Partagez | 
 

 Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyLun 30 Avr 2018 - 13:16






formulaire d'intro


Type du sujet : [X] Flash-Back [X] Présent
Date du rp : 3 septembre 2017
Matin, après-midi, soir : fin de matinée.
Météo (approximative) : ensoleillé
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 2586808985


Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ T2doEwUz_oAucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ YlukHdEJ_o
@credits bazzart VENUS IN FURS & bazzart BALACLAVA

« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Les volets de la chambre étaient tirés, comme d'habitude. De la fumée flottait un peu partout, jusqu'au plafond, où elle essayait de s'enfuir. Hayden était couché sur son lit, une roulée au bord des lèvres, les yeux mi-clos. Il avait eu 20 ans cette année, mais rien n'avait changé. Il était toujours là, dans ce village de merde et il avait toujours son don, cette malédiction, qu'il ne parvenait pas à contrôler. Des coups sourds se firent entendre à sa porte. Son père. Il fallait qu'il ouvre. Il fallait qu'il arrête de rester enfermé. Il fallait... Hayden ne prenait même plus la peine de répondre. Il ne voyait pas d'issu autre que celle de rester enfermé là, à attendre. A faire en sorte que son don ne puisse plus jamais se manifester. Il avait envie de disparaître... il tira une dernière bouffé de sa cigarette, qui n'en était pas vraiment une. L'herbe l'aidait lorsqu'il avait des idées noires. Comme aujourd'hui... " Ouvre au moins les fenêtres de ta chambre Hayden, l'odeur est insupportable ! " lui cria son père de derrière la porte, découragé. Il l'entendit redescendre les escaliers, du même pas lourd que d'habitude. Hayden avait parfaitement conscience de le décevoir depuis toujours. Et pourtant, il continuait de l'aimer, apparemment. Fils unique très aimé et surprotégé, il pouvait obtenir ce qu'il voulait, quand il le voulait. Il aurait du avoir une vie de rêve, si son don ne s'en était pas mêlé... et si son guide n'avait pas décidé de dévoiler tous ses secrets à tout le monde. Aujourd'hui, il était seul. Seul face à ses choix et face à ce don. Il se déclenchait lorsqu'il en avait envie et ne faisait qu'empirer sa solitude...

Il ouvrit les rideaux de sa chambre d'un coup sec, soudain énervé. La lumière le fit plisser les yeux. Il ne portait que son caleçon mais il n'en avait rien à faire. C'était pas comme s'il y avait des voisins qu'il ne connaissait pas et qui ne savait pas à quel point il n'en avait rien à faire. Il ouvrit donc les fenêtres en grand et se posa sur le large rebord, les pieds balançant dans le vide. 3 mètres plus bas, le jardin. Et des yeux verts, le fixant avec attention. Hayden ignora la présence de son guide. La panthère resta silencieuse. Entre eux, c'était la guerre froide. Hayden ne voulait pas de Shadow dans sa vie, mais il s'était résigné à tolérer sa présence puisqu'il avait bien compris que cet entêté n'était pas prêt de repartir d'où il venait. Il entendit Shadow lâcher un petit soupir. Grand bien lui fasse. Il entreprit de se rouler un second joint, réfléchissant à où s'isoler aujourd'hui. Il venait de l'allumer lorsqu'un mouvement, presque imperceptible, attira son attention, juste en face. La fenêtre du voisin, il y avait quelqu'un ! Hayden se figea en voyant un petit visage pâle, encadré par des cheveux blonds.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Hayden ouvrit soudain les yeux, encore à moitié dans ses rêves. Il avait rêvé qu'il ne parvenait plus à repasser la brèche pour revenir au Leatherland. Etrangement, il n'avait pas été attristé par la nouvelle. Ce n'était pas si étrange lorsqu'on connaissait Hayden. Sur le lit d'en face, Aloysius dormait encore. Il décida de le laisser dormir, lui qui l'avait accueilli gentiment après le passage mouvementé de septembre. Là où il avait rencontré Sharlston... il devait être avec Noomi à présent. Il devait donc l'avoir oublié. Hayden fit une légère grimace rien que d'y penser. Ils se reverraient au moins lorsqu'il lui ramènerait sa moto, au prochain passage. Et peut-être qu'ils pourraient... recommencer. Hayden chassa ces idées de la tête. Il avait des choses à faire aujourd'hui. Comme chercher un globe pour faire plaisir à son guide. Shadow tenait absolument à se faire transporter là-dedans pour ne plus rester au Kyngdon à l'attendre. Une fois douché et habillé, Hayden laissa un petit mot adressé à Al', lui indiquant qu'il cherchait un petit déjeuner. Il ne savait pas trop s'ils étaient devenus amis désormais, mais il commençait vraiment à bien apprécier la compagnie de cette pile électrique qu'il avait comme collègue passeur. Il s'arrêta un moment sur la place du village où trônait la fontaine aux vœux. Il avait prit l'habitude d'en faire un à chaque fois qu'il passait par là. Et de laisser quelque chose. Une pièce, une fleur, peu importe. Il laissait un truc. Il faisait toujours le même vœu. Il leva les yeux vers la statue du fondateur du Leatherland. Il prenait bien soin de ne pas la toucher, jamais. Rien que de rester là, il sentait comme de puissantes ondes, l'encourageant à s'approcher plus, lui chuchotant de laisser son don prendre le dessus. Mais plus les années passaient, plus il arrivait à les faire taire. Il en avait tellement souffert, pendant des années. C'est à peine s'il commençait à comprendre comment ça marchait. Quelque chose attira alors son attention, de l'autre côté de la fontaine. Il avait l'impression que quelqu'un le regardait. L'eau laissait deviner un visage à travers ses filets, ainsi qu'une chevelure blonde. Qu'il aurait reconnu entre milles. « Ely... » murmura t-il, peu assuré. Etait-ce bien elle ? Depuis combien d'années ne s'étaient-ils plus revu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Elyzabeth FitzgeraldElyzabeth Fitzgerald

Membre du forum
Natif du Rowcastle

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Source

Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 205
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston + Hilary + Chvarned
Ϟ Âge du perso : 20 ans | 03.04.1998
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion | Connue comme sorcière sans pouvoir
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Serveuse au Charleston Bar
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle | Une cabane perdue dans les bois



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyDim 3 Juin 2018 - 12:59


« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON


'Elle t'utilise… C'est une hypnose… Réveil toi et va-t'en. Va-t'en loin.' Je me redresse brusquement dans mon lit, tirée de mon sommeil par cette voix si singulière. Léon. Sans attendre j'attrape mon sac et cours à en perdre le souffle. Soudain je tombe sur mon caméléon. Comme si instinctivement mes pas m'avaient guidé vers lui. Je le sers dans mes bras et ne peux m'empêcher de pleurer. Je ne comprends pas ce qui m'est arrivé. Je ne saurais même pas dire depuis combien de temps je suis prisonnière de cette femme. 'Deux semaines.' 'Mais comment ?! Et pourquoi tu n'étais pas là ?' Les questions se bousculent dans ma tête, Léon me répond du tac au tac. Il pense qu'elle a hypnotisé la famille qui devait m'accueillir, puis moi ensuite. Son guide l'empêchait de me suivre, c'est comme si elle avait tourné la voix de Léon sous silence dans ma tête… Parmi les arbres je m'allonge sur l'herbe, abasourdie par les événements. Je tourne la tête vers Léon, ses petits yeux me fixant en louchant. 'Je n'ai plus confiance en eux. Je ne peux pas retourner vers le Conseil. Et si elle me retrouvait ?' 'Je sais. J'ai un plan. Debout.' Je m'exécute tandis qu'il se pose sur mon épaule, m'indiquant la route à prendre.

Il me fait suivre un homme un instant. Et me fait courir vers lui lorsqu'il disparu dans un passage. La frontière. La peur m'envahit. Mais j'ai une confiance aveugle en Léon. Sautant le pas je sens le Rowcastle disparaître derrière-moi. J'atterris sur du sable, me dirige curieuse vers l'eau, quitte à bousiller mes chaussures. Je regarde autour de moi, émerveillée. De l'eau à perte de vue. Et un village, plus loin sur la côte. Je n'avais jamais vu pareil paysage. Je ne savais même pas que cela existait. Qu'il pouvait y avoir un endroit où l'infini prend place… Réalisant l'homme s'éloigner, 'Attendez !' je cris à l'inconnu. Au risque qu'il me renvoie d'où je viens. 'Je… aidez-moi.' dis-je suppliante. 'Je ne peux pas retourner là-bas, pas maintenant…'. Je ne sais pas si son aide fut poussée par mon don, ou si elle était vraiment sincère. Les deux, je crois.

William m'a amené à une maison inhabitée. Vieille, mais il y avait des meubles et de la nourriture. Il m'a laissé de l'argent, une adresse en cas d'urgence. Le jour où je voudrai rentrer. La sienne je suppose. J'ai passé les deux jours suivants isolée, calfeutrée dans la maison. C'est le temps dont j'avais besoin pour réaliser ma fugue level extrême. Je n'osais même pas penser à mon retour, aux conséquences. Mais je n'allais pas retourner dans les bras du Conseil de si tôt. Pour la première fois, ils avaient foutrement bien failli à leur rôle de me protéger. Et quant à ces deux dernières semaines, mon cerveau bloque. Comme si je me protégeais de moi-même. Je n'avais que certaines images, sans son.

Troisième jour dans cette contrée inconnue. Je me suis décidée à sortir de ma grotte, du moins seulement pour aller chercher de l'eau, histoire de me laver. Je ne suis pas des plus à l'aise avec ce nouvel environnement. Personne ne peux me connaître ici, me chercher du mal. Doucement j'arrive à m'en convaincre. J'ai établi ma chambre au premier étage. Il n'y a que mon sac qui m'appartient, fourré de mes biens habituels. Calepin de dessin, crayon, bouteille, et autres choses peu utiles pour une escapade comme celle-ci. La hâte m'a empêché de prendre le nécessaire. Une fois propre, j'en profite pour nettoyer mes vêtements. Il me faudra en trouver d'autres je ne sais où… Je m'enroule dans une serviette et ouvre la fenêtre de ma chambre, faisant entrer pour la première fois le soleil dans la maison. Je dispose mes habits à sécher, quand Léon me fait une peur folle. 'Il y a quelqu'un.' Je me retourne brusquement vers l'extérieur. Un voisin, rien de plus. 'Idiot' je lui dis, mon pouls reprenant un rythme régulier.

Légèrement en retrait, je l'observe s'installer sur le rebord de sa fenêtre, les pieds dans le vide. Un instant je crus qu'il allait sauter, mais non, monsieur s'allumait simplement une cigarette. Seulement vêtu de son caleçon, il semble habitué à s'afficher quasi nu, se fichant de la pudeur des autres. La mienne, par exemple. Mais je me surprends à le trouver mignon, dans sa nonchalance. Il me manque cette indifférence, ce lâché prise. Une fumée plus épaisse qu'à l'habitude s'échappe de ses lèvres, puis ses yeux me fixent. Je me fige, sens mes joues s'empourprer légèrement en pensant à mon accoutrement : une simple serviette et mes cheveux dégoulinants d'eau sur mes épaules. 'Bonjour…' je lui dis par politesse, un peu gênée. 'Demande lui!' me chuchote Léon 'Il faut que tu l'utilises. Juste pour ta sécurité.' J'hésite un instant, le regardant se dorer la pilule, quasi invisible sur le rebord de la fenêtre. Mais comme toujours il a raison. Même si ca peut paraître étrange d'ouvrir ainsi la conversation. Il vaut mieux être sûr. 'Je peux te faire confiance ?' je lui demande, usant de mon don.




« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE


Épuisée de ma matinée, je me pose sur le rebord de la fontaine aux vœux de la Grande Place. Je ferme les yeux me laissant envahir par la chaleur du soleil. Je me suis levée plus tôt que lui ce matin. Pour la dernière fois de ma vie j'espère. Je peux être du matin, mais là c'est inhumain. Je viens d'effectuer mon dernier jour de marché, à vendre patates et myrtilles… J'ai été tout l'été derrière le stand, par nécessité. L'école finit, j'ai essayé de passer l'année à vivre du dessin, mais cela n'a pas été très fructueux. Il faudrait que j'envisage de trouver un travail en parallèle, mais être constamment au contact des gens, ca me tente guère… J'envisage de vivre seule aussi. Continuer de débarquer chez des familles commence à m'être inconfortable. Bien que sécurisant. Je me demande comment le Conseil envisage la chose, nous n'en avons jamais discuté.

Le shérif sera sûrement le dernier chez qui je vivrai. Je dois y emménager tout à l'heure d'ailleurs, mes cartons m'attendent à la maison. Enfin, mon ancienne maison maintenant. Je me demande comment il est. On dit qu'il n'est pas lu plus agréable à vivre. Un peu trop gronchon et acharné du travail. Si ce n'est que ca, j'ai connu pire, je ne m'en fais pas trop. Le clocher sonnant midi, je m'en vais au poste récupérer le double des clefs, comme convenu hier. Repassant devant la fontaine pour aller dans mon nouveau chez moi, j'aperçois quelqu'un au travers. Un jeune homme, qui ne semble pas m'être inconnu. Nos regards se croisent et je vois ses lèvres prononcer mon nom. La joie m'emplit et je cours vers lui, le serrant dans mes bras. Je recule légèrement, m'adressant à lui comme si nous ne nous étions jamais quitté. 'Que fais-tu au Rowcastle ? Tu vis ici maintenant ? Ca me fait tellement plaisir de te voir !' Il n'y a qu'avec lui que je perds toute ma contenance. La jeune femme timide et craintive disparaît. Pas besoin de chercher à contrôler mon don ou d'être méfiante. Je suis libre d'être moi.



Dernière édition par Elyzabeth Fitzgerald le Sam 29 Sep 2018 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyDim 12 Aoû 2018 - 17:04




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

D'où venait-elle ? Que fesait-elle ici ? Depuis quand Hayden avait-il une jeune fille blonde en voisine ? D'ailleurs, depuis quand avait-il des voisins dans cette maison ? Le vieux monsieur Northman était décédé il y a 3 mois, de ce qu'il en savait. ' Bonjour…' Hébété, Hayden venait à peine de remarquer qu'elle était en serviette. Il ne répondit que par un imperceptible signe de tête, impossible à voir. Il regretta soudain de ne pas avoir mis de pantalon. Puis, soudain : 'Je peux te faire confiance ?'. Hum ? D'habitude on ne posait pas ce genre de question à des inconnus après un simple échange de salutations pas vrai ? Hayden fronça les sourcils, ignorant ce qu'il devait répondre à la question. Elle le regardait intensément, comme si... était-elle en train d'utiliser son don sur lui ?? «Mais qu'est-ce que tu fais ? Et d'abord... qui es-tu au juste ?». Hayden se sentait un peu trop passé au radar pour le coup. " Hayden ? A qui tu parles ? " La voix de son père. Merde, la porte de sa chambre était en train de s'ouvrir, il ne pouvait pas lui foutre la paix deux minutes ? Il sauta, sous les yeux de la jeune fille et de son guide, Shadow, qui le regardait comme s'il avait hérité du maître le plus débile du Leatherland. Il s'était accroché à la branche de l'arbre en face et descendait agilement ce dernier, pestant contre son père. " Hayden ! Tu ne pouvais pas passer par la porte, non, il faut toujours que tu... ! " Les derniers mots de la phrase de son père se perdirent à jamais, car il avait refermé la fenêtre tout en parlant. Il ne l'avait pas vu. Par contre il avait une jolie paire d'yeux pour le voir. La jeune fille était toujours là. Et lui toujours en caleçon. Il se précipita dans la jardin, lui faisant 'chut' du doigt. Il décrocha chemise et pantalon de la corde à linge, avant des les enfiler en vitesse. On aurait dit un voleur. Sauf que c'était ses fringues et sa maison. Il se rendit ensuite sous les fenêtres de la jeune fille blonde. Il ne la voyait plus, mais il sentait qu'elle était toujours là. «Pssst ! Hého ! Tu es toute seule là-dedans ? Tu es une des petites filles du vieux Northman ? ». Le vieux Northman n'avait pas eu de petits enfants. Il saurait donc assez vite si elle essaierait de lui mentir. Et donc de cacher qui elle était vraiment.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Ce n'était pas possible ! Il sentit des bras se serrer autour de son cou. D'abord figé, il se détendit bien vite en se rappelant qu'il ne craignait rien avec Ely. Son don, étrangement, ne fonctionnait pas sur elle. Il avait donc tout le loisir de lui rendre son étreinte. 'Que fais-tu au Rowcastle ? Tu vis ici maintenant ? Ca me fait tellement plaisir de te voir !'. Hayden se mit à sourire face aux flots de questions de la jolie blonde. Ely avait bien grandie... la jeune fille laissait la place à une jeune femme superbe. «Je sais pas trop... j'habite chez un... collègue de boulot depuis quelques jours, pour être plus près de la brèche. Je... j'en reviens pas de te voir... tu es... tu as... tu m'as manqué. Avec Ely, pas de faux-semblant, juste la vérité. Il était libre d'être lui-même. «Et toi alors ?Que fais-tu au Rowcastle ? Tu es hébergée dans une nouvelle famille ? Le monde autour n'existait plus et il n'en avait rien à faire des regards sur eux, face à leurs exclamations de joies bruyantes. Lui tenant fort les mains, comme s'il avait peur qu'elle ne s'échappe s'il relâchait sa prise, il avait hâte d'entendre sa douce voix lui raconter ce qu'elle était devenue, depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu, au Kyngdon.


_________________

Holy shit i did it Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Badge-103rd place Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Elyzabeth FitzgeraldElyzabeth Fitzgerald

Membre du forum
Natif du Rowcastle

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Source

Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 205
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston + Hilary + Chvarned
Ϟ Âge du perso : 20 ans | 03.04.1998
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion | Connue comme sorcière sans pouvoir
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Serveuse au Charleston Bar
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle | Une cabane perdue dans les bois



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptySam 29 Sep 2018 - 21:34




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Pas de réponse. Un simple regard interrogateur. 'Léon! Ca ne marche pas!' Je reste sans ciller, à fixer l'inconnu. La panique commence à me gagner. Mon don ne fonctionne pas. Pas sur lui. C'est impossible. 'T'as dû mal le faire, voilà tout…' me marmonne Léon, sans grande conviction. Ce n'est jamais arrivé. Le jeune homme s'adresse alors à moi, interloqué par mon comportement. 'Mais qu'est-ce que tu fais ? Et d'abord… qui es-tu au juste ?' Je fais les yeux ronds, incapable de prononcer un mot. Ses questions sont légitimes… Avec mon don en panne, je dois avoir l'air d'une folle. Une folle en panne. C'est le pompon ! C'est peut être cet endroit qui bloque ma magie ? Ou l'inconnu qui la bloque ? Ou que sais-je encore ! Tandis que j'évoque des théories abracadabrantesques, le garçon saute du rebord de sa fenêtre. Une main devant la bouche, je me retiens de crier qu'il est fou lorsque j'aperçois un homme entrer dans sa chambre. Sûrement son père, très énervé. M'adressant un chut, l'étranger se rue vers la corde à linge du jardin, histoire d'avoir plus qu'un caleçon sur le dos. Je me surprends à rougir, à le trouver mignon. Puis je repense à mon accoutrement. Une simple serviette. Je regarde mes vêtements, enfin, le seul que j'ai. Une robe que je venais juste d'étendre pour sécher… Je n'ai pas le choix. Humide je l'enfile, à défaut d'avoir autre chose. De toute façon, ce n'est que le temps que le garçon s'en aille vaquer à ses occupations…

'Pssst ! Hého !' Le retour du garçon. Je me penche à la fenêtre, peu rassurée par le charmant énergumène. 'Tu es toute seule là-dedans ? Tu es une des petites filles du vieux Northman ?' Merde. Pourquoi il s'intéresse à moi ? Pourquoi est-il si curieux ? Intrusif je dirais même ! 'Calme toi Lyz, répond bêtement ca ira...' Tu parles. Mon guide croit même pas à ses propres conseils ! 'Je…' je commence hésitante. Mentir, c'est pas mon truc. 'Oui, c'est ca.' Je réponds rapidement, dans l'espoir que ca lui convienne et qu'il s'en aille enfin. En fait, je n'ai aucun espoir là-dessus. Et si il était du Conseil ? Et si il était de mèche avec la femme qui m'a séquestré ? Je peux pas lui faire confiance si mon don marche pas sur lui. De peur, je lui coupe la parole, attrapant les rebords de la fenêtre, je prétexte : 'Je dois.. y aller, j'ai… je suis très occupée. Ménage de printemps !' Je ferme la fenêtre, les rideaux, tout, et m'accroupie. 'Fais le guet Léon ! Dis-moi qu'il s'en va !' Il faut qu'on parte d'ici… J'aurais jamais dû fuguer. Ou au moins me limiter aux frontières. C'était idiot.


« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Trois longues années s'étaient écoulées, et c'est comme si rien n'avait changé. Il était juste devenu plus beau, plus mûr, mais l'air toujours aussi branleur sur les bords. Son ton nonchalant… C'est tellement agréable d'entendre de nouveau sa voix, de sentir sa peau contre la mienne. Il est bien là, ce n'est pas un fait de mon imaginaire. 'Tu m'as manqué.' qu'il me dit, si sincère. Je ne peux m'empêcher de rougir, lâchant un maigre 'Toi aussi…' gênée. Mais il m'a vraiment manqué. Ces 3 mois passés en sa compagnie ne regorgent que de merveilleux souvenirs. 'Et toi alors ?Que fais-tu au Rowcastle ? Tu es hébergée dans une nouvelle famille ?' Je réponds à la seconde, pleine de joie. 'Oui! Je dois déménager mes affaires chez le shérif d'ailleurs, mon nouveau foyer ! Viens avec moi. Ou on va ailleurs, ca peut attendre.' Mes petites mains prisonnières des siennes, à mon plus grand plaisir, je lui fais les yeux doux, un sourire espiègle au visage. Hors de question de le perdre de vue une nouvelle fois. 'De toute façon, je ne te lâcherai pas.'


_________________

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Award018
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyDim 4 Nov 2018 - 13:03




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Elle le regardait, hésitante. Hayden ne cilla pas, mais ses doutes s'accrurent. 'Je…' bégaya t-elle, indécise quant à la réponse donner. Elle était si mignonne, avec son petit air inquiet, ses cheveux blonds encadrant son visage à l'apparence innocent. 'Oui, c'est ca.' Ah oui ? Mince, elle avait échoué à son test de façon spectaculaire, ne piquant que plus la curiosité d'Hayden, qui avait pourtant l'habitude de passer son chemin sur ce genre d'incident. Oui mais, si elle était toute seule là-dedans ? Elle avait peut-être faim ? Tu t'intéresse à autrui maintenant ? C'est nouveau. La voix de son guide, Shadow, qui le scrutait de son buisson avec ses grands yeux verts, l'air amusé. 'Je dois.. y aller, j'ai… je suis très occupée. Ménage de printemps !' Hayden soupira légèrement et ne put que la voir fermer la fenêtre, ainsi que les rideaux. Elle avait eu peur de lui, visiblement. Pas étonnant, avec une tronche pareille. Va voir ailleurs si j'y suis, stupide gros chat. répliqua Hayden sur un ton sec, agacé de le voir là, à se mêler de ses affaires. Comme toujours.

Il se rendit jusqu'au cerisier de son jardin, attrapant un panier laissé là par sa mère pour la cueillette. Il entreprit ainsi de cueillir quelques cerises, se sachant espionné, là-bas, derrière la fenêtre du voisin qu'il n'était pas censé avoir. Il n'avait pas eu envie de laisser tomber. Il n'avait pas eu envie de continuer son petit programme minable de la journée, à savoir, fumer et déprimer. Non, il avait eu envie de l'aider, il ne comprenait même pas pourquoi. Une fois son panier rempli de moitié, il se dit que ça suffisait et redescendit du cerisier, aussi agile qu'un chat. Grimper, escalader, c'était un peu son truc, son moyen de se détendre et d'essayer de voir le monde, du haut des cimes. Il ne connaissait rien d'autre que ce village pourri, après tout. Une main tenant le panier, l'autre dans la poche, il se dirigea vers la porte d'entrée du voisin. Il toqua, d'abord timidement, puis franchement voyant qu'il n'obtenait pas de réponse. C'était à prévoir. Il tenta alors le tout pour le tout, posant le panier sur le perron. «Tu es là ? C'est encore moi, le voisin. Hayden. Lorsque t'auras un ptit creux, après ton ménage, je t'ai amené de quoi grignoter... Bon bah, à plus. Fais gaffe au fantôme de l'armoire de la chambre du haut surtout. L'vieux Northman aime pas qu'on touche à ses affaires sans sa permission. » Il avait complètement improvisé la fin, se demandant même pourquoi il avait dit ça. Elle pointerait peut-être le bout de son nez plus rapidement comme ça, effrayée à l'idée de vivre dans un baraque contenant l'esprit d'un vieil homme qui n'aimait pas qu'on squatte sa maison. S'éloignant, il décida de prendre place sur le banc de son jardin, s'allumant un joint et fermant les yeux.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Oui, ils s’étaient manqués, après trois ans, sans se voir, sans se parler ni même se toucher. Ses cheveux étaient encore plus long, son visage, encore un peu plus nacré. Hayden se surprit à l'imaginer autrement, un instant. A l'imaginer, avec lui...alors même que son cœur ne battait jamais pour aucune fille. Elle était vraiment spéciale, Ely. Elle répondit alors à sa question par l'affirmative, soudain excitée : 'Oui! Je dois déménager mes affaires chez le shérif d'ailleurs, mon nouveau foyer ! Viens avec moi. Ou on va ailleurs, ça peut attendre.' Le Shérif ?! Interloqué, Hayden ne sut quoi répondre sur le moment. Pourquoi était-elle confiée au Shérif du Rowcastle ? Que lui était-il donc arrivé depuis tout ce temps ? Avait-elle été bien traitée ? Ses mains se serrèrent par réflexe, et par culpabilité... de n'avoir pas été là, même si... cela avait été le choix de la jeune fille. Et qu'il avait très mal vécu de la voir partir... Il croisa alors ses yeux et son sourire espiègle. Elle était bien là, à le regarder, à le comprendre, sans besoin de mots. 'De toute façon, je ne te lâcherai pas.' Il avait envie de la croire. Il répondit par un sourire, mince, mais un sourire quand même. Ce n'était pas le moment de gâcher leurs retrouvailles avec ses questions. Il devait profiter du moment présent. La savoir dans le même village que lui le réjouissait sincèrement. «Je suis heureux... de nous savoir à nouveau voisin en quelque sorte ! Je... t'as l'temps de petit-déjeuner avant d'y aller ? Je connais un endroit où ils font d'excellente tarte à la cerise...il lui adressa un petit sourire complice en lui parlant des cerises, souvenir de leur première rencontre, et heu... j'suis pas si pressé que ça de rencontrer le shérif... ajouta t-il en chuchotant, tâtant ses poches avec un air entendu. Glissant l'une de ses main, il soupesa son sachet d'herbe. Il n'avait pas vraiment envie qu'il serve d'offrande pour la fontaine...

_________________

Holy shit i did it Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Badge-103rd place Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Elyzabeth FitzgeraldElyzabeth Fitzgerald

Membre du forum
Natif du Rowcastle

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Source

Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 205
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston + Hilary + Chvarned
Ϟ Âge du perso : 20 ans | 03.04.1998
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion | Connue comme sorcière sans pouvoir
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Serveuse au Charleston Bar
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle | Une cabane perdue dans les bois



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyDim 13 Jan 2019 - 1:13




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

< C'était idiot Léon ! Jamais on aurait dû quitter le village. On sait même pas où on est ! Super idée de suivre un inconnu, dans un lieu interdit. Bravo ! > Je le sens se renfrogner sur lui-même et je m'en veux de m'emporter. Il a voulu bien faire, me protéger. Ca devait lui sembler être la solution idéale au vu des circonstances… < T'as fini ? > Il se braque et se comporte comme si je ne l'avais pas blessé. Je fais une grimace, souhaitant retirer ce que j'ai dit pas peur. < La situation devient hors de contrôle. On doit partir d'ici. > Je m'éloigne en même temps de la fenêtre, et commence à ranger mes affaires. Ce fut bref. En quelques secondes, tout est dans mon sac à dos. < Il cueille des cerises ? > < De quoi tu parles ? > je lui réponds, interloquée. Je m'approche discrètement de la fenêtre, regardant d'un œil à l'extérieur. Le jeune garçon descend de l'arbre, le panier rempli de cerises, et se dirige vers l'entrée de ma maison. Enfin, de celle que j'emprunte. Avec Léon on se regarde, figés. La panique. Le sac sur l'épaule, on se rend en trombe au rez de chaussé. A peine en bas des marches, l'inconnu toque plusieurs fois à la porte, persistant. Hors de question d'ouvrir. Il se met alors à s'adresser à moi depuis le palier. < Tu es là ? C'est encore moi, le voisin. Hayden. Lorsque t'auras un ptit creux, après ton ménage, je t'ai amené de quoi grignoter... Bon bah, à plus. Fais gaffe au fantôme de l'armoire de la chambre du haut surtout. L'vieux Northman aime pas qu'on touche à ses affaires sans sa permission. > Sur ses derniers mots, je me tourne vers Léon les yeux grands ouverts, le reflex de m'éloigner un peu plus de l'escalier. Un fantôme ? L'esprit du vieux monsieur ? < Je n'aime pas ca Léon, tu le sais… > < Il te fait marcher. Depuis 3 jours, il se serait déjà manifesté… > < Ca t'en sais rien ! > Prenant mon courage à deux mains, je décide de sortir. Plus effrayée par la possibilité d'un esprit que par cet Hayden jusque-là plutôt gentil. Mon sac sur le dos, Léon me suit, se dissimulant comme à son habitude. Je referme la porte et laisse échapper un "désolée" à l'attention du vieux monsieur. Sait-on jamais.

Les cheveux mouillés, ma robe encore humide, heureusement que le soleil est présent. Je ramasse le panier d'Hayden, et ne goûte pas une seule de ses cerises. Son arbre est peut être ensorcelé… On n'est jamais trop prudent. M'approchant de lui, tout un tas de questions se bousculent. Pourquoi mon don n'a pas marché, surtout. Il n'avait pas d'amulette, ca, j'en suis certaine vu le peu de vêtements qu'il portait ! Peut-être n'est-il qu'un voisin trop curieux. *Ce n'est pas le Rowcastle, mais ca reste un village avec des habitants…* Pas faux. Il allait bien arriver un moment où je devrais parler à des gens… Je ne suis pas douée à ca. Dialoguer. Avec des inconnus, de surcroît. Je prends place sur le bout du banc, à une distance raisonnable, posant le panier entre nous. < C'est bon t'as gagné. Je ne retournerai pas dans cette maison. Maintenant tu vas me laisser tranquille et je vais partir, d'accord ? > Deuxième tentative. Je le regarde attentivement, attendant son "d'accord". Et je prie pour que cette fois-ci, mon don fasse effet. < Et arrête de fumer ce truc, je suis sûre que c'est mauvais. > Vu la fumée que ca fait… Ca ne pourra que lui rendre service.



« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Cela fait quelques mois maintenant que le Kyngdom a rejoint nos villages, qu'il est libre d'accès. Et pourtant, je ne m'y suis pas rendu pour retrouver Hayden. J'attendais je ne sais trop quoi, repoussant ce moment qui je savais arriverait un jour. Par peur je pense, surtout. Qu'il m'est oublié peut être, ou que notre relation soit différente de ces trois magnifiques mois. Qu'il m'en veuille aussi, d'être partie, rentrée chez moi… Je ne sais pas vraiment pourquoi je n'y suis pas allée. A le revoir aujourd'hui, je m'en sens idiote. Mais cette joie de le retrouver dépasse tout. Je suis sincère, quand je lui dis ne plus le lâcher. Dans tous les sens du terme. Ces quelques secondes me font réaliser qu'en réalité, rien n'a changé. Il est toujours le même, et malheureusement sûrement, toujours aussi homosexuel… < Je suis heureux... de nous savoir à nouveau voisin en quelque sorte ! Je... t'as l'temps de petit-déjeuner avant d'y aller ? Je connais un endroit où ils font d'excellente tarte à la cerise… > je souris à l'évocation de ce souvenir. Evidemment que je n'ai pas oublié ce premier jour. < Ca me ferait très plaisir oui ! > je lui réponds enthousiaste, tandis qu'il ajoute < et heu... j'suis pas si pressé que ça de rencontrer le shérif... > L'une de ses mains va se glisser dans sa poche et j'en comprends immédiatement la raison, éclatant de rire. < Tu n'as donc jamais arrêté…! > je le sermonne, l'air malicieux. Après tout, ces cigarettes étaient agréable avec lui… Me laissant entrainée vers son café, je garde sa main prisonnière de la mienne, refusant de briser ce contact, quitter la chaleur de sa peau. Le temps a bien pu couler, mes sentiments à son égard n'ont pas changé et je ne m'en cache pas. Avec lui, je n'ai rien besoin de cacher…
Nous nous installons à une petite table en terrasse, profitant du soleil, où je daigne enfin le lâcher. Comme promis, la tarte à la cerise est commandée, accompagnée d'une bière pour ma part. < Tu m'as parlé de la brèche, tu bosses comme passeur ? Tu es déjà allé dans l'autre monde ?? > La curiosité m'emplit. Je me demande comment c'est là-bas, sans pour autant avoir le souhait d'y aller. Bloquée par la peur. Tout doit y être tellement différent…


_________________

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Award018
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptySam 2 Fév 2019 - 16:17




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Toujours les yeux fermés, Hayden attendait... ou plutôt somnolait, la fumette aidant. Le soleil et le vent caressait son visage, il n'y avait que le bruit des oiseaux... et des moustaches d'un gros chat noir qui s'était dit que ce serait sympa de venir lui renifler les cheveux. Raaah Shadow, dégage ! J'ai pas envie de passer du temps avec toi, je te l'ai déjà dis des centaines de fois. La panthère lui tira une mèche de cheveux par vengeance. Aie !! Mais ça va pas !! Hayden, se retournant, essaya alors d'attraper la grosse panthère noire qui feulait après lui par défi. Il allait voir ce que ça faisait de se faire tirer les cheveux ! Il allait lui tirer les moustaches, il ferait moins le malin. Chut ! Elle arrive ! Comment ça, qui arrivait ? La fille, sombre idiot ! Hayden avait presque déjà oublié qui il attendait sur le banc, avant que Shadow ne vienne l'embêter. Shadow retourna se cacher dans un buisson et Hayden reprit place sur son banc comme si de rien n'était. Il s'empressa de refermer les yeux et de reprendre le joint qu'il avait posé. < C'est bon t'as gagné. Je ne retournerai pas dans cette maison. Maintenant tu vas me laisser tranquille et je vais partir, d'accord ? > Hayden tourna la tête vers elle, les yeux entrouverts. Elle avait mit le panier de cerises entre eux. Il se retint de rire, comme il l'aurait fait avec n'importe qui d'autre. C'est qu'il était fort pour se moquer, en réflexe d'auto-défense. « Je te chassais pas tu sais, si tu veux rester dans cette vieille maison abandonnée... j'ai juste été surpris de te voir là. Y a jamais eu personne dans cette maison depuis que je vis là... c'est à dire depuis toujours... » Nouveau soupir, sur cette vie à mourir d'ennui qu'il avait au Kyngdon, isolé de ses anciens amis à cause de ses mensonges, isolé du reste du monde à cause de son don... Il regarda ses mains presque instinctivement leur adressant un énième regard noir. La fille avait eu raison s'asseoir à bonne distance de lui. < Et arrête de fumer ce truc, je suis sûre que c'est mauvais. > Cette fois, il rigola franchement, parce qu'il ne s'était pas attendu à pareil sermon. « Alors là, tu rêves ! C'est mon seul échappatoire ! Et pour dire un truc pareil, on voit que tu as jamais essayé... qui sait, tu apprécieras peut-être plus ce truc que les cerises... » Bon, à la regarder de plus près, elle semblait assez jeune, c'était sûrement une mauvaise chose de lui proposer de partager un joint avec lui... mais cela faisait bien longtemps qu'Hayden ne se souciait plus vraiment des codes du bien. Il en avait tellement bavé ces dernières années, qu'ils pouvaient bien tous aller se faire engloutir par la première bestiole qui passait par là. Il posa le joint dans le panier de cerises, un air curieux sur le visage, observant les réactions de la blonde à ses côtés. «Et ne t'inquiètes pas, je ne dirais rien à personne pour ton petit séjour parmi nous... Pour le peu que ça intéresse de toute façon... tu es dans un village de bannis, ici, les rejetés et les secrets, c'est monnaie courante. »

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Ely avait accepté, pour la tarte aux cerises. Tant pis pour le petit déjeuner qu'il avait promis à son colocataire ! < Tu n'as donc jamais arrêté…! > Petit sourire gêné, juste un peu pour éviter de culpabiliser. Même si Hayden fumait beaucoup moins depuis qu'il était passeur, il n'avait pu se résoudre à arrêter complètement. Une addiction ancienne et salvatrice, c'était dur de lutter contre ça. Peut-être le jour où il rencontrera quelqu'un... peut-être Sharlston ? Hayden se surprit lui-même à penser ça. C'était stupide ! Et sûrement pas le genre du gars... d'ailleurs, il était peut-être le genre de Sharlston Blackwood, mais en attendant, c'était dans les bras de Noomi qu'il avait choisi de retourner... Le contact d'une main un peu froide le ramena à la réalité. Ely. Elle était vraiment là, près de lui, à le toucher, sans que ça ne déclenche un cataclysme. Hayden l'emmena dans l'un des cafés de la grande place du Rowcastle, qu'il affectionnait tout particulièrement pour ses expressos. Il se mettait parfois à rire nerveusement lorsque leurs regards se croisaient. C'était un peu bizarre de se revoir, après tout ce temps...

Une fois assis à une table en terrasse, Hayden fit les gros yeux lorsqu'elle commanda une bière. Elle avait bien grandit dis donc ! Il fit de même et profita de ce petit moment d'attente pour un peu mieux l'observer. Ses cheveux blonds étaient encore plus longs qu'avant. La couleur de ses yeux, peut-être encore plus bleue... elle avait les joues légèrement rosies par le vent frais de fin d'été. Elle avait encore ce côté enfant, mais cette fois, elle avait ce petit truc en plus... < Tu m'as parlé de la brèche, tu bosses comme passeur ? Tu es déjà allé dans l'autre monde ?? > Le rebelle du Kyngdon finit par se concentrer sur la tarte qui venait d'arriver, alors qu'Ely faisait la conversation, sincèrement curieuse de savoir ce qu'il était devenu. «Oui, je suis allé de l'autre côté de la brèche... c'est... c'est un endroit merveilleux. Ils ont un tas de moyen de transport et ils ont pleins de petits hum... comment ils appellent ça... des gadgets ? C'est un monde moderne. Confortable. Animé. Là-bas, on peut être qui on veut ! » Hayden s'interrompit, entamant sa bière. Il venait de vivre une journée intense quelques jours auparavant, justement de l'autre côté. Et à dire vrai, son moral était dans les chaussettes depuis. Il avait rêvé de Sharlee toutes les putains de nuit depuis son retour. Il n'avait eu aucunes nouvelles depuis... il se sentait à nouveau complètement seul, comme lorsqu'il était là-bas, au Kyngdon. Et c'était un horrible sentiment. «Je ne suis pas passeur depuis longtemps... j'ai encore beaucoup de choses à découvrir. Je pourrais peut-être t'y emmener un jour ? Sauf si... sauf si tu disparais à nouveau sans prévenir.» Voilà c'était dit. Hayden reposa sa bière, le visage fermé. Il n'avait pas voulu dire ça. Il était sincèrement heureux de la revoir. Mais il y avait eu trop de trucs ces derniers temps, trop d'émotions. Et la revoir là, soudainement, refaire surface... «Je suis désolé. Je n'aurais pas du dire ça. » Il eut le courage de la regarder droit dans les yeux et de la détailler à nouveau, pour s'assurer que c'était réel. Pour ne pas oublier son beau visage. Il s'était senti abandonné une fois de plus, à son départ. Et maintenant que Sharlston... il allait faire la même chose, il ne lui devait rien, c'était à peine s'ils se connaissaient ! Mais Hayden avait l'impression de répéter encore et toujours les mêmes scénarios. Il s'intéressait à quelqu'un, il créait quelque chose... et ces personnes finissaient par l'abandonner. «C'est juste que... tu m'as beaucoup manqué Ely. »


_________________

Holy shit i did it Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Badge-103rd place Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Elyzabeth FitzgeraldElyzabeth Fitzgerald

Membre du forum
Natif du Rowcastle

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Source

Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 205
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston + Hilary + Chvarned
Ϟ Âge du perso : 20 ans | 03.04.1998
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion | Connue comme sorcière sans pouvoir
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Serveuse au Charleston Bar
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle | Une cabane perdue dans les bois



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyLun 10 Juin 2019 - 13:38


« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON


Naturellement dissimulé, Léon est perché sur mon sac à dos, toujours enfilé à mes épaules. Je le sens siffler silencieusement à l'égard de l'étranger tandis que je me fige, me raidie. Cet Hayden a quelque chose qui cloche. A nouveau, il ne réagit pas à mon don. J'entends la méfiance de Léon, me sommant d'être prudente, de ne rien laisser paraître. Mais malgré les questions sans réponses que cet homme fait jaillir en moi, il me donne le sentiment d'être franc, bon. Et je perçois cette pointe de tristesse qui le traverse, les yeux baissés sur ses mains. *Lily… Ne soit pas naïve, ne te laisse pas avoir…* J'ai envie de répliquer, mais le caméléon est souvent mieux avisé que moi pour jauger les gens.

Et comme Hayden ne réagit pas à mon don, je ne suis pas surprise qu'il me rit au visage, plutôt que de poser sa cigarette. Mais son rire m'est communicatif et je laisse transparaître un sourire mince. Heureusement, Léon ne me voit pas, caché dans mon dos. < Alors là, tu rêves ! C'est mon seul échappatoire ! Et pour dire un truc pareil, on voit que tu as jamais essayé... qui sait, tu apprécieras peut-être plus ce truc que les cerises… > me balance-t-il. Puis pour appuyer ses dires, il pose son joint sur le bord du panier, comme pour me tenter. Je vois bien à ses petits yeux vicieux qu'il crève d'envie que je le porte à mes lèvres. Dire que cette chose ne m'intéresse, m'intrigue pas, serait mentir. Et j'en choque même Léon. Toutefois, je ne peux pas me permettre de perdre le contrôle de cette situation si délicate et incertaine. Il poursuit. < Et ne t'inquiètes pas, je ne dirais rien à personne pour ton petit séjour parmi nous... Pour le peu que ça intéresse de toute façon... tu es dans un village de bannis, ici, les rejetés et les secrets, c'est monnaie courante. > Je l'écoute immobile, étonnée par ce que j'apprends, le cerveau encore plus emmêlé qu'auparavant. Village de bannis ?

< Bon. Arrête de jouer l'innocent. T'es un espion, c'est ca ? Tu m'as suivi ? Je sais que tu planques une amulette quelque part. Y a pas d'autre raison possible. C'est pas en bloquant mon don que je vais retourner au Rowcastle avec toi. > Je me redresse d'un coup, comme pour ponctuer ma phrase. La colère monte malgré l'empathie que j'ai pour lui. La peur prend le dessus sur mes émotions. Tout ca ne doit être qu'un jeu à ses yeux, il me fait mariner jusqu'au moment fatidique, jusqu'à arriver à me bluffer. Je ferai tout pour ne pas rentrer chez moi. Pas maintenant, hors de question. Mais je sais pertinemment que je ne fais pas le poids face à lui. Même s'il est loin d'être imposant.




« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE


Ses yeux sont émerveillés tandis qu'il me parle de l'autre monde. Et pour Hayden, ce n'est pas chose anodine. A travers ses mots, sa voix, je ressens son envie d'en apprendre plus, d'explorer ces terres méconnues. Le voir ainsi me rend heureuse. Il a enfin trouvé quelque chose qui lui plaît, qui lui donne envie de se lever le matin, et ce n'était pas une mince affaire ! Sa proposition de m'y embarquer un jour m'est alléchante, mais je n'y suis pas prête aujourd'hui. Beaucoup trop impressionnant et terrifiant pour moi. Je porte la bière à mes lèvres, m'apprêtant à lui répondre, lorsqu'il poursuit et me fait avaler de travers. < Sauf si... sauf si tu disparais à nouveau sans prévenir. > Je toussote et repose vite mon verre, surprise par cette basse attaque. < Hé… > Je m'enfonce dans ma chaise, un peu piteuse, et je sens le rose me monter aux joues. < Pas besoin d'être méchant… Tu as toujours su qu'il arriverait un jour où je partirai. > Je lui réponds sur la défensive, vexée qu'il m'envoie ça en plein visage. Je n'ose pas le regarder, mon attention rivée sur la tarte aux cerises. Elle au moins n'est pas rancunière. < Je suis désolé. Je n'aurais pas dû dire ça. > Je relève la tête vers lui, incapable de lui en vouloir bien longtemps. Mes yeux attrapés par les siens, il n'a plus besoin de parler pour s'exprimer. Je n'ai pas oublié la lueur de ses prunelles, comment les décrypter. Il est sincère, je le vois, mais j'y décèle une certaine tristesse, peur. Je ne crois pas qu'il ne s'adresse qu'à moi. J'en suis instantanément attendrie. Je n'ai jamais su lui en vouloir bien longtemps, de toute manière… < C'est juste que... tu m'as beaucoup manqué Ely. > J'ai envie de le serrer contre moi. L'embrasser. Il m'arrive parfois de me demander pourquoi. Pourquoi avoir quitté ce cocon, avoir mis fin à cette plénitude de bonheur. D'affection. < Toi aussi, Haydichou… Enormément. > Un mince sourire, je pose naturellement ma petite main sur la sienne. Le besoin de sentir son contact un bref instant. < Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'avec toi. En confiance. Aimée. > Je n'arrive pas à le regarder dans les yeux pour dire ces mots. Ils ont beaucoup trop d'ampleur, me rendent si facilement à fleur de peau… Gênée, je passe à autre chose. Fourchette en main j'entame la tarte aux cerises.


_________________

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Award018
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Hayden O'GradyHayden O'Grady

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 6d3a67a42a4ba39da4bf18059461a611

Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 332
Ϟ Points : 1345
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : #bazzart cosmic light
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire (but sharleyden ♥)
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Originaire du Kyngdon - en coloc' avec Milo au Rowcastle



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptySam 27 Juil 2019 - 23:01




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Hayden se demandait si elle allait céder. Elle faisait si frêle, si petite, cette jolie petite blonde aux yeux bleus. Et lui, il se fichait de tout et de tout le monde. S'enfichait-il vraiment d'elle ? Non, elle l'intriguait vraiment. Et c'était étrange. Mais si d'ici deux minutes elle continuait de le fixer avec la bouche en cœur, il allait finir par s'endormir là et oublier carrément sa présence. < Bon. Arrête de jouer l'innocent. T'es un espion, c'est ça ? Tu m'as suivi ? Je sais que tu planques une amulette quelque part. Y a pas d'autre raison possible. C'est pas en bloquant mon don que je vais retourner au Rowcastle avec toi. >> Hein ? Cette fois, c'était Hayden qui la regardait bizarre, la bouche ouverte. Un espion lui ? Une amulette ? Il y en avait qui pouvait réellement bloquer les pouvoirs ? Il avait toujours cru que c'était faux. Que c'était des histoires à dormir debout pour effrayer les enfants terribles du Kyngdon. Mais à la voir le regarder comme ça... et puis, comment ça retourner au Rowcastle ? Elle venait de là-bas ?? Mais comment avait-elle passé les Cocatrix ?? « Un... un espion, moi ? Peuh t'as une sacrée imagination !» Ou alors, tout ne tournait pas très rond dans la tête de la fille. Mais vu son regard... non, elle ne se contenterait pas de cette réponse. «Je... je ne suis jamais allé au Rowcastle. On ne peut pas y aller, on a tous été banni de là-bas, il y a très longtemps.» De ça au moins, il en était sûr. Parce que pour le reste... visiblement, elle avait tenté d'user de son pouvoir sur lui, sans succès. Hormis le fait que ce n'était pas très sympa, Hayden cherchait surtout une explication logique derrière tout ça, parce que la fille avait l'air bouleversé. « Calme toi un peu d'accord ? » dit-il finalement en reprenant son joint. Il avait bien besoin de quelques tafs pour savoir quoi dire et quoi faire ensuite. Elle semblait si méfiante qu'il n'osait même pas lui demander son nom. Il posa les yeux sur elle, cherchant à voir si le dialogue était possible. « Est-ce que... est-ce que tu as déjà vu la mer ? Tu veux qu'on aille y faire un tour ? On pourrait discuter sur le chemin, si tu en as envie ?» Hayden lui sourit tout en se levant du banc. Il s'étira bruyamment, faisant craquer les os de son dos et de sa nuque sans gêne. Il passa devant la jeune fille, sifflotant, se demandant si elle allait le suivre. On aurait dit un animal effarouché et dans ces cas-là, mieux valait les choses se faire que forcer quoique ce soit. Tu n'es pas aussi intelligent d'habitude ne put s'empêcher plus longtemps Shadow qui les observait de ses buissons. Hayden se contenta de grogner pour toute réponse.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Quelque chose avait changé. Ils avaient changé. Ely avait cette façon de le regarder... elle avait toujours eu quelque chose de spécial. < Toi aussi, Haydichou… Énormément. > Prit de court par le surnom, il éclata de rires. C'était mignon et ridicule à la fois. Il tenta de cacher le rouge qui lui montait aux joues, le nez dans sa choppe de bière. Mais voilà qu'elle posait sa main sur la sienne. Hayden suspendit ses lèvres sur le bord du verre. Peu habitué au contact physique à cause de son don, son corps oublia l'espace d'une demie seconde, qu'il s'agissait d'Ely. Puis, la délivrance. Le bonheur de cette sensation. Le bonheur de pouvoir toucher et ressentir... juste au contact de sa main sur la sienne. < Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'avec toi. En confiance. Aimée. > Hayden reposa sa bière. Il cherchait son regard mais elle le fuyait. Il aurait aimer lui dire que c'était la même chose pour lui. S'ils s'étaient revus, ne serait-ce que quelques jours plus tôt...

Le contact se brisa, alors qu'elle retirait sa main et entamait sa tarte aux cerises. Aussitôt, il perdit son sourire et cette impression d'être seul au monde revint, comme si elle n'était jamais parti. Il en eut le souffle coupé. Alors il attendit qu'elle termine sa tarte en silence. Il savait ce qui allait arriver ensuite. Elle se lèverait et elle partirait. Elle lui dirait peut-être que ce serait bien de se revoir. Mais ensuite, elle n'y penserait plus. Elle l'oublierait et lui... serait toujours seul. «Je dois y aller. » Sa voix tremblait. Il ne pouvait plus faire ça. S'attacher aux gens, leur donner une chance puis se retrouver seul. Il se leva de sa chaise, les yeux dans le vide. Il fallait qu'il parte le premier. Il ne la voyait déjà plus et ne l'entendait même pas. Il s'en allait, il courait même, allant au hasard dans la ruelle la plus proche. La revoir lui avait fait du mal. Elle lui avait rappelée les moments merveilleux qu'ils avaient passés ensemble. Cette relation magique qu'ils avaient eu. Elle était sa meilleure amie, sa bouffée d'air frais, parmi tout ce brouillard. Enfant incompris au Kyngdon, il avait vu en elle un espoir que les choses puissent changer dans sa vie. Puis elle était partie. Et peut-être qu'elle le devait... mais voilà que le schéma ne faisait que de se répéter. Et maintenant cela lui rappelait aussi Sharlston et ce qu'il avait vécu avec lui. Un nouvel abandon. Alors il craqua complètement, une main contre le mur le plus proche, l'autre sur le visage. Il pleurait puis sanglotait, alors que la douleur le prenait aux tripes. Jamais encore il n'avait ressentir une telle surcharge d'émotion incontrôlable s'emparer de lui comme ça. Et pour une fois, il n'essaya pas de l'empêcher.

_________________

Holy shit i did it Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Badge-103rd place Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ 3988094403

Mes badges 2018 ♥:
 

Mes badges 2019 ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1516-inventaire-de-hayden-o-grady

Elyzabeth FitzgeraldElyzabeth Fitzgerald

Membre du forum
Natif du Rowcastle

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Source

Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 205
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston + Hilary + Chvarned
Ϟ Âge du perso : 20 ans | 03.04.1998
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion | Connue comme sorcière sans pouvoir
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Serveuse au Charleston Bar
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle | Une cabane perdue dans les bois



Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ EmptyDim 4 Aoû 2019 - 21:34




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Là débout, effrayée, je ne quitte pas du regard un Hayden qui semble plus troublé qu'autre chose par mes propos. < Un... un espion, moi ? Peuh t'as une sacrée imagination ! > Je fronce des sourcils, son air tout à fait surpris me prenant au dépourvu. Me ferais-je vraiment des films ? Il ne serait qu'un habitant lambda d'une contrée méconnue ? Après tout, personne n'avait traversé avec nous. Puis, il semble vivre chez ses parents, la maison juste à côté. Pas être quelqu'un débarquant de nulle part comme moi. Lui a bel et bien une vie ici. Léon ne dit mot et j'entends à son silence qu'il approuve mon raisonnement. Serions-nous libre, ici ? < Je... je ne suis jamais allé au Rowcastle. On ne peut pas y aller, on a tous été banni de là-bas, il y a très longtemps. Calme toi un peu d'accord ? > Il prend son joint comme pour se calmer lui-même. Je crois bien que la situation nous dépasse tous les deux. Malgré tout je reste tendue. Les battements de mon cœur ralentissent, arrêtant cette impression d'exploser de l'intérieur, mais ma tête elle ne veut pas cesser de mouliner. Perdue entre les soupçons, les apparences, la réalité, je ne sais plus sur quoi porter mon attention. Il pose des yeux doux sur moi tandis qu'il se redresse également. < Est-ce que... est-ce que tu as déjà vu la mer ? Tu veux qu'on aille y faire un tour ? On pourrait discuter sur le chemin, si tu en as envie ? > Un petit sourire aux lèvres il s'étire avec bruit. Ca fait combien de temps qu'il n'a pas bougé au juste ?! Il passe devant moi en sifflant, se mettant en chemin comme si j'avais déjà dit oui. Un élan de panique ne fait qu'un tour en moi et me pousse à avancer vers lui. L'idée de rester seule ici est loin de m'enchanter. < Hé! > que je lui cris avant d'arriver à sa hauteur. < Oui d'accord, je viens avec toi. Mais c'est quoi la mer ? > Il ne me semble pas avoir déjà entendu parler de ca au Rowcastle… Les mains serrées sur les lanières de mon sac à dos, j'hésite à lui poser la question qui me brûlent les lèvres depuis le début. < Si… si tu n'as pas d'amulette, comme tu dis. Pourquoi mon don ne marche pas sur toi ? C'est ta magie qui fait ca ? >


« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Ma tarte à la cerise bientôt finie, ce silence dérangeant persiste. En ai-je trop dit ? L'absence de réaction de sa part me met en doute. Et dans le doute, je préfère ne rien ajouter de plus. Trop peur de faire une autre bourde. Car il semblerait que c'est exactement ce que j'ai fait malgré moi… Je le regarde d'un œil discret tandis que je finis ma dernière bouchée. Il n'a même pas entamé la sienne. < Tu n'as pas faim ? > Je tente avec un sourire, espérant tirer quelque chose de lui. < Je dois y aller. > Qu'il me sort finalement, brusquement en se redressant. < Quoi ?! > Et la palme de la répartie est attribuée à…! Sur le coup de la surprise, je ne vois pas quoi ajouter. Il s'en va alors sans un au revoir, sans un regard, m'abandonne là comme une idiote. < Hayden attends ! > Que je lui cris à tenter de le retenir, sans trop d'espoir pour que ca marche. Rapidement je sors mon porte-monnaie pour régler l'addition, laissant plus que ce qu'il en coûte. L'important est de le rattraper lui. Relevant la tête, je le repère limite en train de courir qui tourne dans une petite rue. Et je cours à mon tour, le plus vite que je puisse, priant de pouvoir le rattraper. Je m'arrête haletante au tournant. Hayden s'est arrêté lui aussi, mais il ne va pas bien. Il est à dix mille lieux d'aller bien. Appuyé contre le mur, il éclate en sanglot. Je me rue vers lui la trouille au ventre, le cœur serré de voir mon ami dans cet état. Lui d'habitude si décontracté et fort, plus fort que moi… J'ai l'impression d'avoir pris un coup. Ne lui laissant pas d'autre choix que de m'accepter à ses côtés, ma paume contre sa joue je redresse son visage vers moi. < Hé… > que je lui dis doucement, caressant sa peau de mon pouce. A le voir ainsi, les larmes me montent naturellement aux yeux. Comme si elles étaient une réaction logique face à son mal-être. < Qu'est-ce qu'il y a ?... Parle-moi Hayden… > J'ai envie de le prendre dans mes bras, le serrer fort contre moi, l'embrasser… Mais j'ai l'impression que toutes ces choses seraient déplacées. Que les choses ont changé dans le mauvais sens entre nous, malgré moi. Ca ne peut plus être exactement comme avant, après tout. Je n'ai pour autant pas envie de perdre mon meilleur ami. J'ai le sentiment désagréable que toute cette situation est de ma faute. Des larmes coulent sur mon visage mais je lui souris. < Je suis là Hayden, je serai toujours là pour toi… >


_________________

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Award018
Revenir en haut Aller en bas
http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Contenu sponsorisé





Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Vide
MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥ Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE ROWCASTLE :: CENTRE DU VILLAGE :: LA FONTAINE AUX VŒUX-