Scénarios


Liens rapides

Points membres : pensez à venir vous faire créditer.

Lieux de Daearen : venez découvrir les lieux de Daearen où jouer dans ces annexes

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Recherche de joueurs : tu cherches un joueur pour rp ? Tu as posté un sujet libre ? Alors, viens dans ce sujet pour trouver ton bonheur.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 A Brand New World - Ingrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: A Brand New World - Ingrid   Jeu 11 Oct 2018 - 18:21






formulaire d'intro


Date du rp : 01 septembre en fin d'après midi /soirée
Météo : Quelques nuages, le beau temps se maintient
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : /




Elle avait refermé la porte derrière elle, l’isolant de celui qui l’avait amenée jusqu’ici, lui présentant ce qui serait vraisemblablement son nouveau logement. Parfait. Un endroit à elle dans lequel elle pourrait décompresser un peu seule, histoire de reprendre un peu ses esprits. Et elle en avait besoin. Alors oui, elle avait été un peu sèche mais Abi avait à présent besoin de s’assoir un moment et de respirer. La jeune femme s’était donc écroulée sur une chaise, les coudes posés sur la table à manger, la tête dans ses mains jointes. Les yeux fermés, elle avait tenté de respirer doucement, de se calmer, de s’apaiser, de se laisser quelques instants pour intégrer les choses… en espérant un peu que lorsqu’elle redresserait le regard, elle ne serait plus ici, il n’y aurait plus d’enquête sur elle et elle serait calmement dans son monde, sur son canapé, là où elle pourrait appeler des amis pour leur raconter le rêve improbable qu’elle venait de faire. Mais non, lorsqu’elle redressa le visage, tout était toujours là. Les lieux austères d’une maison qui n’avait pas été habitée depuis un moment, la table de bois brut, les bougeoirs… attends… !

« Oh putain nan, sérieux, ya même pas l’électricité ?! Nan mais nan… »

Pour elle qui ne passait pas une journée sans être accrochée aux écrans, c’était une rude nouvelle. Lâchant un grognement excédé, la jeune femme s’était redressée pour balancer l’un des dits bougeoirs au sol, rageant seule sur ce monde qui ne se décidait pas à disparaitre et dans lequel elle se sentait parfaitement étrangère. Rien ici n’avait de sens et rien ne lui parlait. Comme si tout lui était hostile, jusqu’à l’air qui traçait son chemin au racloir jusqu’à ses poumons.

« C’est complètement con ç’t’histoire… »


Le regard dans le vague, l’ancienne geek d’hors et déjà en période de sevrage s’était appuyée en soupirant sur la table, observant debout l’extérieur. Là un homme passait, un animal sur ses talons, déclenchant une nouvelle inspiration profonde de la part de la jeune femme.
Et le fait que la moitié des bouseux du coin se baladaient avec un prédateur collé au cul, ça ne choquait personne ?! Sérieusement ?!

« J’sais pas avec quoi j’me suis piquée mais ça ‘devait pas être bon. »

Et tu parles toute seule chérie au passage.

Chassant ces pensées d’un geste de la main, la jeune femme s’était finalement décidée à explorer cette première pièce dans laquelle elle se trouvait. Pourtant, elle n’y était pas, ses pensées s’entrechoquaient, perturbant ses actes.
Elle ne pouvait pas avoir de don ou quoi que ce soit d’autre. Quel que soit le nom qu’ils lui donnaient d’ailleurs. Ça n’avait aucun sens, d’autant que si c’était le cas, ça voulait dire qu’elle était responsable, et ça ça n’était pas possible à concevoir. Se dirigeant vers la cuisine, la jeune femme s’était servis un verre, rassurée de voir qu’ils avaient de l’eau courante au moins. C’était toujours ça de prit.
En revanche, elle fit une grimace lorsque ses lèvres effleurèrent le liquide. Il était chaud. Mais avant de s’en plaindre, elle n’avait pu laisser passer une pensée : et si c’était elle qui faisait ça ? Et si cette fichue eau chaude n’était qu’un fruit de ce fameux don, comme on le lui disait ?

Reposant sèchement le récipient sur le comptoir, Abi s’était dirigée, mâchoire serrée vers l’un des murs de l’entrée, y posant sa main à plat.

« Tu vois ? Tu ne chauffes pas. Car la thermodynamique te dit merde, donc tu ne peux.. »

Le bois avait bruni sous ses doigts.

Lâchant un cri de surprise, la jeune femme s’était éloigné en secouant la tête, se répétant que ça ne pouvait pas être vrai, qu’elle hallucinait ou qu’elle avait posé sa main à un endroit où… où il y avait déjà la trace de sa propre main.

Lorsque son dos cogna la porte d’entrée, elle sursauta, se précipitant immédiatement à l’extérieur comme si le danger provenait de la maison en elle-même.

Elle s’en était éloignée un, quittant le porte pour marcher à reculons dans une petite allée entourée d’une verdure plus vraiment verte depuis longtemps.

« Bordel c’est juste pas POSSIBLE !! »

Mais au mot « possible », un buisson très sec à quelques mètres d’elle prit soudainement feu, achevant de la figer sur place, une grimace accrochée au visage, les pupilles dilatées, et le corps entier paralysé de stupeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Sam 13 Oct 2018 - 14:33


Ce n’est pas parce que tu viens de toucher ta paie que tu dois tout dépenser, tu sais ? Le dragon de Komodo ne se sent pas à son aise dans les boutiques du Meiklam, ressemblant plutôt à un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il faut dire que son gabarit n’est pas des plus faciles à accommoder. Sa sorcière s’en moque bien. Elle lui a répété qu’il peut l’attendre dehors s’il préfère, mais il ne peut pas vraiment s’y résoudre : il a beau râler, il apprécie la joie simple qui détend les traits d’Ingrid quand elle fait ce genre d’emplettes. Je sais gérer un budget, Molan, relaxe. Le prénom est encore nouveau. Rien que de l’entendre le fait se sentir plus léger, guide dont la présence a enfin été acceptée. Elle y a mis du sien pour trouver le bon nom, il le sait, intimidée qu’elle était par la responsabilité, et il en est d’autant plus fier.

N’empêche que, deux heures plus tard, quand ils sortent enfin de la dernière boutique qui a attiré l’œil d’Ingrid, la jeune femme tient quatre sacs différents en main. Il n’est pas comptable, Molan, mais il jette quand même un regard suspicieux aux achats de sa sorcière. Arrête de t’en faire. On a suffisamment d’argent pour se le permettre. Elle a le pas léger comme elle s’engage dans les ruelles qui les ramèneront chez eux et il décide de la croire. Après tout, elle a survécu seule dans l’autre monde, ça ne peut pas être plus compliqué maintenant qu’il est à ses côtés, n’est-ce pas ?

Il faut bien qu’à cet instant précis un buisson prenne feu juste à côté d’eux. Perfect timing. Ingrid lâche ses sacs pour aller piétiner le peu de verdure qui reste et étouffer le feu. Molan reste près des achats de sa sorcière, langue de reptile dardant à droite et à gauche trahissant son agacement. Il remarque une autre jeune femme dans l’aller et la fixe, impassible. A-t-elle causé cet incident ? Avec tous ces sorciers, c’est difficile à dire. Ingrid finit de neutraliser le danger avant de regarder autour d’elle et, vraiment, combien de fois doit-il lui dire d’être plus attentive à son entourage ? Elle va se faire kidnapper un de ces jours et elle ne pourra s’en prendre qu’à elle-même. Elle s’approche de la jeune femme. « Ça va, vous n’avez rien ? » Elle lui laisse à peine le temps de répondre avant d’enchaîner. « Vous avez vu ça ? J’ai pas rêvé, il a pris feu tout seul, ce buisson, hein ? » Molan penche la tête sur le côté.

Réfléchis un peu, la combustion n’est pas si spontanée que ça à Daearen. Elle a beau être pompière, la leçon doit lui être répétée pour qu’elle l’intègre. « Enfin, tout seul… Est-ce que vous seriez sorcière du feu par hasard ? » La question la fait grimacer, parce que malgré que ce soit la procédure standard, elle trouve les propos ridicule, comme s’ils étaient tout droit sortis d’un bouquin de fantasy. « Ou alors avez-vous vu quelqu’un d’émotif dans les parages ? »

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Sam 13 Oct 2018 - 19:28


La jeune femme s’était figée sur place tandis que près d’elle, le buisson prenait feu. Son cœur avait loupé un battement tandis qu’elle restait médusée face au spectacle. Pas une seconde Abi n’avait réussi à réagir, à endiguer la menace, à retrouver ses réflexes. Et pourtant, le feu, c’était censé être son truc, auraient dit ses amis. Mais là, non, pas la moindre trace de réaction. Elle s’était contentée de fixer les flammes d’un air hébété. Heureusement, une autre avait eu plus de présence d’esprit qu’elle et s’était jetée sur le feu pour l’éteindre avant qu’il ne puisse se répandre. Et Abi était restée là, les bras ballants, complètement secouée et incapable d’agir, de quelque manière que ce soit.
Bientôt, la nouvelle arrivante se redressait, fière héroïne de la situation, et s’approchait d’elle, un air de surprise accroché au visage.

« Ça va, vous n’avez rien ? »
« N..non. »

Les yeux écarquillés, Abigail ne s’en remettait pas, incapable d’accepter tout ce qui se passait.

« Vous avez vu ça ? J’ai pas rêvé, il a pris feu tout seul, ce buisson, hein ? »

Elle s’était donc contentée d’acquiescer du visage, les yeux toujours rivés sur le buisson fumant à présent écrasé au sol. Ce qui était rassurant, c’était que la nouvelle arrivante ne semblait pas trouver cette combustion spontanée totalement normale et ça, ça avait tendance à rassurer un tant soit peu sa comparse, toujours choquée.

« Enfin, tout seul… Est-ce que vous seriez sorcière du feu par hasard ? »

Pas de réponses de la part d’Abi, qui se mit à grimacer, pinçant les lèvres d’un air sceptique, se décidant enfin à lâcher le sol du regard pour découvrir la sauveuse de face.

« Ou alors avez-vous vu quelqu’un d’émotif dans les parages ? »
« Oui. Moi. J’te confirme que je suis émotive là. »

Oui, elle tutoyait. C’était souvent le cas, et il fallait dire que dans son état, ça n’était pas forcément la politesse qui arrivait en premier. Le sarcasme, en revanche, si.

« Et non, je ne suis pas une sorcière du feu car les sorciers Harry, ça N’EXISTE PAS ! »

Citation de geek, qui n’aurait sans doute aucun impact sur quelqu’un du coin, mais cela avait au moins le bénéfice de la raccrocher elle à un monde qu’elle connaissait et qu’elle comprenait. Un monde dans lequel un jeune sorcier qui découvre tout un univers de magie jusqu’ici inconnu : ça n’est que de la fiction !

« C’est complètement dingue… »

Une chose qu’elle répétait depuis son arrivée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Dim 14 Oct 2018 - 22:23


Le feu ce n’était pas l’élément d’Ingrid, loin de là. Cela faisait d’ailleurs moins d’un an qu’elle avait fait sa reconversion chez les pompiers, mais elle avait déjà les réflexes élémentaires collés à la peau. Puis, Ingrid, elle n’avait jamais été douée pour l’inaction, encore moins en situation de danger : un bon point d’emblée de jeu. Alors, quand elle eut piétiné tout son saoul et qu’aucune flammèche ne fit mine de se relever de cette cuisante défaite, elle interpela directement la seule autre témoin de la scène, passant du danger à ce qui avait bien pu le causer. « Oui. Moi. J’te confirme que je suis émotive là. » Elle fronça les sourcils et le nez dans une petite grimace au tutoiement. En bonne gamine remontée contre l’autorité, on aurait pu croire qu’Ingrid était allergique aux vous, mais c’était en réalité tout l’inverse. Elle avait été baladée dans trop de maisons et familles d’accueil, trop d’endroits où tout le monde se permettait cette familiarité dès les premières rencontres. Elle avait trop souvent eu l’impression d’être invisible, petit tu sans conséquence. Elle panique, Ingrid. Molan avait raison. Ingrid prit une inspiration pour retrouver son calme et ne pas faire remarquer à la femme qu’elles n’avaient pas gardé les cochons ensemble.

« Et non, je ne suis pas une sorcière du feu car les sorciers Harry, ça N’EXISTE PAS ! » Le gros lézard rentra un peu la tête dans les épaules à l’éclat de voix. Il n’aimait pas ce rejet instinctif de la magie et de tout ce qui y était lié. Ingrid avait sa part de responsabilité à ce niveau là, elle l’avouait, mais elle n’appréciait pas que d’autres aient ce genre de réflexion devant lui. Ce n’est pas de sa faute. Elle est nouvelle ici, tu sais bien à quel point c’est dépaysant. Il était plus patient qu’elle. « Est-ce que j’ai l’air d’un gosse binoclard ? Rassure toi, personne ne te forcera à porter un chapeau pointu. » Quoique, ce serait une idée… A voir si certains nouveaux venus pouvaient être assez naïfs pour gober la chose. Ingrid. Oui, oui, elle se concentrait sur la pauvre dame, reçu cinq sur cinq.

Elle considéra un instant l’air perdu de la brune avant de soupirer. « Tu es dans un autre monde que le notre et c’est la question des sorciers qui te parait la plus importante ? C’est un concept. » Elle haussa les épaules. « En tout cas, je n’apprécie pas vraiment qu’on me dise que je n’existe pas. » Bras croisés sous la poitrine, sourcil haussé, mais lèvres étirées en un sourire amusé. Ingrid était plus détendue qu’à son arrivée. « Tu es arrivée il n’y a pas longtemps c’est ça ? J’sais que c’est difficile à digérer. Si tu veux on peut aller en parler autour d’un verre ? T’as l’air d’avoir besoin de te détendre. » Elle n’était pas forcément la plus douée des personnes pour donner à la jeune femme toutes les infos dont elle aurait besoin, mais elle pouvait toujours essayer. Elle aurait aimé que quelqu’un en fasse de même pour elle. Malheureusement, elle, sa première vision de Daearen ça avait été un affrontement civil dans les champs...

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Lun 15 Oct 2018 - 17:49


En effet, elle paniquait et sincèrement, si elle l’avait pu.. et qu’il ne s’agissait pas d’un varan géant qui communiquait par télépathie à une fille qui se dénommait elle-même sorcière, elle aurait sans doute aimé remercier Molan. Se dire qu’un reptile avait sans doute été l’individu le plus compréhensif et patient avec elle l’aurait sans doute un peu plus perturbée, mais c’était pourtant le cas.

« Est-ce que j’ai l’air d’un gosse binoclard ? Rassure toi, personne ne te forcera à porter un chapeau pointu. »

Abi s’était tournée vers la nouvelle arrivante, un air stupéfait sur le visage. Il était resté là une fraction de seconde alors qu’elle restait sur le cul que la jeune femme comprenne sa référence. Merde, elle n’était pas seule issue de son monde alors ?! Voilà de quoi la rassurer un peu, ne serais-ce que sur sa santé mentale. Car elle en venait à douter, ça ne faisait pas de doutes. Ainsi, voyant quelqu’un réagir avec humour, la jeune femme qui était restée bloquée les mains dans les cheveux dans un geste de réassurance avait esquissé un sourire.

« Tu es dans un autre monde que le notre et c’est la question des sorciers qui te parait la plus importante ? C’est un concept. »
« Je panique par étapes ! J’en suis à l’étape 3. La première ayant été le stargate là bas dans les champs, et le deuxième le… tout. »

Le monde. Le fait qu’elle ne se trouvait plus au même endroit, et que rien ne semblait avoir de sens. Les gens…. Oui, c’était bien pour ça qu’elle cloisonnait un peu ses états de paniques, sinon elle risquait d’exploser… et de mettre le feu à la forêt la plus proche manifestation. Non, Abi, n’y pense pas, sinon tu vas repartir en tachycardie.

Sinon le tout fait trop. Et oui, elle en était à se moquer de son propre état d’angoisse généralisée, ce qui en soit, était plutôt bon signe. Comme quoi, voir quelqu’un qui comprenait ce dont elle parlait se moquer gentiment avait quelque chose de plus rassurant. De… normal, finalement, au plein cœur du chaos.

« En tout cas, je n’apprécie pas vraiment qu’on me dise que je n’existe pas. »
« Donc tu es une sorcière… aucun problème. »

De nouveau cette grimace d'incrédulité.

Oui, elle disait souvent ‘aucun problème’ ces derniers temps. D’un ton qui montrait clairement que problème il y avait. Et, oui, bizarrement, c’était à l’heure actuelle l’existence même de la magie qui lui posait problème. Après tout… un autre univers… si on se basait sur le quantique, ça pouvait s’expliquer non ? À vrai dire, elle n’y avait jamais rien compris et n’avait jamais pensé que cette théorie ainsi énoncée pouvait être correcte, mais de toute évidence, elle s’était trompée. C’est l’avantage de la science : il n’y est pas matière de croyance mais de faits. Et là question faits… elle en avait une sacrée tripotée. Pas de bol, elle n’était pas physicienne. Sinon bonjour le nobel !

« Tu es arrivée il n’y a pas longtemps c’est ça ? J’sais que c’est difficile à digérer. Si tu veux on peut aller en parler autour d’un verre ? T’as l’air d’avoir besoin de te détendre. »
« Une heure à peine, quelque chose comme ça. Et.. ouais ! Carrément ! C’est vrai il y a ça ici ?! »

Quoi ?! Il n’y a pas l’électricité ! On a le droit de douter tout de même !

« Tu viens de mon ou notre… monde ; c’est ça ? »

Malgré l’absurdité de cette conversation, elle revêtait tout de même une certaine cohérence, ou du moins une sorte de normalité qui réussissait à calmer un peu la jeune femme… qui avait cessé de faire flamber tout ce qui passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Jeu 18 Oct 2018 - 17:34


Ingrid, quand elle est arrivée dans ce monde, elle n’a pas vraiment eu le temps de paniquer. Bien sur, elle savait déjà que les sorciers existaient, résultat d’une enquête de plusieurs semaines sur ces étranges campeurs hivernaux en pleine cambrousse irlandaise. N’empêche que de passer la faille pour se retrouver presque immédiatement dans un combat aussi magique que physique contre les gardes du village n’était pas un moyen immédiat de l’habituer doucement à l’idée. Elle avait dû faire face et ce de façon plutôt littérale. Son propre dépaysement, il est venu plus tard, quand elle a découvert être elle-même une sorcière et, surtout, quand la preuve indéniable en est apparue sous la forme de Molan. Et Dieu qu’elle a essayé de le nier, le pauvre dragon. Alors si elle n’a pas eu de crise de panique, elle peut comprendre le côté bouleversant de toute cette situation. Il n’y avait cependant pas de quoi mettre le feu au buisson, si ?

« Une heure à peine, quelque chose comme ça. Et.. ouais ! Carrément ! C’est vrai il y a ça ici ?! » Ingrid ouvrit grand les yeux d’incrédulité. « Une heure ? Pas étonnant que tu paniques, oui. Et alors quoi ? Ils t’ont trouvé un appart et t’ont abandonné dans ton nouveau chez toi ? Vraiment, super service les gars... » Elle s’agaçait car elle trouvait ça clairement insupportable comme façon de procéder, à croire qu’ils avaient voulu se débarrasser le plus vite possible de la pauvre femme perdue dans un univers inconnu. Et, ok, peut-être qu’elle avait trop souvent vécu ça quand elle arrivait dans un nouveau foyer, soit. « Tu viens de mon ou notre… monde ; c’est ça ? » Ingrid hocha la tête. « Oui, je viens de Gougane Barra, un petit village juste à côté de la brèche. La majorité des gens vivant dans au Meiklam viennent de notre monde. Et toi, tu viens d’où ? » Un peu de normalité ne ferait pas de mal. Cependant il manquait quelque chose.

« T’inquiète pas, on va te trouver un bon verre pour faire passer un peu tout ça. Suis moi ! » Molan fixa un instant la brune avant de se tourner vers Ingrid, interrompant son chemin. Je ferais peut-être mieux de rentrer dans ma plume et de te laisser gérer ça. Je crois que ma présence ne fait rien pour arranger les choses. Elle grimaça avant de hocher la tête. Tu peux être un peu… impressionnant, c’est vrai. C’est gentil à toi de proposer ça Molan. Il inclina la tête avant de disparaître. « Euuuh », hésita brillamment l’irlandaise devant la disparition soudaine du gros lézard, « je ne sais pas ce qui t’a été dit ou non, mais chaque sorcier est lié à un guide animal, donc ça c’était le mien, Molan. Il a décidé de nous laisser seules, pour pas te mettre plus mal à l’aise je suppose. » Elle fronça les sourcils devant ce qu’elle racontait. Dans leur monde, on l’aurait prise pour une folle. « Ouais, on a vraiment besoin d’avoir cette discussion avec plus d’alcool. »

Elle ramassa ses sacs et guida le chemin, passant de ruelles en ruelles avant de rejoindre des allées plus larges et avec plus de commerces. La taverne la plus proche n’était pas loin. Ingrid pointa du doigt l’enseigne. « Là on sera plus à l’aise ! Je suis dans ce monde depuis moins d’un an, donc il y a plein de choses que j’ignore, mais si tu as des questions je ferai au mieux pour y répondre. On veut pas que tu ailles foutre le feu partout, après tout. » Elle conclut sur un petit rire avant de tenir la porte ouverte, politesse rare pour Ingrid qui, malgré les apparences, savait pourtant se montrer prévenante. La preuve.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Ven 19 Oct 2018 - 12:36


« Une heure à peine, quelque chose comme ça. Et.. ouais ! Carrément ! C’est vrai il y a ça ici ?! »
« Une heure ? Pas étonnant que tu paniques, oui. Et alors quoi ? Ils t’ont trouvé un appart et t’ont abandonné dans ton nouveau chez toi ? Vraiment, super service les gars... »
« C’est un peu l’idée oui. »

Quelqu’un qui trouve normal qu’elle panique : merci ! De par sa réaction, la jeune femme légitimait sa réaction, la rendait normale. Ainsi, Abi eu moins cette impression d’être une personne totalement folle dans un monde où rien n’allait mais où personne ne trouvait logique aucune de ses réactions. Il lui semblait être interné comme folle alors qu’elle avait la conviction profonde d’aller bien mais alors qu’autour d’elle, tout le monde la considérait comme tarée quoi qu’elle dise. Une sensation assez angoissante, il fallait l’avouer. Et, oui, peut-être avait-elle été un peu rude avec certaines personnes, mais vu les circonstances, elle ne s’en excuserait pas. Cela dit, ça pouvait expliquer qu’on l’ait laissée seule rapidement.

Si Ingrid avait souvent vécu ça, ça n’était pas le cas d’Abi qui, elle, faisait face à un nouvel environnement pour la première fois de sa vie. A côté, le départ du nid familial faisait pâle figure, c’était certain.

. « Tu viens de mon ou notre… monde ; c’est ça ? » I
« Oui, je viens de Gougane Barra, un petit village juste à côté de la brèche. La majorité des gens vivant dans au Meiklam viennent de notre monde. Et toi, tu viens d’où ? »

Elle hocha de la tête, connaissant les lieux. Enfin une conversation normale dans laquelle il lui semblait avoir les même références que la personne en face d’elle !

« Je connais oui, j’habitais à Galway depuis quelques années. »

Consciente que c’était sans doute une époque révolue pour elle, Abi parlait déjà au passé. Cela dit, évoquer des villes du monde réel lui permettait d’intégrer qu’il n’y avait sans doute pas l’un des deux mondes … imaginaires. Quel qu’il soit.

« T’inquiète pas, on va te trouver un bon verre pour faire passer un peu tout ça. Suis moi ! »
« Tu m’plais ! »

Un sourire : enfin !

Enfin presque. Elle s’était retourné vers un varan au sol, qu’Abi n’avait pas vu… et n’avait plus rien dit alors qu’ils échangeaient des regards sous l’œil dubitatif de la nouvelle arrivante. Un sourcil arqué, elle attendit que leur manège ne soit terminé.

« Euuuh... je ne sais pas ce qui t’a été dit ou non, mais chaque sorcier est lié à un guide animal, donc ça c’était le mien, Molan. Il a décidé de nous laisser seules, pour pas te mettre plus mal à l’aise je suppose. »
« Son guide animal… »

Et l’animal en question disparu, déclenchant immédiatement un regard choqué chez Abi qui fixa un instant le lieu où le varan était une seconde plus tôt, les yeux grands comme des soucoupes.

« Ouais, on a vraiment besoin d’avoir cette discussion avec plus d’alcool. »
« Tu m’étonnes ouais… »

Il y avait encore deux trois choses qu’il fallait qu’elle acquiert manifestement. Avec de l’alcool. Plein d’alcool. C’était nécessaire à ce stade.
Rapidement, les deux jeunes femmes s’étaient enfoncées dans le village, l’une suivant l’autre sans vraiment chercher à intégrer son chemin. Elle y songerait plus tard. Bientôt, elles entraient donc dans une échoppe.

« Là on sera plus à l’aise ! Je suis dans ce monde depuis moins d’un an, donc il y a plein de choses que j’ignore, mais si tu as des questions je ferai au mieux pour y répondre. On veut pas que tu ailles foutre le feu partout, après tout. »
« C’est pas encore bien parti mais je vais essayer ! »

De ne pas tout faire cramer ? Oui ça peut être une bonne idée.

Les deux jeunes femmes s’asseyaient bientôt à une table.

« Un an tu dis, et tu as encore des choses à comprendre ? J’suis pas au bout de mes surprises donc.. ! Et ton… guide là, le lézard… » Varan, madame la biologiste. « … quand tu dis qu’il a décidé quelque chose… c'est-à-dire.. ? Tu lui parles ? Et comment il a fait pour disparaitre d’ailleurs ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Jeu 25 Oct 2018 - 19:49


Elle comprenait, Ingrid, que l'arrivée à Daearen soit déstabilisante. Elle comprenait aussi que toute cette histoire de magie et d'autre monde paraisse insensé, folie d'un esprit malade. Ce n'était pas le cas. Ou, si vraiment ça l'était, c'était drôlement convaincant. En tout cas, elle se contenta d'offrir quelques paroles d'encouragement et la promesse d'un peu d'alcool. Elles ne pouvaient pas vraiment précipiter la discussion et l'ancienne mécano préférait de loin attendre d'être assise pour faire face aux questions difficiles. A vrai dire, elle ne se sentait pas qualifiée pour répondre, mais ceux qui auraient dû s'en charger n'avaient apparemment pas eu la décence de le faire.

Finalement, Abigail et elle réussirent à se trouver une table au chaud. « Un an tu dis, et tu as encore des choses à comprendre ? J’suis pas au bout de mes surprises donc.. ! Et ton… guide là, le lézard… quand tu dis qu’il a décidé quelque chose… c'est-à-dire.. ? Tu lui parles ? Et comment il a fait pour disparaitre d’ailleurs ?! » Ingrid grimaça avant de lever la main, dans un geste de recul assez équivoque. « Une chose à la fois. Je propose qu'on fasse passer la bière en premier, qu'est-ce que tu en dis ? » Sans vraiment attendre de réponse, elle posa bien ses sacs sous la table, garda son sac à main et se dirigea vers le comptoir de la taverne. Elle en revint quelques minutes plus tard avec deux pintes en bois. « Voilà qui devrait nous aider. » Elle hésita un instant avant de lever la sienne pour trinquer, tradition obligeait. « A ta découverte de Daearen, je suppose. »

Ingrid prit une bonne gorgée, histoire de se donner un peu de courage et reposa la pinte avec un soupir. « Les guides donc. Je t'avoue que c'est pas facile pour moi non plus étant donné que j'ai eu un peu de mal à accepter la présence de Molan. » C'était un euphémisme et, avec le recul, elle s'en voulait de la façon dont elle avait traité le dragon. « Les guides ne sont pas des simples animaux, comme tu l'as surement deviné. Un guide et son sorcier peuvent communiquer entre eux par télépathie. C'est... assez déroutant les premières fois. » Encore un joli euphémisme. Ingrid reprit quelques gorgées de bière pour faire passer le malaise face au discours pour le moins fantaisiste qu'elle était en train de délivrer alors qu'elle avait elle-même eu bien du mal à intégrer. « Et quant à sa disparition, je n'ai pas vraiment d'explication satisfaisante. » Elle décrocha néanmoins le globe orné d'une plume qui pendait à son sac, traitant l'objet avec délicatesse. « On appelle cela une plume, je crois, et Molan est dedans. Un peu comme le génie et sa lampe si tu veux. »

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Mar 30 Oct 2018 - 11:00


« Une chose à la fois. Je propose qu'on fasse passer la bière en premier, qu'est-ce que tu en dis ? »

Assise à une table de la taverne, la jeune femme avait acquiescé du chef tandis que Ingrid s’éloignait, laissant son regard courir sur les lieux. Les meubles étaient en bois brut, les poutres apparentes et des torches trônaient aux murs afin d’éclairer les lieux si les grandes fenêtres ornées de lourds rideaux ne suffisaient pas à leur office.

« Voilà qui devrait nous aider. »

Revenant à la réalité, la jeune femme avait offert un petit sourire à sa comparse, la remerciant pour les breuvages qui avaient finalement atteints la table.

« A ta découverte de Daearen, je suppose. »

Trinquant, Abi avait réussi à sourire sincèrement de la situation. Voilà enfin quelque chose d’un peu plus normal. Il fallait dire qu’elle avait accordé beaucoup plus de crédits à la jeune femme qu’à d’autres qui avaient pu tenter de lui expliquer les choses. Et puis, peu à peu, à son contact, Abigail réussissait à se détendre et à entendre ce qu’on pouvait bien lui dire concernant ce monde nouveau.

« A ce superbe wonderland hallucinant »

Et halluciné !
Quelques gorgées la détendirent alors qu’elle commençait déjà à s’inquiéter de ce qu’elle risquait d’entendre d’ici peu. Elle allait de découvertes en découvertes et n’était pas tout à fait sûre de vouloir en savoir plus. Pourtant, elle allait sans doute s’en délecter un jour, tout comme elle adorait se perdre dans des contrées lointaines quelques jours seulement plus tôt. Mais étrangement, à présent, elle bloquait.

« Les guides donc. Je t'avoue que c'est pas facile pour moi non plus étant donné que j'ai eu un peu de mal à accepter la présence de Molan. »
« Tu m’étonnes… »

Un dragon du comodo qui te suit à la trace, il y a de quoi avoir du mal.

« Les guides ne sont pas des simples animaux, comme tu l'as surement deviné. Un guide et son sorcier peuvent communiquer entre eux par télépathie. C'est... assez déroutant les premières fois. »
« Bien sûr… »

Un lézard qui parle…

« Et quant à sa disparition, je n'ai pas vraiment d'explication satisfaisante. »
« Parce que le reste des explications était satisfaisant ? »

La jeune femme n’avait pas dit ça d’un ton agressif, mais bien sceptique et amusé. L’humour commençait à prendre le pas sur la panique.

« On appelle cela une plume, je crois, et Molan est dedans. Un peu comme le génie et sa lampe si tu veux. »
« Hm hm…. »

Scepticisme.

« Et sinon, la beuh est coupée avec de l’héroïne ou comment ça se passe ? »

Après tout, elle avait peut-être prit quelque chose un jour, et faisait à l’heure actuelle une sacrée descente. Ça pourrait expliquer bien des choses. Comme la porte façon stargate d’ailleurs. Cela dit, son bad commençait à faire long là. A moins qu’elle ait déclenché une belle schizophrénie foudroyante soudaine. Bon, ok, elle se moquait des dires de la jeune femme à peu près autant que de son air incrédule face à tout ce qu’elle pouvait lui apprendre. Il fallait dire que tout ça n’avait pas vraiment de sens à ses yeux. Pourtant, ces derniers avaient bien vu des choses qu’elle jugeait impossibles.

« Bon… Ok, il y a des animaux qui parlent qui suivent les sorciers, dont je fais partie parce que je sais flamber des trucs. Et ces animaux entrent et sortent dans des pendentifs comme s’ils se prenaient pour des pokemons. Ok admettons. Et toi tu fais quoi ? »

La comparaison avec Wonderland lui semblait tout à fait cohérente à présent. En effet, Abi se sentait tout à fait dans la peau d’une Alice découvrant un monde complètement fou.

« Au fait, J’m’appelle Abi. Abigail. Non parce que je crois qu’avec tout ça, on ne s’est pas présentées. Et quitte à connaître le nom de ton lézard qui parle, je veux bien savoir le tien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 277
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Molan
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   Dim 4 Nov 2018 - 15:15


Ingrid était forcée d’admettre que la comparaison avec les pokemon était bien plus adéquate que celle des génies. Qu’est-ce que c’est qu’un pokemon ? Elle haussa un sourcil, aussi bien en réaction à la question de son guide qu’au scepticisme envahissant de l’autre jeune femme. Aucun des deux n’était pourtant à blâmer. C’était juste que, Ingrid, elle n’était pas exactement du genre à gentiment prendre de son temps pour expliquer des choses qu’elle ne comprenait pas bien elle-même à d’autres. Elle n’avait jamais été patiente après tout. Concentre toi sur elle, alors, je peux attendre. Elle n’avait jamais été du genre à s’attendrir aussi facilement, et pourtant. La vie à Daearen avait un don pour changer les gens apparemment. Elle reprit quelques gorgées de bière en écoutant ce que la brune avait à dire. Elle essaya aussi de se rappeler qu’elle était là parce que c’était important pour Molan de venir en aide à leurs prochains et que, peut-être, si elle se concentrait, elle ne foutrait pas tout en l’air. Tu sais que j’ai pas vraiment l’art de parler aux gens, hein ? Tu l’as déjà plus que ceux qui l’ont laissé en plan. Maintenant arrête de douter de toi et essaie au lieu de te convaincre qu’on court au désastre.

« Au fait, J’m’appelle Abi. Abigail. Non parce que je crois qu’avec tout ça, on ne s’est pas présentées. Et quitte à connaître le nom de ton lézard qui parle, je veux bien savoir le tien ! » Ingrid cligna des yeux. Elle ne s’était pas présenté, vraiment ? Tu vois ! Qu’est-ce que je disais ? Super Ingrid, allons inviter une inconnue dans une taverne, dans un monde où elle vient d’arriver alors qu’elle panique, sans même lui dire comme tu t’appelles ! Il n’est pas trop tard pour le faire, si ? Ce n’était pas ce qu’elle voulait entendre. Elle voulait une raison de s’énerver, quelque chose qui lui permette de se renfrogner et d’échapper à cette responsabilité qu’elle avait prise vis à vis de cette Abigail qu’elle finirait surement par décevoir d’une façon ou d’une autre. Avait-elle la tête de la bonne samaritaine ? Non. Et pourtant, Molan avait ce don pour l’encourager et la rassurer sans jamais vraiment rien lui imposer. Plus que tout, c’était lui qu’elle ne voulait pas décevoir. Un gros lézard. Elle en était donc là dans sa vie.

« Ingrid Dempsey. Je voudrais bien dire enchantée, mais je doute que ce soient les meilleures circonstances pour rencontrer quelqu’un. » Elle se rappela de sourire pour marquer la blague : les gens avec qui elle avait grandi ces dernières années à Gougane Barra était peut-être habitués à son ton pince sans rire, mais ce n’était pas le cas de tout le monde. Elle grimaça en songeant à son don, mais répondit tout de même à la question. « Et mon truc, apparemment, c’est la brume. Ce qui explique pourquoi je n’ai pas capté que j’étais une sorcière, parce que clairement, la brume, en Irlande, ça ne se remarque pas. » Toute cette histoire lui semblait encore terriblement ridicule, mais soit.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A Brand New World - Ingrid   


Revenir en haut Aller en bas
 

A Brand New World - Ingrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE MEIKLAM :: LES LOGEMENTS-