟ Âge du perso : 36 ans | 20 février 1983
Ϟ Pouvoir : Brume | Contrôle de la température de l'eau | Mur d'Eau | Cryokinésie
Ϟ Guide : Maleko | Gorille des montagnes
Ϟ Statut Social : If you don't terrify people a little bit, then what's the point ?
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse | Bûcheron | Cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation | Montagne Eneignée



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyDim 26 Jan 2020 - 15:21



Il a conscience de ne pas se montrer particulièrement conciliant dans les réponses qu’il fournit à Ingrid, mais il n’a jamais prétendu être du genre à se livrer facilement. Sa naïveté, il l’a perdu en même temps que son père et s’il ne pense pas craindre quoi que ce soit de la part de la plus jeune, hormis des soupirs agacés et des paroles du même ton, voire blessantes, il ne pense pas recevoir un coup dans le dos. Peut-être un oreiller, ceci dit. Il ignore aussi pourquoi ça l’intéresse autant, au point de vouloir en discuter. Il se doute bien de la difficulté pour elle, venu ici pour prendre du bon temps et elle se retrouve ici. On a clairement vu mieux. Mais il perçoit aussi quelques mimiques montrant son malaise quant au sujet principal et pourtant, elle insiste. Il retient à peine un grognement agacé quand il voit le désaccord s’inscrire sur son visage. Typique. « Bullshit ! Bien sur qu’elle a besoin de savoir comment. » Kanoa a la vague impression que ce n’est pas uniquement de lui et de sa mère, dont il s’agit. « Je me doute bien que ce n’est pas agréable, pour elle comme pour toi, mais c’est de ça que je parle quand je dis qu’elle doit s’imaginer des scénarios horribles. Et même si la réalité l’est, en l’apprenant elle serait au moins fixée. » Il continue de l’observer, alors qu’elle continue, « Qui est-ce que tu essaies de protéger au juste ? Elle ou toi ? »

Il soupire, Kanoa et se pince l’arrête du nez, fatigué. Si la question est justifiée, enfin, pas vraiment, mais il voit où elle souhaite en venir, ça n’aide en rien. « Ingrid, » commence-t-il d'une voix lasse, « aux dernières nouvelles, ses parents, qui l’ont bannis sont également responsable de la mort de mon père. » Informations floues, mais dont il doute nettement moins, maintenant qu’il possède ce savoir sur la relation qui lie ses grands-parents et leur fille. Ont-ils graissé la patte du docteur, ou pis encore, sont-ils même responsable de la maladie de son père ? Théorie un peu poussée comme il en est, il ne veut rien mettre de côté. « J’ai pas besoin d’être protégé et elle a pas besoin de savoir ça. » Des fois, il aurait préféré rester ignorant lui aussi. Mais il veut aussi des réponses et les responsables punis, sauf qu’il ne se fait aucune illusion. Si on a les ressources adéquates, on ne risque pas la prison. Puis, quelle personne souhaite entendre ce dont son responsable ses parents, après tout ? Ça lui paraît trop cruel au même titre de la douleur que ça lui procurerait à raconter. Il décroise les jambes pour les étendre devant lui, grimaçant légèrement l’articulation d’un genou craque, sinistre son dans le silence pensant de la pièce.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- https://daearen.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai https://daearen.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa https://daearen.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 265
Ϟ Points : 480
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyLun 27 Jan 2020 - 11:57


« Ingrid, » Ça commence mal. Elle déteste ce ton qu’il se donne de patience forcée : ça lui rappeler trop de travailleurs sociaux et de professeurs exaspérés essayant de ne pas lui tenir trop rigueur de son comportement tout en étant horriblement condescendant. C’est normal,, disaient-ils, tu n’as pas de parents pour t’expliquer ce genre de choses. Ça lui fait serrer les poings. Ok, peut-être que toute cette situation et ce merdier familial chez les Ka’Aukai lui fait penser à d’autres joyeusetés qu’elle préférerait oublier. Mais c’est stupide, toute cette situation ! Ce devrait être un heureux événement, ou au moins un moment où chacun peut poser les questions qui lui tiennent à cœur. Pas s’esquiver et s’éviter et vivre avec cette angoisse omniprésente qui la rend malade. « aux dernières nouvelles, ses parents, qui l’ont bannis sont également responsable de la mort de mon père. » Ah, là, oui, ça donne moins envie d’avoir une famille à elle. Merci pour le pep’s talk, ça lui remet les idées au clair sur ce qu’elle a dit ces dernières années : elle n’a besoin de personne et sait s’en sortir seule. Mais ce n’est pas d’elle dont il est question, encore heureux. « S’ils sont déjà ceux à l’avoir séparée de sa famille, je suis pas certaine que ce soit un tel choc pour elle d’apprendre ça. Dur et triste, oui, mais ça doit déjà faire partie de ces hypothèses. » Après tout, il l’ont séparé de son bébé et l’ont plus ou moins condamnée à mort en la poussant au delà des frontières. C’est un miracle qu’elle soit ici.

« J’ai pas besoin d’être protégé et elle a pas besoin de savoir ça. » Elle le fixe deux secondes, incrédule, puis lève les yeux au ciel avec un agacement presque palpable. « Ah oui, ça se voit, tu n’es pas du tout du genre à t’isoler dans la chambre pour éviter d’avoir ces conversations, excuse moi. Ce n’est pas l’attitude de quelqu’un qui cherche à se protéger, pardon. » S’il n’est même pas capable de voir ou d’avouer cela, elle ne peut pas grand chose pour lui. Il est bien loin dans le déni. « Et comme tu dis, tu connais si bien ta mère que tu sais ce dont elle a besoin ou non. » C’est un coup bas, mais elle n’est pas réputée pour tenir sa langue quand elle dit quelque chose, Ingrid. Elle s’est pris plus d’un coup comme ça et elle semble ne jamais devoir apprendre la leçon. A la place elle a appris à encaisser et à se battre. « Tu sais, il y a une idée formidable qui m’a traversé l’esprit, et qui serait de peut-être lui demander à elle ce qu’elle veut savoir et si elle a des questions à te poser. » Elle hausse les épaules puis se rallonge. « Enfin bon, c’est juste une idée ça. Je crois que ça s’appelle “communiquer”. »

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'AukaiKanoa Ka'Aukai

Modératrice
Natif du Rowcastle

Maleko

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 722
Ϟ Points : 1555
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : Photographe | Toothi | Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Casey
Ϟ Âge du perso : 36 ans | 20 février 1983
Ϟ Pouvoir : Brume | Contrôle de la température de l'eau | Mur d'Eau | Cryokinésie
Ϟ Guide : Maleko | Gorille des montagnes
Ϟ Statut Social : If you don't terrify people a little bit, then what's the point ?
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse | Bûcheron | Cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation | Montagne Eneignée



[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 EmptyDim 16 Fév 2020 - 16:27



Se perdre dans les théories créées par son esprit est déplaisant et pourtant une pratique familière avec laquelle il n’a jamais souhaité s’approcher de nouveau. Comme quoi, on n’a pas toujours ce que l’on veut et, quand c’est le cas, on ne sait pas trop où donner de la tête. Parce qu’il en a rêvé, Kanoa, de retrouver sa mère, parfois même littéralement et maintenant qu’il fait réellement face à ce rêve, il est juste perdu. Ingrid insiste pourtant et si une part de lui comprend ce qu’elle sous-entend, l’autre, amère et désillusionnée par le monde, a juste envie de l’envoyer paître. Il se montre raisonnable, aussi surprenant que ça puisse être. Il aimerait bien qu’elle comprenne aussi son propre point de vue sur la situation, mais c’est sans compter l’entêtement de la plus jeune. Même si, dans le fond, qui ça surprend ? Alors il répond ce qu’il peut et comme il veut, « S’ils sont déjà ceux à l’avoir séparée de sa famille, je suis pas certaine que ce soit un tel choc pour elle d’apprendre ça. Dur et triste, oui, mais ça doit déjà faire partie de ses hypothèses. » Il fronce les sourcils et sert sa mâchoire. Il n’a vraiment pas besoin d’entendre tant de paroles sensées, merci bien. Il a son propre esprit pour ça, ce qu’il tente de faire taire au mieux. Alors oui, il se persuade que sa mère n’a pas besoin de savoir ça. « Ah oui, ça se voit, tu n’es pas du tout du genre à t’isoler dans la chambre pour éviter d’avoir ces conversations, excuse moi. Ce n’est pas l’attitude de quelqu’un qui cherche à se protéger, pardon. » Son reniflement n’a rien d’amusé. S’il s’éloigne afin d’éviter de croiser sa mère, ce n’est pas uniquement pour justement, l’éviter. Il ne souhaite pas trop se rappeler à la maisonnée, notamment en sachant que son frère – et en voilà une pensée étrange – y vit également. Sa mère a un fils qu’elle a pu voir grandir et il estime cruel de lui laisser voir celui qu’elle a été forcée de quitter. Encore plus quand il a conscience de la déception qu’elle doit ressentir.

« Et comme tu dis, tu connais si bien ta mère que tu sais ce dont elle a besoin ou non. » Le regard qu’il lui lance est dénué de toutes émotions. Elle en sait quoi, de toute façon . Aux dernières nouvelles, aucune famille se trouve dans son entourage et certainement pas la sienne. Il se sort la joue intérieure afin de retenir ces remarques d’une bassesse et d’une cruauté sans nom. Il y parvient de justesse, contrairement à d'autres. « Tu sais, il y a une idée formidable qui m’a traversé l’esprit, et qui serait de peut-être lui demander à elle ce qu’elle veut savoir et si elle a des questions à te poser. Enfin bon, c’est juste une idée ça. Je crois que ça s’appelle “communiquer”. » Desserrer la mâchoire demande plus d'efforts que prévus. La brume apparue dans la pièce est preuve suffisante de combien le trop-plein d’émotions et là. Alors il préfère éviter d’en s’en prendre à Ingrid, qui serait une victime bien trop facile et il se lève d’un coup, quittant la chambre et la maisonnée dans la foulée, un nuage de brume protectrice l’entourant. Il laisse derrière lui le couteau qu’il a utilisé plus tôt d’enfoncé dans le parquet. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a le verbe facile Kanoa. Un orateur de premier ordre.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- https://daearen.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai https://daearen.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa https://daearen.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Contenu sponsorisé





[FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: [FB] Family matters ▬ Kanoa   [FB] Family matters ▬ Kanoa - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Family matters ▬ Kanoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: ALODIA :: LOGEMENTS-