Le Deal du moment : -42%
MINERVA Vélo de ville – 3 vitesses Nexus
Voir le deal
79.99 €

Partagez | 
 

 "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Milo EsposaMilo Esposa

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Original

Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 371
Ϟ Points : 660
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : VITESSE - VOL au dessus d'un nid de coucou - BOUCLIER - TORNADE
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyMar 6 Nov 2018 - 2:05






formulaire d'intro


Date du rp : [en cours de discussion, probablement le 18 Mai 2018]
Météo : Fin d'apres-midi de Printemps. Il fait doux et ensoleillé. On a même le droit à un joli coucher de soleil.
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [] oui [X] non
Commentaire : Faudra verif. pour les bails d'ascenceur hydraulique si ça convient pour le context, parce que c'est pas trop l'époque. Sinon c'est aisément modifiable par la suite (juste les allers-retours seront pas les même et on se croisera pas au même endroit)
Let's play the game "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi 39217536


"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Captur11


TUT, TUT, TUT, TUT, TUT, TUT. Milo envoya valser son réveil solaire dans un SPOK mural risible. Dommage pour cette petite machine qu'elle ait une sonnerie aussi désagréable ; indubitablement elle finissait tous les jours par terre. La tête dans l'paté, le jeune homme ramassa son réveil et le posa sur la table. Le temps de focus. 17h. Encore une journée passée entre les bouquins et les rêves. Il est temps de s’éveiller, de partir à l’aventure et de s'activer, peut-être faire des rencontres sur le chemin. Afin d’accompagner sa pensée, Milo se leva promptement, tout fier dans son caleçon gris, il se gratta le haut de la fesse en baillant et s’étira d’abord les bras, la tête, le dos puis les jambes. Sa musculature svelte mais puissante semblait tressaillir à ses mouvements, attendant de pouvoir bondir tel un lynx. En effet il se sentait dans l'expectative, recherchait l'excitation et le besoin de déplacer des montagnes pour une cause, ou pour une personne.

Il se dirigea vers l'extrémité de sa chambre, ouvrit un placard et sortit avec une précaution infinie le gramophone qu’il avait pu récupérer dans son monde natal et le posa avec douceur l’embaumant d’un regard admiratif. Posant un 78 tours sur son socle, il leva le petit doigt, souleva la pointe pour la poser sur le disque et tourna la manivelle à plusieurs reprises. Un joyeux air entonna son chant. Pour entrainer son adresse et sa rapidité, il c’était mis en tête depuis quelque jours de se préparer pendant les 3 minutes que duraient la chanson. D’ou l’importance des étirements au préalable. Il embarqua rapidement ses habits pour prendre une douche vite fait bien fait. A part la p’tite séance de renforcement musculaire et de tai chi journalière du matin il n’avait pas fait grand chose physiquement parlant t'façon. Alternant entre son savon et sa brosse à dent, il ne savait ou donner de la tête, mais c’était l’jeu ma pauvre lucette.

Sortant ainsi à toute berzingue de la salle de bain, enfila son pantalon chemise, blouson, chausettes et chaussures en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf et pressa ses mains contre le manteau. Portefeuille, bouquin, le compte était bon. Des oeils de tigre cliquetaient doucement dans ses poches, lui rappelant par la même qu'il était toujours protégé. Kali n'allait pas tarder à sortir de sa cachette, mais depuis la sieste elle se faisait discrète. Peut-être était elle en train de chasser. Prenant ses jambes à son coup, il disparu de l'appartement en quelque pas, et rentra dans la cage d'escalier, surfant sur la vague du vent. Le jeune homme remarqua que cet escalier était un peu similaire à sa vie, et à la situation présente. Il ne savait pas ou il allait, ne s'en inquiétait pas outre mesure et s'enfonçait dans les profondeurs en engouffrant les marches 4 à 4. L'important était simplement de trouver de quoi respirer, un peu d'air frais et se changer les idées des exercices intellectuelles qu'il s'imposait et qui le rendaient claustro.

Finalement arrivé en bas, il se rendit compte qu'il avait oublié une chose capitale. Mais si bien sur, comment partir sans ses clefs ? Il arrivait peu souvent à Hayden de s'absenter en dehors du taff, mais elles pouvaient être de précieux atouts en cas de besoin. Comme par exemple pour ouvrir des bières ou éviter de se retrouver enfermé dehors à 5h du matin parce que tu veux pas réveiller ton coloc, ou parce que tu veux pas partager la conquête du soir même. Comme dirait Henri : "Quand on a pas d'tête on a des jambes, mais assurément on a besoin des trois dans c'bas monde. Alors stay focus." Il remonta les escaliers 4 à 4, attrapa ses clefs et un briquet au passage.

"- Mouai, j'avais oublié. Les bières à ouvrir au briquet on y repassera à Daearen. Dommage c'était un petit plaisir de la vie. Mais bon, on a même inventé les ascenceurs hydrauliques, comme quoi, l'électricité c'est surfait."

Sur ces belles paroles il rit subrepticement à sa blague, content d'aller voir le monde de dehors et persuadé qu'avoir un guide ça rendait finalement complètement jobar. Cela dit, derrière toute blague se cache une vérité, il ressentait le besoin de moderniser leurs vies d'ermites, sans savoir jusqu'ou il pourrait aller. A s't'heur il aurait déjà pu ramener tout un tas de trucs avec une génération électrique solaire ou éolienne, mais les habitants de Daearen semblaient en général réfractaires à la technologie. Mais pour le meilleur ou pour le pire ?

Milo ouvrit la porte à volée, laissant apparaitre à son pas une jolie voisine qu'il se faisait un plaisir d'apercevoir à proximité du bâtiment. Elle lui tournait le dos, mais il ne pouvait que reconnaitre ses boucles brunes tombant élégamment sur son port altier. Cette belle créature l'avait mindfucké nombre de fois rien qu'avec son regard. Il sentait la force de son âme, et avait envie d'y frotter la sienne. Sourire en coin, il tenta de communiquer sa joie :

"- En parlant de petits plaisirs de la vie... J'ai toujours adoré le printemps, les fleurs sortent de leur tanière et s'épanouissent à cette époque de l'année."

_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 


Dernière édition par Milo Esposa le Mar 20 Nov 2018 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra https://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Noomi BlackwoodNoomi Blackwood

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Salamandre_tachetee_cieutat_hautes-pyrenees_alt._400_m_photo_gilles_pottier_2_

Ϟ Inscription : 26/01/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 850
Ϟ Avatar : Lana Del Rey
Ϟ Crédits : Erwan <3. Tumblr. Sian
Ϟ Âge du perso : 38 ans.
Ϟ Pouvoir : Psychique, Intuition.
Ϟ Guide : Eaunanisme aka Nani, une salamandre.
Ϟ Statut Social : Célibataire alambiqué.
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne fille de joie. A présent proriétaire & gérante du 'pêché mignon' Boutique Couture en lingerie fine.
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle, dans un appartement.



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyVen 9 Nov 2018 - 10:59


Et merde, je suis en retard !
Les draps me saucissonnent comme pour me retenir encore quelques heures dans ce grand lit vide. En bonne compagnie, je n'aurais certainement pas fait tout ce cirque mais... C'est avec Dame solitude que j'ai passé la nuit. Je râle des jurons tout en me débattant comme une furie sous morphine. Autant dire que je brasse plus d'air qu'autre chose. Pathétique. Enfin je me libère de cette couette et réussi à me foutre assise, les cheveux emmêlés et en bataille autours de mon visage encore endormi. Un pied sort de ce cocon de chaleur pour se poser sur le sol froid. Un orteil, j'en frissonne et râle. Le second veut suivre mais mon corps est lourd... je déteste me réveiller dans le brouillard. Tu verrais ta tronche. Tu fais peur ! Merci Nani pour ses commentaires à la con même si je sais qu'elle taquine mon Ego. Je ne suis pas du matin ! Ce n'est pas un secret... Je lui balance le bout de ma couette pour la cacher... Je n'ai pas envie de parler.

Sur la pointe des pieds, encore habillée d'une simple culotte et d'un débardeur noir, je déambule dans mon appartement, à la recherche de la chemise de Sharlee. J'en garde toujours une ou deux chez moi... par habitude. Une fois trouvée, je l'enfile sur mes bras pour mieux rabattre les pans contre ma poitrine. J'ai froid. Le silence m'apaise. Bien que j'aime la musique. Et je dois admettre que ça me manque. Cette pensée m'arrache un soupir alors que je sors une grosse tasse pour y balancer des céréales dedans... Hayden m'a contaminé avec ses conneries ! Hop ! Le postérieur sur le plan de travail, je ramène mes petites jambes à mon cou. Et mes perles toujours voilées de sommeil se posent sur un bout de ma vitre. Derrière ma fenêtre, le monde s'agite... et moi je croque mes pépites en ignorant royalement Nani qui me fixe.

Le 'péché mignon' est ouvert.
Les clientes les plus fidèles sont déjà passées. Des ventes sont enregistrées et des commandes passées. Je prospère bien. Il faut croire que les natives d'ici apprécient les tissus fins... Coquines ! Je ne vais pas les blâmer pour ça. Se sentir féminine est très important pour une femme. Surtout dans ce Monde … particulier ! Un dernier sourire à Mme Foster et j'en profite pour me faufiler dans l'arrière boutique. Ma salle au trésor. Là où je garde précieusement mes fils, mes dentelles, boutons, jarretelles et autres fanfreluches que j'affectionne. Sur mon bureau, mon carnet de croquis. Ma tasse de thé. Des échantillons... et une lettre où l'inscription est joliment calligraphié 'Pour Hayden'. Je la saisie doucement d'une main, balançant mon mètre de couture sur mon tas de feuille. Et merde!J'avais complètement oublié que je devais la lui donner. Un coup d’œil à ma pendule. J'ai encore le temps de terminer quelques pièces avant de me rendre chez lui.

Il est presque 17H lorsque je ferme mon commerce. Mon sac à l'épaule est fermement tenu contre moi. Il me faut quelques -longues, minutes pour me rendre chez mon ami. Le temps de traverser la grande place, de dire bonjour aux visages familiers. Puis je profite de cette douce température pour flâner un peu. Nani est restée à la maison. Elle n'aime pas trop venir avec moi à la boutique. Je crois qu'elle s'ennuie là-bas. Je me rends compte que mon guide est très introvertie ! Ou casanière, au choix. Cette chipie préfère cracher son venin sur Sharlee, ou bien faire les yeux doux à Eamon. Mais lorsqu'il s'agit de bosser... il n'y a plus personne. Ce n'est pas important, j'aime bien la retrouver une fois ma journée terminée pour discuter. Elle est une Amie précieuse.

Enfin l'immeuble pointe le bout de son nez. J'ai mon don qui s'affole dès que je pense au gamin et m'impose la sensation qu'il est absent. Ce n'est pas important. Je lui glisserais l'enveloppe sous la porte, comme je le fais souvent. Mes talons claquent sur le bitume, ma démarche est souple, féline et déterminée. Je ne doute jamais de moi. Mon Intuition, mon alliée. Une fois devant la lourde porte, je me détourne un peu, offrant mon dos et ma cascade de boucles brunes à n'importe quel quidam. Mon sac entrouvert, je fouine à l'intérieur de son gros ventre, à la recherche de la fameuse lettre. Bordel de... Je sais qu'elle est là ! Dans tout mon bazar personnel... Le sac d'une femme quoi. Je peste contre moi-même alors que j'ai envie de tout retourner dans la rue...

Mais une voix masculine perce ma bulle noire.

"- En parlant de petits plaisirs de la vie... J'ai toujours adoré le printemps, les fleurs sortent de leur tanière et s'épanouissent à cette époque de l'année." Je bloque. Quoi ? Cette métaphore m'est destinée ? Comme si j'avais le temps avec ces conneries ! Je plaque aussitôt mon sac contre moi. J'ai des circonstances atténuantes avec les vols à la tire ! Un soupir s'échappe de ma bouche. Méfiante, je me tourne vers l'inconnu derrière moi tout en balançant une lourde mèche derrière mon épaule, gracieuse. Mes perles sombres remontent lentement jusqu'à s'immobiliser sur ce visage familier. Le voisin. Généralement il matte plus qu'il ne parle. Visiblement, il est tout en joie. J'en lève les yeux au ciel avant de les braquer aussitôt dans les clairs. Un rictus adorable à mes lèvres. « Oh, comme c'est mignon. Tout comme les bourdons qui batifolent pour planter leur dard dans la première fleur qui leur passe sous le nez. » Mon accent Anglais me donne un air hautaine. Je m'approche de lui jusqu'à le frôler, le fixant de mon hauteur de naine. « Je ne suis pas fan du printemps. Moi les bourdons... je les mange. » Je lui offre un sourire mignon tout en penchant mon visage sur le côté, un brin sauvage.

_________________

Viens dans mes rails, c'est chaud... Tout pour être au ciel
Mes fiertés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1369p10-_noomi-blackwood_-fle https://daearen.forumactif.org/t1375-carnet-de-noomi-blackwood#13526 https://daearen.forumactif.org/t1900-journal-de-noomi-blackwood#18601 https://daearen.forumactif.org/t1385-inventaire-de-noomi-blackwood

Milo EsposaMilo Esposa

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Original

Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 371
Ϟ Points : 660
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : VITESSE - VOL au dessus d'un nid de coucou - BOUCLIER - TORNADE
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyVen 9 Nov 2018 - 20:21


A cet instant, Kali rentra à toute volée dans la pièce par la fenêtre qui était restée ouverte. Il ne se retourna pas, il s'y attendait. Elle lui fit comprendre que ne le voyant pas venir, elle avait pris ses dispositions et était revenue. Il ne s'en étonna pas, ne s'en retourna même pas. Il était temps pour lui aussi d'aller à la chasse.

Le regard de Milo, tel un miroir, n'était pas particulièrement rieur, plutôt sérieux en fait. Il était cependant heureux de pouvoir l'observer d'aussi près, même s'il ne pouvait pas le montrer. Il pouvait lire beaucoup d'émotions derrière son regard, une colère sans nom, la peur, la tristesse. Il se demandait ce qui avait pu créer en elle ce déferlement émotionnel. Surtout, il se demandait ce que ça lui renvoyait à lui, mais il n'avait pas le temps de se mettre en introspection, chose qui demandait concentration et assiduité pour les hommes plus tournés vers l'extérieur que l'intérieur.

*Ce sont des barrières mentales cette histoire. T'es autant capable qu'une femme à ce niveau-là, il suffit de vouloir et d'essayer. Mais comprends de plus en plus vite jeune enfant. Regarde un peu mieux encore, scrute ses sentiments, essaye de lire ce que son pré-conscient accepte de te montrer d'elle en cet instant, car tu ne peux que te nourrir de son expérience, comme elle se nourrira de la tienne.*

Le menton bien haut, digne, la jeune femme l'observait avec une lueur de défi dans le regard. A force d'observer, il sentit cette lueur s'adoucir même si physiquement il n'en paraissait rien. Il paraissait au fond de ses prunelles cette étrange gentillesse d'un artisan de la lumière déboussolé, il sentait le besoin de tendresse, bien qu'elle ne l'avouerai surement jamais. Sa dernière remarque sur les bourgeons en était d'ailleurs une belle illustration.

- Remarque largement passive agressive certes, mais tu as raison. Les bourgeons sont excellent pour la santé. Ils conservent toutes les propriétés de la plante, presque entièrement assimilables par l'organisme, dit-il, un doux sourire en coin quelque peu réservé apparaissant sur son visage.

Il se rapprocha presque imperceptiblement, avec toute la finesse dont il était capable afin de lui faire comprendre de manière bienveillante qu'il acceptait le défi. Avec le temps il avait compris que le non-langage était déjà un langage par lui-même et essayait qu'il reflète parfaitement l'état d'esprit qu'il voulait bien montrer. Il n'avait, en outre, jamais eu ne serait-ce que l'intention de la dompter quiconque. Les femmes fortes ça l'avait toujours fasciné, elles avaient la possibilité d'être à la fois rude, et à la fois accueillante. Afin de créer la vie et la douceur, il était nécessaire de passer par une période de chaos, car on ne construit pas sur quelque chose de déjà construit, et peut-être le pire était-il déjà passé... Jusqu'à ce qu'il resurgisse, nous incombant la responsabilité d'encore mieux nous construire encore une fois. C'est un peu tout ce que nous étions tous en train de faire. Changer de monde n'était pas aisé mais pouvait se trouver libérateur. Ainsi il se demandait pourquoi Noomi et Sharlston avaient quitté le monde des humains aussi précipitamment, Hayden, s'il le savait, n'avait, par mesure de discrétion, pas mentionné les faits. Et Milo n'avait pas non plus posé beaucoup de questions. Il savait que son ami se sentait bien avec eux, ce qui faisait d'eux des personnes particulièrement agréables.

- Sûrement as-tu tes raisons de te protéger ainsi.

Il était donc déterminé à la laisser vider tout son venin jusqu'à ce qu'elle soit enfin disposée à réellement échanger. Kali battit des ailes à cet instant. Elle ne comptait pas laisser son protégé s'en tirer pour ce soir.

*Un esprit sain dans un corps sain tête d'oeuf, tu dois au moins sentir l'air libre aujourd'hui.*

Au lieu de laisser son imagination divaguer Milo promit intérieurement à son amie la chouette qu'il l'emmènerait chasser dans quelques instants. Et puis d'ailleurs, il avait déjà commencé.

- Que nous vaut cet honneur ? un sourire narquois s'étira sur ses lèvres, bien campé sur ses positions.

_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra https://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Noomi BlackwoodNoomi Blackwood

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Salamandre_tachetee_cieutat_hautes-pyrenees_alt._400_m_photo_gilles_pottier_2_

Ϟ Inscription : 26/01/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 850
Ϟ Avatar : Lana Del Rey
Ϟ Crédits : Erwan <3. Tumblr. Sian
Ϟ Âge du perso : 38 ans.
Ϟ Pouvoir : Psychique, Intuition.
Ϟ Guide : Eaunanisme aka Nani, une salamandre.
Ϟ Statut Social : Célibataire alambiqué.
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne fille de joie. A présent proriétaire & gérante du 'pêché mignon' Boutique Couture en lingerie fine.
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle, dans un appartement.



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyMar 13 Nov 2018 - 23:19


_Remarque largement passive agressive certes, mais tu as raison. Les bourgeons sont excellent pour la santé. Ils conservent toutes les propriétés de la plante, presque entièrement assimilables par l'organisme. Il ne manque pas de répondant, je lui accorde. J'étouffe un rire en me mordant la lèvre inférieure sans baisser le regard. Il a beau faire une tête de plus que moi, ce n'est pas ce qui m'intimide. J'ai dû mal à ne pas sourire. Je suis loin de me douter que dans son joli crâne se joue une psychanalyse comportementale me visant. En réalité, je le trouve amusant. C'est surprenant et déstabilisant, moi qui le pensais complètement introvertie... Monsieur a la langue bien pendue. Il y a un mouvement de tissu... Un corps qui se rapproche sans la moindre hésitation. Oh je ne recule absolument pas. Bien au contraire ! J'en jubile presque de le savoir si proche afin de voir jusqu'où il peut aller dans le défi sans rosir des pommettes. J'ai cette sale manie de provoquer. Cela m'a causé tellement de soucis... Quoiqu'en y réfléchissant... J'ai pas que de mauvais souvenirs. Mais là n'est pas le propos. Mes billes sombres le fixent avec cette lueur brillante de malice. - Sûrement as-tu tes raisons de te protéger ainsi. Quoi ? Ai-je bien entendu ? Me protéger ? Je bloque quelques secondes tout en le dévisageant... Lui et sa bouille de lover. Ce n'est pas le venin tant attendu qui arrive, mais bien un éclat de rire mignon que j'en bascule ma tête en arrière, offrant cette fine gorge délicate. « T'es trop cute. » Que j'échappe entre deux gloussement adorables tout en ramenant en avant mon minois souriant. Je ne sais pas ce qui se trame dans sa tête mais il marque des points en fissurant peu à peu mon bouclier. Pourquoi est-il arrivé à ce genre de conclusion ?

Les battements d'aile de son guide me fait dévier mes regards dans sa direction, le temps de voir que son volatile est juste magnifique. J'ai toujours eu cette fascination pour ses êtres qui nous accompagne. Milo a beaucoup de chance d'avoir cette chouette comme Ange-gardien. Étonnement, je trouve qu'ils s'accordent bien ces deux-là. - Que nous vaut cet honneur ?  Sa question éclate ma bulle d'admiration pour revenir à lui. A cet homme que je ne connais simplement de vue, partageant la vie d'Hayden. Je reste silencieuse un instant, savourant quelque part cette approche plus ou moins surprenante. On se touche maintenant, et j'en n'éprouve aucune gêne. «Avant toute chose... Je ne parlais pas de bourgeon mais de bourdon. Tu sais... l'allusion au dard que tu as entre les jambes, de ma fleur entre mes cuisses... la métaphore d'un rapport sexuel entre deux personnes consentantes... Le printemps quoi. Saison des Amours et tout le tintouin qui va avec... » Il va vite apprendre que ma franchise n'égratigne pas ma langue. Je souris de plus belle, emprisonnant doucement son t-shirt de mes phalanges pour le garder encore contre moi. Proche. Je veux voir de l'embarras dans ses iris clairs... Le défi coule toujours dans mes veines.

Qui s'y frotte, s'y pique !

«... Tu es tellement plus craquant quand tu prends la parole, tu sais. » Je prends doucement de la hauteur en me hissant sur la pointe des pieds tout en gardant mon visage penché sur le côté. Ma bouche proche de la sienne que je peux sentir son souffle contre mes lèvres. Provocatrice... que j'en souris à nouveau tout en coulant des regards entre ses yeux et sa chair.... Jusqu'à immiscer entre nos deux bouches, l'enveloppe blanche qui porte le nom d'Hayden. « T'emballe pas Roméo, je suis là pour ton colloc. » Je tapote la lettre contre le bout de son nez avant de reposer les talons sur le bitume, relâchant le t-shirt dans la foulée. Mais la lettre, je la colle contre son plexus, gardant ma main sur lui et une petite distance raisonnable. « Je suppose qu'il n'est pas là. » Déduction intuitive. J'observe ce fameux Milo, les yeux rieurs et mon sourire de chiasse campe mes lèvres.

_________________

Viens dans mes rails, c'est chaud... Tout pour être au ciel
Mes fiertés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1369p10-_noomi-blackwood_-fle https://daearen.forumactif.org/t1375-carnet-de-noomi-blackwood#13526 https://daearen.forumactif.org/t1900-journal-de-noomi-blackwood#18601 https://daearen.forumactif.org/t1385-inventaire-de-noomi-blackwood

Milo EsposaMilo Esposa

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Original

Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 371
Ϟ Points : 660
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : VITESSE - VOL au dessus d'un nid de coucou - BOUCLIER - TORNADE
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyVen 16 Nov 2018 - 22:45


Il est essentiel de comprendre qu'à cette étape de la conversation, Milo était légèrement surpris. Content que ses charmes fonctionnent, mais il n'aurait jamais espéré arriver à percer sa carapace en quelques phrases. Ses entraînements arrivaient enfin au résultat attendu, car il savait qu'il avait touché juste. Et ça le rendait en heureux. C'était toute sa vie d'essayer de dérider les gens, et lorsqu'il arrivait à ses fins il sentait l'énergie monter en lui tel un supersayen. Mais l'heure n'était pas tout à fait encore à l'action. Il devait d'abord observer, non pas pour la percer à jour, elle parlerait quand elle serait prête, mais juste pour le plaisir des yeux, cette fois. Elle rit. Il ne l'avait encore une fois jamais vu rire, et ce son cristallin jouait une jolie mélodie à ses oreilles. Mignon n'est-ce pas ? Milo se demandait si elle se rendait compte de la totalité de ses charmes. En partie oui, mais elle sourirait plus si c'était le cas. Ses pommettes s'illuminaient, un peu comme une petite fille devant un pot de confiture. Son regard malicieux est comme une caresse sur sa peau.

Puis revient le défi. Celui là, son énergie est différente, moins douce et plus masculine, plus excitante aussi. Elle me provoque, nous rapproche.

- Avant toute chose... Je ne parlais pas de bourgeon mais de bourdon. Tu sais... l'allusion au dard que tu as entre les jambes, de ma fleur entre mes cuisses... la métaphore d'un rapport sexuel entre deux personnes consentantes... Le printemps quoi. Saison des Amours et tout le tintouin qui va avec...

Hors RP:
 


- Finalement t'as l'air de quand même plutôt bien l'apprécier, le bourdon enfourneur de dards. Bien que l'abeille se rapproche un peu plus de ma constitution. Tu sais, l'abeille, la fleur, le miel toussitoussa. Dit-il, ironisant lui-même, lui adressant un joli sourire.

Il se contentait à ce stade d'être le miroir de sa partenaire, car lorsque l'on joue une danse, l'un mène la danse et l'autre suit. En l'occurrence elle semblait plus instable émotionnellement que lui, c'était donc important qu'elle lui montre le chemin pour accéder à son cœur, sinon il risquerait de la braquer.

- Tu es tellement plus craquant quand tu prends la parole, tu sais.

Il marqua un temps de pause. Elle avait changé du tout au tout, comme si elle avait déposé les armes. A cet instant, elle enroula ses doigts dans son t-shirt. Signe de désir, mais aussi un petit doute, de crainte ? Elle cache des choses, peut-être ne le savait-elle même pas à ce stade de la discussion. Aujourd'hui, il n'était pas là pour enfiler des perles. Et apparemment, Noomi non plus. Il voyait dans ses yeux le défi, et sentait la chaleur monter. Il connaissait trop bien cette sensation. Il posa son index replié sous le menton de la jeune femme afin de soutenir son regard, puis laissa le doigt entamer sa trajectoire jusqu'à son oreille, caressant avec le dos de sa main ses cheveux soyeux.


- Tu serais surprise…


La main descendit dans son cou d'ébène qu'elle avait si joliment exhibé précédemment, effleurant sa gorge sans menace. Le but était ici de l'habitur à sa présence sensorielle.


- De voir à quel point…

Il suivit la trajectoire de son épaule droite, contournant ses formes afin de ne pas être inconvenant et posa ses deux mains au-dessus de sa taille, pour soutenir la proximité, un grand sourire provocateur sur le visage.

- Il y a des choses encore bien plus agréables.

Milo n'était pas encore sûr d'avoir accès à la totalité des capacités de son propre cœur. Suffisamment pour savoir qu’il pourrait aller trop loin. Il pourrait la prendre maintenant, sur la table de la cuisine ; elle aurait sûrement apprécié, lui aussi. Mais de telles relations étaient souvent instables, destructrices ou ennuyantes. Elle méritait bien mieux, ainsi il apprécia lorsqu'enfin elle asséna la cause de sa visite et remit un peu de distance.

- T'emballe pas Roméo, je suis là pour ton colloc.

La main, la lettre s'appuyant légèrement sur son plexus lui faisaient l'effet d'un baume régulateur d'énergie. Il prit la lettre, ne lui laissant plus le privilège d'entendre sa voix encore une fois, les bonnes choses ne sont pas éternelles dans nos mondes, ce qui en fait quelque chose de réellement appréciables. Il posa la lettre sur sur la table. Puis, sans un mot, ayant retrouvé son sérieux pour ne pas la laisser expecter de ce qu'il allait faire, *MAINTENANT* passa promptement ses mains sous ses genoux, et sous ses bras, la souleva et sortit de la maison dans une vitesse surhumaine, claquant la porte.

Kali, étant en symbiose totale avec son sorcier, c'était envolée quelques secondes auparavant. Elle aimait bien cette demoiselle remplie d'émotions contradictoires, et était contente que Milo la choisisse pour aller à la chasse. Après tout, chez les lions c'est la lionne qui chasse pour toute la famille. Et la petite féline dans les bras de Milo semblait avoir de l'énergie à revendre.


_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra https://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Noomi BlackwoodNoomi Blackwood

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Salamandre_tachetee_cieutat_hautes-pyrenees_alt._400_m_photo_gilles_pottier_2_

Ϟ Inscription : 26/01/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 850
Ϟ Avatar : Lana Del Rey
Ϟ Crédits : Erwan <3. Tumblr. Sian
Ϟ Âge du perso : 38 ans.
Ϟ Pouvoir : Psychique, Intuition.
Ϟ Guide : Eaunanisme aka Nani, une salamandre.
Ϟ Statut Social : Célibataire alambiqué.
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne fille de joie. A présent proriétaire & gérante du 'pêché mignon' Boutique Couture en lingerie fine.
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle, dans un appartement.



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyMer 16 Jan 2019 - 23:16


Holly shit !

Ce type me fais l'effet d'une bombe complètement... instable ? En plus d'être à retardement ! C'est du moins ce que je ressens dès lors qu'il entame ses caresses sur mes vêtements, parfois même sur ma peau fine. Il choisit des points stratégiques qui ont le don de me filer le frisson. Merde. Il cacherait bien son jeu sous ses airs de garçon réservé... Je refuse à croire que j'ai pu me planter à son sujet. Lui, dont je ne voyais que l'ombre se découvre être un adversaire redoutable. J'en ai la chair de poule. Une chair de poule agréable, soyons honnête. Oh qu'il ne se méprenne pas, j'en ai mangé dès plus dégueulasse. Dès moins gentleman. Des salaces. Alors ce ne sont pas ses propos qui me déstabiliseront, pourtant j'applaudis le courage dont il vient de faire preuve. Le petit merdeux me tient tête. Il marque un point. Mais je ne suis pas ici pour compter fleurette, mais plutôt pour déposer une lettre à un Hayden aux abonnés absents. Ce n'est pas un drame en réalité... Je ne fais que passer... En théorie. Car j'allais me détourner et reprendre ma route lorsque mon cerveau a bullé sous la rapidité de ses gestes.

« Mais qu'est-ce que... » Mon sac glisse de mon bras sans que je puisse le retenir par la lanière... Pas le temps de prendre une inspiration que je me sens soulevée et happée par une vitesse qui me coupe la respiration. L'arrière de mon crâne prend appuie tant bien que mal contre le bras masculin, évitant de me faire le coup du lapin. Sous l'impulsion, mes dents fendent la chair à l'intérieur de ma joue. Pas le temps d'en souffrir que je suis ballottée comme une poupée.

Mon estomac est retourné.
J'ai la nausée...

Je me sens fragile là... à subir cette balade qui décoiffe et dont je ne regarde pas le paysage, les paupières closes. Je lutte pour ne pas lui renvoyer mon déjeuner à la figure. L'envie d'hurler me traverse l'esprit mais la pression est trop forte, c'est à peine si j'arrive à respirer. Je sens juste que je m'agrippe à son cou -si c'est vraiment son cou ! comme je peux en serrant mes avant-bras de peur qu'il me fasse tomber.

Et tout s'arrête aussi brusquement que tout à commencer.
Le vent n'est plus dans mes cheveux.
Je ne sens plus cette lourdeur s'abattre sur moi.
Ni même la sensation de défier la pesanteur.
C'est comme un vide qui tournoie pourtant encore dans tout mon être...
Et je suis bien aise que tout a pris fin.

Il me faut quelques secondes pour réaliser qu'on est bel et bien arrêté. Ma masse de boucles brunes recouvre à moitié mon visage et celui de Milo au passage. Un vrai bordel ! Je lâche un juron entre mes dents serrées, reprenant un souffle régulier avec peine. Mes forces me reviennent... du moins, je le pense pour gesticuler dans ses bras comme une petite sauvageonne. « Mais t'es un grand malade ! » Je crie. Je crie comme jamais j'ai crié de ma vie. La peur a ses effets secondaires cher ami. Et je ne suis pas guère amatrice de sensation forte. Mon petit corps finit par s'arrêter de gesticuler comme un vers coupé, alors que mon avant-bras rabat en arrière des lourdes mèches bouclés, dégageant mon visage fermé. Il les voit les éclairs dans mes perles claires ? Je l'ai tué un million de fois en seulement une fraction de secondes ! Ma poitrine se lève frénétiquement, je finis par dévier mon regard sur les alentours... Nous ne sommes plus dans le village... Nous sommes bien loin de toute civilisation même. Le calme nous entoure... Un calme qui a une emprise sur moi. Ça m'apaise (en temps normal) jusqu'à comprendre que nous sommes sur une falaise ! Bordel de merde ! Mes regards plein de reproche tombent lourdement sur sa bouille de merdeux. Il n'a pas intérêt de sourire ! « Plus jamais ça ! » Je n'y survivrais pas. « Putain... j'ai encore la nausée... » Moins banquise que les secondes précédentes. Je ressers mes bras à son cou... Le corps encore tout en coton de son expérience déjantée. « Repose-moi s'il te plaît... J'ai besoin de toucher terre. » La voix fébrile, le teint pâle. Il me faut quelques minutes pour revenir à moi.

_________________

Viens dans mes rails, c'est chaud... Tout pour être au ciel
Mes fiertés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1369p10-_noomi-blackwood_-fle https://daearen.forumactif.org/t1375-carnet-de-noomi-blackwood#13526 https://daearen.forumactif.org/t1900-journal-de-noomi-blackwood#18601 https://daearen.forumactif.org/t1385-inventaire-de-noomi-blackwood

Milo EsposaMilo Esposa

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Original

Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 371
Ϟ Points : 660
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : VITESSE - VOL au dessus d'un nid de coucou - BOUCLIER - TORNADE
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyJeu 17 Jan 2019 - 1:25


La balade était pour lui profondément vivifiante, une balade de routine comme on dit par chez nous. Il sentait dans ses bras que Noomi semblait beaucoup moins s'accommoder de la fraicheur de l'air et de la pression exercée par celui-ci sur leurs corps. Il la serra un peu plus contre lui et réduit la vitesse dans sa course, traversant les grandes plaines du Rowcastle, traversant la forêt, portés par le souffle du vent qui gémissait dans les branches. Milo aurait pu s'arrêter là, Kali aurait été heureuse d'y chasser car les environs étaient prolifiques en terme de nuisibles. Mais aujourd'hui il se sentait vivant aujourd'hui, plus vivant que les jours précédent, les mois précédents, enfermé dans ses bouquins ; il avait désormais l'assurance d'avoir à traiter quelque chose de nouveau. Il en avait assez de jouer à touche pipi et d'observer les gens faire sans lui, parce que c'était dans sa nature d'observer avant d'agir malgré son impulsivité. Noomi quand à elle semblait elle aussi s'enfoncer dans une routine, et la routine amène le drama, le drama crée la souffrance bien qu'ils puissent sembler jouissif de s'y abandonner sur l'instant. Entouré par Hayden et Sharlston ça ne pouvait qu'être le cas, tous plus drama les uns que les autres mais avec leur style bien propre, et Noomi était d'ailleurs une pièce importante pour le bonheur d'Hayden que Milo voulait préserver comme un petit trésor. Il voulait lui donner une possibilité de se mettre hors du temps, de sortir du mental et de simplement respirer. Un sentiment ambivalent s'emparait de son corps et de son esprit, entre la jouissance de ce moment et la culpabilité de ne pas avoir demandé le consentement de la jeune femme dans ses bras ; c'était une attitude de violeur de bas étage et Milo ressentait leurs peurs et leurs fragilités, ils n'y coupaient pas. Il pouvait même jurer que dans sa frayeur elle n'avait pas remarqué qu'ils avaient pris un bateau à voile, poussé par le vent généré par sa course, il allait lui aussi à une vitesse surnaturelle. Cet échange silencieux pendant le voyage fut prolifique, il sentait dans ses bras une autre facette, non plus la Noomi dur à cuir mais fragile, sensible, plus que juste attirante, simplement mignonne avec ses yeux clos au maximum, toute tendue et effrayée telle une enfant dans un manège un peu trop brusque pour elle. L'observant dans la barque pendant les quelques minutes que durèrent le trajet, il sentait un fort instinct s'élever. Et là, agrippée à son cou comme si sa vie en dépendait, il avait plus que tout besoin de prendre soin d'elle ; c'était la première fois qu'il emmenait quelqu'un faire une balade express et il priait pour qu'elle en sorte pas trop remuée. L'inquiétude semblait palpable. Milo avait ainsi hâte de pouvoir lâcher les armes, agir normalement, correctement sans être dans la provoc, mais quelque chose lui disait que ça ne semblait pas être pour tout de suite ; elle n'était pas au bout des ascenseurs émotionnels. Comme quoi, on récolte vraiment ce que l'on sème.

- Mais t'es un grand malade !

En effet, la peur l'avait complètement paralysée, à ce stade là de la conversation, la jeune femme toute décoiffée et serrée contre son torse criait comme jamais. A ces mots, il ne put s'empêcher d'essayer de masquer un sourire naissant, bien que ses yeux laissent transparaitre sa joie de la voir... un peu en forme. A ce stade la de la discussion, elle agitait bras et jambes comme un mannequin tout désartibulé.

- Plus jamais ça !

Il l'observa son teint pale quelques instants et décida enfin de lui adresser ses excuses bien méritées.

- Je te demande pardon de t'avoir brusqué sans même te demander ton avis, dit-il, honteux mais taquin. J'avais besoin de toi aujourd'hui.

Il déposa un simple baiser sur le front de la jeune femme, lorsqu'elle lui demanda de la reposer, l'air clairement dans le mal, retournée jusqu'à la racine. Le sourire dissimulé du jeune homme s'effaça réellement lorsqu'il comprit son état, et il chercha un rocher pour l'asseoir confortablement face à la mer, les vagues clapotant doucement contre les parois, une plage au loin reflétant la douceur dorée de la lumineuse pleine lune qui commençait à peine à poindre du côté du village de l'ile du Mellwall, accompagné un peu plus loin du soleil qui terminait de se coucher au sein d'une mer profonde et sombre. Il observa le paysage et se retourna vers son invitée.

- Bienvenue près de mon lieu de retraite. Il se tût un instant, l'air d'hésiter. Tu veux qu'on travaille ensemble pour faire disparaitre la nausée ? Je vais devoir me connecter de toute façon...

Il s'assit à proximité, puis s'allongea en regardant les étoiles qui commençaient à pointer au-dessus d'eux.

- Tu peux choisir le stress, ou tu peux choisir de vivre ta vie pleinement. A chaque instant, ce choix s'offre à toi. Plus tu nourriras l'un, plus il prendra place dans ta vie au détriment de l'autre. A toi de faire les choix Noomi. Et le seul moyen de faire le bon choix, c'est de respirer.


A ces mots, il se rassit, s'adossa sur un bout de rocher et ferma les yeux afin de commencer un court travail méditatif.


_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra https://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Noomi BlackwoodNoomi Blackwood

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Salamandre_tachetee_cieutat_hautes-pyrenees_alt._400_m_photo_gilles_pottier_2_

Ϟ Inscription : 26/01/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 850
Ϟ Avatar : Lana Del Rey
Ϟ Crédits : Erwan <3. Tumblr. Sian
Ϟ Âge du perso : 38 ans.
Ϟ Pouvoir : Psychique, Intuition.
Ϟ Guide : Eaunanisme aka Nani, une salamandre.
Ϟ Statut Social : Célibataire alambiqué.
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne fille de joie. A présent proriétaire & gérante du 'pêché mignon' Boutique Couture en lingerie fine.
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle, dans un appartement.



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyVen 18 Jan 2019 - 15:31


Une barque ? Comment ça, une barque ? Non seulement je n’ai rien vu, mais j’ai également rien compris à ce qu’il vient de se passer. Hyper vitesse hein… C’est donc ça son don. Monsieur peut relier un point A au point B en un clignement de paupière… Et c’est pareil pour tout ce qu’il entreprend ? Comme manger, faire la vaisselle ou… Pardonnez-moi cette réflexion mais s’il fait l’amour aussi vite qu’il file, je ne sais pas si je compatis pour la fille ou le mec ou si je dois en rire !

Dans tous les cas, je viens de découvrir ce qu’il planquait en lui depuis tout ce temps, et c’est très déstabilisant. J’ai encore le cœur au bord des lèvres lorsqu’il se confond en excuse. Il le voit le regard noir que je lui lance ? Je lui ferais bouffer ses excuses par le trou du c** mais ! J’essaie de stopper la violence hein. Alors je préfère grogner comme tigresse pour lui montrer que je lui en veux encore. J’allais encore râler lorsqu’il balance une chose qui me percute. Il a besoin de moi ? …Pourquoi ?! Je reste interdite et étrangement muette –faut croire que ça m’arrive ! Et le baiser à mon front finit de m’achever. Il est totalement imprévisible. Voilà que je découvre l’homme sous une autre facette… et surtout, je comprends que je connais effectivement rien de lui, hormis qu’il partage l’appartement de notre ami en commun. Je crois qu’une discussion avec Hayden s’imposera. Comment peut-il vivre avec cette tornade ?

Ma pensée file doucement lorsqu’il décide de me poser sur un rocher. Je quitte son cocon, mes bras le délivrant par le même geste. Le postérieur à terre, je reprends une longue et profonde respiration. La nausée fait l’ascenseur dans mon pauvre estomac meurtri. Je ne sais pas ce qu’il me veut au juste, mais je ne suis pas inquiète. Merci copine Intuition. Je finis par allonger mes petites jambes devant moi, les mains posées de part et d’autre de mes cuisses, touchant la pierre de mes paumes comme une bénédiction. Je me sens mieux, du moins je commence à aller mieux. C’est à cet instant que je me rends compte des décors magnifiques qui se dressent devant nous… J’en reste ébahie, les yeux ronds. Je ne connais pas tout de ces Terres. J’en suis loin de tout savoir même… Je sais que la forêt est un vrai labyrinthe, et c’est suffisant pour faire reculer l’aventurière qui sommeille en moi.

- Bienvenue près de mon lieu de retraite. […] Tu veux qu'on travaille ensemble pour faire disparaître la nausée ? Je vais devoir me connecter de toute façon...
Wow. Il vient d’éclater ma petite bulle de confort dans un temps record. Y’a pas à dire, il est vraiment rapide ce type. Ma bouille se tourne vers lui, se penchant doucement sur un côté pour l’observer de la tête au pied, suspicieuse. Son lieu de retraite ? Se connecter ? Mais qu’est-ce qu’il raconte ! Mon regard devient interrogateur. Il prend place à mes côtés. Je n’ose rien dire. Il va vraiment… méditer ? Je ne saisi pas le rapport avec mon envie de vomir mes tripes… mais lui semble serein. Hmm. Je le vois s’allonger. Ok… De mon côté, je reste dubitative et surtout curieusement observatrice. Le silence est là… enfin, quelques minutes car voilà, il parle de nouveau.- Tu peux choisir le stress, ou tu peux choisir de vivre ta vie pleinement. A chaque instant, ce choix s'offre à toi. Plus tu nourriras l'un, plus il prendra place dans ta vie au détriment de l'autre. A toi de faire les choix Noomi. Et le seul moyen de faire le bon choix, c'est de respirer.

J’en reste coi.

Il vient sérieusement de me donner une leçon de vie ? Monsieur est philosophe ? J’en écarquille les yeux. Je le vois reprendre place… et s’asseoir en fermant les paupières. Non mais… Les étoiles peuvent bien pleuvoir autour de nous, je suis très loin d’être prête à méditer sur quoique ce soit. Je ne suis pas une fille de l’air, moi. J’ai la désobéissance facile. Il va l’apprendre à ses dépends. On ne m’emmène pas sur une falaise pour se connecter à je ne sais quoi ! Je veux des réponses. Merde. Il a réussi à me faire passer la nausée avec ses conneries. Bon sang ! Je ramène mes jambes vers moi et d’un geste vif –comme quoi je peux aussi être rapide ! Je me plante devant lui, en m’installant à califourchon sur le haut de ses cuisses, la pointe de mes cheveux flirtant avec ses genoux. J’ai l’audace dans les veines. «Hey ! » Je ravale la colère qui monte. J’appuie le bout de mon index au milieu de son front. Sans brutalité nécessaire. « Pourquoi tu m’as emmené ici ? Pourquoi tu dis avoir besoin de moi ? Et pourquoi tu me parles de choix ! Merde Milo ! Pourquoi on est là ?! … Et ne me dis pas pour méditer car j’suis à deux doigts d’hurler… » Et je lui montre bien le chiffre deux du majeur et de l’index en l’air.

_________________

Viens dans mes rails, c'est chaud... Tout pour être au ciel
Mes fiertés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1369p10-_noomi-blackwood_-fle https://daearen.forumactif.org/t1375-carnet-de-noomi-blackwood#13526 https://daearen.forumactif.org/t1900-journal-de-noomi-blackwood#18601 https://daearen.forumactif.org/t1385-inventaire-de-noomi-blackwood

Milo EsposaMilo Esposa

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Original

Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 371
Ϟ Points : 660
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : VITESSE - VOL au dessus d'un nid de coucou - BOUCLIER - TORNADE
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyVen 18 Jan 2019 - 19:57


« Pourquoi tu m’as emmené ici ? Pourquoi tu dis avoir besoin de moi ? Et pourquoi tu me parles de choix ! Merde Milo ! Pourquoi on est là ?! … Et ne me dis pas pour méditer car j’suis à deux doigts d’hurler… »

Ahah, pétage de câble intempestif. Baaaaaah, c'était à prévoir, maintenant que la lionne s'était remise de ses émotions elle avait sorti les griffes. Il pensa ensuite qu'elle ne devrait pas se mettre dans cette position, certains partis de l'accusation merdique pourraient appeler ça de l'appel au viol. Bon bien sur, pas besoin de préciser que c'était eux qu'on devrait mettre en prison en plus du malfrat. Kali claqua des ailes au-dessus de lui pour approuver gaiement. Elle avait déjà commencé à chasser, et pour une fois il ne l'accompagnait pas physiquement, à la recherche de nourriture à proprement parler, aujourd'hui la nourriture se situait sur un autre plan, enchanteresse plus que nutritive. Milo qui croyait dur comme fer aux réincarnations et à la présence d'êtres invisibles sur Terre se prit à penser qu'elle avait forcément été une fée, dans un autre temps, sur une autre dimension. Milo parlait assez peu de ses croyances spirituelles, il était déçu de ne pas avoir trouvé un univers surnaturel plus développé en arrivant à Daearen, comme si son univers personnel avait été tronqué, mais la magie de l'être humain était tout aussi intéressante.

Milo ne voulait pas qu'elle redescende de son état avant qu'il tente sa prochaine expérience, ayant décidé de ne pas lui dire tout de suite quel était le but du voyage, peut-être l'envie de la faire mariner un peu, surtout pour qu'elle n'interfère pa avec le processus. Kali lui avait fait comprendre au début du voyage, il était temps. Pourquoi l'avait-il amené ici d'ailleurs ? Il n'en savait lui-même rien du tout en fait. Il aurait pu y aller seul après tout. Mentalement, Milo demanda à Kali : *Dis-moi, pourquoi on l'a emmené en fait ?* Kali survola leur tête en lâchant un grand cri strident. *Être sorcier demande de la bravoure, si tu veux progresser tu vas devoir te mettre en danger, étant donné que tu ne l'as pas fait par manque de confiance en toi durant les explorations, la vie te donne cette nouvelle épreuve. Si tu l'as emmené c'est que tu as besoin d'un enjeu plus grand que ta propre vie pour te sortir de cette histoire.* Elle avait bien insisté sur le tu. *Personne ne t'y avais obligé, mais tu comprends vite.*

Il revint au monde physique dans l'instant, se re-focalisant sur la belle. Il aurait bien aimé l'embrasser sur l'instant, caresser son corps et le dénuder avec tendresse, l'allonger et lui faire honneur sur cette herbe verte. Mais l'heure était au travail. Il se plongea dans ses yeux et lui sourit sans dire un mot, rechargeant ses batteries pour le grand saut, appelant les forces du vent. Il prit sa main avec bienveillance, sachant que la surprise suivante ne serait pas de son goût, la petite blague de la soirée n'attendrait pas. Il se leva, l'embarquant avec elle dans son sillage et la fit tournoyer doucement.

L'instant d'après il se retrouvait au-dessus du vide, face à elle. "Jusqu'ici, tout va bien." La chute ne serait pas longue, il devait faire vite. Le vent soufflait dans ses oreilles pendant qu'il se concentrait, faisant augmenter sa force. Le dénivelé défilait. "Jusqu'ici, tout va bien. Mais l'important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage."




_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra https://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Noomi BlackwoodNoomi Blackwood

Membre du forum
Nouvel habitant

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Salamandre_tachetee_cieutat_hautes-pyrenees_alt._400_m_photo_gilles_pottier_2_

Ϟ Inscription : 26/01/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 850
Ϟ Avatar : Lana Del Rey
Ϟ Crédits : Erwan <3. Tumblr. Sian
Ϟ Âge du perso : 38 ans.
Ϟ Pouvoir : Psychique, Intuition.
Ϟ Guide : Eaunanisme aka Nani, une salamandre.
Ϟ Statut Social : Célibataire alambiqué.
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne fille de joie. A présent proriétaire & gérante du 'pêché mignon' Boutique Couture en lingerie fine.
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle, dans un appartement.



"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi EmptyMar 22 Jan 2019 - 11:12


Il bulle…
Je lui pose des questions… bon peut-être trop de questions à la seconde visiblement, car Monsieur a le cerveau en reset. J’en souffle mon agacement en ramenant mes bras croisés contre ma poitrine. Le regard que je lui lance n’a rien de charmant. Il est orageux ! J’ai des envies de lui claquer sa bouille de merdeux pour qu’il revienne à moi. Je ne suis pas dans sa tête (ce qui est peut-être une bonne chose en soi !), il converse avec son guide, que sais-je ! Mais merde ! J’ai envie de savoir pourquoi on se retrouve loin de tout, le cul sur une falaise… Et pour couronner le tout, la nuit se drape de ses étoiles…

Pourquoi as-tu besoin de moi ?

Je dévie un instant mes prunelles claires sur l’oiseau au-dessus de nous. Son guide majestueux. Et dire que Nani a refusé de venir… Elle n’est jamais là quand j’ai besoin de ses services ! Elle aussi m’entendra à mon retour. Si je parviens à revenir sans trop de dégât ! Mon Intuition me lance des piques d’alerte. Je sais que quelque chose se trame… mais je ne saurais dire quoi. Ce qui est suffisant pour faire monter ma jauge de stress. Je tente une respiration lente pour éviter de lui sauter à la gorge et de l’étrangler ! Mais il me surprend en plongeant ses billes malicieuses dans les miennes. J’en sursaute presque en sentant ses doigts prendre ma main. Qu’est-ce qu’il compte faire encore ! Je m’attends à reprendre de la vitesse, et mon corps se contracte déjà, se préparant à une autre balade sournoise pour mon estomac tout juste remis mais ce n’est pas ce qui arriva. Il me lève dans son mouvement. Oh, il ne peine pas vu mon poids plume et ma taille de crevette. Je le regarde me surplomber de toute sa hauteur. Je sens ma bouche qui se dessèche. Je crois que je m’attends au pire.

Et je tournois dans une valse gracieuse de boucles brunes.

J’ai tout juste le temps de comprendre ce qu’il vient de se passer, qu’il est à présent dans le vide. Il me faut quelques secondes pour le réaliser. Le vent s’est levé autour de nous, et joue dans nos cheveux, siffle à nos oreilles. Je le fixe, les yeux ronds et interdits. Je me sens partagée entre stupeur et admiration. C’est peu commun de voir un homme voler ! Ma conscience m’inflige une claque mentale et je reprend mes esprits. « Qu’est-ce que tu fous ! » Que je réponds en écho à ses propos. Si c’est un jeu, cela ne m’amuse pas du tout. J’ai le cœur qui bat la chamade sous la trouille de le voir chuter et s’écraser sur les rochers… Je me vois déjà annoncer à Hayden que son colloc’ n’est plus qu’un puzzle de chair. Je n’aime pas la tournure que ça prend. Je m’avance un peu vers le bord de la falaise et ose un regard en contrebas. « Bordel ! » C’est haut ! Bien trop haut que j’en recule de quelques pas maladroits. Mes regards inquiets remontent à lui. Je réalise qu’il se test. Et c’est bien ça qui me stresse. A-t-il seulement conscience que je ne pourrais pas l’aider s’il venait à perdre le contrôle ?! Je passe nerveusement une main sur mon front puis dans mes cheveux. Ce n’est pas en lui criant dessus que j’obtiendrais quoique ce soit. Alors, au grand mot les grands remèdes… Un truc comme ça ! « Milo, fais pas le con… et reviens s’il te plaît. Je ne veux pas être témoin d’un accident… » Je me radoucie. Je fais quelques pas jusqu’à être au bord du précipice. Mon bras se tend dans sa direction. « Attrape ma main… » Dans une dernière tentative de le ramener sur la Terre ferme… ou presque.

Le sol n’est pas stable au bout de mes orteils.

_________________

Viens dans mes rails, c'est chaud... Tout pour être au ciel
Mes fiertés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://daearen.forumactif.org/t1369p10-_noomi-blackwood_-fle https://daearen.forumactif.org/t1375-carnet-de-noomi-blackwood#13526 https://daearen.forumactif.org/t1900-journal-de-noomi-blackwood#18601 https://daearen.forumactif.org/t1385-inventaire-de-noomi-blackwood

Contenu sponsorisé





"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Vide
MessageSujet: Re: "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi   "Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

"Sois toi-même, les autres sont déjà pris" - Ft. Noomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE ROWCASTLE :: LES LOGEMENTS-