Scénarios



Liens rapides

Animations des villages : venez découvrir les animations en cours dans le jeu

Lieux de Daearen : venez découvrir les lieux de Daearen où jouer.

Sujets communs : venez voir la liste des sujets communs en cours.

Recherche de joueurs : tu cherches un joueur pour rp ? Tu as posté un sujet libre ? Alors, viens dans ce sujet pour trouver ton bonheur.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.

Points membres : pensez à venir vous faire créditer.



 

Partagez | 
 

 [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Game Masteravatar




Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 1463
Ϟ Points : -10



MessageSujet: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Mer 2 Jan 2019 - 22:04


Rencontre avec les habitants d'Alodia / Sanbrooke


Projet de rencontre ▬ Suite à l'exploration du 22 septembre, Roann Grimston, le chef du Kyngdon, a décidé de se rendre à Alodia pour rencontrer ses habitants. Avant d'entreprendre ce périple de l'autre côté des frontières, Roann s'est entretenu avec les différents conseils qui, après quelques hésitations, se sont montrés favorables au projet de rencontre. Même si le voyage s'avérait risqué, ils ne pouvaient pas se permettre d'abandonner les explorateurs qui n'étaient pas rentrés pour visiter Alodia. Le 9 décembre, un grand rassemblement a eu lieu sur la place du Kyngdon. Roann a tenu un discours devant de nombreux villageois et a invité ceux qui le souhaitaient à participer à la future rencontre.

15 décembre 2018 ▬ Aux alentours de dix heures du matin, Roann, des gardes et quelques volontaires, ont traversé les frontières du Kyngdon pour se rendre à Alodia. Suite à la précédente exploration, ils ont pu prendre le chemin le plus sûr et ainsi contourner le lac qui les séparait du village après la forêt d'épicéas. Durant le trajet, les voyageurs ont pu croiser des corbeaux, des cerfs et des loups sauvages.

À leur sortie de la forêt, le petit groupe se retrouve dans une grande plaine et sont rapidement rejoints par deux femmes à cheval qui pointent leurs fusils sur eux. Mais l'une d'elle reconnaît quelques visages et baisse son arme. « C'est bon. Il n'y a aucun danger. » La jeune femme soulève doucement son chapeau et observe le groupe. « Vous êtes venus chercher vos amis ? » Roann approche près de Lindiwe et se présente, en expliquant rapidement le motif de sa venue. Puisque la jeune femme se doutait que ce jour arriverait, elle n'hésite pas longtemps avant de les conduire dans son village.

Alors que Roann doit rencontrer le dirigeant d'Alodia, le reste de l'équipe est livré à lui-même dans un lieu ressemblant étrangement à l'Ouest américain...



Informations & consignes


Ϟ Le sujet commun est ouvert à tous, n'hésitez pas à venir participer si vous voulez que votre personnage découvre Alodia !

Ϟ Ce sujet commun ne possède aucune date limite de fin, car le but est de faire participer son personnage à la découverte du nouveau village et lui faire rencontrer de nouvelles personnes. Que vous souhaitez participer une ou plusieurs fois, vous êtes les bienvenus.

Ϟ Le maître du jeu viendra régulièrement vous faire rencontrer des habitants d'Alodia ou de Sanbrooke et pourra même imposer des situations imprévues.

Ϟ Vous pouvez décider de rester avec le groupe ou de vous séparer, chacun peut faire ce que bon lui semble !

Ϟ Il vous sera demandé de ne pas inventer de lieux. Le maître du jeu pourra vous indiquer ce qui se trouve autour de vous dans sa prochaine intervention.

Ϟ Si besoin, de nouvelles consignes peuvent s'ajouter pour le bon déroulement du sujet commun. Mais le plus important, c'est que tout le monde puisse s'amuser, alors, à vos claviers et bon jeu !


Interventions du maître du jeu




Dernière édition par The Game Master le Mar 15 Jan 2019 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org

Casey S. Bloodworthavatar

Modératrice
Nouvel habitant

Cainounet

Ϟ Inscription : 18/09/2015
Ϟ Messages : 1960
Ϟ Points : 2245
Ϟ Avatar : Ebba Zingmark
Ϟ Crédits : Photohraphe | Tumblr | Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira | Kanoa
Ϟ Âge du perso : 23 ans | 7 août 1995
Ϟ Pouvoir : Manipulation du sable (et terre) | Tempête de Sable | Contrôle & Empathie sur la végétation.
Ϟ Guide : Charmant caracal du nom de Cain, aussi grincheux qu'il est mignon.
Ϟ Statut Social : Célibitaire qui devrait voir la lumière, parce que ça devient ridicule.
Ϟ Métier(s)/autres : Commence à être très subookée entre l'institut, ses deux jobs, l'apprentissage chez Athéna et éventuellement Declan. Burn-out sur le feu.
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam | Appartement | Pas loin du grand-frère & de sa mère.



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Ven 4 Jan 2019 - 18:52



Le système de calèche était un grand soulagement pour les nouveaux habitants. Ça ne remplacerait jamais les voitures ou autres transports en commun, et le vélo, c'était mignon deux minutes, mais ça avait des inconvénients, surtout lorsqu'il était prévu de laisser l'engin livré à lui-même plus tard. « Je devrais penser à voir si je ne peux pas trouver un VTT, parce que ce serait super pratique, à la place des chevaux. » pensa Casey à voix haute, alors qu'elle sortait de chez elle en cette heure matinale. *Je t'en foutrais de l'heure matinale, le sol est trempé et l'air est humide et c'est beaucoup trop tôt pour être levé.* grinça Cain, qui la suivait. *Tu peux toujours retourner dans ta plume, ô doux chaton.* grognement et accélération du félin qui avança vers l'appartement d'Elwyn. Les deux sorciers avaient enfin partagé les sentiments qu'ils avaient l'un pour l'autre, au plus grand soulagement de leur proche, de leurs guides et surtout pour eux-mêmes. « Prêt pour ce deuxième acte, partenaire ? » Sorti de chez lui et un baiser plus tard, un roulement d'yeux de Cain qui suivit, ils partirent rejoindre la calèche qui allait les emmener au Kyngdon, main dans la main.

Pour l'occasion, Casey s'était parée de nouvelles affaires, parce que celles de l'exploration était encore portées disparues. Elle l'avait mauvaise, de s'être faite enlevée (déjà oui, sur ce point, elle l'avait bien mauvaise) mais là, c'était le poignard offert par sa mère qu'on lui avait dérobé qui l'agaçait. En arrivant à la calèche, ils y retrouvèrent sa mère et Chadwick sur lesquelles elle déposa un bisou sur la joue et une grosse gratouille au lion qu'était devenu bébé Félix. Le trajet jusqu'au village de Roann se passa tranquillement et une fois sur place, il leur fallait attendre que tous les volontaires soient là pour se mettre en route. « Tu penses qu'on va retomber sur Lindiwe ? » interrogea-t-elle Elwyn, se demandant s'ils allaient revoir la femme ou non. « Parce qu'elle n'avait pas l'air super heureuse de nous voir, donc bon. » haussement d'épaules.

« Je me demande si on va revoir l'autre corbeau qui portait une espèce de bague et s'il était le guide d'un sorcier du village où on va ? Ou celui des humains ? Ou un autre type de créature, comme les Cocatrix ? Puis, tu penses qu'ils en savent plus sur la vouivre, là-bas ?  » se demanda-t-elle à voix basse, curieuse de savoir si Elwyn avait une hypothèse sur tout ça. *Tu penses que je peux en chasser ? Je commence à avoir faim.* Elle baissa les yeux vers son guide. *T'as toujours faim, Cain.* Il aurait beau la contredire, le félin était un gros chat, voilà tout. En sortant de la forêt, elle se tendit quand elle vit les fusils de pointer sur eux. « Ça devient redondant, je trouve. » laissa-t-elle échapper sans vraiment le réaliser. « Vous êtes venus chercher vos amis ? » Elle se retint de rouler des yeux, mais sérieusement ? Quelle génie, elle donnait un tout sens au titre de Captain Obvious.

« Je savais que j'aurai dû prendre un chapeau. » fit-elle remarquer quand ils arrivèrent sur ce qui ressemblait énormément aux paysages de l'Arizona. Certes, le mois de décembre apportait sa fraîcheur coutumière et ils étaient tous chaudement couvert, mais quand même. « Eh bien, il ne manque plus que Lucky Luke et deux autres Dalton et on aura un tableau complet. » Et maintenant que Roann les laissait seuls, que faire ? « On cherche Gabriel, Tristan et Cahira, où on va boire un coup dans un saloon ? » sourire de sale gosse. Une chose était certaine ceci dit, Casey ne passerait certainement pas inaperçu avec ses cheveux turquoise, nouvelle couleur faite pendant son petit séjour chez Delvan, on a la classe ou on ne l'a pas, tout à fait.

_________________


The white queen walks and The night grows pale
© CODE BY LÚTHIÈN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t41-casey-s-bloodworth-c-mon-l http://daearen.forumactif.org/t1405-carnet-de-casey-s-bloodworth http://daearen.forumactif.org/t1010-journal-de-bord-de-casey-bloodworth#9619 http://daearen.forumactif.org/t296-inventaire-de-casey-s-bloodworth

Victoria Bayavatar

Membre du forum
Natif du Melwall



Ϟ Inscription : 26/11/2018
Ϟ Messages : 24
Ϟ Points : 50
Ϟ Avatar : Emilia Clarke
Ϟ Autre(s) compte(s) : Milo Esposa
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Modification des rêves
Ϟ Guide : Keren - Un ours bien léché



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Mer 9 Jan 2019 - 14:01


Les portes d'Alodia s'ouvrirent enfin face à Victoria, laissant encadrer des personnes elles aussi armées jusqu'au dent. Drôle d'histoire pour une première visite. Depuis le temps qu'elle n'avait quitté sa forteresse, elle s'attendait presque à un accueil aussi froid.

- Peut-être faut-il les comprendre, leur situation est loin d'être enviable, entourés de toute cette violence...
S'enjoignit de l'apaiser Keren.

Et elle les comprenait, car elle-même avait l'habitude de vivre dans un état de guerre permanent, une guerre autant extérieure qu'intérieure d'ailleurs. Le début de ce périple avait émergé dans ses rêves il y a déjà quelques années lorsqu'une source sure (aka la mère d'Elyzabeth mais chut hein...!) l'avait prévenu qu'il y aurait de nouvelles découvertes dans les royaumes. Bien qu'elle soit terrorisée à l'idée de souffrir une nouvelle fois à cause de ses relations humaines, l'appel de l'extérieur était plus fort que tout, plus fort que n'importe quelle croyance limitante. Dans ses bouquins venus de l'Autre Monde, le monde des humains, Victoria avait pu lire l'histoire d'un homme religieux afro-américain s'étant battu toute sa vie afin de permettre que les droits de ses compatriotes soient respectés. Cet homme avait entre autre dit : "Tant qu'un Homme n'a pas découvert quelque chose pour lequel il serait prêt à mourir, il n'est pas à même de vivre." (Martin Luther King) Il avait lui-même rencontré Dieu plus tôt que prévu. D'ailleurs, elle en avait assez de se cacher, elle en avait assez de survivre la culpabilité "collée aux baskets" comme ils disaient par chez eux. Ainsi, lorsqu'elle entendit parler d'une nouvelle exploration, elle n'hésita pas. Ce matin-là, elle empaqueta ses affaires et rassembla ses économies ainsi que les héritages conséquents de ses parents, décidée à partir à l'aventure pour une durée indéterminée. Keren s'en réjouit profondément, lui faisant la fête. Elle dût attendre quelques mois que l'opération se mette en place ; et un matin ensoleillé, elle s'éveilla. C'était le grand jour. Elle prit une douche, s'habilla et observa pour la dernière fois la vue à la fenêtre de sa chambre, le bleu profond de la mer sous le soleil levant léchant par intermittence les bords de la plage endormie. Puis se retourna vers sa chambre, s'imprégnant de cette émotion, le sentiment d'être chez soi, car elle serait désormais une citoyenne du monde et devrait se sentir chez elle en tous lieux. Victoria prit ses affaires l'attendant sagement dans un coin et descendit, jeta un dernier coup d'oeil derrière elle et ferma sa maison à clef tout de même heureuse de tourner cette page de son histoire chargée de souvenirs joyeux comme douloureux. Elle entreprit d'appeler Keren qui se présenta en quelques instants ; ils prirent ainsi tous deux le chemin sur la lande bordée de falaises escarpées.

Elle était désormais face à son encore trouble destin, se demandant ce que ce voyage allait lui apporter, sachant qu'elle ne rentrerait pas avant plusieurs années.

_________________

they want to stop us
- Mon cœur craint de souffrir...
- Dis lui que la crainte de souffrir est pire que la souffrance elle-même, et qu'aucun cœur n'a jamais souffert alors qu'il était à la poursuite de ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1849-carnet-de-victoria-bay http://daearen.forumactif.org/t1752-victoria-b-un-demon-c-est-un-ange-qui-a-eu-des-malheurs-un-ange-emigre

Hilary Williams O'Connellavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 16/07/2018
Ϟ Messages : 121
Ϟ Points : 230
Ϟ Avatar : Ashley Greene
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston & Elyzabeth
Ϟ Âge du perso : 28 ans | 03.12.1990
Ϟ Pouvoir : Air | Bouclier protecteur + Ondes de choc + Mouvements aérodynamiques
Ϟ Guide : Aigle | Pearl
Ϟ Statut Social : Mariée à O'Connell | 1 fille, Mackenzie
Ϟ Métier(s)/autres : Adjointe du Shérif | Membre du Conseil du Meiklam | Ancienne styliste internationale
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam | Manoir Williams vieux de plusieurs siècles, entre le Meiklam et le Rowcastle



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Lun 14 Jan 2019 - 1:30


< Dépêche-toi chouquette. > Je lui dis gentiment, la surnommant comme souvent par cette délicieuse pâtisserie française. Tandis qu'elle finit d'enfiler son manteau. Je lui glisse son petit sac à dos sur ses épaules, contenant toutes les affaires dont elle pourrait avoir besoin chez Monsieur le grincheux. Au cas où cela nous passerions la nuit là-bas, j'ai même prévu des vêtements de rechange. Tentons de limiter au mieux le dépourvu… < Allez viens, Papa nous attend avec les chevaux. > Je ferme la porte du manoir, avec une Mackenzie toute excitée de monter à cheval. La voir se plaire dans ce monde me rend heureuse, me conforte dans l'idée d'y rester, malgré les récalcitrances de Sir O'Connell… Le froid matinal est saisissant, mais j'ai fait en sorte que nous soyons bien couverts, vêtus de fourrure et de laine. Tous nos vêtements ou presque sont mes créations, O'Will, et sont bien imprégnés de la mode de notre monde, très différente de Deaeren (où elle ne me semble pas vraiment exister…). Toujours élégante, peu importe ce qui nous attend. Mon arme est rangée dans son holster, à l'épaule, mon badge d'adjointe au shérif à la ceinture. Après tout, j'y vais avant tout dans le cadre de mon travail, pas d'une sortie découverte.

Morgan déjà sur son cheval, j'aide Mackenzie à monter devant lui, l'embrassant au passage. Ils commencent doucement à avancer, tandis que je chevauche le miens, remerciant le palefrenier de nous les avoir préparé si tôt. Le manoir plutôt en recul du Meiklam, nous arrivons rapidement au Rowcastle. A cette heure-ci, je n'ai aucun doute que Declan est encore chez lui, se préparant pour aller au poste… Arrivant près de son domicile, je mets le pied à terre et attrape Mackenzie dans mes bras. Morgan à mes côtés, je toque à la porte du shérif, redoutant juste une seconde la réaction des deux hommes… Qu'importe, si j'avais fait autrement, l'un de nous aurait dû rester ici. Declan apparait alors, les yeux à moitié réveillés. La surprise de voir la famille au complet sur son perron se voit immédiatement, et je sens le regard interloqué de Morgan sur moi. < Bonjour Declan. Comme on en a parlé, je vais nous représenter à Alodia. Et vu que Morgan m'accompagne, on te laisse le soin de veiller sur notre fille. > Je marque une pause, laissant le temps aux deux de digérer la nouvelle. L'un qu'il allait avoir une enfant avec lui toute la journée, l'autre que je lui avais légèrement déformé les faits… Un silence d'incompréhension règne mais j'en fais fi. Serrant mon bébé dans mes bras, elle va voir son papa puis entre dans la maison comme si elle était chez elle, habituée de rendre de temps à autre visite au Shérif en ma compagnie. La guide de Morgan la suit à l'intérieur, changeant pour un jour de protégé. < Tu n'as plus le choix de nous la garder maintenant. De toute façon t'aurais refusé sinon. > Je lui adresse un sourire mi désolée, mi amusée, sachant pertinemment que Monsieur Grognon ne m'en voudra pas. < Merci Declan. > Je conclus, l'embrassant sur la joue. < On la récupère ce soir, même pas 24h ! > Je retourne à nos chevaux, reprenant la route vers le Kyngdom avec Morgan. < Je sais. Mais c'était la seule solution… > Je lui fais mes yeux de biche, l'attendrissant.

Arrivés à la frontière, je salue Cosima et les quelques habitants qui m'ait été donné de rencontrer avec le boulot. L'heure du grand départ a sonné. Prenant mes responsabilité d'adjointe au shérif, je passe comme convenu devant à cheval, histoire d'assurer que la voie est sûre pour tous. Evidemment, Morgan m'accompagne. Pour ne pas me laisser seule, m'a-t-il dit. Mais je sais qu'il a surtout peur pour moi, que je fasse cette rencontre avec les humains. Et avoir mon homme fort à mes côtés me rassure aussi, faut pas se mentir...
J'ai mémorisé en amont l'ensemble du parcours, emportant au cas où une carte dessinée par ceux ayant effectué l'exploration. Les paysages que nous traversons sont à couper le souffle. Un enchainement de cartes postales. De temps en temps, nous faisons marche à arrière, voir si le groupe va bien, puis nous restons à ses côtés à l'approche du village. Une fois dans une grande plaine, deux gardes à cheval viennent à notre rencontre, peu accueillantes, fusil en main. Mes doigts se glissent sous mon manteau de fourrure, prêts à dégainer mon arme de poing si nécessaire. D'un œil, j'aperçois mon mari en faire de même. L'une d'elles arrête alors de nous mettre en joue. < C'est bon. Il n'y a aucun danger. > Dit-elle à sa collègue. < Vous êtes venus chercher vos amis ? > Roann, chef du Kyngdom, s'approche de l'étrangère pour lui expliquer notre venue. Puis elles nous emmènent au village.

Posant le pied à terre, nous attachons nos chevaux à un abreuvoir. Admirative des alentours, je dis à Morgan : < On se croirait dans un western ! > Immédiatement je repense au circuit dans l'Ouest Américain que nous avions fait, il y a quelque années de ca… Et pendant quelques secondes, les grandes villes, les building, la technologie me manquent. Je m'approche de ma moitié, une main caressant sa joue. < Tout va bien. > Je le sais méfiant de toute cette situation, et peu fan de ce qu'offre Deaeren. Sauf de possibles réponses à sa quête. < Pense à Mack qui doit certainement faire tourner en bourrique Weathers ! > j'ajoute pour le faire sourire. Un baiser sur ses lèvres, j'entrelace mes doigts aux siens pour aller visiter les alentours et en apprendre plus. Roann parti rencontrer le dirigeant d'Alodia, on a un peu de temps devant nous avant d'avoir des nouvelles. Tout ici est encore différent de ce qu'on a pu découvrir. Une nouvelle facette de Deaeren. Morgan s'éloigne un peu tandis que ma curiosité est dirigée vers cette boutique de vêtements d'époque. Qui sont tout à fait d'actualité pour eux… Je prends la rue à son angle, et aperçois un homme assis sur un banc, à côté d'une vieille dame. Etonnée je m'approche, il est en train de s'amuser au crochet, sous les conseils de la femme. C'est déjà difficile dans notre monde de trouver des gens avec cette occupation, alors ici, je vous raconte pas ! < C'est un joli point que vous faites là. Vous avez un bon coup de main. > j'entame la conversation avec l'homme, souriante, espérant ne pas déranger. Avec une carrière bien remplie dans la mode et la couture, il m'est arrivé de faire des créations au crochet. Mais cela fait longtemps que je n'ai pas touché à une de ces aiguilles en bois. Lorsqu'il lève la tête, ses yeux rivés sur l'étrangère que je suis, je me surprends à voir Morgan dans son regard. Il a cette même étincelle, et un charme naturel, reposant, qui ne me laisse pas indifférente. Intérieurement je me pince la lèvre, pensant à mon amour se baladant hors de vue. Il me verrait, il me saurait de suite séduite… Reprenant le fil de mes pensées, je tends poliment une main aux deux étrangers, ajoutant doucement : < Hilary, je suis l'adjointe au shérif, dans nos villages. Je souhaitais découvrir le vôtre, vu ce qui s'annonce. >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1511-hilary-baby-i-m-yours#14 http://leatherland.forumactif.org/t1547-carnet-d-hilary-k-williams#15068 http://leatherland.forumactif.org/t1606-inventaire-hilary-k-williams

Elwyn Blackavatar

Administratrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 16/09/2015
Ϟ Messages : 702
Ϟ Points : 295
Ϟ Avatar : Ben Hardy
Ϟ Crédits : Avatar : Luthien | Gifs : benhardyispretty
Ϟ Autre(s) compte(s) : Chadwick, Alexander, Elwyn, Roann, Tristan, Eamon et Adrian
Ϟ Âge du perso : 22 ans (né le 7 mars 1996)
Ϟ Pouvoir : 6/10, vous pouvez venir voir dans mon inventaire pour les curieux (a)
Ϟ Guide : Un panda roux nommé Punk
Ϟ Statut Social : En couple avec Casey Bloodworth (enfin !)
Ϟ Métier(s)/autres : Journaliste et étudiant à l'institut Greenaway
Ϟ Lieu de résidence : Dans une chambre du Manoir du Feu de l'institut



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Lun 14 Jan 2019 - 20:36


Elwyn discute avec Casey Bloodworth

« Prêt pour ce deuxième acte, partenaire ? » Elwyn n'avait plus trop le choix. Même s'il n'avait pas beaucoup dormi, même s'il avait la peur au ventre à l'idée de retomber sur une horde d'humains dérangés, il était prêt à traverser la frontière du Kyngdon pour se rendre à Alodia et enquêter sur ce nouveau village. « Prêt ! Et toi ? » Peu habitué à former un couple avec Casey, Elwyn ne savait pas trop comment se comporter. Devait-il l'embrasser sur la joue, ou sur les lèvres ? Devait-il être démonstratif ou discret ? Ah, les jeunes amoureux. Finalement, il décida de l'embrasser rapidement, d'un simple baiser un peu timide sur les lèvres. Cain sortit de la maison pile à ce moment-là et les observa sans trop savoir quoi penser. D'un côté, le petit panda était content que Elwyn et Casey soient enfin ensemble. D'un autre, il les trouvait encore trop gênés pour des amis qui se connaissaient depuis longtemps. Enfin, surtout Elwyn.

En arrivant près de la calèche qui allait les emmener jusqu'au Kyngdon, Elwyn reconnut Chadwick qui était à moitié endormi. Casey commença par leur dire bonjour et Elwyn suivit, en les saluant à son tour avec un petit sourire avant de s'installer. Le trajet qui suivit ne fut pas bien long. Du moins, c'était l'impression qu'avait eu Elwyn. « Tu penses qu'on va retomber sur Lindiwe ? Parce qu'elle n'avait pas l'air super heureuse de nous voir, donc bon. » Cette femme était assez énigmatique. Elwyn n'arrivait pas à savoir s'il devait l'apprécier ou non. « Peut-être que si on la rencontre dans son village, elle sera plus accueillante ? Je crois que la première fois, elle devait être sur ses gardes. » En fait, il ne croyait pas, il en était sûr. Les explorateurs étaient arrivés près de leur frontière et Lindiwe l'avait défendu. « Je pense que si des étrangers venaient à entrer dans nos villages un jour, notre réaction ne serait pas bien différente, non ? » Surtout que les deux enquêteurs amateurs n'accordaient pas facilement leur confiance depuis cette histoire de loup-garou.

« Je me demande si on va revoir l'autre corbeau qui portait une espèce de bague et s'il était le guide d'un sorcier du village où on va ? Ou celui des humains ? Ou un autre type de créature, comme les Cocatrix ? Puis, tu penses qu'ils en savent plus sur la vouivre, là-bas ? » Beaucoup de personnes avaient vu des animaux sauvages dans la forêt, dont cette fameuse vouivre qui intriguait Elwyn. Il n'en avait jamais vu avant. « Peut-être. Ils doivent souvent passer dans cette forêt pour connaître les chemins à emprunter sans danger. Pour le corbeau, » dit-il en levant les yeux vers les arbres, « aucune idée. Mais une bague, ça me fait plus penser à un animal sauvage qu'à un guide... » Et ce n'était pas vraiment rassurant, si un corbeau dressé pour était capable de transmettre des messages aux humains. * J'ai parfois vu des humains qui dressaient des aigles ou des faucons dans le Rowcastle parce qu'ils n'avaient pas de guides. * Alors, l'hypothèse de Casey était peut-être plausible.

« Je savais que j'aurai dû prendre un chapeau. » Elwyn laissa son regard balayer tout le paysage qui se présentait devant lui. Il avait l'impression d'être au Canada, ou dans le Colorado. « Eh bien, il ne manque plus que Lucky Luke et deux autres Dalton et on aura un tableau complet. » Le sorcier eut un petit rire en imaginant la scène. « Qui sait, peut-être qu'on en trouvera à Alodia ? Et tu crois que ça m'irait bien, un chapeau de cowboy ? » demanda Elwyn avec un petit sourire en coin. Était-il en train de charmer sa nouvelle petite amie ? En tout cas, Chadwick l'avait entendu et l'observait avec une certaine méfiance, maintenant qu'il était très proche de Casey. « On cherche Gabriel, Tristan et Cahira, où on va boire un coup dans un saloon ? » Là, tout de suite, Elwyn avait envie de découvrir un peu les lieux. Boire dans un saloon, c'était une très bonne idée. « Ça fait un petit moment qu'on a pas enquêté... ça te dirait pas qu'on découvre un peu les environs, puis, je t'offre un verre au saloon pour parler de toutes nos théories ? »

_________________


Award 2018 ; Meilleur duo avec Casey ♥:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t110-elwyn-black-watch-me-burn http://daearen.forumactif.org/t1431-carnet-d-elwyn-black http://daearen.forumactif.org/t1142-journal-de-bord-d-elwyn-black http://leatherland.forumactif.org/t801-inventaire-de-elwyn-black

Cosima Bloodworthavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 07/07/2017
Ϟ Messages : 187
Ϟ Points : 415
Ϟ Avatar : Jessica Chastain
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Clairaudience
Ϟ Guide : Une tigresse prénomée Esmeralda
Ϟ Métier(s)/autres : Propriétaire du Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   Hier à 21:17


Elle n’était pas obligée de se lever aux aurores, Cosima, et elle se détesta un moment d’avoir fait cette décision. Un moment seulement parce que, une fois sortie du lit et après un café d’avalé, elle n’avait qu’une hâte, celle de se mettre en route. Il y avait quelque chose d’excitant à découvrir un nouveau visage de ce monde empli de mystères, une dose d’aventure qui ravissait l’ancienne journaliste en elle. Elle avait soif de nouveauté, Cosima. De plus, son nouveau poste en tant que membre du Conseil du Meiklam lui donnait l’excuse parfaite pour fermer le café pour la journée et aller représenter le village. Ce n’était pas parce que les conversations importantes seraient uniquement faites entre Alodia et le Kyngdon, seul village avec une frontière proche, que ça l’empêchait de faire une première bonne impression. Ou de satisfaire sa curiosité. Et, comme ce n’était pas exactement une exploration, ces enfants n’auraient pas à s’inquiéter pour elle ou à avoir l’impression qu’elle les surprotégeait ce qui rendait vraiment l’occasion parfaite.

Elle haussa un sourcil en trouvant Esmeralda devant la porte de l’appartement, présence imposante dans la rue assez commerciale. Tu es levée, toi aussi ? La tigresse bailla. J’ai envie de voir à quoi ça ressemble. D’autant plus que tes enfants n’arrêtent pas d’en parler et de faire des hypothèses farfelues. La rousse leva les yeux au ciel devant le faux agacement manifesté par sa guide. Esmeralda avait beau se plaindre et agir comme au-dessus de tout attachement à la notion de famille, elle avait trouvé sa place parmi les Bloodworth et elle tenait à Chadwick et Casey. Peut-être juste pas autant que Cosima, certes. Quand les deux compères arrivèrent à la calèche censée les amener jusqu’au Kyngdon, ses yeux firent un aller-retour entre le moyen de transport et l’animal. Il va falloir que tu rentres dans ton globe, très chère. Un mouvement vif de la queue d’Esmeralda fut sa seule réponse. C’est ça ou être à l’étroit, peut-être même avec des enfants qui voudront te caresser. La réplique fit son effet et, loin de s’inquiéter du grondement sourd que la féline émit avant de disparaître, Cosima eut un petit sourire satisfait. Elle empoigna le bas de son long manteau noir pour éviter de l'abîmer et s’installa dans la calèche.

Elle avait quelques minutes d’avance et les autres volontaires ne tardèrent pas à arriver à leur tour. Ce ne fut qu’en voyant son fils qu’elle ôta enfin son sac de la place à côté d’elle. Elle sourit à l’air encore endormi de son aîné et au jeune lion dont la crinière avait enfin une allure crédible, souvenirs étranges des matins de départ en vacance, quand il fallait convaincre le petit garçon d’attacher sa ceinture alors qu’il tenait fermement un ours en peluche dans ses bras. « Bonjour les garçons. Bien dormi ? » D’autres habitants les rejoignirent et Cosima se fit un plaisir de discuter poliment jusqu’à ce que Casey n’arrive, Elwyn avec elle. Il était temps quand même. Elle ne pouvait qu’acquiescer silencieusement, ravie que les deux jeunes aient fini de se tourner autour. Ravie aussi du bonheur de sa fille. Ça ne l’empêcha pas de hausser un sourcil en direction d’Elwyn, adressant un bref regard d’avertissement au garçon alors que Casey embrassait son frère.

Le trajet se passa calmement, marque particulière de l’heure matinale et personne ne pouvait vraiment prouver que Cosima avait à un moment posé la tête contre l’épaule de son fils pour somnoler encore un petit peu. Pure calomnie. Arrivée aux frontières du Kyngdon, elle se força à ne pas songer à ce qui étaient arrivés à ses enfants la dernière fois qu’ils l’avaient franchi. Elle s’était suffisamment rendue malade à ce sujet. A la place, elle observa Esmeralda, enfin sortie de son globe, éviter les quelques enfants qui étaient venus assister au départ. Quand elle laissa ses yeux embrasser le reste de la petite foule, elle fronça les sourcils. Elle se tourna vers ses enfants. « Le jeune Sigorel n’est pas là ? Avec ce que vous m’aviez dit, je m’attendais presque à le trouver campé à la ligne de départ pour être le plus vite possible à Alodia. » Ce n’était pas d’une importance clé, mais elle savait que ses deux petits étaient proches du jeune homme, et particulièrement Casey qui avait passé quelques semaines avec lui pour se remettre de son surmenage. Elle fut vite divertie de cette question, saluant d’autres personnes, quelques clients réguliers et Hilary.

Sur la route vers Alodia, Cosima se contenta de savourer les nouveaux paysages et cette sensation de soulagement que lui procurait l’agrandissement de sa connaissance de cet univers, légère claustrophobie développée pendant les quelques années coincée au Meiklam momentanément calmée. Elle leva les yeux au ciel quand Esmeralda fit quelques petits hors pistes, curiosité enfantine cachée derrière un roulement d’épaules larges et une dentition intimidante. Si tu t’attardes trop on va te laisse derrière, Esmée. T’es pire que les enfants, tu le sais, ça ? Pire que les deux qui arrêtent pas de roucouler ? J’en doute. La remarque arracha un petit éclat de rire à l’ancienne journaliste parce qu’il était vrai que les discussions incessantes de Casey et Elwyn étaient un peu attendrissantes. L’accueil qui les attendait à la sortie de la forêt coupa bien vite son rire. Elle était préparée, certes, mais ça ne voulait pas dire qu’elle appréciait, encore moins quand ses enfants faisaient partie du groupe tenu en joue. « C'est bon. Il n'y a aucun danger. » La remarque illicita un grognement plus marqué de la part d’Esmerlada. Mais oui, on sait tous que tu es dangereuse, ne va pas te vexer ma chère. Ne va pas non plus envenimer la situation, songea-t-elle en observant le chef du Kyngdon prendre les choses un peu plus en main. Ils reprirent la route sans difficulté. Les habitants étaient méfiants, mais pas tant que ça, finalement. Seulement vis à vis des humains, surement.

« Eh bien, il ne manque plus que Lucky Luke et deux autres Dalton et on aura un tableau complet. » Cosima pensait plus facilement à docteur Quinn vu l’ambiance plutôt paisible, mais chacun ses associations, n’est-ce pas ? « C’est votre oncle qui aurait été ravi de mettre les pieds ici », commenta-t-elle avec un léger sourire. « Lui et les westerns, une vraie histoire d’amour. » Elle ne prêta que peu d’attention au flirt digne d’adolescents qui se déroulait juste à côté d’elle, observant plutôt les lieux. « Ça fait un petit moment qu'on a pas enquêté... ça te dirait pas qu'on découvre un peu les environs, puis, je t'offre un verre au saloon pour parler de toutes nos théories ? » Ça, par contre, ça lui fit figurativement dressée l’oreille. Sourire aimable aux lèvres, elle glissa son bras autour de celui de sa fille. « Loin de moi l’idée de m’imposer, mais vu ce qu’il vous est arrivé la dernière fois que vous êtes sortis des frontières, j’aime autant rester près de ma fille. Les inquiétudes maternelles sont si dures à apaiser. » Elle en rajoutait un peu, histoire de tester la réaction du jeune homme, mais c’était bien plus proche de la réalité qu’elle n’aurait aimé. Elle adressa un sourire à son fils, convaincu que lui aussi n’aurait rien contre garder un œil sur sa petite sœur et se mit à marcher. « Mais allons donc trouver ce saloon, ce sera surement le plus efficace pour rencontrer les gens qui vivent ici. »

_________________


I was lightning before the thunder
© CODE BY LÚTHIÈN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1222-cosima-women-like-you-drown- http://daearen.forumactif.org/t1224-carnet-de-cosima-bloodworth http://daearen.forumactif.org/t1226-journal-de-bord-de-cosima-bloodworth http://daearen.forumactif.org/t1225-inventaire-de-cosima-bloodworth

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia   


Revenir en haut Aller en bas
 

[SUJET COMMUN] Rencontre avec les habitants d'Alodia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: ALODIA-