Scénarios


Liens rapides

Le forum a 3 ans ! N'hésitez pas à réagir dans les news.

Intrigue : venez découvrir le chapitre 3 du tome 2 dans ce sujet

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hayden O'Gradyavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 447
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : bazzart @whovian
Ϟ Âge du perso : 23 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Lun 30 Avr 2018 - 13:16






formulaire d'intro


Type du sujet : [X] Flash-Back [X] Présent
Date du rp : 3 septembre 2017
Matin, après-midi, soir : fin de matinée.
Météo (approximative) : ensoleillé
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire :



@credits bazzart VENUS IN FURS & bazzart BALACLAVA

« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Les volets de la chambre étaient tirés, comme d'habitude. De la fumée flottait un peu partout, jusqu'au plafond, où elle essayait de s'enfuir. Hayden était couché sur son lit, une roulée au bord des lèvres, les yeux mi-clos. Il avait eu 20 ans cette année, mais rien n'avait changé. Il était toujours là, dans ce village de merde et il avait toujours son don, cette malédiction, qu'il ne parvenait pas à contrôler. Des coups sourds se firent entendre à sa porte. Son père. Il fallait qu'il ouvre. Il fallait qu'il arrête de rester enfermé. Il fallait... Hayden ne prenait même plus la peine de répondre. Il ne voyait pas d'issu autre que celle de rester enfermé là, à attendre. A faire en sorte que son don ne puisse plus jamais se manifester. Il avait envie de disparaître... il tira une dernière bouffé de sa cigarette, qui n'en était pas vraiment une. L'herbe l'aidait lorsqu'il avait des idées noires. Comme aujourd'hui... " Ouvre au moins les fenêtres de ta chambre Hayden, l'odeur est insupportable ! " lui cria son père de derrière la porte, découragé. Il l'entendit redescendre les escaliers, du même pas lourd que d'habitude. Hayden avait parfaitement conscience de le décevoir depuis toujours. Et pourtant, il continuait de l'aimer, apparemment. Fils unique très aimé et surprotégé, il pouvait obtenir ce qu'il voulait, quand il le voulait. Il aurait du avoir une vie de rêve, si son don ne s'en était pas mêlé... et si son guide n'avait pas décidé de dévoiler tous ses secrets à tout le monde. Aujourd'hui, il était seul. Seul face à ses choix et face à ce don. Il se déclenchait lorsqu'il en avait envie et ne faisait qu'empirer sa solitude...

Il ouvrit les rideaux de sa chambre d'un coup sec, soudain énervé. La lumière le fit plisser les yeux. Il ne portait que son caleçon mais il n'en avait rien à faire. C'était pas comme s'il y avait des voisins qu'il ne connaissait pas et qui ne savait pas à quel point il n'en avait rien à faire. Il ouvrit donc les fenêtres en grand et se posa sur le large rebord, les pieds balançant dans le vide. 3 mètres plus bas, le jardin. Et des yeux verts, le fixant avec attention. Hayden ignora la présence de son guide. La panthère resta silencieuse. Entre eux, c'était la guerre froide. Hayden ne voulait pas de Shadow dans sa vie, mais il s'était résigné à tolérer sa présence puisqu'il avait bien compris que cet entêté n'était pas prêt de repartir d'où il venait. Il entendit Shadow lâcher un petit soupir. Grand bien lui fasse. Il entreprit de se rouler un second joint, réfléchissant à où s'isoler aujourd'hui. Il venait de l'allumer lorsqu'un mouvement, presque imperceptible, attira son attention, juste en face. La fenêtre du voisin, il y avait quelqu'un ! Hayden se figea en voyant un petit visage pâle, encadré par des cheveux blonds.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Hayden ouvrit soudain les yeux, encore à moitié dans ses rêves. Il avait rêvé qu'il ne parvenait plus à repasser la brèche pour revenir au Leatherland. Etrangement, il n'avait pas été attristé par la nouvelle. Ce n'était pas si étrange lorsqu'on connaissait Hayden. Sur le lit d'en face, Aloysius dormait encore. Il décida de le laisser dormir, lui qui l'avait accueilli gentiment après le passage mouvementé de septembre. Là où il avait rencontré Sharlston... il devait être avec Noomi à présent. Il devait donc l'avoir oublié. Hayden fit une légère grimace rien que d'y penser. Ils se reverraient au moins lorsqu'il lui ramènerait sa moto, au prochain passage. Et peut-être qu'ils pourraient... recommencer. Hayden chassa ces idées de la tête. Il avait des choses à faire aujourd'hui. Comme chercher un globe pour faire plaisir à son guide. Shadow tenait absolument à se faire transporter là-dedans pour ne plus rester au Kyngdon à l'attendre. Une fois douché et habillé, Hayden laissa un petit mot adressé à Al', lui indiquant qu'il cherchait un petit déjeuner. Il ne savait pas trop s'ils étaient devenus amis désormais, mais il commençait vraiment à bien apprécier la compagnie de cette pile électrique qu'il avait comme collègue passeur. Il s'arrêta un moment sur la place du village où trônait la fontaine aux vœux. Il avait prit l'habitude d'en faire un à chaque fois qu'il passait par là. Et de laisser quelque chose. Une pièce, une fleur, peu importe. Il laissait un truc. Il faisait toujours le même vœu. Il leva les yeux vers la statue du fondateur du Leatherland. Il prenait bien soin de ne pas la toucher, jamais. Rien que de rester là, il sentait comme de puissantes ondes, l'encourageant à s'approcher plus, lui chuchotant de laisser son don prendre le dessus. Mais plus les années passaient, plus il arrivait à les faire taire. Il en avait tellement souffert, pendant des années. C'est à peine s'il commençait à comprendre comment ça marchait. Quelque chose attira alors son attention, de l'autre côté de la fontaine. Il avait l'impression que quelqu'un le regardait. L'eau laissait deviner un visage à travers ses filets, ainsi qu'une chevelure blonde. Qu'il aurait reconnu entre milles. « Ely... » murmura t-il, peu assuré. Etait-ce bien elle ? Depuis combien d'années ne s'étaient-ils plus revu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elyzabeth Fitzgeraldavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 62
Ϟ Points : 36
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston & Hilary
Ϟ Âge du perso : 20 ans
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Enquêtrice occasionnelle pour le Conseil
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle



MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Dim 3 Juin 2018 - 12:59


« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON


'Elle t'utilise… C'est une hypnose… Réveil toi et va-t'en. Va-t'en loin.' Je me redresse brusquement dans mon lit, tirée de mon sommeil par cette voix si singulière. Léon. Sans attendre j'attrape mon sac et cours à en perdre le souffle. Soudain je tombe sur mon caméléon. Comme si instinctivement mes pas m'avaient guidé vers lui. Je le sers dans mes bras et ne peux m'empêcher de pleurer. Je ne comprends pas ce qui m'est arrivé. Je ne saurais même pas dire depuis combien de temps je suis prisonnière de cette femme. 'Deux semaines.' 'Mais comment ?! Et pourquoi tu n'étais pas là ?' Les questions se bousculent dans ma tête, Léon me répond du tac au tac. Il pense qu'elle a hypnotisé la famille qui devait m'accueillir, puis moi ensuite. Son guide l'empêchait de me suivre, c'est comme si elle avait tourné la voix de Léon sous silence dans ma tête… Parmi les arbres je m'allonge sur l'herbe, abasourdie par les événements. Je tourne la tête vers Léon, ses petits yeux me fixant en louchant. 'Je n'ai plus confiance en eux. Je ne peux pas retourner vers le Conseil. Et si elle me retrouvait ?' 'Je sais. J'ai un plan. Debout.' Je m'exécute tandis qu'il se pose sur mon épaule, m'indiquant la route à prendre.

Il me fait suivre un homme un instant. Et me fait courir vers lui lorsqu'il disparu dans un passage. La frontière. La peur m'envahit. Mais j'ai une confiance aveugle en Léon. Sautant le pas je sens le Rowcastle disparaître derrière-moi. J'atterris sur du sable, me dirige curieuse vers l'eau, quitte à bousiller mes chaussures. Je regarde autour de moi, émerveillée. De l'eau à perte de vue. Et un village, plus loin sur la côte. Je n'avais jamais vu pareil paysage. Je ne savais même pas que cela existait. Qu'il pouvait y avoir un endroit où l'infini prend place… Réalisant l'homme s'éloigner, 'Attendez !' je cris à l'inconnu. Au risque qu'il me renvoie d'où je viens. 'Je… aidez-moi.' dis-je suppliante. 'Je ne peux pas retourner là-bas, pas maintenant…'. Je ne sais pas si son aide fut poussée par mon don, ou si elle était vraiment sincère. Les deux, je crois.

William m'a amené à une maison inhabitée. Vieille, mais il y avait des meubles et de la nourriture. Il m'a laissé de l'argent, une adresse en cas d'urgence. Le jour où je voudrai rentrer. La sienne je suppose. J'ai passé les deux jours suivants isolée, calfeutrée dans la maison. C'est le temps dont j'avais besoin pour réaliser ma fugue level extrême. Je n'osais même pas penser à mon retour, aux conséquences. Mais je n'allais pas retourner dans les bras du Conseil de si tôt. Pour la première fois, ils avaient foutrement bien failli à leur rôle de me protéger. Et quant à ces deux dernières semaines, mon cerveau bloque. Comme si je me protégeais de moi-même. Je n'avais que certaines images, sans son.

Troisième jour dans cette contrée inconnue. Je me suis décidée à sortir de ma grotte, du moins seulement pour aller chercher de l'eau, histoire de me laver. Je ne suis pas des plus à l'aise avec ce nouvel environnement. Personne ne peux me connaître ici, me chercher du mal. Doucement j'arrive à m'en convaincre. J'ai établi ma chambre au premier étage. Il n'y a que mon sac qui m'appartient, fourré de mes biens habituels. Calepin de dessin, crayon, bouteille, et autres choses peu utiles pour une escapade comme celle-ci. La hâte m'a empêché de prendre le nécessaire. Une fois propre, j'en profite pour nettoyer mes vêtements. Il me faudra en trouver d'autres je ne sais où… Je m'enroule dans une serviette et ouvre la fenêtre de ma chambre, faisant entrer pour la première fois le soleil dans la maison. Je dispose mes habits à sécher, quand Léon me fait une peur folle. 'Il y a quelqu'un.' Je me retourne brusquement vers l'extérieur. Un voisin, rien de plus. 'Idiot' je lui dis, mon pouls reprenant un rythme régulier.

Légèrement en retrait, je l'observe s'installer sur le rebord de sa fenêtre, les pieds dans le vide. Un instant je crus qu'il allait sauter, mais non, monsieur s'allumait simplement une cigarette. Seulement vêtu de son caleçon, il semble habitué à s'afficher quasi nu, se fichant de la pudeur des autres. La mienne, par exemple. Mais je me surprends à le trouver mignon, dans sa nonchalance. Il me manque cette indifférence, ce lâché prise. Une fumée plus épaisse qu'à l'habitude s'échappe de ses lèvres, puis ses yeux me fixent. Je me fige, sens mes joues s'empourprer légèrement en pensant à mon accoutrement : une simple serviette et mes cheveux dégoulinants d'eau sur mes épaules. 'Bonjour…' je lui dis par politesse, un peu gênée. 'Demande lui!' me chuchote Léon 'Il faut que tu l'utilises. Juste pour ta sécurité.' J'hésite un instant, le regardant se dorer la pilule, quasi invisible sur le rebord de la fenêtre. Mais comme toujours il a raison. Même si ca peut paraître étrange d'ouvrir ainsi la conversation. Il vaut mieux être sûr. 'Je peux te faire confiance ?' je lui demande, usant de mon don.




« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE


Épuisée de ma matinée, je me pose sur le rebord de la fontaine aux vœux de la Grande Place. Je ferme les yeux me laissant envahir par la chaleur du soleil. Je me suis levée plus tôt que lui ce matin. Pour la dernière fois de ma vie j'espère. Je peux être du matin, mais là c'est inhumain. Je viens d'effectuer mon dernier jour de marché, à vendre patates et myrtilles… J'ai été tout l'été derrière le stand, par nécessité. L'école finit, j'ai essayé de passer l'année à vivre du dessin, mais cela n'a pas été très fructueux. Il faudrait que j'envisage de trouver un travail en parallèle, mais être constamment au contact des gens, ca me tente guère… J'envisage de vivre seule aussi. Continuer de débarquer chez des familles commence à m'être inconfortable. Bien que sécurisant. Je me demande comment le Conseil envisage la chose, nous n'en avons jamais discuté.

Le shérif sera sûrement le dernier chez qui je vivrai. Je dois y emménager tout à l'heure d'ailleurs, mes cartons m'attendent à la maison. Enfin, mon ancienne maison maintenant. Je me demande comment il est. On dit qu'il n'est pas lu plus agréable à vivre. Un peu trop gronchon et acharné du travail. Si ce n'est que ca, j'ai connu pire, je ne m'en fais pas trop. Le clocher sonnant midi, je m'en vais au poste récupérer le double des clefs, comme convenu hier. Repassant devant la fontaine pour aller dans mon nouveau chez moi, j'aperçois quelqu'un au travers. Un jeune homme, qui ne semble pas m'être inconnu. Nos regards se croisent et je vois ses lèvres prononcer mon nom. La joie m'emplit et je cours vers lui, le serrant dans mes bras. Je recule légèrement, m'adressant à lui comme si nous ne nous étions jamais quitté. 'Que fais-tu au Rowcastle ? Tu vis ici maintenant ? Ca me fait tellement plaisir de te voir !' Il n'y a qu'avec lui que je perds toute ma contenance. La jeune femme timide et craintive disparaît. Pas besoin de chercher à contrôler mon don ou d'être méfiante. Je suis libre d'être moi.



Dernière édition par Elyzabeth Fitzgerald le Sam 29 Sep 2018 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Hayden O'Gradyavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 447
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : bazzart @whovian
Ϟ Âge du perso : 23 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Dim 12 Aoû 2018 - 17:04




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

D'où venait-elle ? Que fesait-elle ici ? Depuis quand Hayden avait-il une jeune fille blonde en voisine ? D'ailleurs, depuis quand avait-il des voisins dans cette maison ? Le vieux monsieur Northman était décédé il y a 3 mois, de ce qu'il en savait. ' Bonjour…' Hébété, Hayden venait à peine de remarquer qu'elle était en serviette. Il ne répondit que par un imperceptible signe de tête, impossible à voir. Il regretta soudain de ne pas avoir mis de pantalon. Puis, soudain : 'Je peux te faire confiance ?'. Hum ? D'habitude on ne posait pas ce genre de question à des inconnus après un simple échange de salutations pas vrai ? Hayden fronça les sourcils, ignorant ce qu'il devait répondre à la question. Elle le regardait intensément, comme si... était-elle en train d'utiliser son don sur lui ?? «Mais qu'est-ce que tu fais ? Et d'abord... qui es-tu au juste ?». Hayden se sentait un peu trop passé au radar pour le coup. " Hayden ? A qui tu parles ? " La voix de son père. Merde, la porte de sa chambre était en train de s'ouvrir, il ne pouvait pas lui foutre la paix deux minutes ? Il sauta, sous les yeux de la jeune fille et de son guide, Shadow, qui le regardait comme s'il avait hérité du maître le plus débile du Leatherland. Il s'était accroché à la branche de l'arbre en face et descendait agilement ce dernier, pestant contre son père. " Hayden ! Tu ne pouvais pas passer par la porte, non, il faut toujours que tu... ! " Les derniers mots de la phrase de son père se perdirent à jamais, car il avait refermé la fenêtre tout en parlant. Il ne l'avait pas vu. Par contre il avait une jolie paire d'yeux pour le voir. La jeune fille était toujours là. Et lui toujours en caleçon. Il se précipita dans la jardin, lui faisant 'chut' du doigt. Il décrocha chemise et pantalon de la corde à linge, avant des les enfiler en vitesse. On aurait dit un voleur. Sauf que c'était ses fringues et sa maison. Il se rendit ensuite sous les fenêtres de la jeune fille blonde. Il ne la voyait plus, mais il sentait qu'elle était toujours là. «Pssst ! Hého ! Tu es toute seule là-dedans ? Tu es une des petites filles du vieux Northman ? ». Le vieux Northman n'avait pas eu de petits enfants. Il saurait donc assez vite si elle essaierait de lui mentir. Et donc de cacher qui elle était vraiment.

« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Ce n'était pas possible ! Il sentit des bras se serrer autour de son cou. D'abord figé, il se détendit bien vite en se rappelant qu'il ne craignait rien avec Ely. Son don, étrangement, ne fonctionnait pas sur elle. Il avait donc tout le loisir de lui rendre son étreinte. 'Que fais-tu au Rowcastle ? Tu vis ici maintenant ? Ca me fait tellement plaisir de te voir !'. Hayden se mit à sourire face aux flots de questions de la jolie blonde. Ely avait bien grandie... la jeune fille laissait la place à une jeune femme superbe. «Je sais pas trop... j'habite chez un... collègue de boulot depuis quelques jours, pour être plus près de la brèche. Je... j'en reviens pas de te voir... tu es... tu as... tu m'as manqué. Avec Ely, pas de faux-semblant, juste la vérité. Il était libre d'être lui-même. «Et toi alors ?Que fais-tu au Rowcastle ? Tu es hébergée dans une nouvelle famille ? Le monde autour n'existait plus et il n'en avait rien à faire des regards sur eux, face à leurs exclamations de joies bruyantes. Lui tenant fort les mains, comme s'il avait peur qu'elle ne s'échappe s'il relâchait sa prise, il avait hâte d'entendre sa douce voix lui raconter ce qu'elle était devenue, depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu, au Kyngdon.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elyzabeth Fitzgeraldavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 62
Ϟ Points : 36
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston & Hilary
Ϟ Âge du perso : 20 ans
Ϟ Pouvoir : Esprit | Art de la suggestion
Ϟ Guide : Caméléon | Léon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Artiste peintre | Enquêtrice occasionnelle pour le Conseil
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle



MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   Sam 29 Sep 2018 - 21:34




« Flash-Back »
14 Mai 2014 ▬ KYNGDON

Pas de réponse. Un simple regard interrogateur. 'Léon! Ca ne marche pas!' Je reste sans ciller, à fixer l'inconnu. La panique commence à me gagner. Mon don ne fonctionne pas. Pas sur lui. C'est impossible. 'T'as dû mal le faire, voilà tout…' me marmonne Léon, sans grande conviction. Ce n'est jamais arrivé. Le jeune homme s'adresse alors à moi, interloqué par mon comportement. 'Mais qu'est-ce que tu fais ? Et d'abord… qui es-tu au juste ?' Je fais les yeux ronds, incapable de prononcer un mot. Ses questions sont légitimes… Avec mon don en panne, je dois avoir l'air d'une folle. Une folle en panne. C'est le pompon ! C'est peut être cet endroit qui bloque ma magie ? Ou l'inconnu qui la bloque ? Ou que sais-je encore ! Tandis que j'évoque des théories abracadabrantesques, le garçon saute du rebord de sa fenêtre. Une main devant la bouche, je me retiens de crier qu'il est fou lorsque j'aperçois un homme entrer dans sa chambre. Sûrement son père, très énervé. M'adressant un chut, l'étranger se rue vers la corde à linge du jardin, histoire d'avoir plus qu'un caleçon sur le dos. Je me surprends à rougir, à le trouver mignon. Puis je repense à mon accoutrement. Une simple serviette. Je regarde mes vêtements, enfin, le seul que j'ai. Une robe que je venais juste d'étendre pour sécher… Je n'ai pas le choix. Humide je l'enfile, à défaut d'avoir autre chose. De toute façon, ce n'est que le temps que le garçon s'en aille vaquer à ses occupations…

'Pssst ! Hého !' Le retour du garçon. Je me penche à la fenêtre, peu rassurée par le charmant énergumène. 'Tu es toute seule là-dedans ? Tu es une des petites filles du vieux Northman ?' Merde. Pourquoi il s'intéresse à moi ? Pourquoi est-il si curieux ? Intrusif je dirais même ! 'Calme toi Lyz, répond bêtement ca ira...' Tu parles. Mon guide croit même pas à ses propres conseils ! 'Je…' je commence hésitante. Mentir, c'est pas mon truc. 'Oui, c'est ca.' Je réponds rapidement, dans l'espoir que ca lui convienne et qu'il s'en aille enfin. En fait, je n'ai aucun espoir là-dessus. Et si il était du Conseil ? Et si il était de mèche avec la femme qui m'a séquestré ? Je peux pas lui faire confiance si mon don marche pas sur lui. De peur, je lui coupe la parole, attrapant les rebords de la fenêtre, je prétexte : 'Je dois.. y aller, j'ai… je suis très occupée. Ménage de printemps !' Je ferme la fenêtre, les rideaux, tout, et m'accroupie. 'Fais le guet Léon ! Dis-moi qu'il s'en va !' Il faut qu'on parte d'ici… J'aurais jamais dû fuguer. Ou au moins me limiter aux frontières. C'était idiot.


« Présent »
3 Septembre 2017 ▬ ROWCASTLE

Trois longues années s'étaient écoulées, et c'est comme si rien n'avait changé. Il était juste devenu plus beau, plus mûr, mais l'air toujours aussi branleur sur les bords. Son ton nonchalant… C'est tellement agréable d'entendre de nouveau sa voix, de sentir sa peau contre la mienne. Il est bien là, ce n'est pas un fait de mon imaginaire. 'Tu m'as manqué.' qu'il me dit, si sincère. Je ne peux m'empêcher de rougir, lâchant un maigre 'Toi aussi…' gênée. Mais il m'a vraiment manqué. Ces 3 mois passés en sa compagnie ne regorgent que de merveilleux souvenirs. 'Et toi alors ?Que fais-tu au Rowcastle ? Tu es hébergée dans une nouvelle famille ?' Je réponds à la seconde, pleine de joie. 'Oui! Je dois déménager mes affaires chez le shérif d'ailleurs, mon nouveau foyer ! Viens avec moi. Ou on va ailleurs, ca peut attendre.' Mes petites mains prisonnières des siennes, à mon plus grand plaisir, je lui fais les yeux doux, un sourire espiègle au visage. Hors de question de le perdre de vue une nouvelle fois. 'De toute façon, je ne te lâcherai pas.'


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥   


Revenir en haut Aller en bas
 

Aucun nuage n'est si noir qu'une fine lueur ne traverse. ft Ely ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Daearen :: LE ROWCASTLE :: CENTRE DU VILLAGE :: LA FONTAINE AUX VŒUX-