Scénarios


Liens rapides

Points membres : pensez à venir vous faire créditer.

Lieux de Daearen : venez découvrir les lieux de Daearen où jouer dans ces annexes

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Recherche de joueurs : tu cherches un joueur pour rp ? Tu as posté un sujet libre ? Alors, viens dans ce sujet pour trouver ton bonheur.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 An Unexpected Journey - Hayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: An Unexpected Journey - Hayden   Mar 9 Oct 2018 - 18:44






formulaire d'intro


Date du rp : 1er Septembre
Météo : Beau temps dans les champs
Type de rp : [] court [] long [X] peu importe
Statut du sujet : [X] libre [] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : Les premiers pas d'Abi dans ce nouveau monde : ne la laissez pas seule, la pauvre ( )




Sa vie entière lui échappait complètement. Il y avait quelques semaines, elle était simplement une jeune femme qui se levait le matin pour effectuer son travail, vivre sa vie normale. Banale. La seule chose qui sortait de son quotidien, c’était ses actions auprès des sapeurs pompiers. C’était ce qui lui donnait un temps soit peu l’impression que sa vie était imprévisible. Jamais elle n’aurait imaginé que ce serait ce qui risquait de la mettre dans une situation compliquée. Jamais Abi n’aurait pensé non plus que sa vie deviendrait aussi romanesque. A vrai dire, elle s’était décidée à suivre un inconnu par crainte maladive de l’avenir qui l’attendait ici. Et puis, on lui avait dit de ne pas quitter le pays : ça n’était pas ce qu’elle faisait. Du moins pas jusque là.
Pas jusqu’à ce qu’elle se retrouve face à cette grande lumière qui n’avait rien de naturel. Instinctivement, la jeune femme aurait aimé faire demi-tour ainsi confrontée à quelque chose qu’elle ne pouvait ni comprendre ni expliquer. Mais là, au pied du mur, consciente qu’elle n’avait plus grand-chose à perdre, elle s’y était élancée. Mâchoires et poings serrés, elle avait avancé vers l’inconnu. Abi était coincée dans sa réalité, alors puisqu’on lui offrait une échappatoire, elle n’avait pas réfléchit longtemps avant de la prendre. A vrai dire, paniquée par sa situation, elle n’avait pas réfléchi du tout. C’était toujours dans cette optique, confrontée à quelque chose qui la dépassait totalement, qu’elle passait à présent d’un monde à l’autre.

Rien de tout cela n’avait la moindre logique. Tout semblait défier les lois de la logique. Ni sa manière de progresser, ni ce qui l’entourait, ni même les sensations qui venaient agiter ses sens. Rien n’était cohérent. A tel point qu’avant d’arriver, son niveau d’angoisse s’était mis à crever le plafond, persuadée qu’elle était passée complètement folle et qu’elle était là dans une situation dangereuse, coincée dans quelque chose dont elle ne sortirait jamais. Une espèce de relent de claustrophobie.

Pourtant, elle en était sortie. Et son premier réflexe fut de s’éloigner un peu, puis de regarder aux alentours. Des gens étaient là. Etranges à ses yeux. Un peu comme celui qui l’avait rencontrée quelques jours plus tôt. Et, surtout, là, tout autour, le paysage avait changé. Ça n’était pas possible. C’était même complètement absurde. Tout ça ne se pouvait pas.

Si quelqu’un s’adressait à elle, elle ne l’entendait pas. A vrai dire, son cœur s’agitait, fébrile, dans sa poitrine tandis que sa respiration devenait erratique. Elle paniquait complètement. Et si l’envie de retourner sur ses pas avait explosé en elle, l’idée même de rentrer de nouveau dans cette chose la refroidissait sérieusement.
Tout autour d’elle lui semblait étranger, dangereux, impossible. Hostile. Trop d’informations venaient agiter ses synapses. Trop pour qu’elle intègre tout cela.

Alors ? Flight or fight ?

Première option.
Deux trois paroles incompréhensibles avaient quitté ses lèvres. Quelques « non », quelques injures, quelques baragouinages insensés et elle s’était éloignée de la foule, marchant dans les champs, accélérant le rythme. Son instinct lui disait une chose : fuir. N’importe où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Hayden O'Gradyavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 153
Ϟ Points : 539
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : bazzart @whovian
Ϟ Âge du perso : 23 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: An Unexpected Journey - Hayden   Jeu 11 Oct 2018 - 23:02


Hayden observait la brèche d'une étrange façon. Cela faisait un an... Il était comme... nostalgique ? Non, ce n'était pas vraiment ça. Il n'était nostalgique de rien, sa vie d'avant n'était rempli que de chaos et d'herbe, beaucoup beaucoup d'herbe... pour oublier le chaos. Non, en fait, il regardait en arrière, un instant, comme pour se rappeler. D'où il venait et ce qu'il avait accompli, en un an. Lui, l'gars du Kyngdon, le rebelle, perdu et désagréable, qui avait pourtant fait sa place, parmi ce groupe de passeurs, pas toujours très sympa, pas toujours très optimiste, mais ils partageaient tous ce truc un peu spécial. Ce truc qui leur faisait dire 'toi aussi, ton coeur balance ?'. Entre ce monde... celui de Daearen et celui des autres. Celui des nouveaux habitants. Grâce à son métier de passeur, Hayden avait pu le découvrir et l'apprécier... les quelques mois passés en Irlande l'avait changé à jamais. Pour le mieux ? Il l'espérait. Mais il n'abandonnerait jamais l'idée d'y rester, un jour. « OH KYNGDON ! Faut que tu avances là ! Tu vois pas que ça bouchonne ! » Pour toute réponse, il haussa les épaules, indifférent à ce qu'il causait, du moment qu'il profitait lui de son moment.

De retour à Daearen, de l'autre côté de la Brèche, le poids du monde semblait tout à coup bien plus lourd. Aussitôt, la mine d'Hayden se renfrogna, comme d'habitude. La personne dont il avait la charge, une femme de presque 40 ans, semblait suffisamment débrouillarde pour qu'il ne l'accompagne pas jusque sur la place du village du Rowcastle, où le comité d'accueil habituel les attendait tous. Il n'en pouvait plus de ce discours de bienvenue à la noix. Puis, il aurait bien le temps de lui dire pour le Kyngdon et les autres villages plus tard. Il n'avait pas oublié la demande de Roann, qui était toujours dans un coin de sa tête, pour faire venir les gens au Kyngdon et lui redonner un peu de popularité. « Faut que vous me sortiez de là j'en peux plus ! Vous voyez la fille là ? Elle est complètement hystérique. Sérieux, j'ai rarement vu ça. Ca fait des jours, DES JOURS que j'me la coltine. Elle a failli pas venir d'ailleurs... bon, sérieux, qui veut bien prendre le relais ? Allez, on se la joue a pile ou face. Hayden, fais ça pour moi. » Hayden observa suspicieusement son collègue passeur prénommé Bran'. Il regarda du coin de l’œil la fille en question. Elle était en train de se faire la malle ! «Heu... elle est en train de s'barrer !» « T'as dis pile ? Hein ? Allez je lance la pièce etttttttt... c'est face ! Allez merci mec, la rebelle attitude tout ça, c'est cool, t'es un pote. Allez à plus ! »« Quoi ?! Non ! Hé ! BRAN ESPECE DE *******»

Et c'est donc ainsi qu'il se mit à la poursuite de cette fille, là-bas, dans les champs, sous les airs hilares des autres passeurs. Pestant après tout l'univers, mais aussi et surtout envers Bran' et cette fille, il ne tarda pas à la talonner de près. «Hého. HEHO ! J'peux savoir ce que tu fiches ? Le village c'est pas du tout par là. » Avait-elle entendue ? Elle semblait complètement ailleurs et en panique. P"tin c'était la merde. Réajustant ses gants, Hayden amorça un geste pour lui saisir l'épaule. Il n'avait franchement aucune envie de la toucher, mais les mots ne semblaient pas l'atteindre. Elle n'avait pas intérêt de le frapper.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: An Unexpected Journey - Hayden   Ven 12 Oct 2018 - 0:39


Le cœur battant à tout rompre, la jeune femme s’était éloignée dans les champs, s’éloignant de ces gens et du tumulte tout en sentant que son corps entier n’était plus que du coton. Rien de tout ça ne pouvait être réel. Elle se faisait l’impression d’être une Alice tombée dans le terrier du lapin blanc. Et si enfant, ça avait pu l’attirer, la sensation que revêtait cette aventure une fois adulte lui semblait bien plus insurmontable.
Abi avait besoin de prendre le large, de rompre avec ce brouhaha, cet agglutinat de personnes inconnues et ce qu’elle avait toujours fait de mieux dans sa vie, c’était justement fuir. Alors la voilà qui s’éloignait sans demander son reste, l’esprit bombardé de nouvelles informations comme s’il se trouvait toujours dans cet espèce de tunnel de lumière là bas.
Pourtant les tiges craquant sous ses semelles, la sensation des épillets des poacées sous ses doigts, tout ça était bien réel. C’était bien ses récepteurs qui recevaient l’information, son système sensoriel qui le transmettait et son centre nerveux qui l’interprétait non ? Alors il y avait du concret à ça, des informations réelles, tangibles auxquelles elle pouvait se raccrocher. Auxquelles elle DEVAIT se raccrocher.

Il y avait comme un bourdonnement à ses oreilles qui s’amplifiait un peu au fur et à mesure qu’une ombre la suivait. Elle avait commencé par fuir un peu plus vite au début, avant d’intégrer qu’il ne s’agissait que d’un homme. Rien qu’un homme. Prenons les choses les unes après les autres et oublions la globalité de la situation !

Il s’était rapproché encore tandis qu’elle commençait à comprendre des fragments de ses paroles. Mais rien en elle n’avait envie de le laisser se rapprocher, loin de là. Si tout lui semblait hostile, il ne faisait pas exception à la règle, loin de là. Pourtant, l’inconnu ne semblait pas décidé à la laisser s’échapper et, bientôt, elle sentit une pression sur son épaule. Sursautant, Abi se figea, se retournant d’un bloc, percutant de l’avant bras le poignet du nouvel arrivant, l’expulsant au passage de son épaule.

« QUOI ?! »

Sa main droite se refermait sur le chaume d’une des plantes à proximité, se gorgeant de son contact tangible tandis que la seconde, serrée, s’apprêtait déjà à frapper s’il le fallait. Son corps entier était aux abois et il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’elle se défende au mieux.
La feuille dans sa main était déjà devenue paille, symptôme d’un don qui s’affolait au même rythme qu’elle.

« Oui quoi ?! Qu’est-ce que j’en ai à foutre de ton crétin de village, ya pas moyen de respirer deux secondes ici, il faut toujours être suivi à la trace ?! »

A noter : Une Abi angoisse n’est pas une Abi sociable.

« C’est pas possible ok ? Rien de tout ça n’est possible, tu n’existes pas et je deviens folle. Donc t’es mignon, tu vas prendre l’air et tu me laisses… trouver un asile. En pleine cambrousse. »

C’est super bien partit mon histoire.

« Aucun problème. Rien de bizarre dans tout ça. »

Ses yeux commençaient à être beaucoup trop écarquillés pour que ce soit naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Hayden O'Gradyavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 153
Ϟ Points : 539
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : bazzart @whovian
Ϟ Âge du perso : 23 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: An Unexpected Journey - Hayden   Sam 27 Oct 2018 - 22:22


Hayden se retint de lâcher un juron, alors qu'il venait de prendre une châtaigne dans le bras, à cause de la miss à bout de nerfs. Elle lui hurlait dessus ! Elle n'avait visiblement aucun savoir-vivre. Et c'était lui qui disait ça. « Oui quoi ?! Qu’est-ce que j’en ai à foutre de ton crétin de village, y a pas moyen de respirer deux secondes ici, il faut toujours être suivi à la trace ?! ». Le regard noir et profondément irrité qu'il lui adressa en cet instant remplaça le fond de sa pensée. Et valait mieux qu'il ne l'ouvre pas, à vrai dire. Il pouvait être très méchant quand il le voulait. Combien d'habitants du Kyngdon le détestaient déjà ? Oui, il était un sale gosse et il avait toujours cherché à ce qu'on le voit ainsi. Pour plusieurs raisons, mais là n'était pas le sujet tout de suite. «Bran' avait raison et j'pensais pas dire ça un jour dans ma vie. Tu es complètement hystérique. J'vais même pas essayer de parler avec toi. »Voilà, fallait quand même que ça sorte, histoire qu'elle réalise un peu son comportement. Maintenant quoi faire ? La planter là ? Risquer de se prendre un nouveau coup ou se faire crier dessus ? « C’est pas possible ok ? Rien de tout ça n’est possible, tu n’existes pas et je deviens folle. Donc t’es mignon, tu vas prendre l’air et tu me laisses… trouver un asile. En pleine cambrousse. » Hayden roula des yeux. Ah bon elle voulait prendre l'air dans les champs ? Bien. D'accord. Elle allait voir s'il était mignon. «Okay bon, laisse-moi t'faire un rapide topo sur ce qu'est la vie à Daearen. Déjà de un, tu peux pas te promener où tu veux, à peine arrivé et... »« Aucun problème. Rien de bizarre dans tout ça. » Attends... quoi ? Mais en fait elle l'écoutait carrément pas ! Ses yeux étaient écarquillés par la peur. Elle n'était pas folle non, pas vraiment. Elle était terrorisée. Un sourire vengeur s'étala sur le visage d'Hayden. Oh il n'allait pas la laisser tomber. Mais elle l'avait fait courir et elle lui avait injustement crié dessus. Il pourrait raconter ça aux copains plus tard. «Tu sais quoi ? Vas-y. J'vois bien que ça va pas, tout ça. Alors je vais te laisser le choix. Dans cette direction tu as les Cocatrix. Des p'tites bêtes d'environ deux mètres, complètement dégueulasses avec leur tête de coq et encore, c'est la partie la plus sympa. Oh et les regarde pas dans les yeux surtout. Par là tu as la forêt, oh elle est vraiment sympa, avec ses arbres, ses animaux et ses loup-garous, adorables, poilus, avec des dents longues comme ton avant-bras. Avec un peu de chance tu en deviendras un toi aussi, à souffrir le martyr à chaque pleine lune ? Voilà, moi j'vais par-là, dans mon crétin de village, là où il y a des maisons, des lumières, d'la bouffe et des gens qui n'ont pas envie de manger d'l'humain. Bye. » Hayden tourna les talons et commença à marcher, réprimant un éclat de rire pour ne pas gâcher l'air particulièrement dramatique qu'il avait prit pour lui raconter tout ça. Le pire dans cette histoire, c'était que c'était vrai, mais bon, ça, elle pouvait pas le savoir et si ça pouvait la convaincre de le suivre... Il espérait qu'elle avait au moins un instinct de survie, à défaut d'avoir les idées claires. Soupirant et espérant qu'elle finirait par le suivre, il pensa à user de la méthode S, en ultime recours. Non par pitié, pas la méthode S.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abigail Lydia Cooperavatar




Ϟ Inscription : 07/10/2018
Ϟ Messages : 76
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Tatiana Maslany
Ϟ Crédits : Swan
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26
Ϟ Pouvoir : Modification de la température
Ϟ Guide : Un ocelot
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: An Unexpected Journey - Hayden   Mar 30 Oct 2018 - 13:08


L’adrénaline pulsait dans ses veines tandis qu’elle cherchait à s’éloigner. Et ça n’était pas un petit brun obtus qui risquait de lui faire changer ses plans. Elle avait besoin d’avancer, c’était inscrit dans ses gênes, dans des centaines d’années d’évolution. Il lui fallait fuir. Fuir le danger, fuir l’inconnu, fuir l’intangible angoisse. Abi avait ce besoin en elle puisqu’elle était configurée comme ça, comme la majorité des êtres vivants doués de mobilité : plongée dans la peur, elle n’avait que deux choix : fuir ou se battre.

«Bran' avait raison et j'pensais pas dire ça un jour dans ma vie. Tu es complètement hystérique. J'vais même pas essayer de parler avec toi. »

Et là, si elle avait eu assez d’esprit pour intégrer ce qu’il lui racontait, elle aurait sans doute pu passer de l’autre côté, du côté belliqueux. Mais son cerveau s’agitait trop, essayant de mettre le doigt sur une explication cohérente à tout ça.

Elle était accusée d’avoir provoqué un incendie sur différents bâtiments. On lui avait expliqué qu’elle était une sorcière du feu. Ce qui indiquait qu’elle avait sans doute en effet tué des gens. Pour fuir cette possibilité, elle avait accepté de suivre le taré qui lui racontait toutes ces choses ineptes, pour finalement se retrouver dans un endroit totalement différent de celui dans lequel elle se trouvait avant de franchir une sorte de portail lumineux magique. Franchement, y avait-il ne serais-ce qu’un élément de cohérent dans toute cette histoire ?!

«Okay bon, laisse-moi t'faire un rapide topo sur ce qu'est la vie à Daearen. Déjà de un, tu peux pas te promener où tu veux, à peine arrivé et... »

Et NON, non, elle n’écoutait pas. Bien sûr, des explications auraient pu être très utiles à l’heure actuelle, surtout pour elle qui avait besoin de tout disséquer, tout analyser. Surtout pour la très curieuse scientifique. Mais elle n’était pas à même d’écouter. Il lui fallait redescendre en pression avant toute chose. Alors lorsque le jeune homme avait reprit la parole, elle l’avait fixé d’un air ahuri.

«Tu sais quoi ? Vas-y. J'vois bien que ça va pas, tout ça. Alors je vais te laisser le choix. Dans cette direction tu as les Cocatrix. Des p'tites bêtes d'environ deux mètres, complètement dégueulasses avec leur tête de coq et encore, c'est la partie la plus sympa. Oh et les regarde pas dans les yeux surtout. Par là tu as la forêt, oh elle est vraiment sympa, avec ses arbres, ses animaux et ses loup-garous, adorables, poilus, avec des dents longues comme ton avant-bras. Avec un peu de chance tu en deviendras un toi aussi, à souffrir le martyr à chaque pleine lune ? Voilà, moi j'vais par-là, dans mon crétin de village, là où il y a des maisons, des lumières, d'la bouffe et des gens qui n'ont pas envie de manger d'l'humain. Bye. »

Les sourcils froncés d’une stupeur circonspecte, la scientifique restait incrédule face aux mots qu’il avait pu prononcer et qui se frayaient doucement un chemin vers son conscient tandis qu’elle l’observait s’éloigner. Elle était restée ainsi un instant, le scepticisme se battant à la crédulité. Et puis elle s’était ébrouée, comme traversée d’un certain agacement, né de l’angoisse qu’elle avait fait taire une seconde. Dans une grimace, elle s’était retournée, reprenant son chemin au hasard, lâchant un simple « Timbré. » tout en levant les yeux au ciel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1680-abi-cooper-panique-a-bord#16

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: An Unexpected Journey - Hayden   


Revenir en haut Aller en bas
 

An Unexpected Journey - Hayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE ROWCASTLE :: RESTE DU VILLAGE :: LES GRANDS CHAMPS-