Le Deal du moment : -32%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1499 €

Partagez | 
 

 It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Brenhin DonoghueBrenhin Donoghue

Modératrice
Natif de Farvald

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 5ee8474c82eaa7b3d80d86dd33e31595

Ϟ Inscription : 12/01/2019
Ϟ Messages : 90
Ϟ Points : 95
Ϟ Avatar : Toby Stephens
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Ingrid & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Télépathie et manipulation des souvenirs
Ϟ Guide : Muireann, requin à pointes noires



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyMar 22 Jan 2019 - 20:51






formulaire d'intro


Date du rp : 28 septembre 2018
Météo : Il est tôt le matin et la fraicheur automnale commence à s’installer, pas encore chassé par ce qu’il reste du soleil d’été
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : And so the drama begins It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 2633565496




Il était tôt. De ça, Brenhin était conscient. Il était aussi conscient de la drôle de situation dans laquelle il se trouvait, si loin de toutes les éventualités auxquelles il avait pu penser, si loin de toutes les circonstance pour lesquelles il avait planifié. Eamon est là, se répéta-t-il pour la centième fois depuis la vieille. Il devait s’accrocher à ça, s’accrocher à l’important. Cependant c’était une partie du problème, n’est-ce pas ? Brenhin n’avait aucune foutue idée de ce qu’il faisait dans ce château avec cette bande d’explorateurs amateurs et tous les risques qui allaient avec. Il n’était pas prêt à sortir des ombres, aurait mille fois préféré s’esquiver, retourner à Alodia, revoir sa mère, ou au moins retrouver Muireann sur la plage. Et pourtant, il avait sagement suivi le mouvement. Il n’avait presque pas parlé, adoptant le rôle de victime qui lui collait à la peau depuis qu’ils l’avaient trouvé dans les arènes de Farvald, homme un peu traumatisé qu’on ne voulait pas brusquer. Et maintenant il était là. Soudain, Brenhin ne supporta plus de rester immobile dans un lit où il ne trouvait pas le sommeil ; l’oisiveté ne lui avait jamais réussi et il en avait eu plus que sa dose à Farvald.

Une planche grinça sous son poids et il s’immobilisa. Dans le silence matinal, tous les bruits lui paraissaient décuplés et les dernières années lui avaient appris l’importance de la discrétion, mauvaise manie qui lui collait à la peau alors qu’il ne parvenait pas à se sentir à l’abri dans ce vieux château. Plus prudent, Brenhin sortit finalement de sa chambre. Il avança dans le couloir, sûr de sa destination maintenant qu’il avait cessé de ruminer et d’hésiter, et ouvrit la deuxième porte sur sa droite. Il savait qu’Eamon dormait là parce qu’il avait tout simplement été hors de question de laisser quelqu’un emmener son vieil ami sans savoir où, pas quand il avait passé tant de temps à sa recherche, pas quand il l’avait enfin trouvé. Sauf qu’Eamon ne dormait pas, apparemment, et qu’il s’apprêtait à sortir de la pièce. Brenhin sursauta et étouffa un juron. Il poussa doucement l’autre homme avant de se faufiler à l’intérieur, porte fermée derrière lui sans laisser le temps au blond de lui en donner la permission.

Sa mâchoire se serra alors qu’il constatait la mine amochée de son ancien partenaire. Son passage éclair à Farvald ne lui avait pas réussi, de toute évidence. S’il en croyait la quantité de bandages et de marmonnements agacés qu’il avait récolté la veille, on pouvait en dire tout autant pour Brenhin. « Eamon... » Il s’interrompit avec un froncement de sourcils, incertain de ce qu’il convenait de dire dans ce genre de situation. Ce n’était pas tous les jours qu’on était réuni avec son meilleur ami après une vingtaine d’années de séparation. Et après d’autres choses dont il n’était définitivement pas question maintenant, ni plus tard, pas avec la jolie brune enceinte qui avait aidé Eamon à marcher jusqu’ici. « T’étais passé où, bordel ? » Peut-être pas l’approche la plus diplomatique, mais ce n’était pas le point fort de Brenhin. Pas avec les gens qu’ils ne cherchaient pas à manipuler en tout cas. « Je t’ai cherché partout depuis que la brèche a rouvert. » Il ne voyait pas l’utilité de mentir à ce sujet : Eamon avait été la personne à qui il avait confié le plus de chose depuis son départ d’Alodia, alors pas de raison de changer les vieilles habitudes, pas vrai ?

_________________



© CODE BY LÚTHIÈN
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1866-brenhin-cause-in-your-warmth https://daearen.forumactif.org/t1877-carnet-de-brenhin-donoghue#18287 https://daearen.forumactif.org/t1876-journal-de-bord-de-brenhin-donoghue https://daearen.forumactif.org/t1875-inventaire-de-brenhin-donoghue#18283

Eamon WardlowEamon Wardlow

Administratrice
Natif du Rowcastle

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon PPgT7pT

Ϟ Inscription : 21/03/2018
Ϟ Messages : 233
Ϟ Points : 180
Ϟ Avatar : Rupert Penry Jones
Ϟ Crédits : Luthièn - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adrian, Alexander, Arthur, Chadwick, Elwyn, Jonathan
Ϟ Âge du perso : 44 ans
Ϟ Pouvoir : Boules d'eau, pluie sans nuage
Ϟ Guide : Un furet appelé Hadès
Ϟ Statut Social : Célibat devenu compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : A usurpé une partie de l'identité d'un sorcier qui devait venir à Daearen et qui devait être professeur de sports magiques. Eamon est donc devenu prof à l'institut !
Ϟ Lieu de résidence : Depuis peu, a trouvé un petit appartement au Meiklam



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyMer 30 Jan 2019 - 17:30


Eamon s'était évanoui au milieu de la foule, des journalistes et des autres explorateurs. Ensuite, le néant. Jusqu'à ce qu'il se réveille en pleine nuit, couvert de sueur, dans une chambre qui n'était pas la sienne. * Tu vas bien ? * Le furet était assis au pied du lit, face à son sorcier. « Qu'est-ce qu'il s’est passé ? Où je suis ? » Craignant que Eamon ait perdu la mémoire, Hadès se redressa et décida de lui répondre par une autre question. * Tu ne te souviens de rien ? On est au château du Kyngdon... * Eamon était encore un peu endormi et troublé. Il se donna alors du temps pour réfléchir et tout lui revînt en mémoire. L'exploration, la captivité dans l'arène, l'annonce de la grossesse de Noomi, Brenhin, le combat, la rencontre avec deux inconnus, le retour au Kyngdon. Hadès capta ses pensées, ce qui lui permit d'avoir une réponse. * Ton corps a atteint sa limite hier. Tu ne pouvais pas en supporter davantage, alors ne t'en veux pas d'avoir perdu connaissance. * Eamon aurait préféré ne pas se donner en spectacle, pour une fois. « Oui, tu as raison. » Encore épuisé, le sorcier tomba sur son oreiller et ne tarda pas à se rendormir.

Quelques jours s'étaient écoulés et Eamon se trouvait encore dans le château de Roann. Il était très tôt, le soleil n'avait pas encore pris sa place dans le ciel et le sorcier avait déjà ses deux yeux grands ouverts. Toutes ces heures passées à dormir avaient été suffisantes et il en avait assez de rester allongé sans rien faire. Alors, d'un seul geste, il se débarrassa de ses couvertures et posa les deux pieds par terre en passant une main sur son visage. Tout endormi, Hadès n'eut pas le courage de faire remarquer à son sorcier qu'il lui avait tout lancé dessus. D'autant plus que, bien vite, le petit furet s'habitua à la chaleur des couvertures et se laissa de nouveau emporter par le sommeil. Soudain, un craquement attira l'attention d'Eamon qui venait à peine de se lever de son lit. Et c'était d'ailleurs la première fois qu'il pouvait réellement poser les pieds par terre sans ressentir une vive douleur dans tout son corps.

Eamon était en train de sortir de sa chambre lorsque Brenhin apparut devant lui et le poussa à l'intérieur avant de refermer la porte derrière eux. Était-il suivi ? Essayait-il de se cacher ? Ces questions, Eamon n'arriva pas à les poser. Il n'avait pas parlé à Brenhin depuis des années et avait l'impression que tout ce qu'il était en train de vivre était un rêve étrange et non la réalité. « Eamon... » Les yeux clairs du principal intéressé ne lâchaient plus ceux de son ami et il resta muet en attendant la suite. « T’étais passé où, bordel ? » Retour à la réalité. C'était bien Brenhin en face de lui. « Je t’ai cherché partout depuis que la brèche a rouvert. » Depuis qu'elle avait rouvert ? Eamon grimaça lorsqu'une douleur se réveilla sur son flanc gauche. « Je crois qu'on a beaucoup de choses à se dire toi et moi. » Parce que, Brenhin n'était pas censé savoir que Eamon aussi avait été banni de Daearen. « Cormag n'a pas vraiment apprécié de me voir fouiner dans ses affaires pour essayer de te retrouver, alors il m'a banni moi aussi. » Cette histoire était tellement vieille que Eamon en parlait comme si ce n'était qu'un fait parmi tant d'autres. « Je n'ai pu revenir qu'en janvier. Pas étonnant que tu ne m'aies pas retrouvé avant. » Et maintenant ? Eamon ne put s'empêcher de penser à tout ce qui s'était passé avant que Brenhin ne soit banni de Daearen. Devait-il aborder le sujet ? Se taire ? Et pour Noomi ? Tout était devenu tellement compliqué tout d'un coup. « Ça faisait combien de temps que tu étais dans cette arène ? » Parce qu'il était quand même pas mal inquiet et curieux de le savoir.

_________________


Mes awards 2019 - merci à tous... je crois ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1437-eamon-wardlow-love-me-or http://leatherland.forumactif.org/t1452-carnet-de-eamon-wardlow http://leatherland.forumactif.org/t1453-inventaire-de-eamon-wardlow

Brenhin DonoghueBrenhin Donoghue

Modératrice
Natif de Farvald

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 5ee8474c82eaa7b3d80d86dd33e31595

Ϟ Inscription : 12/01/2019
Ϟ Messages : 90
Ϟ Points : 95
Ϟ Avatar : Toby Stephens
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Ingrid & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Télépathie et manipulation des souvenirs
Ϟ Guide : Muireann, requin à pointes noires



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyLun 4 Fév 2019 - 22:20


Brenhin fixait son ami. C’était une chose pour laquelle il refusait d’être gêné : après tout le temps qu’il avait passé à le chercher, il estimait que c’était son droit. D’autant plus vu l’état dans lequel Eamon était rentré de l’exploration. Il avait passé les derniers jours à dormir, repos bien mérité, mais qui avait mis les nerfs du rouquin à vif, toujours inquiet quand il était question de son meilleur ami. Il ne rata pas la grimace de douleur. Son froncement de sourcil s’accentua et il posa une main sur l’épaule du blond, le premier contact physique en presque vingt ans d’un naturel presque déroutant. « Je crois qu'on a beaucoup de choses à se dire toi et moi. » Depuis quand Eamon parlait-il en euphémisme ? L’image de la charmante brune -Noomi, lui murmura la part la plus traître de son esprit- s’imposa à lui. « Hmm », acquiesça-t-il, neutre, tout en poussant doucement l’autre homme vers le lit, décidé à le voir se ménager. Il n’avait rien à faire debout si ses blessures se rappelaient encore à lui, songea-t-il tout en ignorant l’hypocrisie évidente de la chose. Brenhin était plus doué pour prendre soin de ses proches que de lui-même.

« Cormag n'a pas vraiment apprécié de me voir fouiner dans ses affaires pour essayer de te retrouver, alors il m'a banni moi aussi. » Son humeur n’était déjà pas au beau fixe et cette nouvelle information ne faisait rien pour arranger les choses. Tout ça était vraiment de sa faute, pas vrai ? Il aurait pu rester au Rowcastle, s’il ne s’était pas senti obligé de faire des vagues, de remuer l’équilibre précaire qu’il avait trouvé après la mort de leur ancien Monsieur Loyal. Si seulement il avait pu mettre sa foutue curiosité de côté deux minutes ! Mais non, Brenhin était un impulsif, un grand buté qui ne comprenait que trop tard les dangers dans lesquels il se fourrait. Dans lesquels il entraînait les autres avec lui. « Bordel, tu n’aurais pas dû fourrer le nez là-dedans, voyons. » La remarque était plus fatiguée que vraiment agacée, le reproche adressé à lui-même plutôt qu’à son ami. Il rapprocha une chaise qui traînait dans un coin de la pièce pour s’asseoir près du lit. Il y avait un espace entre Eamon et lui qui n’existait pas quand ils étaient encore membre de la troupe de cirque, mais Brenhin ne pouvait pas prétendre à la même aisance naturelle qu’à l’époque. Il y avait trop de choses qui s’étaient passé depuis, pour l’un comme pour l’autre, trop d’événements dans la vie de son ami dont il ne savait absolument rien.

Il ne savait pas, par exemple, que tout ce temps qu’il avait passé à parcourir les villages à la recherche d’Eamon, l’autre homme n’avait même pas été dans ce monde. « Je n'ai pu revenir qu'en janvier. Pas étonnant que tu ne m'aies pas retrouvé avant. » Ça arracha un petit rire sans humour au télépathe, front dans les mains, genoux sur les coudes et regard fixé sur le parquet. Pas étonnant en effet, malgré tous les efforts qu’il y avait mis. « Ça faisait combien de temps que tu étais dans cette arène ? » Il grimaça. Il avait passé du temps à Farvald, plus qu’il n’aurait jamais voulu, sentiment étrange quand il se rappelait à quel point il avait regretté d’avoir dû quitter son village natal quand il n’était qu’un petit enfant trop jeune pour réaliser les atrocités qui y avaient lieu. Il avait un peu perdu le fil du temps, Brenhin, à la fin, bercé par le rythme des combats et des rations. « Un peu plus longtemps que janvier. » Depuis presque un an, en fait, mais Eamon n’avait pas besoin d’autant de précisions, n’est-ce pas ? Qu’est-ce que ça changerait sinon que de retourner un peu plus l’estomac du blond ? Et Brenhin ne voulait pas vraiment en parler, ni y songer plus que de raison. Les mois avaient été longs et solitaires, sans Muireann, sans avoir revu sa mère, sans avoir retrouvé les visages familiers de son ancienne troupe, sans même le crépitement de sa magie pour le sortir de la prison de son esprit.

Il prit une inspiration qu’il aurait voulu un peu moins tremblante et un peu plus profonde. Il était grand temps de changer de sujet. D'autant plus qu'il ne tenait pas particulièrement à ce qu'Eamon se demande ce qu'il foutait en dehors des frontières hors de toute exploration programmée. Ces yeux accrochèrent un peu de fourrure dans un repli des couvertures et un petit sourire passa sur ses lèvres. « Bonjour Hadès », il chuchota doucement, en tendant la main vers le lit, en direction du furet. Il savait à quel point ça avait été dur pour lui d’être séparé de Muireann et il ne pouvait qu’imaginer ce que ça avait été pour Eamon et Hadès. Il se redressa un peu sur sa chaise. « Tu as passé un bon moment dans l’autre monde, » euphémisme à nouveau, il fallait croire que c’était leur nouvelle façon de communiquer, « qu’est-ce que tu es devenu là-bas ? » C’était un sujet aussi neutre qu’il pouvait l’espérer, n’est-ce pas ?

_________________



© CODE BY LÚTHIÈN
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1866-brenhin-cause-in-your-warmth https://daearen.forumactif.org/t1877-carnet-de-brenhin-donoghue#18287 https://daearen.forumactif.org/t1876-journal-de-bord-de-brenhin-donoghue https://daearen.forumactif.org/t1875-inventaire-de-brenhin-donoghue#18283

Eamon WardlowEamon Wardlow

Administratrice
Natif du Rowcastle

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon PPgT7pT

Ϟ Inscription : 21/03/2018
Ϟ Messages : 233
Ϟ Points : 180
Ϟ Avatar : Rupert Penry Jones
Ϟ Crédits : Luthièn - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adrian, Alexander, Arthur, Chadwick, Elwyn, Jonathan
Ϟ Âge du perso : 44 ans
Ϟ Pouvoir : Boules d'eau, pluie sans nuage
Ϟ Guide : Un furet appelé Hadès
Ϟ Statut Social : Célibat devenu compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : A usurpé une partie de l'identité d'un sorcier qui devait venir à Daearen et qui devait être professeur de sports magiques. Eamon est donc devenu prof à l'institut !
Ϟ Lieu de résidence : Depuis peu, a trouvé un petit appartement au Meiklam



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyJeu 7 Fév 2019 - 20:51


Lorsque Brenhin posa sa main sur son épaule, Eamon suivit le geste du regard et ressentit un léger frisson. Parce qu'il était bien là, devant lui, vivant mais inquiet. « Hmm » L’éloquence de Brenhin lui avait manqué. Eamon allait sourire lorsque le rouquin le poussa doucement jusqu'à son lit. L'esprit du sorcier dérapa légèrement, car au lieu de comprendre que son ami voulait qu'il se repose, Eamon était en train de croire à un tout autre contexte. Alors, il le dévisagea, se demandant ce qui allait se passer par la suite, mais les minutes s'écoulèrent et Brenhin était toujours debout, attendant sûrement que le blond se mette à parler. Cormag. Il devait parler de Cormag et de ce qu'il avait fait. « Bordel, tu n’aurais pas dû fourrer le nez là-dedans, voyons. » Eamon planta son regard dans celui de Brenhin lorsqu'il s'installa sur une chaise, face à lui. « Tu aurais préféré que je t'attende sagement sans rien faire ? Tu me connais, Brenhin. » Depuis qu'ils étaient amis, Eamon faisait preuve d'une grande loyauté envers lui. Ne rien faire, ça aurait été comme l'abandonner et lui tourner le dos.

Eamon donna plus d'explications à Brenhin sur son retour à Daearen. En revanche, il manquait d'informations concernant son vieil ami. Par exemple, depuis quand avait-il été enfermé dans cette arène, à se battre contre tous ceux qui lui avaient laissé des marques encore visibles sur le corps ? « Un peu plus longtemps que janvier. » Eamon eut un petit rire forcé, à peine étonné de la réponse que venait de lui donner Brenhin. Une réponse vague qui lui laissait imaginer le pire. « Bonjour Hadès. » C'est ça, change de sujet. Le petit furet ouvrit légèrement les yeux et s'approcha de la main de Brenhin pour lui faire savoir qu'il était ravi de le revoir. Peut-être que maintenant, son sorcier allait arrêter de naviguer à droite à gauche pour s'occuper l'esprit. « Tu as passé un bon moment dans l’autre monde. » Voilà, c'était exactement ce à quoi Hadès pensait. Eamon, lui, déglutit difficilement. Il revoyait encore le visage et l'expression de Brenhin lorsque Noomi s'était accrochée à son cou dans l'une des cellules de l'arène. « Qu’est-ce que tu es devenu là-bas ? » Le blond haussa les épaules et ignora la douleur qui suivit. * Et pas que dans l'autre monde, hein. * Mais Brenhin n'était peut-être pas au courant que Noomi, il ne l'avait pas ramené de là-bas. « Pas grand chose, en réalité. Je suis resté sur place. J'ai fait office de serveur en me disant qu'un jour, la brèche allait de nouveau rouvrir. » Et il n'avait eu l'information que deux ans plus tard, parce que tout un groupe de sorciers de Daearen s'était retrouvé piégé dans la forêt à proximité. « Ce que tu as vu... » Il n'osa pas croiser le regard de Brenhin tout de suite, cherchant ses mots en fixant ses doigts qu'il tordait dans tous les sens. « Noomi. Ce n'est pas ce que tu crois. » Eamon leva enfin les yeux. Pourquoi devait-il se justifier ? Presque vingt années s'étaient écoulées depuis cette fameuse nuit où Brenhin avait disparu. « Tu as fait quoi, toi ? Et comment tu t'es retrouvé dans le village des humains ? »


« Flashback »
1999, Rowcastle



Eamon rigolait avec le reste de la troupe devant un feu de camp, à la belle étoile. Un verre de whisky à la main, il remarqua Brenhin qui partait en direction du chapiteau. Il attrapa d'une main un verre vide, une bouteille, et ne tarda pas à le suivre. Sans grande surprise, il le retrouva dans sa chambre. Avec un grand sourire, Eamon posa le verre sur une table embarrassée et versa une bonne quantité d'alcool à l'intérieur. « Si tu pensais rester seul dans ton coin, c'est raté. » Une fois le verre plein, il posa la bouteille à côté. « Tu as l'air d'avoir l'esprit bien occupé. Je me trompe ? » Eamon but une gorgée d'alcool et posa son verre vide où il put, puis croisa les bras.

_________________


Mes awards 2019 - merci à tous... je crois ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1437-eamon-wardlow-love-me-or http://leatherland.forumactif.org/t1452-carnet-de-eamon-wardlow http://leatherland.forumactif.org/t1453-inventaire-de-eamon-wardlow

Brenhin DonoghueBrenhin Donoghue

Modératrice
Natif de Farvald

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 5ee8474c82eaa7b3d80d86dd33e31595

Ϟ Inscription : 12/01/2019
Ϟ Messages : 90
Ϟ Points : 95
Ϟ Avatar : Toby Stephens
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Ingrid & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Télépathie et manipulation des souvenirs
Ϟ Guide : Muireann, requin à pointes noires



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyLun 11 Fév 2019 - 19:36


Il n’avait pas conscience, Brenhin, de la façon dont ses gestes pouvaient être interprétés, tout entièrement préoccupé par son inquiétude pour l’état de son vieil ami. Le moment de blanc dans la discussion, il l’attribua à la difficulté de trouver par où commencer pour rattraper toutes les années perdues, temps bêtement perdu, il en conviendra facilement. A cause de Cormag. A cause de Brenhin lui-même, un peu, aussi. « Tu aurais préféré que je t'attende sagement sans rien faire ? Tu me connais, Brenhin. » Oui, il connaissait Eamon et, bien sur, il aurait dû compter sur son entêtement et sur l’amitié profonde qui les liait. Si leurs places avaient été inversées, il aurait fait de même. Seulement, il aurait préféré qu’il en soit autrement. Ça lui laissait un goût amer d’apprendre que pendant toutes ces années lui et Eamon avaient vécu dans le même monde alors qu’il l’imaginait à Daearen. « J’aurais préféré que tu restes en sécurité. » Cependant ça n’avait jamais été leur point fort, à aucun d’entre eux deux, n’est-ce pas ? Ça ne coutait rien de la préciser, confession évidente, surtout devant l’état présent du blond. Peut-être ne devrait-il pas s’en faire autant, peut-être que ce n’était plus sa place dans la vie d’Eamon car peut-être avait-il quelqu’un d’autre pour veiller sur lui maintenant. Et “peut-être”, vraiment ? Qui espérait-il tromper avec ça quand il ne pouvait chasser de son esprit la vision de la jolie brune ?

Il était assez grand pour gérer la douleur que soulevait cette évidence. Ce n’était la faute ni d’Eamon ni de Noomi s’il avait des sentiments plus qu’amicaux pour le blond et s’il s’était pris à croire que la réciproque était vraie. Et ce n’était pas important, pas vraiment, pas quand ils avaient enfin la chance d’être réunis après des années à croire que ça n’arriverait jamais. « Ce que tu as vu... Noomi. Ce n'est pas ce que tu crois. » Il posa une main sur celles de son ancien camarade, supportant mal de le voir aussi nerveux. « Tu ne me dois aucune explication, Eamon. » Après tout, il était celui qui avait disparu du jour au lendemain, pas lui. Il était aussi celui qui avait indirectement causé le bannissement d’Eamon. Allait-il en plus lui reprocher d’avoir trouver un peu de bonheur autre part ? Ridicule. S’il était heureux ainsi, avec elle, Brenhin aurait juste à apprendre à être heureux pour eux. Il trouverait comment faire. « Tu as fait quoi, toi ? Et comment tu t'es retrouvé dans le village des humains ? » La seconde question arracha un sourire vaguement amusé au roux. Bien sur qu’Eamon ne laissait pas le sujet couler aussi facilement que ça : il avait toujours eu le don de lui laisser croire qu’il réussirait à s’en sortir avec des demi-réponses pour ensuite revenir à la charge sous un autre angle. Ça, au moins, ça n’avait pas changé. « Je te l’ai dit, je te cherchais. Je ne pensais pas que Cormag oserait utiliser si souvent la brèche comme solution à ses petits problèmes, alors ça me semblait logique de chercher derrière les frontières. » Encore une fois, il avait eu tort sur toute la ligne. Ça devenait presque redondant quand il était question d’Eamon. Mais la première confusion remontait à bien longtemps maintenant…


« Flashback »
1999, Rowcastle


La nuit était tombé depuis un petit moment, fin de journée paisible pour leur petite troupe de cirque. Brenhin pouvait facilement les entendre rire et discuter autour du feu de camp et, un instant, il fut tenté de les rejoindre. Quel mal cela ferait une soirée de plus à profiter d’un peu de bonne humeur ? Mais non, il aurait toutes les soirées suivantes pour ça. Aujourd’hui, il était plus que temps pour lui de découvrir quels secrets il pouvait dénicher à la mairie. « Si tu pensais rester seul dans ton coin, c'est raté. » Il sourit à la voix de son meilleur ami, ne se retournant pas immédiatement, finissant d’abord de se débarrasser du manteau de Monsieur Loyal. « Tu as l'air d'avoir l'esprit bien occupé. Je me trompe ? » Il ne se fit pas prier pour prendre une généreuse gorgée du verre qu’Eamon venait de lui verser avant de lui adresser un sourire. « Tu sais bien que je n’aime pas rester sans rien faire. » Il porta son regard sur les quelques cartes qui trainait sur la table. Elles représentaient le village du Rowcastle, les plaines aux alentours et les montagnes enneigées. Plus que tout, Brenhin voulait savoir pourquoi les cocatrix ne répondaient pas toutes de la même façon à son don, pas que c’était quelque chose qu’il puisse confier à son ami. « Je compte aller faire un tour à la mairie », il déclara comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. « Je devrais bien trouver quelques réponses là-bas. »

_________________



© CODE BY LÚTHIÈN
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1866-brenhin-cause-in-your-warmth https://daearen.forumactif.org/t1877-carnet-de-brenhin-donoghue#18287 https://daearen.forumactif.org/t1876-journal-de-bord-de-brenhin-donoghue https://daearen.forumactif.org/t1875-inventaire-de-brenhin-donoghue#18283

Eamon WardlowEamon Wardlow

Administratrice
Natif du Rowcastle

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon PPgT7pT

Ϟ Inscription : 21/03/2018
Ϟ Messages : 233
Ϟ Points : 180
Ϟ Avatar : Rupert Penry Jones
Ϟ Crédits : Luthièn - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adrian, Alexander, Arthur, Chadwick, Elwyn, Jonathan
Ϟ Âge du perso : 44 ans
Ϟ Pouvoir : Boules d'eau, pluie sans nuage
Ϟ Guide : Un furet appelé Hadès
Ϟ Statut Social : Célibat devenu compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : A usurpé une partie de l'identité d'un sorcier qui devait venir à Daearen et qui devait être professeur de sports magiques. Eamon est donc devenu prof à l'institut !
Ϟ Lieu de résidence : Depuis peu, a trouvé un petit appartement au Meiklam



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyJeu 14 Fév 2019 - 12:56


Avant de comprendre que Brenhin avait été banni de Daearen, Eamon avait fait de nombreuses recherches sur sa mystérieuse disparition. Il avait d'abord songé à un emprisonnement au poste du shérif ou dans les cachots, puis à un bannissement hors du village. Sauf que les seules personnes susceptibles d'avoir des informations à ce sujet n'avaient rien vu, ni rien entendu. Alors, à force de se montrer trop curieux, Eamon avait attiré l'attention de Cormag qui lui avait tout avoué avant de le balancer dans notre monde. « J’aurais préféré que tu restes en sécurité. » Dans un sens, Eamon l'avait fait. Il aurait pu fouiller toute l'Irlande, mais il était resté à Gougane Barra, au cas-où. « Il faut croire que ce n'est pas dans mes habitudes ces temps-ci. » L'exploration était un autre exemple. Et s'il pouvait recommencer, il ne ferait.

La discussion arriva sans surprise vers un sujet pour lequel Eamon se sentait gêné. Au départ, en Irlande, le sorcier était resté plutôt calme. Son but était de retrouvé Brenhin et il avait passé des années à penser qu'en le retrouvant, il allait pouvoir le serrer dans ses bras un long moment, puis discuter de tout ce qui s'était passé avant et pendant sa disparition. Au fil du temps, Eamon avait perdu espoir. Il a laissé des personnes entrer dans sa vie, sans réellement s'y attacher, ou en ne ressentant rien de plus que de l'amitié. C'était le cas pour Noomi. Ils avaient pris du bon temps ensemble, étaient assez complices sur certains points, mais pas assez pour que Eamon développe des sentiments plus forts à son égard. D'autant plus qu'elle n'était pas vraiment seule. Et maintenant, voilà qu'elle était enceinte. Eamon ignorait encore qu'il n'était pas le père et n'avait plus revu Noomi depuis leur retour d'exploration. Peut-être que s'il avait eu cette information, Eamon se sentirait un peu mieux en regardant Brenhin. Là, il culpabilisait. Il avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Brenhin posa une main sur les siennes, l'obligeant à lever les yeux. « Tu ne me dois aucune explication, Eamon. » Le blond haussa les épaules. « Tu voulais savoir ce que j'étais devenu dans l'autre monde, alors je te réponds. » Il tenait à le dire. C'était presque vital. « Je suis venu seul à Daearen. J'ai rencontré Noomi ici et je ne pensais pas qu'elle serait... » Enceinte. Mais est-ce que Brenhin avait cette information ? Eamon se souvenait avoir entendu Noomi l'annoncer alors que son ami n'était pas encore avec eux en cellule. « Enfin, il n'y a rien de sérieux entre nous. » Et maintenant il flippait à l'idée de devenir père d'un enfant qu'il n'avait pas forcément voulu. D'avoir gâché quelque chose entre Brenhin et lui.

Comment ce dernier s'était-il retrouvé dans l'arène, d'ailleurs ? Brenhin eut un sourire lorsque Eamon posa la question. Ce sourire lui avait manqué. Pourquoi ne s'étaient-ils pas retrouvé dans la joie et la bonne humeur, prêts à reprendre le cours de leur ancienne vie comme avant ? « Je te l’ai dit, je te cherchais. Je ne pensais pas que Cormag oserait utiliser si souvent la brèche comme solution à ses petits problèmes, alors ça me semblait logique de chercher derrière les frontières. » Mais encore ? « Et donc, tu t'es porté volontaire pour une exploration avec les habitants du Kyngdon ? » Ou est-ce qu'il avait rencontré quelqu'un capable de parler aux Cocatrix pour le faire quitter la frontière ? « Ou alors... tu ne me dis pas tout ? »


« Flashback »
1999, Rowcastle


« Tu sais bien que je n’aime pas rester sans rien faire. » Eamon secoua la tête et jeta un œil aux cartes réalisées par Brenhin, toujours autant fasciné par sa précision. « Je compte aller faire un tour à la mairie » Eamon leva les yeux vers son ami. « La mairie ? » C'était à la fois excitant et effrayant, cette idée. Excitant parce qu'ils pourraient trouver de nombreuses informations intéressantes au sujet de Daearen et effrayant parce que le conseil ne laissait sûrement pas leurs documents sans surveillances. « Je devrais bien trouver quelques réponses là-bas. » Eamon avait beau sourire, son inquiétude commença à prendre un peu plus de place dans son esprit. « Et tu comptes y aller seul ? Sans quelqu'un pour surveiller les environs pendant que tu fouilleras dans leurs affaires ? » Les bras toujours croisés, Eamon ne lâcha pas une seule seconde Brenhin du regard avant d'avoir une réponse.

_________________


Mes awards 2019 - merci à tous... je crois ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1437-eamon-wardlow-love-me-or http://leatherland.forumactif.org/t1452-carnet-de-eamon-wardlow http://leatherland.forumactif.org/t1453-inventaire-de-eamon-wardlow

Brenhin DonoghueBrenhin Donoghue

Modératrice
Natif de Farvald

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 5ee8474c82eaa7b3d80d86dd33e31595

Ϟ Inscription : 12/01/2019
Ϟ Messages : 90
Ϟ Points : 95
Ϟ Avatar : Toby Stephens
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Ingrid & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Télépathie et manipulation des souvenirs
Ϟ Guide : Muireann, requin à pointes noires



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyVen 15 Fév 2019 - 21:27


Ces temps-ci ? Le blond se foutait de sa gueule, hein ? S’il y avait une chose que les deux acolytes avaient en commun, c’était bien leur propension à se fourrer dans les ennuies. Peut-être que Brenhin était injuste, d’ailleurs, car c’était surement lui qui avait déteint sur son vieil ami, toujours occupé à fouiner partout, toujours chassé par ce besoin idiot de tout savoir sur tout. Déformation de son pouvoir ? Il aimerait bien pouvoir blâmer ça sur la télépathie, en effet. C’était dur de ne pas avoir de réponses à ses questions quand il était habitué à aller chercher dans l’esprit de ses interlocuteurs. « Oui, entre ça et l’exploration, je suppose que je vais devoir te garder à l’oeil si je ne veux pas que tu t’attires plus de soucis. » Il conclut sa pensée avec un léger sourire amusé. Malgré son inquiétude et son agacement à l’idée d’Eamon se mettant en danger, il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir plus léger rien qu’à le retrouver à ses côtés. Après vingt ans de séparation, il considérait que de constater que son meilleur ami n’avait pas tant que ça était un véritable miracle. Un qui lui donnerait surement des cheveux blancs, mais il était prêt à payer ce prix.

Un prix qu’il n’avait jamais imaginer payer, c’était de voir Eamon fonder une famille heureuse. Il s’en voulait, de ne pas réussir à s’en réjouir. Ca faisait juste foutrement mal, pour l’instant, et peut-être que ça ne cesserait jamais vraiment, mais c’était son problème, pas celui du blond. Quand il lui expliqua ne pas avoir besoin d’une explication, le geste était autant pour calmer l’anxiété qui irradiait de son ami que pour s’éloigner d’un sujet qui ne faisait que lui serrer le coeur. « Tu voulais savoir ce que j'étais devenu dans l'autre monde, alors je te réponds. » Pourquoi fallait-il qu’il soit une telle tête de mule ? « Je suis venu seul à Daearen. J'ai rencontré Noomi ici et je ne pensais pas qu'elle serait... » Qu’elle serait quoi ? La compagne parfaite ? Elle l’avait aidé à marcher jusqu’au Kyngdon alors qu’elle avait elle-même était en position peu enviable, capturée par des gens hostiles et jetée dans une cellule inconfortable avec ses compagnons. Elle avait de la ressource. Plus important aux yeux de Brenhin, elle avait l’instinct protecteur vis-à-vis d’Eamon. Ca ne voulait pas dire que tout était plus facile à vivre, bien au contraire. « Enfin, il n'y a rien de sérieux entre nous. » Il releva brusquement les yeux vers l’autre homme, surpris, un sourcil haussé en signe universel d’incompréhension. Il ouvrit la bouche pour poser les questions qui lui passaient par la tête, mais se retint au dernier moment, hésitation marqué alors qu’il s’humectait les lèvres du bout de la langue. Il reprit finalement d’un ton prudent même si marqué d’une certaine incrédulité. « Un bébé, je n’appelle pas ça rien, Eamon. » Quoi de plus sérieux qu’un enfant après tout ?

Bien sur, le sujet de l’arène et de sa présence là-bas ne tarda pas à lui revenir à la figure. Plus facile à discuter qu’une éventuelle progéniture ? Brenhin n’aimait pas ça, parce que ça touchait à plein de non-dits entre lui et celui qui avait été son plus proche confident, mais c’était toujours préférable à la question de la jolie brune. Du moins de soin point de vue. « Et donc, tu t'es porté volontaire pour une exploration avec les habitants du Kyngdon ? Ou alors... tu ne me dis pas tout ? » Ca n’avait rien de nouveau. Brenhin grimaça pourtant, vieille culpabilité toujours présente et si facilement réveillée. Il ne s’en sortirait pas aussi facilement qu’auparavant n’est-ce pas ? « Je n’ai peut-être pas été le plus transparent des amis... » Il passa une main sur son visage, fatigué et las, réfléchissant malgré lui à comment répondre aux interrogations d’Eamon sans tout dévoiler. Il ne voulait pas l’inquiéter ou l’énerver alors qu’il avait besoin de calme pour se remettre de ses blessures. « Je suis télépathe, Eamon », fait dont le blond était déjà au courant, mais qui lui paraissait un point de départ important, « et je peux aussi communiquer avec les Cocatrix. » Ses regard accroché au visage de son vieil ami, il guettait la moindre réaction. « J’aurais dû attendre une exploration, y aller seul… Ce n’était pas une idée brillante. Les humains me sont tombés dessus et voilà, le reste tu peux deviner. » Les arènes et les combats dont, Dieu merci, Eamon n’avait eu qu’un bref aperçu. Ce n’était pas exactement la même ambiance que celle d’une piste de cirque.


« Flashback »
1999, Rowcastle


« La mairie ? » Il pouvait presque sentir la curiosité qui gagnait son partenaire, reflet exact de la sienne. Eamon avait pris au goût aux petites arnaques, naturellement doué pour attirer la confiance des gens et instinctif là où Brenhin se servait de son don pour établir le meilleur plan d’action, mais c’était une toute autre chose que de fouiller dans les affaires du Conseil. Chose que le blond ne fit pas tarder à remarquer. « Et tu comptes y aller seul ? Sans quelqu'un pour surveiller les environs pendant que tu fouilleras dans leurs affaires ? » Un résumé bien ficelé de la situation. Brenhin servit un grand sourire à son ami. « Et exposer quelqu’un d’autre au danger ? Ca, ce serait vraiment irresponsable de ma part. » Il se fit un peu plus sérieux. « J’ai besoin de toi ici pour veiller au reste de la troupe. Ils seraient capable de foutre le feu au chapiteau et on n’a pas besoin de ce genre d’ennuis. » Pas quand les membres du Conseil se méfiaient déjà d’eux. Non, il fallait qu’ils soient irréprochables et que rien ne puisse être retracé jusqu’au cirque. Même s’il considérait chaque membre de troupe comme un membre de sa famille, il n’y avait pas beaucoup de gens sur qui Brenhin comptait vraiment, trop méfiant par nature, et Eamon était celui en qui il avait le plus confiance. « Si tu gardes bien les enfants, je partagerais avec toi ce que je découvre là-bas », il glissa, sourire insolent en place et ton taquin.

_________________



© CODE BY LÚTHIÈN
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1866-brenhin-cause-in-your-warmth https://daearen.forumactif.org/t1877-carnet-de-brenhin-donoghue#18287 https://daearen.forumactif.org/t1876-journal-de-bord-de-brenhin-donoghue https://daearen.forumactif.org/t1875-inventaire-de-brenhin-donoghue#18283

Eamon WardlowEamon Wardlow

Administratrice
Natif du Rowcastle

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon PPgT7pT

Ϟ Inscription : 21/03/2018
Ϟ Messages : 233
Ϟ Points : 180
Ϟ Avatar : Rupert Penry Jones
Ϟ Crédits : Luthièn - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adrian, Alexander, Arthur, Chadwick, Elwyn, Jonathan
Ϟ Âge du perso : 44 ans
Ϟ Pouvoir : Boules d'eau, pluie sans nuage
Ϟ Guide : Un furet appelé Hadès
Ϟ Statut Social : Célibat devenu compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : A usurpé une partie de l'identité d'un sorcier qui devait venir à Daearen et qui devait être professeur de sports magiques. Eamon est donc devenu prof à l'institut !
Ϟ Lieu de résidence : Depuis peu, a trouvé un petit appartement au Meiklam



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyMar 19 Fév 2019 - 17:53


« Oui, entre ça et l’exploration, je suppose que je vais devoir te garder à l’oeil si je ne veux pas que tu t’attires plus de soucis. » Le sourire amusé sur le visage de Brenhin rassurait Eamon. Sauf que son ami était plutôt inquiet et le blond ne s'en doutait absolument pas. « Je pense que je vais devoir faire de même. » Parce que Brenhin n'était pas en reste. Eamon se souvenait encore de la nuit de sa disparition, lorsque Brenhin était persuadé que son plan allait fonctionner et qu'il n'avait besoin de personne pour l'aider. « Si je l'aurais fait, il y a vingt ans, tu ne te serais pas retrouvé à Gougane Barra. Ou peut-être pas seul en tout cas. » Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il passait une main dans ses cheveux, tête baissée, signe qu'il s'en voulait encore de ne pas avoir été assez têtu pour le suivre.

Maintenant, Eamon devait tenter de sauver les meubles en expliquant la présence de Noomi dans sa vie. Et au lieu d’éclaircir la situation, de remettre ce fameux baiser d'il y a vingt ans sur le tapis, les deux amis tournaient autour du pot comme s'ils attendaient que l'autre fasse le premier pas. Eamon ne se souvenait même plus exactement de qui l'avait fait en premier, cette nuit-là, et c'était assez frustrant. Le manque de discussion après l'acte remettait tout en question. Est-ce que Eamon avait approché le premier ? Est-ce que c'était Brenhin ? Si c'était le premier, le second avait-il bien pris de recevoir un baiser de son meilleur ami ? D'un homme ? Eamon préféra dire à Brenhin que sa relation avec Noomi n'était pas sérieuse, un peu dans l'espoir de lui faire passer un message. « Un bébé, je n’appelle pas ça rien, Eamon. » Le blond se figea, interdit. Brenhin était au courant. Et à partir de ce moment, Eamon eut l'impression de perdre pied, encore une fois, comme la nuit de son retour d'exploration. Tout lui échappait à nouveau, même sa voix et ses pensées rationnelles. « Je l'ai appris le jour de l'exploration, avant d'entrer dans l'arène. Le jour de mon anniversaire. » Eamon eut un rire nerveux en repensant à cette journée de merde. Le seul véritable cadeau avait été de retrouver Brenhin vivant. « On peut pas dire que ce soit vraiment sérieux quand une des personnes n'a pas prévu ce qui allait arriver. » Eamon s'en voulait de répéter le schéma de sa propre venue au monde. Un enfant non désiré, une liaison sans grande importance, un enfant abandonné... Alors, si jamais ce gamin était le sien, il ne pouvait pas se permettre d'être absent. Mais jamais il ne pourra se forcer à former une famille avec Noomi, car elle méritait quelqu'un qui soit vraiment amoureux d'elle et non une personne qui restait juste pour sauver les apparences. L'enfant en pâtirait aussi, car personne ne serait réellement heureux dans cette histoire.

La discussion était de plus en plus intéressante. De plus en plus dramatique, aussi. Eamon voulait comprendre comment Brenhin s'était retrouvé à Farvald et n'avait obtenu qu'une vague réponse. Curieux et têtu, le blond n'hésita pas à relancer son ami et comptait bien recommencer si nécessaire. « Je n’ai peut-être pas été le plus transparent des amis... » Eamon observa chaque geste de Brenhin et se redressa comme il put, prêt à écouter attentivement la suite. « Je suis télépathe, Eamon » Le premier réflexe logique serait de bloquer ses pensées en entendant cette phrase. Sauf que Eamon pensa à absolument tout ce qu'il craignait d'être perçu par Brenhin. « et je peux aussi communiquer avec les Cocatrix. » Bah voyons. Le regard d'Eamon ne lâcha pas une seule seconde Brenhin et il ne cilla même pas. « J’aurais dû attendre une exploration, y aller seul… Ce n’était pas une idée brillante. Les humains me sont tombés dessus et voilà, le reste tu peux deviner. » Le dernier mot fut prononcé au même moment où Eamon se redressa d'un bond. Ignorant la douleur dans son flanc, le sorcier commença à faire les cent pas dans la chambre. Depuis tout ce temps, Brenhin était capable de lire dans les pensées ? Dans ses pensées ? Quand était-il du baiser, finalement ? Eamon se tourna vers son ami en se demandant s'il se trouvait dans sa tête en ce moment-même. * Attends, ça veut dire qu'il peut m'entendre !? * Hadès osa enfin sortir de dessous les couvertures car il ne pouvait pas s'empêcher de réagir. Eamon l'ignora et continua de marcher jusqu'à s'éloigner vers la fenêtre en observant le paysage sans vraiment le regarder, puis se tourna vers Brenhin. « Et dire que depuis tout ce temps je pensais que tu étais humain ou que tu avais un don de persuasion ! » Le ton de sa voix était légèrement plus élevé qu'au départ. « Et tu comptais ne jamais m'en parler, j'imagine ? » Pourquoi Brenhin ne lui avait rien dit ? Il ne lui faisait pas assez confiance ? Eamon était le seul à le considérer comme un véritable ami ? Qui était réellement Brenhin ? Le sorcier avait l'impression que tout s'écroulait sous ses pieds et qu'il était en train de perdre la seule personne qui voulait réellement de lui dans ce monde. Ou peut-être pas, finalement. Eamon s'était peut-être fait des idées et ne parvenait pas à analyser la situation pour tenter de comprendre pourquoi Brenhin était si secret. « Est-ce que je continue de parler à voix haute ou tu préfères qu'on continue dans mon esprit ? » Le sarcasme était sûrement perceptible à des kilomètres.


« Flashback »
1999, Rowcastle


Eamon était très inquiet à l'idée que Brenhin se fasse prendre et envoyer dans les cachots. Jamais le blond ne pourrait gérer le cirque sans lui. Et puis, que deviendrait-il sans son meilleur ami ? Brenhin avait intérêt d'avoir un très bon plan pour s'en sortir sans éveiller le moindre soupçon et sans s'attirer les ennuis. « Et exposer quelqu’un d’autre au danger ? Ca, ce serait vraiment irresponsable de ma part. » Eamon secoua la tête, amusé malgré lui. « J’ai besoin de toi ici pour veiller au reste de la troupe. Ils seraient capable de foutre le feu au chapiteau et on n’a pas besoin de ce genre d’ennuis. » C'était malheureusement bien vrai. « Si tu gardes bien les enfants, je partagerais avec toi ce que je découvre là-bas » Eamon décroisa les bras et se rapprocha de Brenhin. « Tu as intérêt. » Il eut un petit sourire en s'appuyant machinalement contre la table derrière lui. « Mais promets-moi de faire attention si tu ne veux pas que je te suivre. Je m'en voudrais s'il t'arrive quoi que ce soit. » Eamon attendit quelques secondes et poursuivit enfin, dans une dernière tentative. « Tu es sûr que tu n'as pas besoin d'aide ? On peut envoyer n'importe qui de la troupe... »

_________________


Mes awards 2019 - merci à tous... je crois ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1437-eamon-wardlow-love-me-or http://leatherland.forumactif.org/t1452-carnet-de-eamon-wardlow http://leatherland.forumactif.org/t1453-inventaire-de-eamon-wardlow

Brenhin DonoghueBrenhin Donoghue

Modératrice
Natif de Farvald

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon 5ee8474c82eaa7b3d80d86dd33e31595

Ϟ Inscription : 12/01/2019
Ϟ Messages : 90
Ϟ Points : 95
Ϟ Avatar : Toby Stephens
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Ingrid & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Télépathie et manipulation des souvenirs
Ϟ Guide : Muireann, requin à pointes noires



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyVen 22 Fév 2019 - 20:39


Il était habitué à prendre des responsabilités, Brenhin, et ce depuis tout petit. Prendre la responsabilité de leur départ de Farvald, prendre la responsabilité de travailler jeune pour aider sa mère à récolter assez d’argent pour les nourrir tous les deux, prendre la responsabilité de son don et des arnaques qu’il montait grâce à lui, prendre aussi la responsabilité de venger la mort de son père. Puis il y avait les quelques retours à Farvald, le peu de gens qu’il avait sauvés et le nombre plus important de ceux qui étaient restés derrière. Maintenant, il ajoutait le bannissement d’Eamon à la liste et son passage dans les arènes. C’était un poids dont il se serait volontiers passé, une culpabilité qui lui restait en travers de la gorge. « Je pense que je vais devoir faire de même. Si je l'aurais fait, il y a vingt ans, tu ne te serais pas retrouvé à Gougane Barra. Ou peut-être pas seul en tout cas. » Il n’était pas habitué à ce quelqu’un d’autre se sente responsable de ce qui lui arrivait à lui. Sourcils froncés, il observa la tête baissée de son camarade. Il avait envie de passer à son tour la main dans les mèches blondes en un geste de réconfort, mais il retint son bras. « Et tu crois que je l’aurais mieux vécu si j’avais su que tu te retrouvais coupé de notre monde par ma faute ? » Il avait encore du mal à digérer cette nouvelle-là. En toute honnêteté, il préférait ne pas s’attarder là-dessus, parce qu’il ne pouvait plus rien y changer malgré la colère et la culpabilité qu’il ressentait.

Un autre sujet sur lequel il aurait préféré ne pas s’attarder, c’était la question de la belle brune et du bébé qu’elle portait. Il savait bien qu’Eamon n’était pas à lui, qu’il ne s’était pas vu depuis vingt ans, qu’il avait eu tout le temps de former un couple et même une famille, mais ça ne rendait pas la chose plus facile. L’intellectuel ne parvenait pas toujours à influencer l’émotionnel. Quand son ami lui annonça que les choses n’étaient pas sérieuses entre lui et Noomi, il fit part de sa perplexité, espérant l’encourager. Il ne le laisserait pas foutre en l’air une relation dans laquelle il pourrait peut-être s’épanouir et il ne se laisserait pas stupidement espérer autre chose. Il n’était pas une adolescente accro aux romans à l’eau de rose. « Je l'ai appris le jour de l'exploration, avant d'entrer dans l'arène. Le jour de mon anniversaire. » La surprise lui fit hausser les sourcils. L’anniversaire d’Eamon était le 22 septembre, non ? Ce n’était pas avant plusieurs semaines, si ? Bordel, il ne savait même pas la date exacte. « On peut pas dire que ce soit vraiment sérieux quand une des personnes n'a pas prévu ce qui allait arriver. » Il était loin d’être toujours préoccupé par le bébé, Brenhin, un peu trop focalisé sur le fait qu’il avait apparemment perdu la notion du temps pendant son passage dans les arènes. Une autre joyeuseté à ajouter à la liste. « Joyeux anniversaire en retard », offrit-il par réflexe, se frottant les cuisses des paumes dans un geste nerveux pour essayer de s’ancrer dans le moment présent. Il se força à reprendre le fil de la discussion. Ce qu’Eamon lui confiait était sérieux, plus que ses petits problèmes de dates, et il s’efforçait de comprendre ce qui tracassait son ami. Avait-il peur de reproduire les erreurs de son passé ? « Tu n’as pas à t’en faire, Eamon. Tu feras un bon père, de ça je suis certain. » Lui, en tant qu’ami de longue date, il ne pouvait qu’essayer de le rassurer.

Et d’éviter les questions gênantes. Ca aussi, il pouvait essayer, même si y arriver relèverait du miracle avec Eamon déterminé à dénicher la vérité. Puis Brenhin, il n’avait plus aussi peur qu’avant : maintenant que la vérité sur les villages situés de l’autre côté des frontières avait éclaté, le secret ne servait plus à grand chose. De toute façon, Eamon n’aurait jamais été un de ceux à se servir de lui. Ce qu’il avait craint, c’était que quelqu’un d’autre ne l’apprenne, peut-être un autre télépathe comme lui ou un de ceux qui manipulaient les souvenirs ou, pire encore, un des espions du Conseil. Il ne leur avait finalement pas fallu apprendre ses origines pour le bannir. N’empêche que l’habitude des années à garder le silence rendait la chose difficile à confesser. Il commença prudemment, sur une base supposée solide, sa télépathie, et il développa à partir de là. L’air interdit d’Eamon ne lui était pas familier. D’ordinaire, le blond portait ses émotions clairement, du moins en sa compagnie, et il de ne pas avoir de réaction immédiate augmentait l’appréhension de Brenhin. Il se retint de justesse de le forcer à rester au lit. Par contre il haussa un sourcil quand Hadès sortit des couvertures brusquement. Il ne savait pas ce qui avait provoqué une telle agitation chez le sorcier comme chez le guide. Ce n’était pas parce qu’il pouvait parler aux Cocatrix qu’il était soudainement une personne différente, si ?

« Et dire que depuis tout ce temps je pensais que tu étais humain ou que tu avais un don de persuasion ! Et tu comptais ne jamais m'en parler, j'imagine ? » … De quoi ? ll ne s’affichait peut-être pas, mais il ne s’était jamais caché, pas au sein même du cirque, encore moins avec le globe de Muireann qu’il portait souvent accroché à sa ceinture ou en pendentif. Eamon ne pouvait pas être sérieux ! Il savait, bien sur qu’il savait. N’est-ce pas ? « Est-ce que je continue de parler à voix haute ou tu préfères qu'on continue dans mon esprit ? » Il tressaillit devant le sarcasme, petit grimace automatique portée comme un geste de défense devant l’accusation, et en une fraction de secondes il était debout, face à son ami. Ce qu’il venait de dire, c’était bien trop proche des remarques que certains habitants de Farvald qu’il avait connu enfant lui avaient balancé au visage les derniers mois. « Bien sur que non ! Tu crois vraiment que je pourrais juste m’inviter dans ton esprit, comme ça ? » Il secoua la tête et lâcha un petit rire vide et sec. « C’est donc ça que tu penses de moi ? » Qu’il était dangereux, qu’il devait être surveillé, qu’il n’avait aucune notion de respect de la vie privée. Qu’il était une sorte de monstre. Peut-être qu’il aurait dû rester évasif et ne pas répondre aux questions d’Eamon, peut-être que ç’aurait été mieux s’il n’avait jamais mis les pieds dans cette foutue chambre. Il se força à se rassoir, non sans soupirer. Il garda les yeux fixés sur le sol, sourcils froncés mais incapable de soutenir le regard du blond plus longtemps. Dieu qu’il avait passé comme temps à songer à une possible réunion, mais il n’aurait jamais imaginé que tout se passe si mal. « Je pensais que tu savais. J’étais sûr de te l’avoir dit », il conclut, plus calme, mais aussi plus en retrait. Il avait dit tellement de choses à Eamon, plus qu’à personne d’autre, qu’il avait considéré ça comme une évidence. Ils avait été si proches que c’était difficile de penser autre chose.

« Flashback »
1999, Rowcastle


Brenhin savait que son ami n’appréciait pas de le voir partir seul dans ce qui s’annonçait être une entreprise un poil risquée. Il savait aussi qu’il n’accepterait pas que quelqu’un le suive car, les risques dans le genre, il préférait les assumer seul : il faisait ça pour sa propre curiosité et il ne voulait pas quelqu’un d’autre finisse par en payer le prix à sa place. Il fut donc rassurer quand sa petite remarque amusée fit sourire le blond. « Mais promets-moi de faire attention si tu ne veux pas que je te suive. Je m'en voudrais s'il t'arrive quoi que ce soit. » Il sourit à son tour. Il n’avait plus l’habitude que quelqu’un s’inquiète pour lui et, loin de l’agacer, la pensée lui réchauffait le coeur. Peut-être, tout simplement, parce que cela venait d’Eamon. « Tu es sûr que tu n'as pas besoin d'aide ? On peut envoyer n'importe qui de la troupe... » Il arqua un sourcil, finit son verre et se rapprocha de la table contre laquelle son camarade était adossé, reposant doucement le verre sans pour autant s’éloigner par après. « Je suis toujours prudent, Eamon. » C’était sérieux, mais il y avait aussi un petit air de défi dans la déclaration, une impudence propre à Brenhin. Il était proche, surement trop, mais il n’arrivait pas à s’en soucier, déjà rendu téméraire par sa décision de fouiller la mairie. Qu’était un risque de plus ? Son regard s’attarda un moment sur les lèvres d’Eamon avant de chercher ses yeux bleus, cherchant un signe quelconque, une permission tacite de franchir cette ligne autour de laquelle ils dansaient depuis un moment déjà.

_________________



© CODE BY LÚTHIÈN
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1866-brenhin-cause-in-your-warmth https://daearen.forumactif.org/t1877-carnet-de-brenhin-donoghue#18287 https://daearen.forumactif.org/t1876-journal-de-bord-de-brenhin-donoghue https://daearen.forumactif.org/t1875-inventaire-de-brenhin-donoghue#18283

Eamon WardlowEamon Wardlow

Administratrice
Natif du Rowcastle

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon PPgT7pT

Ϟ Inscription : 21/03/2018
Ϟ Messages : 233
Ϟ Points : 180
Ϟ Avatar : Rupert Penry Jones
Ϟ Crédits : Luthièn - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adrian, Alexander, Arthur, Chadwick, Elwyn, Jonathan
Ϟ Âge du perso : 44 ans
Ϟ Pouvoir : Boules d'eau, pluie sans nuage
Ϟ Guide : Un furet appelé Hadès
Ϟ Statut Social : Célibat devenu compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : A usurpé une partie de l'identité d'un sorcier qui devait venir à Daearen et qui devait être professeur de sports magiques. Eamon est donc devenu prof à l'institut !
Ϟ Lieu de résidence : Depuis peu, a trouvé un petit appartement au Meiklam



It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon EmptyLun 25 Fév 2019 - 15:39


Lors de son arrivée en Irlande, Eamon s'était senti totalement perdu et déboussolé. Il avait rapidement trouvé le petit village de Gougane Barra et s'était débrouillé pour voler un peu d'argent afin de pouvoir dormir dans une auberge, où il a finalement été embauché comme serveur dans leur bar. Lorsque des clients venaient ou qu'il croisait des passants à l'extérieur, Eamon posait toujours la même question. Trouver Brenhin avait été une priorité et, malheureusement pour lui, les gens disaient ne jamais avoir entendu ce nom. « Et tu crois que je l’aurais mieux vécu si j’avais su que tu te retrouvais coupé de notre monde par ma faute ? » Tous ces longs mois de recherches sans oser sortir du village avait été éprouvants pour Eamon. Alors, oui. Il aurait préféré avoir son ami avec lui plutôt que d'imaginer le pire. « Tu le vivais mieux en pensant que j'étais seul avec la troupe à Daearen ? Avec le conseil qui nous surveillait chaque jour d'un peu plus près ? » Eamon réalisait que ce qu'il venait de dire n'allait pas aider Brenhin à se sentir moins coupable de tout ce qui était arrivé. Mais comment lui faire comprendre ? Comment trouver les mots justes ?

« Joyeux anniversaire en retard. » Eamon eut un triste sourire. Il n'avait plus entendu ces quelques mots de la part de Brenhin depuis ce qui lui semblait être une éternité. Sauf que cette fois-ci, il n'y avait plus d'accolades, plus de verres partagés, plus de rires. Juste des blessures, de la confusion et des regrets. « Tu n’as pas à t’en faire, Eamon. Tu feras un bon père, de ça je suis certain. » Eamon avait du mal à s'imaginer dans ce rôle, alors qu'il était plutôt proche des enfants. Souvent, il se plaisait à faire quelques tours de magie pour les émerveiller. Pourquoi serait-ce différent avec ses propres enfants ? Parce qu'il n'avait pas été élevé par ses parents ? Parce qu'il manquait de savoir-faire ? La réalité, à cet instant, c'était qu'il voyait toutes les chances de se rapprocher de Brenhin s'envoler. En arrivant à Daearen, Eamon aurait dû se contenter de le chercher, pas de trouver du réconfort dans les bras de quelqu'un.

Plus la discussion avançait et moins Eamon se sentait physiquement présent dans la pièce, comme s'il était plongé dans une sorte de cauchemar sans fin. Brenhin venait de lui avouer être télépathe, ce dont il ne s'était jamais douté, et plus encore, être capable de communiquer avec les Cocatrix. Toutes ces années, il s'était habitué à voir son ami se montrer persuasif et en avait bêtement conclu qu'il s'agissait de sa capacité de sorcier ou d'un don naturel. Eamon n'avait jamais ressenti le besoin de chercher plus loin. En revanche, pour les Cocatrix, il tombait de haut. Sous l'effet de surprise, il lança une phrase sarcastique à Brenhin qui se retrouva face à lui dans la seconde. « Bien sur que non ! Tu crois vraiment que je pourrais juste m’inviter dans ton esprit, comme ça ? » Eamon ne lâcha pas son ami du regard, incapable de répondre pour le moment. « C’est donc ça que tu penses de moi ? » Que pouvait-il penser d'autre ? Eamon ignorait comment les psychiques géraient leurs capacités et la façon dont elles se manifestaient. Pour lui, Brenhin aurait très bien pu entendre ses pensées sans le vouloir.

Il observa son ami reprendre place sur la chaise sans le quitter des yeux. « Je pensais que tu savais. J’étais sûr de te l’avoir dit » Sûr de lui avoir dit quoi ? Qu'il était un sorcier ou capable de communiquer avec les Cocatrix ? Parce que Eamon était presque certain de n'avoir jamais abordé le sujet des frontières de cette façon avec Brenhin. À moins que ce dernier se soit rendu compte de son pouvoir une fois de retour à Daearen, mais le blond en doutait. « Je ne t'ai jamais demandé ce dont tu étais capable car je pensais le savoir, » conclut-il en soupirant. « Mais tu ne m'as jamais rien dit sur ta capacité à parler avec les Cocatrix. Jamais. » Peut-être qu'en réalité, il ne lui faisait pas assez confiance. Eamon se sentait stupide de s'être fait des idées sur sa relation avec Brenhin. « Et j'ignore comment fonctionne la télépathie ! Je ne peux pas deviner ce que tu es capable de faire ou non avec ce don si tu ne m'en parles pas ! » Eamon se déplaça jusqu'au pied du lit et décida de s’asseoir à son tour. Cette fois, il n'était plus aussi près de Brenhin qu'avant. Une certaine distance les séparaient. « Tu ne me faisais pas confiance ? » Il tourna la tête vers son ami et craignait d'entendre sa réponse. « Tu craignais que j'en parle à quelqu'un ? » Brenhin avait le droit de choisir quoi lui dire et quoi lui cacher, Eamon en avait conscience et ne voulait pas lui laisser croire qu'il lui devait quoi que ce soit. Sauf qu'il avait toujours pensé être son confident. Eamon ne comprenait donc pas pourquoi Brenhin ne s'était jamais confié sur les Cocatrix, ni sur sa télépathie. Et il songea soudainement que si son ami était sorcier, il devait avoir un guide. Eamon ne lui avait jamais rien demandé, pensant que Brenhin ne l'avait jamais rencontré ou qu'il n'était tout simplement pas un sorcier.


« Flashback »
1999, Rowcastle


Eamon aurait aimé que Brenhin change d'avis et l'emmène avec lui. Mais il était déterminé à partir seul et termina son verre, prêt à s'en aller. Fichue tête de mule. « Je suis toujours prudent, Eamon. » Il afficha un petit sourire amusé devant l'air effronté de Brenhin et n'osa même plus répliquer. En fait, il en aurait été incapable. Brenhin était bien trop proche et son regard en disait long sur ses intentions. Eamon l'observa à son tour et, sans trop réfléchir, se pencha doucement pour poser ses lèvres contre les siennes. À partir de cet instant, le temps sembla s'arrêter. Eamon n'entendait plus les rires lointain du reste de la troupe, mais uniquement les battements de son propre cœur qui tambourinait furieusement contre sa poitrine. L'une de ses mains attrapa un bout de vêtement de Brenhin alors qu'il le rapprochait de lui pour intensifier le baiser. Eamon était effrayé à l'idée de le perdre et espérait pouvoir le retenir un peu plus longtemps.

_________________


Mes awards 2019 - merci à tous... je crois ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1437-eamon-wardlow-love-me-or http://leatherland.forumactif.org/t1452-carnet-de-eamon-wardlow http://leatherland.forumactif.org/t1453-inventaire-de-eamon-wardlow

Contenu sponsorisé





It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Vide
MessageSujet: Re: It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon   It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

It's not a picture perfect life, not what I had in mind ▬ Eamon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: KYNGDON :: LE CHÂTEAU-