Scénarios


Liens rapides

Points membres : pensez à venir vous faire créditer.

Lieux de Daearen : venez découvrir les lieux de Daearen où jouer dans ces annexes

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Recherche de joueurs : tu cherches un joueur pour rp ? Tu as posté un sujet libre ? Alors, viens dans ce sujet pour trouver ton bonheur.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Milo Esposaavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 68
Ϟ Points : 38
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : Vitesse
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



MessageSujet: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Mar 6 Nov 2018 - 14:36






formulaire d'intro


Date du rp : 18 Mars 2015.
Météo : Ensoleillé, entrecoupé de petits cumulus. Il fait quand même assez frisquet.
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [] oui [X] non
Commentaire : Let's play the game!




Crédits : Tis0n & bl-walrus (on TUMBLR)

Se balançant sur quelques airs de piano de Chilly ; Chilly Gonzalez entamant son laïus et rebondissant sur les touches comme un cabri mélodieux, adroit, rythmique et organisé ; Milo, heureux d’être présent sur cette terre à vagabonder vers nowhere posait ses yeux sur l’horizon du matin. Entrecoupé de nuances bleus, violettes et rose, elle l’aguichait avec son air née de la dernière pluie et pourtant si séduisante. Il lui arrivait souvent de rêver de voler, et dans un sens, il aurait bien aimé la dépasser, cette ligne la.

Dépasser les bornes des limites, ça c’était son truc. Dans un sens comme dans un autre d’ailleurs. Bien plus souvent aux extrêmes qu’il le voulait lui-même, parfois emporté dans un élan de lyrisme et de confiance sans bornes, ou tourmenté par ses émotions, se caractérisant par un élan de timidité assez... particulier. Ses deux élans allaient cycliquement mais aujourd’hui il n’avait pas encore capté son mood. En tous cas il était joyeux et attendait de voir ce que la vie allait lui présenter aujourd’hui. Jusqu’à ce que…

GRMBLBLBL GRMBLBL GRMBLBL GRMBLBL GRMBL GRMBL

Sa voiture, une flambante Honda Civic entamant de drôles de sonorités, lui fit s'arrêter net. Une étrange fumée s’éleva du capot. Milo sortit de la cariole en grommelant, coupé dans son élan.

- Allons bon, c’est bien ma veine. Y’a qu’à moi qu’il arrive ce genre de choses.


En effet, en temps normal cette caisse était, en plus d’être super canon, super fiable et consommant peu. C’était pour ça d’ailleurs qu’il l’avait choisi. A son grand désarroi, il connaissait beaucoup de chose, mais ne pipait mot en mécanique. Il dégaina donc son téléphone afin d’appeler un dépanneur d’urgence qui l’assura qu’il serait dépanné dans l’heure. Pour passer le temps, il ouvrit le coffre de sa voiture et switcha sur un live d'Ambiant de Nils Frahm à Montreux. Un sacré bonhomme celui la, empli de talent, maitrisant à la fois le piano et la musique électronique, et le tout en même temps. S’asseyant dans le talus par chance en face du lac, menant droit vers le coucher de soleil. Il entama une méditation, remerciant les éléments, les quatre points cardinaux, le soleil et la lune de leur aide au quotidien, puis, se concentra sur chacune de ses parties du corps afin de placer la conscience et la guérison dessus. La musique était profonde, comme son état d'être. Lorsqu’il entama le second morceau, plus mélancolique cette fois, il se revit dans des périodes anciennes de sa vie, enfant, un accident, la perte, et une douleur terrible…

Aujourd’hui, il était proche de voir sa vie changer. Il ne savait pas pourquoi, il ne savait pas comment, mais elle allait évoluer, et il ne serait plus un électron libre dans la savane.

_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra http://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Mar 6 Nov 2018 - 19:05


Jour creux au garage. Ingrid travaille sur un tas de ferraille sensée être une moto cross : la bécane n’est clairement pas de première jeunesse et elle doit encore faire le tri des pièces récupérables et celles hors d’usage. Ce n’est pas embêtant. Ce petit projet est purement personnel et n’a rien à voir avec le boulot de toute façon. Les Petterson ont récupéré leur voiture en parfait état il y a de ça deux heures, le garage est rangé et elle a même eu le temps de nettoyer la majorité des outils. Il n’y juste pas grand chose à faire, d’autant plus que le vieux Niall a pris poste au bureau. Elle ne l’envie pas : la paperasse et les coups de fil, ce n’est pas ce qu’il y a de plus passionnant. Elle est en train de remonter la roue avant quand le quinquagénaire passe dans le garage, bout de papier à la main. « On a une panne, Dempsey ! Je te laisse t’en charger. » Il dépose le papier à côté d’elle, numéro de téléphone du client et localisation gps, alors qu’elle essuie ses mains sur un chiffon qui traine dans le coin. « Toute seule ? » Elle grimace dès que la question lui échappe. Le sourire moqueur de Niall indique à lui seul la réponse, mais il se fait un plaisir d’enfoncer le clou. « Je croyais que tu ne voulais pas que je traite comme une gamine. » Elle râle dans sa barbe, mais le suit jusqu’au bureau pour récupérer les clés de la dépanneuse.

Le truc, elle songe alors qu’elle est en route, c’est que c’est la première fois qu’elle n’a pas la présence bourrue du mécano à ses côtés alors qu’elle conduit l’engin. Son permis est encore récent, financé par Niall lui-même parce que sa vision n’est plus au top et qu’il préfère former ses employés plutôt que de se faire opérer, mais elle a déjà effectué quatre remorquages. Sous les directives de Niall ou d’un de ses collègues. Lesquels la traitent comme un bébé, à moitié parce qu’elle est la plus jeune et à moitié parce qu’ils savent à quel point ça l’agace. Bande de merdeux. Un dernier tournant à droite et elle repère le véhicule en panne au bord de la route. Elle le dépasse et gare son engin devant, à une distance raisonnable. Elle rassemble ses cheveux en un vague chignon qui gardera ses mèches rebelles en dehors de ses yeux avant de descendre. « Monsieur Esposa ? Je suis Ingrid Dempsey, envoyée par le garage Kavanagh. » Elle tend sa main pour serrer celle de l’inconnu. Ils ont plus souvent à faire à des locaux qu’elle connait depuis son enfance, mais ça ne change pas grand chose au problème. Elle se tourne vers la voiture en fronçant les sourcils. « Une idée de ce qui ne va pas ? » Elle préfère demander avant de jeter un coup d’oeil. Si c’est une simple panne d’essence, pas besoin pour elle de perdre du temps à inspecter la voiture, juste à la remorquer jusqu’au garage.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Milo Esposaavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 68
Ϟ Points : 38
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : Vitesse
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Mar 6 Nov 2018 - 21:12


Lorsque la dépanneuse arriva, il se leva promptement afin de l'accueillir avec un grand sourire. Elle était jolie, pour sur, mais émanait d'elle comme un sentiment de lassitude intense. Vous savez, c'est le genre de personne qu'on a envie de prendre par les épaules et de secouer en lui disant "HEHO REVEILLE-TOI, REVEILLE-TOOOOOI!" De toute évidence elle faisait la bouille.

- Monsieur Esposa ? Je suis Ingrid Dempsey, envoyée par le garage Kavanagh.
- C'est bien moi. Merci de vous être déplacée aussi vite.

Il la regarda s'approcher un peu plus près de la voiture. A ce moment là, tout un film s'enclencha dans sa tête. Le genre de film qui ferait pâlir les publics les plus avertis. Mais il ne comptait pas encourager un peu plus son imagination débordante. Il resterait courtois et professionnel jusqu'au bout sans faire d'avance. Une partie de lui en avait assez des sempiternelles relations centrés sur ce deuxième chakra, le fameux centre énergétique de la sexualité. L'autre partie semblait cependant toujours en alerte, avide de sexe, avide de pouvoir et de possessions.

- Une idée de ce qui ne va pas ?

Il la considéra avec bienveillance un instant, se demandant si elle avait sérieusement pensé qu'il captait quoi que ce de mélimélo d'engrenages que constituaient une voiture. Puis il compris qu'elle travaillait dans un monde d'homme tous bien au fait de cette science insondable et que finalement, elle ne pouvait rien en savoir.

- Lorsqu'une voiture s'arrête, émanant de son capot une épaisse fumée noire et qu'on n'y connait rien, on peut simplement espérer qu'on va pas exploser et cramer dans la seconde. Je m'en remet donc à vous femme de pouvoir.

Tout ne devait pas être ultra simple pour elles. Le monde des hommes est parfois cruel pour ces petites filles en mal d'humanité, la réaction de Milo en était une preuve incisive. Elles étaient obligés de se blinder et d'oublier leur vraie nature, la douceur destructrice de la femme, sa force instinctive de création, pour embrasser celle plus masculine, mieux acceptée, active, bruyante et surtout, tournée vers l'extérieur, non plus vers l'interieur.

Aujourd'hui, Milo avait une chance d'évoluer et d'apprendre des choses. Il n'allait pas la laisser passer comme ça. D'ailleurs tu devrais peut-être cesser de juger les gens avant même d'avoir pu les sonder, pensa-t-il intérieurement. Cette sale habitude lui collait foncièrement à la peau, mais jusqu'à ce jour, il attendait encore qu'on le surprenne.

_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra http://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Dim 11 Nov 2018 - 9:49


« Lorsqu'une voiture s'arrête, émanant de son capot une épaisse fumée noire et qu'on n'y connait rien, on peut simplement espérer qu'on va pas exploser et cramer dans la seconde. Je m'en remet donc à vous femme de pouvoir. » Bien évidemment. Ce serait trop facile de tomber sur quelqu’un avec quelques notions de mécaniques. Ça ne dérange pas vraiment Ingrid, même si elle a bien envie de faire un commentaire sur le dramatisme un brin trop prononcé de ce monsieur Esposa. Exploser, vraiment ? Niall a raison : les gens regardent bien trop de films d’action. Cependant Ingrid tient sa langue, effort notable pour la jeune tête brûlée qu’elle est. Elle apprend peu à peu à se montrer professionnelle, chose qui n’est pas forcément nécessaire avec les gens du coin, mais sur laquelle Niall lui a tout de même fait plusieurs fois la leçon. On ne dira pas qu’elle ne fait pas tout ce qu’elle peut pour prendre au sérieux sa première mission de dépannage. « C’est un bon réflexe. Il y a surement un problème avec le circuit de refroidissement. Vous avez fait vérifier les niveaux récemment ? » Cette fois, elle espère qu’il a une réponse à lui fournir. Des fois, c’est aussi bête que ça. Pourtant, elle suspecte quelque chose d’un peu plus embêtant, comme un calorstat défectueux ou, si vraiment elle va au pire, un joint de culasse endommagé. De toute façon, il va falloir vérifier.

« Je vais vous remorquer jusqu’au garage et on y verra plus clair une fois là-bas. » Techniquement, elle n’est pas obligée. Si c’est vraiment un problème de circuit de refroidissement, Esposa peut reprendre la route en surveillant à ne pas monter trop dans les tours et atteindre le garage sans soucis. Mais elle préfère la prudence. Elle ne se fera pas tapper sur les doigts comme ça. La suite, c’est l’installation du câble de traction, la baisse du plateau de la dépanneuse, puis la remontée avec le véhicule dessus. Elle fait tout dans les règles et respecte scrupuleusement la procédure qui est encore fraîche dans son esprit. Quand c’est fini, elle se tourne vers le brun et indique l’avant de la dépanneuse d’un geste de main. « Si vous voulez bien monter, on en a pour une vingtaine de minutes de route. » Les joies de la campagne. Ingrid rejoint sa place derrière le volant et démarre le véhicule, prenant soin de baisser le volume de la radio pour réduire la musique à un bruit de fond, puis se met en route, vitesse régulière malgré les quelques bancs de brume qui s’attarde sur la terre irlandaise.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Milo Esposaavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 68
Ϟ Points : 38
Ϟ Crédits : Cerise
Ϟ Âge du perso : 28 ans
Ϟ Pouvoir : Vitesse
Ϟ Guide : Kali
Ϟ Statut Social : Rentier, Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Le Meiklam



MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Mar 20 Nov 2018 - 0:12


Milo, posé sur la dépanneuse, regardait l'experte en action. A travers ses mouvements il voyait l'art mécanique personnifié, une fantastique oeuvre d’art. Il ne pensait pas rencontrer une personne comme cette jeune femme en plein milieu de cette Irlande, les gens pour le moment collaient plus à l'image qu'on a du concours de tarte à la courge, tandis qu'elle avait ce charme farouche et désabusé qui peuvent rendre l'amour distant dans les moments les plus intimes, chaud dans les froideurs de l’hiver.


- C’est un bon réflexe. Il y a surement un problème avec le circuit de refroidissement. Vous avez fait vérifier les niveaux récemment ?


- L'ancien propriétaire avait l'air assez connaisseur en matière de japonaise, il me l'a vendu a bon prix, je l'ai depuis 7 mois, et tant qu'elle roule, tout roule. J’ai du y jeter un coup d’oeil il y a quelques 1000km et ça semblait ok.

Elle resta silencieuse et semblait dans ses pensées, il remarqua à ce moment son chignon qui semblait à lui seul la métonymie de son être, donner l'impression que tout était stable et ok, que le fleuve restait dans son lit sans tourbillon ni clapotis, comme le Black sheep qui enfile une fourrure blanche en hiver pour ne pas faire de taches, son impression première lui revenait en pleine gueule telle une décalcomanie. Il sentait qu'elle avait besoin de cette impulsion, que lui au travers de sa famille avait eu la chance d'avoir, bien sur il y avait aussi les coups durs ; mais à son regard on voyait qu'elle en bavait, or la souffrance est vaine si après l'effort qu'on a déployé pour avancer, n'advient pas ce repos mérité avec les êtres qui nous comprennent.


- Je vais vous remorquer jusqu’au garage et on y verra plus clair une fois là-bas. »


Avant qu'elle recommence a parler il savait très bien qu'elle le remorquerait, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas. Il se rapprocha d'elle pour voir comment elle s'y prenait pour remorquer la voiture, gestes sûrs et efficaces, si bien que quelques instants, la voilà prête à se laisser conduire pour son hôpital.

- Si vous voulez bien monter, on en a pour une vingtaine de minutes de route.

Il monta dans la remorqueuse en un saut, elle l'y rejoint, la radio jouait une musique lorqu'elle lança la remorqueuse sur les routes, une brume était tombée, ce qui le surprenait plus ou moins par ces contrées humides.

- Dis moi tu connaitrais pas un p’tit Jap dans les parages où l'on pourrait manger des onigirazus, j'ai une faim de Kitsune, et le bœuf bouillie me donne des douleurs d'estomac ; ou faut aller à Dublin ?

- C’est un coup on raconte à ton patron que j'ai eu une crise de Bilanopa ou une urgence, un souvenir d'un voyage en Mongolie ou je m'étais amusé a remonter 200 km du fleuve Amour, afin de me fortifier auprès d'une tribu nomade pratiquant la pêche ; car les créatures terrestres y sont sacrées et non consommables. Dit-il, rieur.

Mine de rien, il avait bien envie de l'embarquer dans son aventure.

- Bon sinon pas obligé d’aller à Dublin, j’ai un pote, Philip, qu’habite entre Kenmar et Kilgarvan qui adore les onigizarus, peu de chance que tu l'aies déjà vu cependant, il est assez solitaire ; c'est quelqu'un de merveilleux, toujours le sourire au bec et la bouteille de Brandy ouverte, et cerise sur le gâteau : il a aussi une vieille Triumph Scrambler qu’il garde chez lui en vieil antiquaire sans vouloir la réparer, peut-être pourrais-tu y jeter un coup d’oeil de manière informelle mais rétribuée ?

Ainsi, il marqua une pause à cet instant pour ne pas l'effrayer par un débit de parole trop important. Il lui arrivait encore de partir dans des envolées lyriques. Ces éclats, envolées de plumes d'oiseaux, ces ouvertures sur son monde montraient qu’au fond de lui la lumière était vive et la sagesse en construction, ses voyages lui avaient donné confiance en sa spontanéité, et il avait le besoin de détendre l’atmosphère. Il sentait que ça pouvait le faire, qu’elle pouvait être friendly. Croyant percevoir un rayon de soleil filer à travers l'épais nuage, il sortit son téléphone et répondit un message de Philip sur Messenger.

_________________

La liberté commence là ou l'ignorance finie. Sagesse Amérindienne : Un vieil indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagne? demande l’enfant » « Celui que l’on nourrit.»     .unbreakable»
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1679-courez-courez-vous-n-m-attra http://daearen.forumactif.org/t1709-carnet-de-milo-esposa

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   Mer 5 Déc 2018 - 12:52


Mille kilomètres, ce n’est pas aussi précis que ce qu’Ingrid espérait comme réponse. Comment veut-il qu’elle sache à quelle fréquence il avale ces fameux kilomètres ? Elle ne fait pas dans la divination. Tant pis, elle résonne, ils y verront bien mieux une fois de retour au garage et, même s’il lui avait donné une réponse précise, elle aurait vérifié de nouveau. C’est une des premières choses à faire. Elle hoche la tête. « La vidange est recommandée tous les six mois. Vous voulez qu’on s’en charge pendant qu’on y est ? » Malgré le fait qu’elle déteste l’odeur d’huile à moteur et le cambouis qui lui collent tous les deux à la peau, elle a l’amour du travail bien fait et elle trouve particulièrement satisfaisant de chouchouter les engins qui lui sont confiés. Peut-être est-ce parce qu’elle n’a pas de quoi avoir le sien ? Pas de quoi se prendre la tête car pas de quoi y changer quoi que ce soit pour l’instant. Ingrid fait son boulot et quelques instants plus tard elle et son clients sont de nouveau sur la route.

« Dis moi tu connaitrais pas un p’tit Jap dans les parages où l'on pourrait manger des onigirazus, j'ai une faim de Kitsune, et le bœuf bouillie me donne des douleurs d'estomac ; ou faut aller à Dublin ? » Elle hausse un sourcil, pas habituée à ce qu’on la prenne comme guide touristique, avant de hausser les épaules. « Aucune idée. Je ne suis pas particulière fan de cuisine japonaise. » Sans compter que c’était cher et qu’elle avait déjà largement de quoi dépenser sa paye au quotidien. Elle a appris à serrer le budget tôt et les seuls écarts qu’elle se permet, ce sont les quelques bières entre amis et, parfois, un fastfood à la sortie du cinéma. Ça n’arrête pas le jeune homme qui continue à parler, visiblement peu décidé à rejoindre le garage. L’irlandaise fronce les sourcils. « Et on ne racontera rien du tout à mon patron parce qu’on va directement au garage. Les poissons peuvent nager sereinement aujourd’hui. »

Une chose à laquelle elle n’est pas habituée, Ingrid, c’est à ce qu’on insiste. Elle est jeune, elle a la silhouette fragile, mais elle a aussi une grande gueule doublée d’une langue de vipère et des années de boxe derrière elle. Quand elle a débarqué au collège, elle n’a pas attendu longtemps avant de faire comprendre à ceux qui voulaient se moquer de la pauvre orpheline qu’ils feraient mieux de ne pas la chercher s’ils ne souhaitaient pas la trouver. Malgré les punitions, elle n’a jamais regretté : depuis, on la laisse tranquille. Alors quand Esposa ne lâche pas le morceau, elle lève les yeux au ciel. Puis elle tapote le volant à la mention de la Triumph Scrambler. Elle aime les belles motos, bien sur, et l’hésitation est donc naturelle. Cependant elle ne peut pas. Risquer son job et la confiance de Niall ? Hors de question. Elle est habituée à ne pas avoir ce qu’elle veut, alors un peu plus ou un peu moins… Puis elle était assez consciente du monde dans lequel ils vivaient pour ne pas suivre un inconnu sous prétexte que son pote avait une super bécane. « Pas possible. C’est la seule dépanneuse du coin et si je ne la ramène pas vite je vais me faire taper sur les doigts. » Elle hésite encore un peu avant de rajouter. « Mais si votre ami veut bien que je vienne jeter un coup d’oeil un autre jour, pourquoi pas. »

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.   


Revenir en haut Aller en bas
 

A quelle heure une Honda Civic ça tient pas la route ? - Ft. Ingrid D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Notre Monde :: L'IRLANDE :: GOUGANE BARRA-