Scénarios



Liens rapides

Animations des villages : venez découvrir les animations en cours dans le jeu

Lieux de Daearen : venez découvrir les lieux de Daearen où jouer.

Sujets communs : venez voir la liste des sujets communs en cours.

Recherche de joueurs : tu cherches un joueur pour rp ? Tu as posté un sujet libre ? Alors, viens dans cette catégorie pour trouver ton bonheur.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.

Points membres : pensez à venir vous faire créditer.



 

Partagez | 
 

 With a little help from my friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alistair GaborAlistair Gabor

Membre du forum
Nouvel habitant

With a little help from my friend Photofunky

Ϟ Inscription : 28/10/2018
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 225
Ϟ Avatar : Iwan Rheon
Ϟ Crédits : Signa (c)Astra & icones (c)Kiri
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Elevation de la température
Ϟ Guide : Hooper, faucon crecerelle femelle
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : métallurgiste
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyDim 18 Nov 2018 - 22:50






formulaire d'intro


Date du rp : 10 septembre 2018
Météo : temps frais mais dégagé
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire lieu précis : logement d'Ingrid, grange annexe





Des doigts crasseux glissèrent sur les pièces métalliques, suivant de leur pulpe la rondeur des maillons. Palpant la chaine sans visu, la tête pratiquement collée à l’engin comme un docteur à un poitrail. Cherchant le diagnostic, la faille. Les symptômes permettant d’élucider le mal.

« P’tain ça race fait chier ! » Cling… clong et autres sons de cloche type clé à molette sur un sol en béton et soupirs de dinosaure rex vinrent briser le calme du petit atelier. Alistair se redressa à demi, prenant appui sur son genou en y laissant l’empreinte carbonée de sa main. Un râle sourd s’échappa de ses lèvres, la colère le submergea et son pied prit son élan.

« Non ! » claire comme de l’eau pure de montagnes, Hooper avait transpercé ses pensées, coupant net son élan. La respiration arrêtée le sorcier tourna la tête en direction des deux billes noires qui le scrutaient. Elle ne rajouta rien, se contentant de soutenir son regard du haut de son perchoir. A bonne distance. La mâchoire d’Alistair se carra sans pouvoir concentrer toute la tension contenue dans son corps et une odeur acre de fumée emplie l’air, enveloppant l’atelier d’une brume désagréable.
Un lourd soupir s’échappa enfin de sa bouche et le jeune homme battit l’air de ses mains pour évacuer la fumée âcre, ne pouvant défaire la manifestation de son pouvoir.

« J’crois que cette fois je l’ai détruite pour de bon ».
Ses mains pressèrent l’arrête de son nez avant de remonter sur son visage, chassant sans succès l’implacable amertume. Un bruissement d’ailes et Hooper vint se poser tout près de lui sur la selle de la Kawasaki ninja h2r. L’engin était impressionnant et dégageait une aura quasi maléfique, comme animée d’une rage propre. La femelle faucon pouvait presque sentir vibrer sa puissance sous ses serres. Mais elle gisait, inutilisable. Le portail de Daearen lui avait coupé les ailes.

« Il te reste encore une possibilité. » glissa l’oiseau d’une toute petite voix. Elle ne pouvait qu’imaginer ce que représentait l’engin pour son sorcier, ne l’ayant jamais vu à l’œuvre. La dangerosité de la chose avait beau ne pas lui échapper, le passé d’Alistair la rassurait assez pour le préférer voir enjamber de nouveau sa bécane plutôt que trouver une toute autre source non maitrisée d’adrénaline. Attrapant un vieux tissu pour s’essuyer les mains, l’ancien pilote tiqua, secouant la tête tout en coinçant le chiffon dans sa poche arrière.

« Ma moto n’est pas un jouet à donner à une gamine de 22 ans Hoop’. » Ils en avaient déjà discuté, et Alistair avait toujours refusé catégoriquement que quiconque de ce monde d’arriérés en matière de technologie ne touche à sa cylindrée. Il l’aurait retrouvé avec une cheminée en vieille ferraille à la place du pot d’échappement et des bouts d’bois en guise de poignées il en était sûr. Anticipant ses pensées, son guide revint à la charge.

« Elle vient de ton monde. »
« D’un petit garage minable d’Irlande. »
« Son revers t’as plutôt surpris la dernière fois. » Alistair stoppa net son errance à travers la pièce et sa mine se barra d’un sourire dangereux.
« On n’avait dit qu’on n’évoquait plus le sujet. »
« Tu l’avais dit. Ton amour propre ne concerne que toi. »
« Elle m’a surpris parce que j’avais lâché ma garde, pas par ses compétences. »
« Et blablabla… vous les hommes vous avez toujours un mal fou à penser qu’une femme peut vous surpasser. »
« Tu sais bien que c’est faux. Je n’pense pas comme ça. »
« Ok, alors où sont passer tes belles paroles sur le dépassement de soi si tu n’offres aucune opportunité en échange. »
« Elle va me la réduire en miette… » Gagné ! Un pépiement moqueur lui répondit et l’accompagna tout le long du chemin vers la sortie de Meiklam. Hors de questions de donner à bouffer aux curieux cependant, Alistair prit soin de protéger d’un drap sa bécane et ils continuèrent jusqu'à la grange dont lui avait parlé Ingrid un soir. Ils s'arrêtèrent devant la porte close.

« C’est fermé putain… » S’il y a bien une chose que détestait faire Alistair, c’était attendre. Alors que Hooper se proposait d’aller faire un tour en vol des environs pour repérer Indrid et son comparse, une silhouette reconnaissable entre mille par sa lourde chevelure et sa peau safran se dessina à l'horizon. Le sourire qu’elle lui adressa, Alistair était sûr de le voir s’évaporer à la minute même où elle lèverait le drap sur le foutoir qu’il avait déclenché la dessous.

_________________

Born to be wild
Get your motor runnin' Head out on the highway Lookin' for adventure And whatever comes our way ▬ Like a true nature's child We were born
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1708-ride-on-the-edge-alistair-ga

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

With a little help from my friend Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 194
Ϟ Points : 700
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Min-Hyun & Brenhin
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyMer 5 Déc 2018 - 12:48


Il y avait dans ce nouveau monde un manque déconcertant de confort quotidien, luxe qu’ils avaient tous pris pour acquis dans leur univers d’origine et dont l’absence remettait tant de choses en question. Durant les premiers mois, Ingrid avait plusieurs fois douté de pouvoir vraiment s’installer définitivement à Daeren. Elle ne faisait pas partie des sorciers -qu’elle croyait-, n’avait aucun moyen d’exercer son ancien métier et, surtout, elle n’avait même plus le luxe de sa baignoire. Sans parler d’un micro-onde ou d’un ordinateur. D’un autre côté, elle en avait découvert plus sur elle-même que pendant toutes ces années passées perdue en Irlande. Elle avait l’aventure qui lui faisait défaut là-bas. Et elle avait réussi à trouver un métier qui la payait bien mieux ici.

Elle rentrait d’ailleurs de la caserne, uniforme oublié et slim confortable enfilé à la place, cheveux enfin détachés volant au vent. Une envie : se détendre. Avec un départ d’incendie dans les champs puis une après-midi à crapahuter à la recherche d’une partie d’un troupeau de vache égaré, la journée avait été longue. C’est qu’elle avait beau prendre chaque nouveau challenge comme une opportunité de repousser ses limites, Ingrid était loin d’être une experte à dos de cheval. Si seulement les pompiers avaient pu être équipés de motos plutôt que de fiers destriers, tout cela aurait été bien plus aisé pour elle. Regarde le bon côté des choses. Tu n’es pas tombée de ta selle aujourd’hui. Elle savait que le guide se voulait réconfortant, mais ce n’était pas comme ça qu’il y arriverait. Oh oui, c’est vrai que c’est tellement mieux de m’être retrouvé devant la selle, sur l’encolure d’un cheval !

Même Molan ne pouvait pas s’empêcher de rire au souvenir. Ingrid leva les yeux au ciel et ignora les tentatives suivantes de réconfort. Le ridicule ne tuait pas, certes, mais elle aimait autant ignorer toute cette histoire jusqu’à son retour à la caserne demain matin. Elle savait que ses collègues ne se feraient pas prier pour y aller de leurs petites blagues. Ce n’est pas méchant, ils aiment juste te taquiner. Je sais bien. C’est juste que je vais encore avoir le droit à des leçons supplémentaires d’équitation. Je ne me suis pas engagée pour jouer les cowboys à la base. Rentrer du bétail c’était pas exactement mon idée. Molan ne fait pas remarquer que la protection des animaux et des biens matériels étaient tout à fait dans les prérogatives des pompiers, laissant à sa sorcière l’espace qu’il lui fallait pour ruminer. Puis, prudemment, le ton neutre, il demanda : Boxe, ce soir ?. Un grognement lui répondit avant que l’irlandaise n’eut le bon goût de développer. Pas de séance aujourd’hui. Parce que ç’aurait été trop beau d’avoir un club ouvert tous les soirs de la semaine, n’est-ce pas ?

Ce qui n’était pas trop beau, en revanche, c’était de découvrir Allistair devant la grange, moto bâchée à ses côtés. Elle ne cacha pas son sourire satisfait et pressa un peu l’allure pour le rejoindre. Finalement, elle allait peut-être réussir à se vider un peu l’esprit en travaillant sur l’engin. « Allistair, alors, on a finit par entendre raison ? » Quand elle avait su que l’homme avait une bécane qui refusait de coopérer depuis son arrivée à Daearen, elle s’était tout naturellement proposée de jeter un coup d’œil. Proposition refusée. Et maintenant, donc, qui avait besoin de ses doigts de fée ? « Ou c’est juste une visite de politesse ? » Molan poussa un soupire, contrepoint à l’air amusée de la jeune femme. Toi aussi, tu te moques. Elle ne daigna pas répondre devant cette évidence. C’était peut-être puéril, mais elle avait envie d’entendre son aîné admettre que la mécanique avait eu raison de lui.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Alistair GaborAlistair Gabor

Membre du forum
Nouvel habitant

With a little help from my friend Photofunky

Ϟ Inscription : 28/10/2018
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 225
Ϟ Avatar : Iwan Rheon
Ϟ Crédits : Signa (c)Astra & icones (c)Kiri
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Elevation de la température
Ϟ Guide : Hooper, faucon crecerelle femelle
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : métallurgiste
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyMer 26 Déc 2018 - 17:43



Et voilà qu’il était là, ce sourire ravageur du bien connu « j’te l’avais bien dit » placardé sur le visage d’Ingrid. Plus elle avançait, plus il triomphait sur sa face, et moins Alistair arrivait à tenir cette moue figée du personnage buté qu’il était censé jouer.

« Tu vas pas y croire… mais j’balade ma moto une heure tous les mardis soir. » Imperceptiblement cependant il s’était avancé et placé devant la bécane bâchée, dernier futile rempart de résistance avant la complète reddition. Il remarqua qu’elle était habillée en civile mais devait rentrer de la caserne où elle travaillait car une odeur légère de fumée lui collait encore à la peau.
Toute autre personne aurait sans doute proposé de repasser, par politesse après la journée éreintante qu’elle avait sûrement dû passer. Alistair n’était pas de ce genre là. Pour lui, les journées étaient moins rythmées par les tours de cadrans que par les activités auxquelles il s’adonnait. Une journée pouvait donc durer plus de 24h si le pilote en avait décidé, ou une demi journée si l’envie de dormir en plein milieu de l’après midi lui chantait. Pour l’heure il avait décidé de donner une chance à Ingrid et à sa bécane et qu’il soit midi ou minuit lui importait peu, demain étant un autre jour où une nouvelle version de lui-même en aurait sûrement décidé autrement.

« Tu sais que je n’connais pas la politesse. » souligna t-il en référence à leur dernière altercation au sujet de sa moto. Hoop’ battit simplement des ailes pour accueillir le sorcier et son guide mais Alistair pouvait sentir le plaisir immense qu’elle ressentait à le voir se dépatouiller. Ses doigts vinrent tapoter la selle du bolide avant qu’il ne lâche un…

« J’aurais besoin d’un deuxième avis… » un piaillement audible s’échappa des airs, aussi facile à interpréter qu’un rire d’enfant. Il allait pas se mettre à genoux non plus merde.

« Juste un ptit coup d’œil si t’as quelques minutes à tuer. »

[sorry pour le temps de réponse, avec les fêtes c'est dur de trouver un petit peu de temps pour pianoter du clavier With a little help from my friend 440004458 ]

_________________

Born to be wild
Get your motor runnin' Head out on the highway Lookin' for adventure And whatever comes our way ▬ Like a true nature's child We were born
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1708-ride-on-the-edge-alistair-ga

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

With a little help from my friend Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 194
Ϟ Points : 700
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Min-Hyun & Brenhin
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyDim 6 Jan 2019 - 22:42


Plus que la remarque ironique, chose dont elle avait l’habitude, ce fut la position défensive d’Alistair qui fit hausser un sourcil à la jeune femme. Soit il voulait qu’elle retape son engin, soit il ne voulait pas. C’était aussi simple que ça. Tu sais que ça lui demande un effort d’avouer qu’il a besoin d’aide. Oh elle le savait très bien, ce qui expliquait parfaitement son amusement devant la situation, cependant elle estimait son agacement justifié parce que, elle, au contraire du motard, elle était mécano et elle savait ce qu’elle faisait quand elle triturait une bécane. Ces hommes et leur fierté, franchement. « Tu sais que je n’connais pas la politesse. » Elle croisa les bras sous sa poitrine, regard toujours impénétrable, parce que oui, elle savait ça aussi. N’empêche que ça n’aurait pas fait de mal. Elle lança un regard à son lézard de compagnie. Il avoue ses fautes, tenta-t-il vainement pour prendre la défense du brun. Ingrid leva les yeux au ciel. Si même Molan ne trouvait pas mieux à dire, c’était qu’ils arrivaient vraiment au bout du rouleau, au début de l’irrécupérable.

« J’aurais besoin d’un deuxième avis… Juste un ptit coup d’œil si t’as quelques minutes à tuer. » Elle ne retint pas son sourire quand Hooper fit savoir ce qu’elle pensait de tout ça dans un petit piaillement ravi. De toute évidence, elle n’était pas la seule à s’amuser de la gêne du sorcier. « Je n’étais pas au courant que tu avais eu un premier avis. » Petite pique gratuite. Allons, qu’est-ce que ça t’apporte de te moquer, maintenant ? Beaucoup de satisfaction. Je repenserai à ça, demain, quand les gars se moqueront de mes talents en équitation et je tiendrai plus longtemps grâce à toute cette satisfaction que je récolte. Molan agita sa langue de reptile dans un sifflement sourd, signe qu’il ne comprenait pas vraiment, mais qu’il pensait devoir désapprouver. Avec le temps, elle avait appris à supporter son donneur de leçons personnel. « Heureusement pour toi, j’ai toute ma soirée de libre. » Plus console de jeux et plus de netflix. Et elle avait fini les derniers romans qu’elle avait emprunté à la bibliothèque. « Tu me fais voir, du coup, ou on se regarde encore un moment dans les blancs des yeux ? » Entre la bâche et la présence physique d’Alistair entre elle et la moto, son boulot s’annonçait effectivement délicat.

Quand le propriétaire de la moto et occasionnel partenaire de boxe s’écarta enfin, elle ne se fit pas prier pour enlever le tissu et s’agenouiller pour y voir plus clair. Quelques instants pour examiner différents composants et elle siffla, impressionnée. « Mais comment t’as réussi à la mettre dans cet état ? » Elle se redressa, mains sur les hanches, sourcils froncés, contempla encore quelques secondes la moto avant de lever les yeux au ciel. C’était bel et bien un joli bordel. Ingrid alla donc ouvrir les portes de la grange dans laquelle elle avait installé un tout petit atelier dans la prévision du moment où elle récupérerait sa moto cross restée en Irlande. « Fais la rentrer, je vais avoir besoin de démonter pas mal de choses, je pense. »

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Alistair GaborAlistair Gabor

Membre du forum
Nouvel habitant

With a little help from my friend Photofunky

Ϟ Inscription : 28/10/2018
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 225
Ϟ Avatar : Iwan Rheon
Ϟ Crédits : Signa (c)Astra & icones (c)Kiri
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Elevation de la température
Ϟ Guide : Hooper, faucon crecerelle femelle
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : métallurgiste
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyJeu 14 Fév 2019 - 20:06




« Fais pas ta princesse indécise… elle va finir par t’envoyer chier… »
« C’est la princesse qui te chiera des papillons dans la face si t’arrêtes pas. Cette moto… » Elle est tout pour moi… C’est ce qu’il faillit penser et transmettre à Hoop’ mais il se retint. Ce qui lui arrivait assez rarement pour le faire remarquer et chose qu’il développait essentiellement envers sa guide. De une parce qu’il ne voulait pas la blesser. De deux, parce que c’était faux. Sa bécane n’était pas tout pour lui. Une partie plutôt imposante, sûr, mais pas comme pouvait l’être le petit volatile qui avait crocheté son cœur.
« … est en pièces détachées… » compléta Hooper, sortant Alistair de ses pensées fugaces. Levant les yeux au ciel, il comprit qu’Ingrid était tempérée de la même façon par son guide rien qu’en captant son regard chocolaté vers Molan. Sa première flèche lui décocha un sourire en coin mais il s’abstint de répondre, pour le moment, se contentant de mimer un « outch » en se frottant l’épaule. D’un pas, pas trop grand non plus faut pas exagérer, Alistair se décala sur le côté et Hooper vint se poser dans un chuintement d’ailes sur son épaule pour être aux premières loges.

« Je te regarde… miss l’experte. » Et en effet, il observa chacun de ses gestes, de sa levée de rideau à ses doigts fins diagnostiquant l’appareil. Essayant tant bien que mal de cacher une mine de père anxieux il accusa le verdict sur le visage effaré d’Ingrid.

« J’l’ai à peine touchée ! » Mensonge éhonté que sa faucon de guide ne manqua pas de lui rappeler d’un pincement de serre douloureux.

De toute façon, le regard sérieux d’Ingrid lui fit clairement comprendre qu’elle n’était pas dupe et qu’il allait chèrement regretter de ne pas la lui avoir apporter plus tôt. La mine dépitée, dépourvue du sourire enjoué qu’il avait affiché quelques instants plus tôt, le jeune homme redressa d’une tirée sa moto pour la faire rouler jusqu’aux portes ouvertes du garage tandis qu’Hooper y entrait d’un battement.

« Elle a complètement cessé de fonctionnement à l’instant où j’ai passé le portail, genre une panne mais sans explication. » Voix blanche. D’une vue d’ensemble il inspecta l’atelier de la combattante du feu, propre, fonctionnel, et cala sa bécane sur les supports prévus à cet effet. Se reculant cette fois sans plus de réticence il vint appuyer son dos sur un établi proche, bras croisés sur sa poitrine alors qu’Ingrid s’équipait et s’agenouillait une fois de plus devant l’assemblage mécanique. La voyant passer de dos, il trouva le lâche courage de lui dévoiler un bout du pan de sa pensée.

« Je sais que t’es douée Ingrid… ne pas venir te voir c’était croire encore qu’elle n’était pas complètement foutue. Le portail l’a détraquée j’en suis sûr… La magie n’supporte pas la technologie. »

_________________

Born to be wild
Get your motor runnin' Head out on the highway Lookin' for adventure And whatever comes our way ▬ Like a true nature's child We were born
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1708-ride-on-the-edge-alistair-ga

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

With a little help from my friend Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 194
Ϟ Points : 700
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Min-Hyun & Brenhin
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyVen 15 Fév 2019 - 10:08


Ingrid était impressionnée. Elle en avait vu des choses en ces quelques années d’exercice dans le garage de Niall, mais là, vraiment, il fallait presque le vouloir pour y arriver. « J’l’ai à peine touchée ! » Elle eut un petit rire qui transmettait très bien tout ce qu’elle pensait de cette déclaration là, mais, une fois n’est pas coutume, ne commenta pas. Il a l’air vraiment embêté par tout ça, tu devrais peut-être prendre les choses plus sérieusement. Elle aimait Molan, ou du moins elle avait appris à l’aimer, et elle aimait aussi le fait qu’il soit si fondamentalement différent d’elle. Elle aimait moins qu’il tente toujours de lui dire ce qu’elle devait ou ne devait pas faire. Elle avait déjà eu du mal à supporter ce genre de comportements quand elle était une enfant, ce n’était pas pour se retrouver avec son Jiminy Cricket personnel maintenant. Et en quoi ça l’aiderait plus que je prenne tout ça aussi sérieusement que lui ? Du moment que je répare la bécane, c’est la même chose, Molan, alors autant que l’un d’entre nous s’amuse. Elle ne laissa pas le temps au lézard de trop s’appesantir sur le sujet, ouvrant plutôt les portes de la grange pour laisser Alistair y faire rentrer sa moto.

« Elle a complètement cessé de fonctionnement à l’instant où j’ai passé le portail, genre une panne mais sans explication. » Elle écouta distraitement, d’une oreille, alors qu’elle sortait son matériel, s’attachait les cheveux et enfilait un tablier récupérer chez un forgeron du coin. Elle n’avait peut-être plus sa combinaison de mécano irlandaise, mais elle ne tenait pas non plus à abîmer ses vêtements. Réparer des engins, ce n’était pas le passe-temps le plus propre au monde. « Il n’y a jamais de panne sans raison », sermonna-t-elle en s’agenouillant près de sa patiente du jour. Un coup d’oeil lui confirma son impression première : elle allait devoir démonter une majorité des pièces pour tout remonter comme il le fallait et vérifier tous les réglages. Avec tout ce qu’Alistair avait surement bidouillé, elle ne pouvait pas dire ce qui avait causé le problème originel. Ce n’était pas l’important de toute façon, n’est-ce pas ? L’important c’était d’entendre de nouveau le moteur ronronner. « Il est trop tard pour savoir ce qui a causé ça, pas avec tout ce qui est de travers maintenant. » Autant en informer le propriétaire, qu’il ne crie pas au scandal plus tard si elle ne pouvait toujours pas lui fournir une explication.

Ingrid se mit au travail sans tarder. Elle avait encore les muscles fatigués de sa journée, mais il y avait une familiarité réconfortante dans l’exercice, les moteurs lui parlant toujours plus que les autres êtres humains, sales et caractériels, mais francs et incapables de mensonges gratuits. « Je sais que t’es douée Ingrid. » Oh comme elle aimait entendre ça ! Elle laissa un sourire lui échapper alors qu’elle finissait de détacher la première pièce de son futur puzzle et changeait d’outil. « Ne pas venir te voir c’était croire encore qu’elle n’était pas complètement foutue. Le portail l’a détraquée j’en suis sûr… La magie n’supporte pas la technologie. » Elle pouvait comprendre le sentiment : tant qu’on pouvait se débrouiller le seul, le problème n’en était pas vraiment un et le pire était arrivé sans que tout ça ne devienne vraiment sérieux. Mais quand on devait faire appel à de l’aide, on devait aussi accepter que la situation était hors de notre contrôle et, ça, c’était quelque chose qu’elle-même avait beaucoup de mal à accepter. Le reste, en revanche, ça la faisait un peu tiquer. « Je ne crois pas que tu es le seul à avoir ramené ta moto ici. Est-ce que tu sais si quelqu’un d’autre a eu des problèmes du genre ? Si c’est vraiment quelque chose dû au portail », ce dont elle doutait, grande sceptique qu’elle était, mais qu’elle préférait considérer au cas où, « ça nous aiderait de voir comment ça s’est passé pour eux. » Parce que, clairement, ça c’était en dehors de son domaine de compétence. Bordel, elle s’était cru parfaitement humaine jusqu’à ce que Molan débarque et s’auto-proclame son guide !

Le silence était agréable, mais Ingrid était habituée à plus de bruit quand elle travaillait, toujours un collègue ou deux dans le coin pour discuter avec elle et s’échanger des piques. Là, il n’y avait qu’un lézard moralisateur, un oiseau avec lequel elle ne pouvait pas discuter directement et un propriétaire inquiet pour sa bécane. Super ambiance au rendez-vous. « Je peux plus mettre un pied au village sans entendre parler de leur exploration. Tu comptes y participer, toi ? » Elle pouvait faire la discussion et, avec un peu de chance, changer les idées d’Alistair pour se sentir moins épiée. Puis c’était un sujet d’actualité. Maintenant qu’il se montre civilisé et qu’il entretienne cette fichue discussion ou qu’il sorte de son atelier pour la laisser bosser en paix.

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Alistair GaborAlistair Gabor

Membre du forum
Nouvel habitant

With a little help from my friend Photofunky

Ϟ Inscription : 28/10/2018
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 225
Ϟ Avatar : Iwan Rheon
Ϟ Crédits : Signa (c)Astra & icones (c)Kiri
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Elevation de la température
Ϟ Guide : Hooper, faucon crecerelle femelle
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : métallurgiste
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyMar 26 Fév 2019 - 20:11




Si Alistair pouvait comprendre le scepticisme de la mécanicienne, il était absolument sûr que le passage à Daearen avait en partie bousillé sa moto. Il la connaissait trop bien, chacun de ses bruits moteurs et de ses cliquetis pour savoir que quelque chose de puissant lui avait fait perdre les pédales.

« Ptêtre que les autres n’ont pas ce genre de bestiole sous le fessier. Elle est… ‘fin tu l’vois elle joue pas dans la même catégorie. »

Le motard ne l’avait même pas dit sur le ton de la prétention. C’était un constat. Cette bécane était un bijou de technologie que seuls les pilotes de circuit savent apprécier. Elle n’était pas faite pour frimer, une Harley aurait fait le job. Elle était là pour réaliser le rêve de beaucoup d’hommes, avoir l’impression de voler.

« Ca doit être pour ça que je t’ai choisi Al’, l’impression de voler… »
« Ou parce que j’ai autant dans le ciboulot qu’un piaf ! »

Les billes noires outrées de Hooper tirèrent un demi sourire à Alistair alors qu’il se redressait de l’établi, commençant à vagabonder parmi les rayonnages du garage. Double intérêt. Ne pas sentir les sueurs froides lui lécher le dos alors qu’Ingrid jouait du bistouri avec la Kawasaki. Et en apprendre un peu plus sur cette fille qu’il connaissait finalement si peu. A travers deux rouages reluisant il capta la mine goguenarde d’Ingrid à son compliment. Pas facile de lui tirer ce genre de phrases.

« Qu’elle ne s’y habitue pas… »
« Juste une nouvelle fois quand elle aura réparé ta précieuse ridicule. »
Sans capter l’allusion à l’œuvre du grand Molière – il est pas finaud le garçon faut l’rappeler ?-, Alistair ne put s’empêcher de regarder avec appréhension les pièces se succéder au sol tour à tour.
« Ouep bah c’est pas gagné ! »

Continuant son circuit dans le réduit, il leva la tête lorsqu’elle s’adressa de nouveau à lui. Il n’avait pas eu l’intention de l’emmerder à faire la conversation et ne put s’empêcher de glisser.

« T’es sûre que tu peux me parler et travailler en même temps ? J’sais c’quon dit des femmes mais… juste pour être bien sûr. » Attrapant un tabouret pivotant il se plaça avec un sourire de l’autre côté de la moto, face à elle.
« On vient à peine de récupérer le Meiklam ! J’vais pas aller gambader pour laisser une nouvelle fois le village aux mains de tarés. J’dis pas je suis pas curieux, juste que c’est pas forcément le moment. Tu comptes y aller toi ? »

[pour l’intrigue je suis pas encore bien dans le bain donc si je dis des bêtises hésites pas à me corriger Wink ]




_________________

Born to be wild
Get your motor runnin' Head out on the highway Lookin' for adventure And whatever comes our way ▬ Like a true nature's child We were born
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1708-ride-on-the-edge-alistair-ga

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

With a little help from my friend Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 194
Ϟ Points : 700
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Min-Hyun & Brenhin
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyMer 6 Mar 2019 - 14:51


Les hommes et leurs engins, c’était tout un délire, de ça Ingrid était bien consciente. Elle savait à quel point le stéréotype pouvait en vexer certains, mais ils ne faisaient rien pour le contredire, encore plus quand il était question de motos que de voitures. « Ptêtre que les autres n’ont pas ce genre de bestiole sous le fessier. Elle est… ‘fin tu l’vois elle joue pas dans la même catégorie. » Parce qu’il fallait le meilleur pour l’auguste popotin de Monsieur Gabor, songea-t-elle avec amusement. Elle était moqueuse, Ingrid. Cependant, elle savait reconnaître la vérité dans les propos de son ami : ce n’était pas tous les jours qu’elle avait une telle bécane devant elle et encore moins souvent qu’elle pouvait bricoler l’une d’entre elle. Après, l’état dans lequel cette joli pièce de mécanique et de technologie se trouvait était un tout autre sujet, un sur lequel elle concentrait son attention.

Elle aurait le temps d’apprécier la moto pour elle-même quand son engin ronronnerait de nouveau. En attendant, elle appréciait le puzzle et le challenge qu’Alistair lui avait enfin apporté, après moult plaintes et déclarations de désespoir. « Je sais, Al, mais c’est quand même bizarre, tu ne trouves pas ? » Elle, en tout cas, ça l’intriguait cette idée que la brèche puisse dérégler certains appareils et pas d’autres. Comment ils feraient le jour où il y avait un problème avec un pacemaker ? Tu pourrais éviter de partager ce genre d’images particulièrement déplaisantes ? Oupsie. Ingird n’avait pas prévu d’envoyer ça le long de leur lien, mais elle avait encore du mal à se faire à la communication mentale et, quand elle se laissait trop happée par ces propres idées, il arrivait que ça déborde jusqu’à l’esprit de Molan. Elle leva tout de même les yeux au ciel. Est-ce que je me plains quand tu manges, toi ? Et pourtant le gore est bien plus réel, je te ferais dire. Ce n’est pas la question ! Je n’ai pas besoin d’une représentation graphique d’un homme dont la poitrine explose, surtout quand ça ne sert à rien sinon à démontrer que tu penses à de drôles de choses. Concentre toi plutôt sur la moto, depuis le temps que tu veux travailler dessus. Chef, oui chef. N’empêche qu’elle avait une imagination tout à fait saine, merci bien.

Un peu gênée par la présence silencieuse du brun qui visitait son petit atelier de fortune, elle entreprit de faire la discussion tout en travaillant, misant sur le sujet d’actualité qu’étaient les prochaines explorations. « T’es sûre que tu peux me parler et travailler en même temps ? J’sais c’quon dit des femmes mais… juste pour être bien sûr. » Sans hésiter une seconde, elle se saisit d’un des gants qui traînait près d’elle et le lança sur Alistair, ce petit ingrat. « Fais gaffe à ce que tu dis, je te signale que j’ai le destin de ta bécane entre les mains », répliqua-t-elle, non sans une pointe d’humour. Elle ne ferait jamais de mal à une de ses patientes. « On vient à peine de récupérer le Meiklam ! J’vais pas aller gambader pour laisser une nouvelle fois le village aux mains de tarés. J’dis pas je suis pas curieux, juste que c’est pas forcément le moment. Tu comptes y aller toi ? » Elle garda le silence quelques secondes, le temps de finir de démonter quelque chose avant de répondre, s’attaquant déjà à la prochaine pièce, yeux rivés sur ce qu’elle était en train de faire. « C’est ça, oui. Ça fait que quelques mois que j’ai appris que je pouvais faire de la brume. Et c’est pas exactement le pouvoir le plus utile en cas de complications, donc non, je passe mon tour et je laisse les têtes brûlées aller risquer leurs fesses. » Elle ne se rappelait que trop bien son arrivée à Daearen et les sorciers qui n’hésitaient pas à se servir de leurs dons pour s’attaquer les uns les autres. Très peu pour elle. « Mais comme tu dis, je suis curieuse. On ne sait presque rien de ce monde, après tout. »

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Alistair GaborAlistair Gabor

Membre du forum
Nouvel habitant

With a little help from my friend Photofunky

Ϟ Inscription : 28/10/2018
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 225
Ϟ Avatar : Iwan Rheon
Ϟ Crédits : Signa (c)Astra & icones (c)Kiri
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Elevation de la température
Ϟ Guide : Hooper, faucon crecerelle femelle
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : métallurgiste
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyMer 20 Mar 2019 - 19:37




Une moue songeuse passa sur le visage d’Alistair. Passa seulement, car le garçon était capable de réfléchir l’espace d’une demi minute à tout casser. Mais trente secondes bien dépensées. Ses genoux à moitié repliés sous le tabouret il effectua une légère rotation comme pour donner sens à sa réflexion.

« Il pleuvait des cordes quand j’ai passé le portail, avec même deux ou trois éclairs pour pimenter le truc. Et quand je suis passé de l’autre côté. Rien. Pas une goutte. Alors ptêtre que la pauvre bécane s’est grippée… Mais c’était pas comme d’entrer au sec à la maison… c’était comme changer d’atmosphère. Alors j’sais pas… un ptit dérèglement gravitationnelle ou une phase lunaire à rebrousse poil. » Un léger sourire goguenard qui s’estompa bien vite. Parce que l’état de santé de sa moto lui était revenu ou bien parce qu’un gant venait de lui manger la face comme il faut, à choisir. Un pépiement ténu lui parvint et Alistair ramassa le gant pour l’envoyer en direction de Hoop’. Histoire de passer le relais voyons. Cette dernière l’évita avec la grâce d’un pilote d’acrobatie et la main factice vint s’écraser sur la tête de Molan.

« Shit pardon Molan. » grimaça Al’ en se passant une main sur le visage. Il connaissait trop peu l’iguane pour oser se moquer du tissu qui lui tenait lieu de crête. Hooper vint se poser avec délicate à côté du reptile ouvrant enfin le canal entre les deux guides.

« Ça te va plutôt bien tu sais ce look punk ! »

Ecarté de la conversation, Alistair ne put que se reconcentrer sur sa discussion avec Ingrid en comptant sur le fait que son guide lui arrangeait l’coup. Il était content qu’elle soit restée, même s’il ne l’avouerait jamais à voix haute. Elle était une des rares personnes avec qui il avait lié connaissance à Daearen, qu’il appréciait, et qui semblait l’apprécier en retour. Et puis… on racontait pas mal d’histoires sur les limites connues de Daearen. Ca plus le fait que la population du Meiklam avait besoin d’être rassurée et soutenue par ceux qui l’avaient sauvée suffisaient à Alistair comme justifications.

« Imagines tu serais partie… et revenue sans aucun souvenir. Oublié comment réparer une moto. J’étais foutu ! Tu m’aurais dit que tu partais que je t’aurais enchainé ici. »

« Tu aurais e-ssa-yé… » claqua la voix d’Hooper dans les esprits de chacun.


_________________

Born to be wild
Get your motor runnin' Head out on the highway Lookin' for adventure And whatever comes our way ▬ Like a true nature's child We were born
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1708-ride-on-the-edge-alistair-ga

Ingrid DempseyIngrid Dempsey

Modératrice
Nouvel habitant

With a little help from my friend Komodo-dragon-tongue-sticking-out-2-800x450-640x360

Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 194
Ϟ Points : 700
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima, Min-Hyun & Brenhin
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend EmptyLun 1 Avr 2019 - 13:34


La mécanique, malgré tout ce qu’Ingrid avait pu s’en plaindre, ça lui manquait. Elle n’aimait toujours pas l’odeur d’huile de moteur et de cambouis, mais elle avait appris à apprécier l’honnête logique des engins et le sentiment de satisfaction que ça lui apportait de résoudre le problème. Elle aimait se sentir compétente. C’était un sentiment qui lui faisait cruellement défaut dans ce monde : tout nouvelle pompière, toute nouvelle sorcière, elle n’était experte en rien. Elle avait beau agir comme si ça ne l'atteignait pas, cette remise totale en question était compliquée. Encore plus quand Ingrid avait une telle tendance à envoyer les gens balader. D’un autre côté, elle n’était pas la seule à ne pas savoir grand chose de la magie et c’était rassurant de voir que même des gens nés dans des familles de sorciers ignoraient plein de choses à ce sujet. Elle aimait cette petite concession à un semblant d’égalité. Le mystère demeurait entier, ce qui rendait la chose attrayante, aussi, perspective de futures découvertes.

Le mystère actuel, il était à la fois mécanique et magique. Ton ancienne et ta nouvelle vie ensemble, en quelque sorte/ Elle arqua un sourcil. Molan avait l’habitude de préférer l’introspection et la philosophie au pragmatisme qu’Ingrid pratiquait avec ferveur. Pour elle, ces conneries de symbolisme, ça ne voulait pas dire grand chose. « Il pleuvait des cordes quand j’ai passé le portail, avec même deux ou trois éclairs pour pimenter le truc. Et quand je suis passé de l’autre côté. Rien. Pas une goutte. Alors ptêtre que la pauvre bécane s’est grippée… Mais c’était pas comme d’entrer au sec à la maison… c’était comme changer d’atmosphère. Alors j’sais pas… un ptit dérèglement gravitationnelle ou une phase lunaire à rebrousse poil. » La réflexion interrompue par la pique d’Alistair, la jeune femme se concentra plus sur se venger en envoyant un gant à la figure de l’imbécile plutôt qu’à considérer tout ça. Elle ne vit pas le projectile toucher sa cible, son attention de nouveau sur la moto, mais elle ne doutait pas de ses talents de lanceuse. « Shit pardon Molan. » Ça, ça lui fit relever la tête. Elle rit à la vision du grand dragon de Komodo essayant de loucher pour apercevoir le gant atterrir sur le haut de son crâne.

Ça te va plutôt bien tu sais ce look punk ! Molan secoua la tête pour chasser l’objet, langue de lézard sortie dans un petit sifflement agacé. Qu’est-ce que c’est qu’un punk ? Il demanda à l’oiseau, peu au courant des différents courants esthétiques de l’autre monde parce qu’Ingrid n’avait pas la patience de lui expliquer tous ces nouveaux mots. Lui aussi, il découvrait petit à petit. La mécano, de son côté, avançait sur ce petit projet tout en discutant des explorations et de pourquoi elle non plus n’y participerait pas. « Imagines tu serais partie… et revenue sans aucun souvenir. Oublié comment réparer une moto. J’étais foutu ! Tu m’aurais dit que tu partais que je t’aurais enchainé ici. » Ses yeux se posèrent sur l’autre gant, mais elle résista à l’envie de lui faire connaître le même destin que son compère. Elle ne voulait pas devenir si prévisible. A la place, elle lâcha un petit reniflement amusé. « Garde tes fantasmes pour toi, pervers. » C’était dit sans colère parce qu’elle savait pertinemment qu’il n’avait pas voulu signifier ça par ses paroles. « Je suis touchée de voir que tu préfères que je conserve mes talents de mécano plutôt que je me rappelle de qui tu es, mais soit. » Elle pencha la tête sur le côté. « Quoique si je pouvais effacer certaines personnes de ma mémoire, je ferai bien disparaître cet imbécile du club de boxe. » Cet homme l’horripilait au plus haut point, comme elle s’en était déjà plainte à Alistair. Elle continua à démonter les pièces et a les organiser nettement sur le sol. Un instant plus tard, elle ajouta. « Ça va me prendre du temps, tu sais ? Je n’aurais pas fini ce soir. »

_________________



A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Contenu sponsorisé





With a little help from my friend Vide
MessageSujet: Re: With a little help from my friend   With a little help from my friend Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

With a little help from my friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE MEIKLAM :: LES LOGEMENTS-