Partagez | 
 

 La femme à la moto... ► feat ingrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

La femme à la moto... ► feat ingrid  6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyDim 2 Déc 2018 - 19:38






formulaire d'intro


Date du rp : 15 décembre 2017
Météo : début de nuit fraîche, winter is coming
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : LET'S DO THIS La femme à la moto... ► feat ingrid  3434419563




La femme à la moto... ► feat ingrid  7dYiUIlo_oLa femme à la moto... ► feat ingrid  I57q
@credits kawaiinekoj & bazzart alittlebitofrain

Ce que c'était bon, ce silence de la nuit, ce silence de l'hiver qui arrivait en Irlande, glaçant, humide et si doux à la fois... Hayden était sur un petit nuage et il ne se privait pas de le montrer à ceux qui voulaient voir. Presque tout le monde était malheureux d'être là. En avait-il quelque chose à faire ? Pas vraiment, mais il avait eu envie d'aller voir Delvan en apprenant qu'il ne le vivait pas bien. Arraché à son monde, arraché à son guide, il aurait dû réagir comme lui... sauf qu'ils n'avaient pas la même vie, là-bas, à Daearen. Hayden n'avait rien fait d'autre que subir cette vie maudite, encore et toujours, sous les yeux désolés de sa famille... et de son meilleur ami du Kyngdon. Delvan ne l'avait jamais laissé tomber, alors il avait essayé d'aller le trouver, il y a moins d'une heure. Essayer de trouver les mots. Mais il avait renoncé en le voyant. Il était bien entouré et lui était incapable pour une fois de dissimuler sa joie d'être coincé-là. Son bonheur même, d'être en Irlande, enfin libre, enfin lui-même, bien au chaud dans le lit de Sharlston. Un regard, un simple regard sur son ami suffit pour qu'il n'approche pas plus de lui. Bah, il n'avait pas besoin de lui ! Et puis, Delvan incarnait quelque chose que Hayden avait du mal à gérer ces derniers jours : l'espoir du retour. Alors il avait tourné les talons, un mince sourire aux lèvres. Il espéra qu'il ne lui en voudrait pas trop de ne pas être venu, finalement. Mais cela lui avait semblé être la meilleure chose à faire, pour tous les deux.

Le bruit d'un moteur, quelque part au loin, le sortit de ses pensées et effaça le visage de Delvan. Une moto ? N'étant pas fin connaisseur, il n'était pas vraiment sûr. Continuant de marcher, il y eut alors un second bruit de moteur et Hayden eut envie de s'approcher d'un peu plus près. Cela ne semblait pas trop éloigné de la maison qu'il partageait avec Sharlee et Noomi. Ils avaient peut-être un voisin biker et ils ne le savaient même pas ! Enfin, c'était pas comme s'ils avaient l'habitude de leur parler, aux voisins. Ils étaient des sorciers... ils devaient se faire discret. Il entendit un juron et un bruit de ferraille. Les mains dans les poches de son blouson en cuir, Hayden s'arrêta devant le jardin d'une maison. Une moto était bel et bien là, avec à ses côtés, la silhouette indistincte d'une personne, lampe frontale allumée et des outils éparpillés un peu partout autour. On y voyait plus très bien avec la nuit qui arrivait. « B'soir... » lâcha Hayden, plus intéressé par la moto que par la personne à ses côtés. «Un problème avec la moto ?» Il posait la question mais tout ce qui l'intéressait était de savoir si elle pouvait rouler. Aussi, lorsqu'il eut une réponse à peu près satisfaisante, il salua à nouveau avant de poursuivre son chemin. Homme, femme, il n'était pas bien sûr, même si la voix était plutôt féminine. Rentrant chez lui, il ne put s'empêcher de se frotter les mains. De un parce qu'il avait froid et de deux, parce qu'il allait faire une petite sortie nocturne des plus amusantes !

«Devine quoi ! Je nous ai trouvé une moto ! On fait un tour ce soir ?» Mais Sharlee n'était pas d'humeur et l'excitation d'Hayden, en berne. Il le voulait son tour en moto ! Bon, il n'avait pas besoin de lui, il pouvait toujours l'emprunter lui-même non ? Savait-il conduire une moto ? Nope. Allait-il faire une grosse bêtise en essayant ? Ouip. Il ressortit vers 1h du matin, tout guilleret, mais quelque peu congelé car les températures tournaient autour de 0. Aussi discret qu'il pouvait l'être, il se repointa devant le jardin où il avait vu la moto. Elle était bien là sous une bâche et les outils, rangés à côté. Aussi souple et silencieux qu'un chat, il passa par dessus le portail et ouvrit le loquet de l'intérieur, non sans avoir un peu galéré à éviter les grincements de ce dernier. C'était vieux et rouillé et même pas fermé à clé. Il aurait préféré ne pas être tout seul pour vivre ce moment, mais bon, c'était comme ça. La bâche faisait un peu de bruit aussi, c'était plutôt agaçant, mais aucune lumière ne s'était allumé dans la maison. Vérifiant ses gants, il posa ses mains sur la moto, l'air surexcité. Oho, coup de chance, les clés étaient dessus. La confiance régnait par ici ! Enfin c'était tout de même un peu trop beau pour être vrai.. mais hey, il allait conduire une moto pour la première fois ! Enfin, pas là, dans ce jardin. Il fallait l'allumer plus loin. Il enleva la béquille et entreprit d'avancer, à côté de la moto, la poussant de toutes ses forces. Wouah, c'était lourd ce machin et le sol glissant et boueux était pas des plus coopératif. C'est donc tout naturellement qu'à 200 mètres de là, il finit par se rétamer, la moto avec. Ouch. Une lumière s'alluma non loin. Était-ce la maison ou une autre, il ne pouvait pas le voir. Il se releva prestement et souleva la moto comme il put. Olala il venait d'entendre une porte claquer. Fuir ou rester ? Hayden, pour une fois, persista. Il voulait conduire une moto. Il allait y arriver. Une fois debout, il l'enfourcha, se retournant une seconde pour voir une silhouette approcher. Il pouvait l'allumer, il avait vu Sharlston faire. Le moteur de la moto vrombit soudain. Hayden lâcha un cri de joie et un «Hasta la vista baby !». Il parvint à passer une vitesse, à mettre les gaz... et en fait, il ne comprit pas vraiment ce qui se passa ensuite, hormis qu'il se retrouva projeté dans une flaque de boue, tête la première.


_________________

Holy shit i did it La femme à la moto... ► feat ingrid  Badge-103rd place La femme à la moto... ► feat ingrid  3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

La femme à la moto... ► feat ingrid  Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 300
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyVen 4 Jan 2019 - 22:57


Un des avantages à vivre dans un coin de campagne perdu, c’est que la nuit est calme. Les quelques habitants du village sont vite rentrés chez eux, les jeunes adolescents rebelles du coin squattent la forêt ou ont volé la voiture de leurs parents pour aller s’amuser en ville et ceux qui ont la gorge sèche en soirée sont au bar, de l’autre côté de Gougane Barra. Aussi, travaillant sur sa moto après être rentrée du garage, Ingrid est la seule à déranger le silence hivernal. La bécane tient bien la route, loin de l’épave qu’elle a récupéré il y a quelques années, mais la mécano a encore deux ou trois choses à bricoler, un bidule à améliorer, tout pour que sa petite merveille soit brillante et, surtout, rapide. Quand elle fait tomber un de ces outils à cause des ses doigts engourdis par le froid, l’irlandaise jure. Agacée, elle n’entend pas le bonsoir lâché à mi-coeur par un jeune homme qui l’observe, sur le trottoir. « Un problème avec la moto ? » Là, elle sursaute, et jure de nouveau. Elle n’est pas habituée, à ces étrangers qui ont poussé comme des champignons lors de l’automne, débarqués de nulle part. Celui-là ne fait pas partie des campeurs installés en forêt. Elle l’a croisé dans la rue, une ou deux fois et a entendu parler à la boulangerie du drôle de ménage à trois qu’il forme avec un autre homme et une femme. De quoi alimenter les ragots pour des mois. « Pas plus que d’habitude, non. » Elle n’est pas d’humeur à faire face aux demis-vérités et autres mensonges éhontés qui semblent être la spécialité de ces gens-là, aussi retourne-t-elle aussitôt à ce qu’elle bricole. Ou, plus exactement, elle vérifie les derniers réglages avant de ranger pour la soirée. Il fait vraiment trop froid et trop noir pour continuer. Heureusement, le jeune homme n’insiste pas et passe son chemin.

Pour Ingrid, la suite, c’est son petit copain qui rentre du boulot, le repas du soir avalé ensemble devant la série qu’ils suivent en ce moment, une bonne douche et le confort du lit et des bras de son homme. C’est d’ailleurs lui qui se réveille en premier. Elle grogne, pour la forme, quand il lui dit avoir entendu du bruit et l’ignore quand il sort du lit. « Espèce de pisse-froid », elle lâche, encore dans un demi-sommeil. Puis elle entend le portail grincer, bruit incongru à cette heure-ci. Un des avantages à vivre dans un coin de campagne perdu, c’est que la nuit est calme et les vols inexistants. Mais il y a des nouveaux dans le coin, des étrangers qui n’ont peut-être pas eu le mémo. Veste enfilée et baskets au pieds, son petit-ami est déjà à la porte. Elle le suit moins d’une minute plus tard, doudoune jetée par dessus un short en coton et un débardeur, cheveux emmêlés, mais clé anglaise à la main. « Ingrid- » Elle note le ton qui se veut apaisant, malgré la tension évidente, puis la main posée sur son poignet. Et la moto portées disparue. « Je vais tuer ce connard d’orchidoclaste. » Elle va enfin allumer la lumière, fouillant dans ses affaires avant de ressortir deux minutes plus tard avec des menottes à fourrure noire qui feront très bien l’affaire pour l’occasion et son téléphone portable. La porte claque et un drôle d’écho fait suite, bruit d’engin qui tombe au sol quelques rues plus loin et elle fourre le téléphone dans les mains de son petit ami. « Appelle la police pour reporter un vol. Ou les pompiers, vois ce qui est le mieux. » Il s’apprête à dire quelque chose, mais se ravise dans un soupir.

Ingrid, quant à elle, elle accélère. Elle tourne un coin de rue, reconnait sa moto et le bruit de l’engin qui démarre. « Hasta la vista baby ! » Il se fout de sa gueule, là, vraiment ? Le sang de l’irlandaise ne fait qu’un tour et elle lance la clé anglaise de toute ces forces, dos du voleur dans le collimateur. A choisir entre les deux, il a presque de la chance de perdre contrôle de la bécane et d’éviter ainsi le projectile qui heurte le mur juste derrière lui. Sa moto ! La jeune femme court jusqu’à la fidèle machine qu’elle a elle-même retapée pendant de longs et frustrants mois. Carrosserie rayée, roue de devant voilée. Elle devra faire un examen plus approfondi au petit matin. Elle se tourne brusquement vers l’accidenté, yeux plissés, posture clairement menaçante. « Toi ! » Ingrid pointe un doigt accusateur vers le jeune homme puis avance à grande enjambées, pas ralentie le moins du monde par ses chaussons. « On peut savoir c’est quoi l’idée ? T’as jamais entendu parler de propriété privée ou quoi, petit enfoiré ? Depuis le temps que je dis que je vais m’acheter un molosse, la prochaine fois tu peux être sur que tu vas avoir la marque des dents aux fesses ! » Juste un soupçon de colère, vraiment. « Toute façon tu vas expliquer tout ça aux policiers, ils sont surement en route à l’heure qu’il est. » Elle caresse distraitement les menottes qu’elle a toujours en main. « Et je te conseille de les attendre sagement ici. Mais si tu veux courir, qui suis-je pour t’en empêcher ? » Le sourire qui suit indique clairement qu’elle n’attend que le premier mouvement brusque pour passer ses nerfs de façon bien plus physique et violente qu’en lui criant dessus. Qu’il essaie seulement.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

La femme à la moto... ► feat ingrid  6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptySam 2 Fév 2019 - 12:37




« Toi ! » Qui ça toi ? Lui ? Ah bon ? Hayden eut beaucoup de mal à comprendre ce qu'il fichait là, avec une jeune femme en furie devant lui. Jetant un oeil vers la clé anglaise, il réalisa qu'il avait sûrement échappé de peu à son assassinat. Et puis, où était son blouson ?? Comment avait-il pu tomber comme ça ?? Il essayait de se relever, gémissant, mais il ne faisait que glisser. Il avait mal aux côtes, mal à la tête, mal au poignet gauche. Et en plus, il crachait de la boue. Bravo, super Hayden, belle sortie nocturne, c'était une foirade totale. Et maintenant il fallait gérer une folle furieuse aka la propriétaire de la moto. C'est d'ailleurs la moto qu'elle choisit de border plutôt que lui ! Bon d'accord, il avait joué au con, mais tout de même, il aurait pu être gravement blessé. « On peut savoir c’est quoi l’idée ? T’as jamais entendu parler de propriété privée ou quoi, petit enfoiré ? Depuis le temps que je dis que je vais m’acheter un molosse, la prochaine fois tu peux être sur que tu vas avoir la marque des dents aux fesses ! » Oula, elle était remonté comme l'était sa propre mère alors qu'il rentrait hors des horaires du couvre-feu. « Oh ça va, arrête de t'exciter, fallait mieux la protéger ta bécane... Qui laisse les clés dessus, avec un portail non fermé ? Si ça c'est pas un appel au vol !» Hayden était surtout agacé de se faire crier dessus, alors qu'il en chiait grave, couché dans la boue. Mais il aurait été à la place de la fille, il aurait fait exactement pareil. Alors bon, si elle pouvait lui donner un petit coup de main maintenant... « Toute façon tu vas expliquer tout ça aux policiers, ils sont surement en route à l’heure qu’il est. » Hayden entrouvrit la bouche, choqué. Quoi ?? La police ?? Ces gens armés là qui contrôle les papiers et mettent les gens en prison ? « Non non non, arrête tes conneries, fais pas ça okay !» Mais à la voir caresser ses menottes sexy (note pour plus tard : la fille aime bien user d'accessoires coquins), elle ne voulait rien entendre. « Et je te conseille de les attendre sagement ici. Mais si tu veux courir, qui suis-je pour t’en empêcher ? » Okay bon, il fallait employer les grands moyens, parce que courir, il ne pourrait pas et elle cherchait clairement la confrontation. Hayden ne comptait pas parmi les plus forts, mais parmi les plus malins. La furie ne s'était pas aperçue qu'elle marchait sur son blouson, qu'il avait sûrement perdu dans la chute. « C'est bon calme toi s'il te plaît ! Inutile d'en arriver là, je voulais juste faire un tour avec ! C'était stupide de te la piquer comme ça... me dénonce pas aux flics, ça peut que partir en couilles cette histoire si tu fais ça...» Et là il pensait clairement à son fichu don, qui, même s'il s'était montré plutôt docile de ce côté-ci du monde, risquait de venir compliquer les choses à la moindre contrariété. Et une arrestation pour vol de moto, s'en était une sacrée, de contrariété. Profitant de ce petit moment attendrissant, il jugea que le temps de réflexion de la jeune fille était suffisant pour opérer son petit coup en traître. La main ferme sur le blouson par terre, il tira d'un coup sec, afin de déséquilibrer la malheureuse qui avait les pieds ou plutôt les chaussons dessus. Eh oui, niveau adhérence, on avait vu mieux ! Une fois que son jolie petit derrière de femme furieuse finit par terre, en plein dans une flaque boueuse, Hayden en profita pour se relever, tant bien que mal. «Et c'est qui qui veut m'empêcher de filer maintenant ? » s'exclama t-il triomphant et enfilant son blouson plein de boue sur le dos. Inquiet d'entendre soudain des sirènes au loin, il fit quelques pas pour s'en aller. Elle n'avait donc pas menti en parlant des flics ! «J'y crois pas, tu les as vraiment appelé ?? » Hayden se sentait autant trahi qu'un coup de poignard dans le dos porté par un ami proche, allez savoir pourquoi.

_________________

Holy shit i did it La femme à la moto... ► feat ingrid  Badge-103rd place La femme à la moto... ► feat ingrid  3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

La femme à la moto... ► feat ingrid  Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 300
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyVen 8 Fév 2019 - 17:29


Il a l’air mal en point, le voleur amateur, mais c’est loin d’apaiser Ingrid. Fallait vraiment qu’elle tombe sur un imbécile pas capable de conduire une moto, pas vrai ? C’est le genre de malchance qui lui colle à la peau et elle en est fatiguée. Alors elle ne se montre pas très compatissante, il est vrai, mais bordel, hors de question de se sentir mal pour un crétin de cette espèce. Son ton le fait bien ressentir, ainsi que ses douces paroles. « Oh ça va, arrête de t'exciter, fallait mieux la protéger ta bécane... Qui laisse les clés dessus, avec un portail non fermé ? Si ça c'est pas un appel au vol ! » Il se croit en position de lui faire la leçon, maintenant ? Ingrid plisse les yeux. Elle a fait sa part de conneries dans son adolescence et c’est la première fois qu’elle a l’étrange impression de faire face à un miroir déformant : depuis quand est-elle dans le camps des gens responsables qui ne supportent pas qu’on leur répondre ? Surement depuis qu’elle gagne son propre argent, vit dans son propre appartement, et décide seule, comme une grande, de ce qui est important pour elle. Dont sa moto. Et, bien sur, le fait que personne ne la vole ou ne la prenne de haut, mais ce dernier point date d’il y a plus longtemps, de l’époque où elle a commencé à régler ses problèmes en frappant la première donc ça remonte à quelque chose comme l’entrée au collège. « T’expliqueras ça aux agents, je suis sure qu’ils seront ravis d’avoir ton opinion sur la question. » Malgré l’heure indue et la colère qui court encore dans ses veines, le sarcasme est au rendez-vous alors qu’elle décide de ne pas se fatiguer plus que ça avec le brun. Dans quelques minutes, comme elle le lui explique, il sera pris en charge par la police et elle pourra retourner au lit, nuit bousillées par l’idée des réparations qu’elle devra opérer sur son engin.

« C'est bon calme toi s'il te plaît ! Inutile d'en arriver là, je voulais juste faire un tour avec ! C'était stupide de te la piquer comme ça... me dénonce pas aux flics, ça peut que partir en couilles cette histoire si tu fais ça… » Elle retient un bâillement alors qu’il plaide son cas. Elle ne trouve pas ses arguments très probants, elle doit avouer : elle trouve sa réaction tout à fait appropriée à la situation, sa colère justifiée, et elle voit mal comment tout ça peut partir en couilles pour elle. Pour lui, c’est une autre histoire, bien évidemment, mais une qui ne la dérange absolument pas. En revanche, elle lui concède bien le point que la décision de voler une moto -sa moto- était un choix stupide. Clairvoyance qui semble un peu tardive pour aider le brun. Elle en est là de sa réflexion quand le sol se dérobe soudain sous ses pieds et qu’elle se retrouve le cul à terre. « Et c'est qui qui veut m'empêcher de filer maintenant ? » Oh, elle va vraiment le tuer ! La chute a été brusque et son coccyx n’a pas du tout apprécié. Elle a l’élan puéril de vouloir lui balancer les menottes qu’elle tient toujours à la figure, mais elle se retient au dernier moment. Manquerait plus qu’elle lui donne une raison de porter plainte pour agression sur sa petite personne, tiens. A peine songe-t-elle à ça qu’elle entend les sirènes à quelques rues de là, et l’autre aussi, si elle en juge par son changement d’expression. On fait moins le victorieux, hein mon vieux ? « J'y crois pas, tu les as vraiment appelé ?? » Il croit quoi celui-là ? Il vit dans le monde des bisounours pour se montrer si trahi devant la conclusion logique de son délit ?

En le voyant s’éloigner, Ingrid se relève en vitesse, époussetant son joli derrière de sa main libre sans même y songer. Elle a vraiment, vraiment envie de laisser ce mec s’enfuir, de déposer plainte et le voir se démerder avec ça, mais, plus que tout, elle a besoin de fric si elle veut réparer sa bécane. Et bordel, elle le veut. Elle n’a pas investi tout ce temps dans l’engin pour être renvoyée en arrière de la sorte. « On peut trouver un arrangement ! » Elle propose, malgré la colère toujours bien présente. Elle s’efforce de se montrer pragmatique. « Si tu restes et que tu t’engages à payer pour les réparations sur ma moto, je ne porte pas plainte. » Les policiers rentreront au poste sans avoir de paperasse supplémentaire et tout le monde sera gagnant. « Par contre si tu t’enfuis, c’est une autre histoire. C’est toi qui décide. » Alors, qui est-ce qui veut l’empêcher de filer maintenant, en effet ?

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

La femme à la moto... ► feat ingrid  6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyLun 22 Avr 2019 - 12:33




Hayden allait s'enfuir, d'un instant à l'autre, boitillant et triste. Il avait vraiment fait n'importe quoi mais de là à le traiter comme un criminel, il ne fallait pas exagérer non plus. Cette fille avec la moto, elle plaisantait pas. Il n'avait pas eu de chance de tomber sur son cas, voilà tout. Il ne lui restait plus qu'à s'échapper et à ruminer son cuisant échec dans les bras de Sharlee. « On peut trouver un arrangement ! » Huh ? Ce n'était pas suffisant pour qu'il s'arrête de boitiller dans la direction opposée de la police et de la jeune fille mais tout de même, il ne s'était pas attendu à ça. Un arrangement ? Quoi, qu'il se rende et qu'il lui paye une nouvelle moto ? « Si tu restes et que tu t’engages à payer pour les réparations sur ma moto, je ne porte pas plainte. » Long soupir. Hayden s'arrêta un instant pour réfléchir. Une plainte dans ce monde, c'était grave ? Oui sûrement. Les passeurs ne devaient pas attirer l'attention sur eux dans ce monde. Et devait pouvoir circuler librement sans être fiché quelque part. Ils allaient sûrement prendre ses empreintes. Il allait perdre son job. « Par contre si tu t’enfuis, c’est une autre histoire. C’est toi qui décide. » Ouais, effectivement, ce serait une autre histoire dont il ne voulait pas être le héros. Il se retourna vers elle, hésitant. «J'en sais rien. J'peux rien te promettre... pour l'argent. Je connais quelqu'un qui pourrait mais... » Est-ce que Sharlee voudrait bien lui prêter un peu d'argent pour réparer ses conneries ? Il était son amant pas son père, il détestait cette idée. Mais lui-même n'avait pas un rond de ce côté-ci de la Brèche. Et cette fille... sa demande était légitime, il avait bousillé sa moto qu'elle avait peut-être à peine fini de réparer. «J'ai déconné, je suis désolé pour ta moto. D'accord, je veux bien t'aider... à la réparer. J'ai aidé Sh... un ami, sur la sienne.» Les sirènes rouge et bleu les éclairaient à présent. Des bruits de pas se rapprochaient de leur position. La police sûrement. «Laisse moi partir s'il te plaît. Je reviendrais te voir demain.» Hayden déglutit difficilement en entendant des voix appeler 'Ingrid' et une autre dire 'est-ce que tout va bien ? Réponds !'. Putain ils allaient le choper. Il se recula de quelques pas pour éviter les lampes torches qui se rapprochaient. «Ingrid, c'est ça ? Moi c'est Hayden. Je peux vraiment pas risquer de rester, avec la police et tout le reste. C'est trop compliqué à expliquer mais... je te promet de revenir demain. » Je suis un putain de sorcier Ingrid et je peux pas prendre le risque qu'on me touche à cause de mon don maudit et qu'on me foute en prison, plainte ou pas, aurait-il bien voulu dire à la jeune fille. Hayden se reculait encore, il était déjà à une dizaine de mètres d'Ingrid. Il allait s'enfuir, qu'elle le veuille ou non. Il ne restait plus qu'à savoir lequel des deux allaient tenir parole et s'ils allaient se gâcher mutuellement l'existence.


_________________

Holy shit i did it La femme à la moto... ► feat ingrid  Badge-103rd place La femme à la moto... ► feat ingrid  3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

La femme à la moto... ► feat ingrid  Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 300
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyVen 3 Mai 2019 - 19:42


Un instant, elle croit que le jeune homme va se foutre de sa proposition et s’enfuir dans la nuit, sans un regard derrière lui. La pensée lui fait serrer ses doigts autour du métal des menottes. Encore un gosse qui n’a jamais eu à s’inquiéter et à compter la moindre pièce, un assez aisé pour ne même pas songer à l’aspect financier des choses. Les pièces de bécanes et la peinture pour carrosserie ne sont pas données. Et elle pourrait demander à Niall, oui, des choses au rabais parce qu’elle bosse pour lui et qu’elle lui fait parfois cadeau de quelques heures, mais elle ne veut pas s’endetter de la sorte. Ce qu’elle a c’est ce qu’elle a obtenu par elle-même, un point c’est tout. Finalement, son voleur s’arrête. Encore quelques mots et il se retourne, visage hésitant et elle prie pour qu’il prenne la bonne décision. Pour qu’il ne soit pas un connard fini ou que sa menace porte ses fruits. « J'en sais rien. J'peux rien te promettre... pour l'argent. Je connais quelqu'un qui pourrait mais... » Non, non, non, pas de mais ! Les mais ne sont jamais bons. Il se démerdera pour obtenir les sous, elle doit y croire, parce que ce n’est pas en déposant une plainte qu’elle va avoir son dédommagement. « J'ai déconné, je suis désolé pour ta moto. D'accord, je veux bien t'aider... à la réparer. J'ai aidé Sh... un ami, sur la sienne. » Ca lui fait une belle jambe, ça. Elle n’a pas besoin d’aide pour effectuer les réparations, tout ça elle sait faire elle-même. Qu’il croit qu’elle va le laisser retoucher à sa bécane, ça montre juste qu’il est naïf. « Laisse moi partir s'il te plaît. Je reviendrais te voir demain. »

La police n’est plus très loin. On l’appelle, mais Ingrid ne répond pas, les yeux rivés sur le merdeux qui l’a tirée de son sommeil. Elle hésite. S’il ne peut pas l’aider financièrement, qu’est-ce que ça lui apportera, au juste, de le laisser filer ? Elle est assez vindicative pour reconnaître qu’une part d’elle veut vraiment voir les agents l’embarquer. « Ingrid, c'est ça ? Moi c'est Hayden. Je peux vraiment pas risquer de rester, avec la police et tout le reste. C'est trop compliqué à expliquer mais... je te promet de revenir demain. » Il connaît quelqu’un qui pourrait le dépanner pour l’argent, elle essaie de se focaliser là-dessus. C’est une probabilité, une chance qu’elle n’a qu’à prendre parce que c’est mieux que rien du tout. Elle hoche la tête, posture toujours rigide à cause de la colère, mais c’est un compromis. « Demain. On verra les détails. » Elle admet, offre un peu amère dans sa bouche. « Si tu ne viens pas, je retourne au poste de police après-demain pour déposer ma plainte et leur faire faire un portrait robot. » Elle se permet tout de même d’éclaircir, menace qui pèse toujours sur la tête de ce dénommé Hayden et qui le motivera, elle l’espère, à tenir promesse. « Et je garde ça en attendant », elle décide sur un coup de tête en ramassant le blouson du brun. Sur ce, elle va récupérer son pauvre engin et sa clé anglaise et se dirige vers les gyrophares sans un regard en arrière. Ce gars a intérêt à venir de lui-même où elle ira le chercher où qu’il se cache et le forcer à cracher quelques billets.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

La femme à la moto... ► feat ingrid  6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyLun 10 Juin 2019 - 11:49


Hayden était rentré à la maison, sale, boitillant, épuisé, mais au moins il avait échappé à la police. Il avait prit garde de ne pas réveiller Noomi et Sharlston, sûrement en train de dormir dans le même lit. Il avait prit une douche et évalué les dégâts de sa cheville, il avait surtout un gros hématome et elle ne devait pas être foulée ou cassée comme il l'avait pensé. Il avait des égratignures un peu partout, une côte un peu douloureuse également, et une lèvre fendue. Il avait d'ailleurs un goût de sang dans la bouche, il s'était probablement mordu la langue en tombant. Il prit deux cachets d'aspirine, espérant que ça suffirait pour qu'il puisse trouver le sommeil. Cette première expérience à moto en solitaire avait été catastrophique. Le vol s'était suivie d'une course poursuite avec une folle furieuse, qui avait eu tout à fait le droit de réagir de la sorte. « Demain. On verra les détails. » avait-elle dit. Au moins, elle avait accepté un compromis. Elle avait prit un risque, car Hayden pouvait ne plus jamais revenir. Sauf qu'elle irait voir la police... et ça, le passeur ne pouvait pas se le permettre. En plus, elle avait eu de la chance d'être tombé sur lui. Il éprouvait sincèrement des regrets. Il alla se coucher, lançant un dernier regard vers ses fringues boueuses qu'il avait roulé en boule dans la baignoire. Ingrid avait gardé le blouson. Mmh, c'était de bonne guerre. Il s'endormit finalement et rêva de moto et de sirènes de police.

Le matin arriva aussi vite qu'un battement de cils. Sharlee était venu le réveiller, après un passage dans la salle de bains. Il avait vu ses vêtements et lorsqu'il avait vu du sang sur le t-shirt des Daft Punk qu'il portait ce jour-là, il avait voulu s'assurer que tout allait bien. Qui t'a fais ça ? J'vais le défoncer. «Une moto.» Une moto ? Je défonce pas les motos. «Y avait une fille aussi.» Tu t'es fais botter le cul par une gonzesse ?« Elle n'était pas très contente quand elle a vu qu'elle avait plus sa moto dans le jardin.» Quoi ?! D'où tu voles des motos, t'es pas bien ? «Je t'avais dis que j'en avais repéré une... et arrête de te foutre de ma gueule. Fallait venir avec au lieu de peloter le cul de Noo.» Pff, tu t'es fais chopper en plus... débile. «Hé c'est bon, c'est pas marrant. J'ai échappé à la police... mais de peu. »Elle a demandé quoi en échange ? «Hormis ma mort tu veux dire ? Ben... de l'argent. Et je lui ai proposé de l'aide aussi, pour réparer. J'suis pas sûr qu'elle en veuille, mais de l'oseille, c'est sûr que oui.» Ok... je te prépare ça sur la table du salon. Sers toi. Et il avait refermé la porte, avant que Hayden puisse dire merci. Voilà qu'il lui devait de l'argent maintenant. Super. Brillant Hayden. Le rembourser allait prendre des années. Et lui enlever cette image de s'être fait botter le cul par une fille alors ? Peut-être qu'une seule soirée suffirait... cette idée lui arracha un mince sourire.

Il se réveilla à nouveau quelques heures plus tard. Il devait déjà être l'après-midi... il ne prit même pas la peine de regarder l'heure. Il ne fallait juste pas trop tarder à se bouger. Une demi-heure plus tard, il était donc de retour au portail d'Ingrid. La moto, en sale état, était revenue à sa place elle-aussi. Hayden avait une sale gueule, sa lèvre inférieure était gonflé, il avait des bleus partout. Mais au moins sa cheville allait un peu mieux. Il se sentait nu sans son blouson fétiche. Il avait mit un autre t-shirt, avec un smiley jaune et 'nirvana' écrit dessus. On lui avait dit que c'était cool comme musique mais il n'avait pas encore pu les écouter. Il tenait un sac contre lui. Il resta là une bonne minute, espérant qu'elle le voit et espérant surtout que ce n'était pas un putain de piège. Elle pouvait très bien avoir changé d'avis et au lieu de voir sa tronche énervée, c'était peut-être celle d'un flic qui viendrait l'accueillir. Donc, il fallait être sûr. Il sonna, sans savoir si cette sonnette qui avait l'air d'avoir fait la guerre fonctionnait. «Ingrid ! C'est moi.» Il n'osa pas dire son nom et espéra qu'elle le reconnaisse à la voix. A une des fenêtres de l'étage, il distingua soudain une silhouette qui l'observait. Hayden tenta de l'ignorer mais il avait très bien vu qu'il s'agissait d'un gars. Le mec d'Ingrid peut-être ? Une voix d'homme avait appelé Ingrid alors qu'ils débattaient tous les deux pour savoir lequel des deux allaient tuer l'autre. Il espéra qu'il ne descende pas, il ne donnait pas cher de sa peau sinon. Hayden vérifia que ses gants en cuir étaient bien ajusté. C'était pas le moment de risquer une baston, encore moins de se faire griller sa magie et de risquer que cette histoire tourne au drame.

_________________

Holy shit i did it La femme à la moto... ► feat ingrid  Badge-103rd place La femme à la moto... ► feat ingrid  3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

La femme à la moto... ► feat ingrid  Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 300
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyDim 30 Juin 2019 - 17:14


Elle ne passe pas un bon moment, Ingrid, loin s’en faut. Non contente de s’être fait piquer la moto, elle la récupère endommagée et doit encore répondre aux questions des policiers. Elle explique s’être arrangée à l’amiable avec le vaurien et donc ne pas vouloir porter plainte, même si elle précise possiblement changer d’avis le lendemain. Ca agace un des agents, Benett, un quinquagénaire qui a eu affaire à elle plus d’une fois quand elle faisait des conneries de délinquante. Il ne l’a jamais vu autrement qu’une enfant à problèmes et ce n’est pas son job à elle de rectifier ça. Qu’il aille se faire voir, elle songe avec humeur, il fera son job un point c’est tout. Heureusement, son petit ami à elle est là pour calmer le jeu, allant même jusqu’à offrir une tasse de thé aux agents. Elle range sa clé à menotte dans sa caisse à outils et les menottes retrouvent leur place dans le tiroir de la table de chevet. C’est encore l’histoire d’une dizaine de minutes avant que les policiers repartent. Quand elle retrouve le confort de son lit, la tête calée contre l’épaule de son homme, elle n’est même plus en colère. Elle calcule une estimation du montant des réparations et elle espère, sans vraiment y croire, que cet Hayden se pointera avec l’argent.

« Tu crois qu’il viendra ? » La question lui fait lever les yeux au ciel. Ce n’est pas la première fois qu’elle l’entend aujourd’hui. « Tu finis pas tes frites ? » Il pousse la fin de la barquette vers elle et elle ne se fait pas prier pour les grignoter. « Et j’en sais rien. Je suis pas une voyante. » Son ton est mordant et, une autre fois, elle se sentirait peut-être mal de répondre ainsi, mais elle est bien trop énervée par toute cette situation. Elle ne peut même pas commencer à acheter les pièces ou la peinture sans savoir de quel budget elle dispose. L’après-midi au travail est longue et sa mauvaise humeur lui fait faire quelques erreurs. Elle est grondée par Niall, ils haussent tous les deux un peu le ton et la plupart de ses collègues l’évitent, sachant que ça ne sert pas à grand chose de venir lui parler quand elle est ainsi. C’est juste si frustrant de travailler sur autant d’engins quand elle ne peut pas chouchouter sa pauvre bécane.

Ingrid est sur le chemin du retour, à quelques rues de chez elle, quand elle reçoit un message de son petit ami. Il y a quelqu’un devant chez eux. Un brun qui veut la voir. Elle ne veut pas trop espérer, mais elle presse tout de même le pas. Autant être fixée le plus vite possible. Elle prend le dernier tournant à gauche et elle a un sourire satisfait. Elle reconnait l’imbécile de la veille. Ingrid avance à grand pas, décidée à régler ça une fois pour toute. « Hayden, c’est ça ? T’as bien fait de venir. » Elle ne sait pas quel est son problème avec la police et pourquoi la menace a été si efficace, mais ce ne sont pas ses affaires et, en dehors de la présence du brun, elle n’en a pas grand chose à faire. Elle adresse un signe de tête à son petit ami qui est à la fenêtre. Il hausse les épaules et s’écarte, retournant surement sur le canapé. « Tu as de quoi payer pour les réparations ? »

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

La femme à la moto... ► feat ingrid  6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyVen 2 Aoû 2019 - 21:39



Un regard à droite, et là voilà qui apparut dans le champ de vision d'Hayden. Elle avait à la fois l'air furax et à la fois l'air de se retenir de vouloir lui coller son poing dans la figure. Aaaah, c'était que le début des problèmes, pensa Hayden, se maudissant pour la centième fois d'avoir volé la moto... et surtout de l'avoir abîmé. « Hayden, c’est ça ? T’as bien fait de venir. » Il se mordit la lèvre. Il avait le visage endolori d'un côté, sans se rappeler comment ni à quoi il s'était cogné. Il avait d'ailleurs des bleus absolument partout. «Ingrid... salut. Merci d'pas avoir appelé les flics. » C'était bizarre d'être ici et de la voir à la lumière du jour. Elle était super mignonne, si tant est que ses critères du charme féminin puisse compter. Hayden la vit jeter un coup d’œil à la fenêtre. La silhouette s'effaça... c'était donc bien monsieur qui veillait. Fallait-il s'attendre à le voir débarquer à un moment ? « Tu as de quoi payer pour les réparations ? » Elle n'avait pas de temps à perdre, visiblement. Et comment le lui reprocher ? Il avait merdé depuis le début. «Heu ouais... ouais j'ai du cash. Tu... tu penses avoir besoin de combien ? Tu as déjà évalué... la casse ? ». ll ne savait pas vraiment si elle avait eu le temps de regarder sa moto depuis la nuit. Mais on aurait dit que non, et qu'elle revenait du boulot, ou quelque chose dans ce goût-là. Alala. Ce qu'il avait pu être con alors. «Encore désolé. Je voulais... je pensais pas que... bref, ça semblait être une bonne idée dans ma tête. J'fais des trucs vraiment débiles quand je m'ennuie. Désolé. » Voilà, au moins il avait essayé de s'excuser comme il fallait. Et de pas se comporter comme un enfoiré jusqu'à la fin. Avec un peu de chance, cette histoire finirait bien ? Quand même encore inquiet, Hayden regardait de temps en temps vers la rue. Ingrid pouvait très bien avoir appelé la police quand même. Ou des gens pour lui casser la figure ! Hayden mit ses mains dans les poches par réflexe. Il ne voulait pas que son don vienne absolument tout gâcher, même s'il ne s'était pas encore manifesté de ce côté-ci de la Brèche.

_________________

Holy shit i did it La femme à la moto... ► feat ingrid  Badge-103rd place La femme à la moto... ► feat ingrid  3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

La femme à la moto... ► feat ingrid  Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 240
Ϟ Points : 300
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Brenhin & Raleigh
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume et Jet d'eau
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  EmptyLun 5 Aoû 2019 - 18:51


Le gars fait peine à voir. Ou du moins il ferait peine à voir à Ingrid si elle ignorait pourquoi il mérite d’avoir toutes ces blessures qui colorent sa peau et lui donnent un look grunge à souhait. Si la vue ne la satisfait pas, ça ne lui donne pas non plus un élan de pitié pour le voleur en herbe. « Ingrid... salut. Merci d'pas avoir appelé les flics. » La façon dont il se mord la lèvre et tourne autour du pot ne la ravit pas plus que ça non plus. Il sait pourquoi il est là, non ? Elle préfère prendre les devants et lui demander directement s’il a l’argent, oui ou non. « Heu ouais... ouais j'ai du cash. Tu... tu penses avoir besoin de combien ? Tu as déjà évalué... la casse ? » Elle plisse les yeux dans sa direction. Est-ce qu’elle a l’air d’être un agent d’assurance ? Franchement, elle n’a pas que ça à faire. Elle pousse un soupir -qui ressemble plus à un grognement qu’autre chose- et secoue la tête. « Non. Mon patron a offert de faire ça demain comme il refuse que je prenne du temps sur ma journée. » Comme si les dégâts ne la mettent pas déjà d’assez mauvaise humeur, elle doit accepter que ce soit un autre qu’elle qui bichonne sa bécanne. Foutu Niall. « Je dois l’amener au garage, là. Mais rien que pour la carrosserie et la peinture il faut compter 300 euros. » Elle a vu assez de bécanes passées pour pouvoir faire cette estimation là. « Le reste dépendra des dégâts trouvés. Si tu as peur de te faire arnaquer, tu peux toujours demander à voir en même temps que lui, il t’expliquera. » Elle, elle ne prendrait pas le temps de faire une leçon accélérée de mécanique au délinquant. Mais Niall a toujours eu un soft spot pour les gosses à problème : la preuve, il a pris Ingrid sous son aile sans même lui demander son avis.

« Encore désolé. Je voulais... je pensais pas que... bref, ça semblait être une bonne idée dans ma tête. J'fais des trucs vraiment débiles quand je m'ennuie. Désolé. » Elle croise les bras sous sa poitrine et hausse un sourcil. Après agent d’assurance elle a maintenant la tête d’une assistante sociale ? « Ecoute, le pourquoi du comment, ça m’intéresse pas vraiment. Je préfère clairement que tu paies pour les dégâts, c’est toutes les excuses dont j’ai besoin. Et si tu t’en veux tant que ça, tu peux toujours aider à rouler la bécane jusqu’au garage. » C’est que ça pèse son poids, ces choses là, et qu’elle n’a aucune scrupule à lui faire faire le sale boulot. Ce n’est pas comme si elle le lâchera des yeux : elle ne lui fait confiance et elle a de quoi, même si sa présence ici est une bonne surprise. Elle ouvre le portillon et débarrasse la pauvre moto de sa bâche, tout en continuant de parler. « Tu peux pas te trouver quelque chose pour t’occuper ? Je sais pas, fais du tricot. Et qu’est-ce que tu viens foutre dans un coin paumé comme ça si tu sais que tu deviens con dès que tu t’emmerdes un peu ? » Ouais, elle se permet de faire la leçon, elle est comme ça, et elle ne ressent aucune gêne à ce constat.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Contenu sponsorisé





La femme à la moto... ► feat ingrid  Vide
MessageSujet: Re: La femme à la moto... ► feat ingrid    La femme à la moto... ► feat ingrid  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

La femme à la moto... ► feat ingrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Notre Monde :: L'IRLANDE :: GOUGANE BARRA-