Scénarios


Liens rapides

Le forum a 3 ans ! N'hésitez pas à réagir dans les news.

Intrigue : venez découvrir le chapitre 3 du tome 2 dans ce sujet

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kanoa Ka'Aukaiavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle

Il est où Maleko ? Pas lààà

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 341
Ϟ Points : 862
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : le photographe - me - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira ▬ Casey
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un gorille des montagnes du nom de Maleko
Ϟ Statut Social : Ermitte
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse & bûcheron et cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation - Montagne Eneignée



MessageSujet: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Mer 14 Mar 2018 - 15:21






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 10 Novembre 2017
Matin, après-midi, soir : Fin d'aprèm, vers 15h
Météo (approximative) : Averses surprises, brume perpétuelle, soleil de temps en temps, et plus frais, enfin on est en novembre quand même
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire : Lançons nos bébés dans le game






L'inconnu. Cette touche étrange dans l'air qui entoure la forêt, ce mystère qui plane sur leur situation et l'incompréhension dans leurs esprits. Ou la surprise, et ce désir partagé entre rester ou retourner à son ancienne vie pour ceux qui viennent tout juste d'arriver. Il y a aussi cette espèce de touche amère, dans l'air, qui lui pique les narines, et provoque un froncement de sourcils chez Kanoa. Pour avoir passé des années dans une montagne pratiquement saturée de magie liée à l'eau, sa sensibilité face à cet élément s'est accrue au point qu'il est capable de ressentir quand une autre personne use de sa magie. Ça l'intrigue autant que ça l'agace, parce qu'il est évident que la subtilité n'est pas le fort de l'imbécile qui joue avec la brume du coin. Parce que oui, l'ironie, dans cette histoire, c'était qu'un ou une sorcière est, non seulement lié-e à l'eau, mais son don est le même que le sien. Clairement, Kanoa apprécie moyennement la blague, mais a aussi d'autres chats à fouetter. Ou à manger, s'il s'en tient à ce qu'on raconte sur lui.

Couper du bois, faire du feu, ignorer les autres, disparaître dans son coin, puis recommencer, c'est un schéma très connu dans la vie de Kanoa, et en toute franchise, dans l'immédiat, il se fiche bien de ce qu'on peut penser de lui. Qu'on le prenne pour un sauvage sanguinaire si on veut, mais qu'on ne dise pas qu'il ne participe pas à l'aide de camps, ça aurait été mentir. Certains nouveaux avaient décidé d'expliquer aux natifs du Leatherland, et il renifle avec dérision en entendant ce terme pour les décrire, comment fonctionne la monnaie ici. On est bien loin des pièces d'or, d'argent et de bronze. Ils ont plusieurs devises – sérieusement, depuis quand ça a un rapport avec l'argent, ce terme ? – et encore plus de moyens de paiement. Il préfère s'en tenir aux espèces, ça se rapproche de ce qu'il connait, et il ne faut pas être un génie pour comprendre le principe.

Alors au bout d'un moment, après avoir mémorisé ce qu'il estime être une bonne partie de la forêt, il cède à sa curiosité et voit avec Declan s'il ne peut pas accompagner un ancien habitant de ce monde pour voir comment ça se passe, les achats. Et s'il marche en silence aux côtés de la gamine rousse, mais en fait pas si rousse que ça, dont il a déjà entendu parler via le shérif râlant sur ces nouveaux trop curieux, avec cette lueur approbatrice dans le regard, il s'interroge si finalement, elle croit ce qu'on raconte sur lui, et quand elle sent son regard sur elle, elle lève les yeux et il arque un sourcil, et elle répond de la même façon, et il laisse échapper une espèce de rire, grognement, et il attrape le roulement d'yeux de la petite qui doit être aussi épaisse que l'une de ses jambes. Sérieusement, les gosses, faut manger. Et la route continue dans le silence, mais l'atmosphère est plus détendue. Et à partir de ce jour, ils vont faire du ravitaillement ensemble, quand c'est leur tour.

Elle est polie la gamine, et ne perd pas de temps en blabla interminable, visiblement pressée de retourner au camp. Il la voit regarder dans une direction, puis dans une autre et il se demande si elle a de la famille là-bas, si elle veut aller les voir autant qu'il souhaite voir l'océan et respirer à plein poumon l'air marin. Mais son esprit à Kanoa, il est ailleurs, pas entièrement tourné vers Maleko, seul dans leur montagne, pas non plus vers l'océan, mais vers la brume qui, dans cette petite ville, est bien présente et pas du tout naturelle. Il le sait, il le sent. Il a comme l'impression qu'ils sont observés, aussi. Alors quand il est temps de retourner dans la forêt, il informe la gamine – Casey, il a appris – qu'il va prendre un autre chemin. Il ne donne pas de raison, mais elle n'est pas stupide, la petite et elle comprend. Elle lui dit d'être prudent, hausse les épaules et ils avancent côté à côté avant qu'il lui fasse signe de continuer. Lui, il ira de l'autre côté et il camoufle la gosse sous une épaisse brume. Il entend des pas derrière lui, et il essaie de distraire la personne en disparaissant dans sa brume, sauf que....

Sauf qu'il a fallu que son poursuivant soit celui qui joue à la brume du coin, et c'est assez inutile au final, parce que ce qu'il ramène, est dissipé pratiquement immédiatement. C'est assez vexant, au fond, mais il s'interroge surtout sur la force qui est utilisée pour simplement repousser la brume. Sûrement, ce n'est pas nécessaire ? Il entend un bruit sourd, et soupir. Il aurait dû s'en douter. Il roule des yeux en se retournant, la pensée de laisser la gamine sur le sol est tentante, mais il n'est pas un sauvage, Kanoa. « J'ai pas signé pour ça. » Dit-il en portant la petite, et il se dirige vers le lac, là où il pourra lui rafraîchir le visage. Il la recouvre de sa grosse veste, se retrouvant simplement dans son espèce de débardeur, pas du tout inquiet pour sa santé. Ces températures ne sont rien comparée à l'hiver dans ses montagnes. Il remplit sa gourde d'eau, et roule des yeux, et grogne un peu, en plaçant un morceau de tissu propre, qu'il garde toujours sur lui, au cas où il se blesserait, sur le front de la gamine. Et il attend qu'elle se réveille, savourant sa morsure du froid, familière et inconnue, tout en sirotant l'eau fraîche. Bon, il serait temps qu'elle se bouge un peu, au lieu de pieuter, quand même, la morveuse.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 



Dernière édition par Kanoa Ka'Aukai le Ven 10 Aoû 2018 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- http://leatherland.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai http://leatherland.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa http://leatherland.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 118
Ϟ Points : 237
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Malon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Dim 18 Mar 2018 - 11:44


Ta matinée, c'est la routine habituelle. Il y a une dizaine de jours, en voyant ces nouvelles têtes en ville en dehors de toute période touristique, tu t'étais dit que peut-être les choses allaient changer. Ça ne s'est pas passé. La tension court toujours dans l'air quand tu croises un de ces mystérieux étrangers, mais rien ne semble jamais céder. Ils disparaissent dans la brume, tels de mauvais esprits de ce folklore irlandais qui ne t'a jamais vraiment parlé, et tu restes au garage, les mains couvertes de cambouis et la tête remplie de questions et d'hypothèses. Est-ce qu'une secte est en train de se créer dans un des coins les plus paumés du globe ? La couverture serait parfaite. Après tout, il ne se passe jamais rien à Gougane Barra, Cork, Irlande. Tu es bien placée pour le savoir, Ingrid Dempsey, petite fille perdue dans un morne Neverland qui t'étouffe et t'empêche de grandir. Eux, ils semblent appartenir à une autre réalité. Souriants et aimables ou renfrognés et froids, ils passent au supermarché, ils passent en caisse et ils passent l'orée du bois. Le village n'est qu'une étape de leur voyage. Tu ne les connais pas, mais tu restes mal à l'aise à l'idée qu'ils s'évaporent aussi soudainement qu'ils sont venus, en te laissant derrière eux.

Le duo le plus marquant se composent d'un homme à l'allure imposante renforcée par de longs cheveux sombres et des yeux d'une clarté surprenante et d'une jeune femme mince, presque frêle, à la crinière argentée, brumeuse, mais bien plus banale sur ces terres irlandaises. Tu viens de finir les réparations sur la motocross du jeune O'Conelly quand tu aperçois leurs silhouettes au bout de la rue. Tes habits de travail sont dans ton casier et tu as de nouveau revêtu ton jean, ton petit pull et ta veste en daim. Ça fait trop longtemps que tu restes sans rien faire, à t'agiter et à pousser tes amis à bout de nerfs : tu dois agir. Tu ne te laisses pas le temps de tergiverser ou de douter et tu les suis plus ou moins discrètement parce que t'as juste cette envie dévorante de savoir d'où ils viennent et où ils vont. C'est de loin la chose la plus mystérieuse que tu aies vécu.

Les suivre jusqu'à la forêt n'est pas un problème : tu as passé ton adolescence ici et tu connais le chemin par cœur. Les bois, ça fait un moment que tu n'as plus ressenti le besoin de les explorer pour échapper à une famille d'accueil soit trop pleine de bons sentiments, soit de reproches mérités. Ces dernières années, tu te contentes de retrouver tes amis près de la rivière pour l'occasionnelle soirée feu de camp ou après-midi baignade en été. L'idée de te perdre ne te traverses pourtant pas l'esprit et tu y pénètres à leur suite. La brume ne te dérange pas, présence familière, si ce n'est agaçante. Si les mouvements des bancs d'eau condensée ne te paraissent pas aussi évidents et naturels que d'ordinaire, tu mets vite cela sur le compte de ta drôle de filature : le sentiment d'excitation et d'appréhension logé au fond de toi est une explication en soi. Quand les deux étrangers se séparent, tu hésites. Pourquoi ne restent-ils pas ensembles ? Qui dois-tu suivre ? Les secondes que tu perds ainsi suffisent pour que la brume avale la jeune femme. Le choix ne se pose plus et, si la voix de la raison te murmure de rebrousser chemin et de rejoindre ton petit ami au pub, tu ne veux pas avoir fait tout ça pour rien. Tu es déterminée à apprendre ce qu'il se passe ici.

Ce qui suit, c'est beaucoup de brume, tes bottines qui s'enfoncent dans le sol boueux, ton agacement qui grimpe, grimpe, grimpe et les efforts qu'il te faut fournir pour continuer à suivre l'énergumène qui connaissent la même évolution. C'est loin d'être reposant. Ton ventre gargouille et tu décides d'ignorer que tu n'as rien avalé depuis ta pose à 11 heure. Une balade en forêt, ce n'est pas censé être aussi épuisant. C'est la dernière chose que tu as le temps de songer. Quand tu ouvres les paupières, tu es allongée et le ciel plutôt dégagé pour un hiver irlandais. Tu clignes des yeux pour chasser le brouillard qui semble s'être invité dans ton esprit, à défaut de rester présent à l'extérieur. Grimaçant à la sensation de ta bouche pâteuse, tu t'humectes les lèvres du bout de la langue tout en te redressant. La tête te tourne, mais ce n'est pas ça qui va arrêter Ingrid Dempsey, alors tu te contentes de froncer les sourcils et de poursuivre ton mouvement pour t'asseoir. Un morceau de tissu tombe de ton front sur tes jambes. Qu'est-ce que tu fous près du lac ? Tu étais en train de travailler sur une motocross, puis t'es filée te changer, et... Et tes yeux se posent sur un étranger en débardeur en plein mois de novembre et tu te rappelles soudainement. Tu sers le bout de tissu dans ta main. « Merci. Je suppose. » T'es méfiante, mais tu estimes en avoir le droit : tu n'es clairement pas à ton avantage et tu regrettes soudainement de l'avoir suivi lui plutôt que sa jeune amie. Pour une fois dans ta vie, tu suis le conseil tant répétés par tes tuteurs et tes professeurs, et tu fermes ta grande bouche.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'Aukaiavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle

Il est où Maleko ? Pas lààà

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 341
Ϟ Points : 862
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : le photographe - me - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira ▬ Casey
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un gorille des montagnes du nom de Maleko
Ϟ Statut Social : Ermitte
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse & bûcheron et cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation - Montagne Eneignée



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Mer 21 Mar 2018 - 15:14


Kanoa, ça ne le dérange pas, d'attendre. D'ailleurs, en général, il aime plutôt ça, parce qu'il lui suffit de grimper jusqu'à ce coin des Montagnes Enneigées où la vue est magnifique et le couché – ou levé – de soleil est incroyable. Il s'imagine souvent sur un bord de côté, où il n'a qu'à baisser les yeux pour voir l'océan et lever la tête afin de se perdre dans le bleu du ciel. Dans ses montagnes, le ciel n'est pas tout le temps gris, et la neige brille comme des diamants sous les assauts des rayons du soleil, mais il lui manque quelque chose.
Là où il sont, en Irlande donc, le ciel est majoritairement gris, le temps est maussade et la situation dans laquelle il se trouve est loin de lui plaire. Il y a au moins un mystère d'élucidé ceci dit, pense-t-il en lançant un regard sur la forme encore dans les vapes sur le sol. La petite est une sorcière, et franchement, il ne s'attendait pas à ce qu'il y en ait un dans ce village paumé au milieu des bois, mais au final, ce n'est pas si surprenant, mais ça le fait se questionner sur d'où leur magie vient, d'où les premiers sorciers sont originaires. Est-ce que la brèche qui mène de ce monde à l'autre est la seule, où il y en a d'autres, éparpillées un peu partout dans ce monde ? Et s'il y en a, mènent-elles toutes dans le Leatherland, ou y aurait-il d'autre monde ? Qu'est-ce qui à produit ces brèches ?

Il est interrompu dans ces rêveries et ces questions peut-être un peu trop profondes quand il entend la demoiselle commence à s'agiter, alors il tourne son intention vers elle, mais pas trop pour pas non plus la mettre mal à l'aise. Peut-être qu'il faudrait même qu'il ferme les yeux, mais il n'opte pas pour cette option. Alors il attend encore un peu, Kanoa, le temps pour la brune de reprendre ses esprits et il espère qu'il n'aura pas le droit à une crise de panique, parce qu'il ne sait pas vraiment comment gérer ça, à part en donnant un coup derrière la nuque pour envoyer la personne aux pays des rêves. Il espère sincèrement de ne pas avoir besoin d'user de telles méthodes.

Elle l'observe, et il attend une réaction, quelque chose, parce qu'il attend toujours la réaction de l'autre, afin de savoir quoi faire en retour. « Merci. Je suppose. » Il arque un sourcil, un peu étonné d'être remercié, parce que ça n'arrive pas très souvent, puis il se rappelle qu'ici, dans ce monde, personne n'est au courant des rumeurs complètement fausses qui circulent à son sujet. C'est un changement agréable, bien que surprenant, parce que ça a été son quotidien pendant plus d'une quinzaine d'années. Et ça le sera de nouveau dès qu'ils rentreront. S'ils finissent pas rentrer. Et c'est assez déprimant, en fin de compte, comme réalisation, et comme possibilité, alors il fronce les sourcils, comme pour chasser ces pensées parasites et se concentre de nouveau sur la sorcière toujours assise sur le sol qui va sûrement commencer à stresser s'il ne se met pas à dire quelque chose. « De rien. Je crois. » Il hausse les épaules, il est un peu tendu, Kanoa, mais c'est rare quand il ne l'est pas, et en général la présence de son frère et suffisante pour le rassurer, sauf que ce n'est pas le cas, parce que Maleko, il n'est pas là.

Il lui tend sa gourde, avec une sorte de grognement, « Tu dois avoir soif. » Il attend un instant qu'elle s'en saisisse, ou alors qu'elle lui fasse comprendre qu'elle ne la prendra pas, puis roule des yeux, parce qu'il repense à la raison qui l'a mise dans cet état. « T'avais pas besoin d'utiliser autant de force pour sortir de la brume. » Sérieusement, on leur apprend quoi, aux gosses, dans ce monde ?

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- http://leatherland.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai http://leatherland.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa http://leatherland.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 118
Ϟ Points : 237
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Malon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Sam 24 Mar 2018 - 18:13


Tu as toujours désiré plus que ce qui t’est offert dans ce petit village trop calme, mais, maintenant que l’inconnu te fait face, tu en as un peu peur. La routine, si elle t’étouffe petit à petit, elle est prévisible et rassurante : rien ne devient jamais grave. Là, tu ne sais pas à quoi t’attendre. C’est effrayant. C’est aussi exaltant et tu te forces à respirer calmement plutôt que de laisser ton souffle se coincer dans ta gorge en attendant de voir ce qui va se passer. Les mots que tu réussis à sortir de ta bouche sonnent bien plus assurés que tu ne l’es. La réponse ne se fait pas attendre, accompagné d’un haussement d’épaules. « De rien. Je crois. » Tu plisses les yeux. Est-il en train de se foutre de toi ? Le fait est que tu es une jeune femme au milieu de nulle part avec un homme que tu ne connais pas ; la prudence s’impose. Tu sais que c’est toi qui as suivi l’énergumène au milieu de la forêt et de la brume et que ce n’était pas franchement l’idée du siècle, mais ta mauvaise foi t’empêchera toujours de le reconnaître et encore plus d’accepter sans broncher d’être la cible de moqueries. Tu mords l’intérieur de ta joue pour retenir toute réplique cinglante. Prudence, prudence, Ingrid.

Quand il te tend sa gourde, tu ne retiens pas le haussement désabusé de tes sourcils. Il pense vraiment que tu vas prendre une boisson offerte par un total inconnu ? Tu es jeune, pas stupide. Ce n’est pas parce que tu n’as pas eu de mère, ou alors justement parce que tu as eu une flopée de femme prétendant tenir ce titre avant de te laisser tomber à la moindre difficulté, que tu n’as pas eu le droit à la même leçon que tous les autres gamins : “n’accepte rien d’étranger, même pas des bonbons”. Sans oublier le supplément spécialement réservé aux adolescentes : “surveille ton verre, ne le quitte pas des yeux”. « Tu dois avoir soif. » Vraiment ? Tu lèves les yeux au ciel, agacée malgré toi. Le fait qu’il te tutoie ne t’aide pas à te calmer, au contraire. « Pas à ce point là, non. » C’est acerbe, mais tu n’as jamais prétendu être une gentille et naïve petite demoiselle. Tu te débarrasses de la veste trois fois trop grande pour toi, réprimes un frisson et la tends à son propriétaire. « Je crois que ceci vous appartient. » Voilà. Comme ça c’est clair, tu ne veux rien avoir à faire avec cet hurluberlu. Si seulement c’était la vérité, tout serait bien plus simple : tu n’aurais qu’à te lever et prendre la direction du village sans même un regard en arrière. Ce n’est pas quelque chose dont tu te sens capable. Et ça t’énerve, d’autant plus que tu ne sais même pas pourquoi ces étrangers te fascinent autant.

Tu sais peu de choses, vraiment. Tu sais la logique implacable des moteurs et des soupapes, un puzzle géant répété en d’infinies déclinaisons selon les modèles ; tu sais le climat implacable des l’Irlande, l’humidité qui y est omniprésente ; tu sais les méandres du système d’adoption, même si tu as toujours essayé d’en ignorer les subtilités. C’est tout. « T'avais pas besoin d'utiliser autant de force pour sortir de la brume. » La remarque brise ta réserve et un rire surpris t’échappe. Ça fait exactement parti de ce que tu sais, alors ce n’est pas lui qui va te faire la leçon la dessus, n’est-ce pas ? « Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, on est en Irlande. On ne sort jamais vraiment de la brume ici. » Le sourire s’attarde sur ton visage alors que tu secoues la tête, amusée malgré toi. C’est bien une remarque naïve d’étranger.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'Aukaiavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle

Il est où Maleko ? Pas lààà

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 341
Ϟ Points : 862
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : le photographe - me - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira ▬ Casey
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un gorille des montagnes du nom de Maleko
Ϟ Statut Social : Ermitte
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse & bûcheron et cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation - Montagne Eneignée



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Jeu 29 Mar 2018 - 18:59


Ce n'est pas difficile de remarquer la prudence dont fait preuve la plus jeune, et quelque part, il comprend Kanoa. Après tout, c'est une sorte de règle universelle qu'on enseigne à tous les gosses, ne parle pas aux inconnus, alors se réveiller en présence d'une personne qu'on ne connaît pas, ça ne met pas forcément en confiance. Il reste neutre, ceci dit, Kanoa, parce que depuis longtemps maintenant il ne se montre plus ouvertement avenant avec les autres. « Pas à ce point là, non. » Ce n'est pas surprenant de la voir refuser sa gourde, même si ça l'agace, dans le fond. Mais il relativise et décide de voir ça du bon côté, alors il hausse les épaules et ramène sa gourde avec un souffle – et soyons franc, ça ressemble plus à un grognement – et en boit une gorgée, parce qu'il a soif, déjà et peut-être aussi pour prouver que, non il n'empoisonne pas son eau, merci bien. Du coup, s'il arque un sourcil en lançant un regard à la plus jeune alors qu'il boit, ce n'est pas moqueur. Du tout. « Je crois que ceci vous appartient. » Il retient la remarque sur l'évidence d'une telle hypothèse, et qu'elle n'avait aucune chance de se tromper, mais de justesse. Il récupère donc sa veste qu'il pose sur ses genoux après avoir rebouché sa gourde. Et il hoche la tête en simple signe de remerciement.

Et comme toutes conversations philosophiques, la météo est un sujet inévitable. Même si, pour le coup, dans le cas présent, la raison est évidente. « Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, on est en Irlande. On se sort jamais vraiment de la brume. » Elle se fout de sa tronche, la gamine, ou comment ça se passe ? Il n'aime pas trop la façon dont elle sonne condescendante. Il croise les bras, Kanoa, puis se tourne de façon à être en face de la brune, tout en restant sur son rocher puis il lui lance un regardé pas du tout impressionné, avec les sourcils froncés, dont l'un arqué. Et dire qu'il n'avait pas franchement envie de faire la causette. Ses yeux bleu pâle la fixent pendant un long moment, puis il décide de rouvrir la bouche. « Justement. T'aurais bien été dans la merde si tu te trouvais dans une ville où c'est pas du tout commun comme événement. C'est pas franchement de quoi faire la maligne. » Nan, mais sérieusement, on leur apprend quoi, aux gosses, ici ?

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- http://leatherland.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai http://leatherland.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa http://leatherland.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 118
Ϟ Points : 237
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Malon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Lun 9 Avr 2018 - 21:43


C’est une ambiance étrange qui se crée entre vous deux, une sorte de jeux de méfiance et de plissements d’yeux, un goût nouveau dans l’air automnale bien moins humide que d’ordinaire. Tu es curieuse. C’est un de ces foutus défauts qui te collent à la peau et Dieu sait que leur nombre est élevé. Si seulement tu avais pu te montrer un peu plus raisonnable, un peu plus patiente, un peu plus sage, tu n’en serais pas là, à te demander quoi faire alors que l’homme arque un sourcil presque moqueur en buvant de son eau. T’as envie de sourire car, quelque part, tu es bien heureuse d’être celle que tu es et de trouver exactement là plutôt que dans ton petit studio. T’as aussi envie de lever les yeux au ciel devant l’action presque puérile du grand barraqué. A la place, tu contrôles au moins ce défaut qu’est ta réparti frôlant le manque de respect et te contentes de lui rendre son manteau. Ce n’est pas parce que tu es grisée par tant de nouveautés dans ta journée que tu te départis de ta méfiance. La prudence avant tout, jeune fille.

La discussion glisse soudainement vers la météo et tu trouves ça comiquement étrange de voir un sujet si banal amené de façon si inattendue. Tu ne caches pas ton amusement. Ça ne plait visiblement pas à ton interlocuteur qui se tourne enfin pour te faire face, bras ridiculement musclés croisés sur sa large poitrine, ses yeux lumineux reflétant le peu de bien qu’il pense de ton éclat de rire. Peut-être n’a-t-il simplement pas l’habitude de faire la discussion ? Tu songes que ça n’aurait rien de surprenant pour quelqu’un qui donne l’impression d’avoir élu domicile dans la forêt. « Justement. T'aurais bien été dans la merde si tu te trouvais dans une ville où c'est pas du tout commun comme événement. C'est pas franchement de quoi faire la maligne. » Quoi ? Tu ne sais pas si c’est la fatigue de ta journée de travail et de l’évanouissement récent ou simplement lui qui s’exprime bizarrement, mais tu n’arrives pas trop à voir où il veut en venir. Ton visage reflète un instant ton incompréhension avant que tu ne retrouves une expression neutre en un battement de cils. « Okay... » Les syllabes roulent lentement sur ta langue, presque paresseusement, le mot dégoulinant de ton scepticisme presque contre ton gré. « A vrai dire, je n’aurais pas dit non à un climat un peu plus ensoleillé. » Tu devrais t’en aller. Tu sais déjà que ta foutue curiosité te perdra, alors ce n’est pas si grave que ça si tu t’attardes un peu, n’est-ce pas ? « Et vous alors ? C’est ça votre délire : vivre dans des bois presque toujours embrumés ? » Ça fait un moment que la question te brûle les lèvres et tu la lâches enfin, presque désinvoltement.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'Aukaiavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle

Il est où Maleko ? Pas lààà

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 341
Ϟ Points : 862
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : le photographe - me - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira ▬ Casey
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un gorille des montagnes du nom de Maleko
Ϟ Statut Social : Ermitte
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse & bûcheron et cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation - Montagne Eneignée



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Mar 17 Avr 2018 - 16:15


Le soleil arrive à percer la brume quelques instants, ça lui fait donc lever les yeux après quoi il les baisse quand c'est de nouveau uniquement la grisaille et la brume. À ce moment, Kanoa ne peut pas s'empêcher de penser à ses montagnes et à Maleko, qui doit être en train de jouer les mères poules avec des guides égarés, ou il s'est tout simplement proposé à filer un coup de main. Le gorille est beaucoup trop bon. Avoir ces pensées, ça lui fait serrer les mâchoires, alors qu'il a de nouveau le regard posé sur la plus jeune et ça lui demande un certain effort de se détendre. Il a conscience que sa carrure peut intimider, et il est concrètement un illustre inconnu pour la petite, donc autant tenter de ne pas trop l'effrayer. Une chance qu'il fasse jour, d'ailleurs. Enfin, l'Hawaïen a tout de même l'impression qu'il lui en faudrait plus que ça pour s'enfuir à toutes jambes, mais autant ne pas tenter le diable. Il doivent faire profil bas afin de ne pas attirer l'attention des autorités de ce monde. Ce serait extrêmement problématique.

La conversation qu'ils ont, enfin, il n'est même pas certain qu'ils discutent à proprement parler, parce qu'elle a l'air bien perdu, la brune. et c'est étrange en fait. « Okay... » Le ton traînant lui fait arquer un sourcil. « A vrai dire, je n'aurais pas dit non à un climat plus ensoleillé. » Soit elle se fiche de lui, soit... Soit, l'autre possibilité lui fait froncer les sourcils. À croire qu'elle ne comprend vraiment pas de quoi il parle, et ça ne peut pas être possible, pas vrai ? Enfin, elle doit bien être au courant qu'elle est une sorcière, non ? C'est évident. Mais si elle n'en a pas du tout la moindre idée, il ne se voit pas lui balancer cette vérité à la tronche. Surtout parce qu'il est persuadé qu'elle le prendrait pour un fou – ce serait un jolie changement, comparé à son passé fictif de cannibale, quoique, les deux peuvent être lié en fait – et qu'elle nierait le tout, s'il faisait une petite démonstration. Même s'il ne voit pas comment ce serait possible. Alors il ne relance pas sur le sujet, mais il roule quand même des yeux. Parce que, merde, on leur apprend quoi, aux gosses ici ?

« Et vous alors ? C’est ça votre délire : vivre dans des bois presque toujours embrumés ? » Ses lèvres s'étirent dans un rictus, alors qu'il dégage la mèche de cheveux qui lui tombe devant les yeux d'un mouvement de tête. « Tu percutes vite. » À quoi ça lui sert de le nier ? Après tout, il vit dans les bois, ici en tout cas. Et il y a toujours de la brume. Mais ce qui l'amuse c'est qu'elle a du vouloir poser la question depuis un moment, puisqu'elle les a suivi aujourd'hui, elle a du les observer depuis quelques temps. Après tout, cet endroit n'est pas bien grand, alors quand pleins de nouveaux visages débarquent, ça interroge tout de suite et ça attire les regards, peu importe à quel point ils sont prudents. Il est un peu perdu, du coup, Kanoa, puisqu'il sait qu'il ne peut pas vraiment lui dire pourquoi vivre ici était une bonne chose pour elle, alors il l'observe pendant un long moment. Et il soupir. Puis hausse les épaules et lance un regard à sa gourde, après quoi il le repose sur la plus jeune dont il ignore encore le nom. « Tu dois être déshydratée. » et il insiste un peu sur ce mot. Elle n'a pas voulu se servir quand il lui avait gentiment proposé son eau, eh bien elle pouvait aller laper l'eau du lac. « Donc tu devrais rentrer chez toi. » Il fait une pause, avant de reprendre, « Sauf si tu veux percuter le sol, encore. » C'est sûrement puéril, mais il s'en fiche Kanoa. Qu'elle reste ou qu'elle parte, ça ne change rien à son programme. C'est-à-dire qu'il continuera à modeler le morceau de bois qui traîne dans sa veste, après quoi il rentrerait au camp. Il faudra qu'il pense à prévenir Declan, qu'ils devront être plus prudents. Ceci dit, il se demande aussi s'il ne devrait pas garder un œil sur la petite. Oh, bah il verrait bien.

_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- http://leatherland.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai http://leatherland.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa http://leatherland.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Ingrid Dempseyavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 04/02/2018
Ϟ Messages : 118
Ϟ Points : 237
Ϟ Avatar : Ashley Moore
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Delvan, Cosima & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 22 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un dragon de komodo prénomé Malon
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Pompière, anciennement mécanicienne
Ϟ Lieu de résidence : Gougane Barra



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Ven 4 Mai 2018 - 13:42


Tu n’auras pas d’explication. Ce n’est pas surprenant en soi, mais tu ne peux pas t’empêcher de ressentir le retour de la frustration qui t’habite depuis quelques semaines. T’as un mystère juste devant toi, dans ce coin paumé où tu pensais que jamais rien n’arriverait, et t’es pas foutue de le percer à jour ! Tout ça parce que Môssieur le baraqué se contente de te lancer des phrases énigmatiques sans queues ni têtes et de rouler des yeux quand tu te montres sceptiques. C’est franchement l'hôpital qui se fout de la charité. Tu ignores la petite voix qui pose mille autres questions au fond de ton cerveau et tu te forces à te montrer plus raisonnable : tu viens tout juste de commencer ta petite enquête, les réponses viendront en temps voulu, laisse toi un peu de temps.

Tu laisses tomber le sujet de la météo pour en venir à ce qui t’intéresse vraiment. Ces gens vivent-ils vraiment dans les bois ? « Tu percutes vite. » Tu plisses les yeux devant son rictus, pas impressionnée, mais agacée de ce que tu interprètes comme une moquerie. Tu sais que t’es pas particulièrement douée avec les mots. Les profs du collège l’ont assez répété sur les bulletins de la petite Ingrid Dempsey pour que tu comprennes que ce n’était décidément pas un de tes points forts. Tu sais pas comment diriger une discussion, comment arriver subtilement là où tu le voudrais, toujours trop spontanée et littérale pour repérer ce qui se dit entre les lignes. Il y a une raison pour laquelle t’es mécano. Dans l’immédiat, ça veut dire que c’est pas comme ça que tu arriveras à déterrer les secrets de ces inconnus.

T’es pas la seule qui semble remarquer que t’iras pas plus loin aujourd’hui. « Tu dois être déshydratée. » Tu hausses un sourcil dans la direction du brun, plutôt blasée par son insistance sur le dernier mot. « Donc tu devrais rentrer chez toi. » Sensitive, much ? Oui, tu as rejeté sa gourde, oui tu as la bouche extrêmement sèche et oui tu ne regrettes pas ta décision. Tu ignores la dernière remarque en levant les yeux au ciel. T’es pas assez puérile pour jouer les têtes de mules aux remarques sarcastiques avec un inconnu dont tu ne tireras rien. Ta petite aventure t’a fatiguée, il ne fait pas particulièrement chaud, tu as effectivement soif et la compagnie laisse à désirer. Tu te lèves en époussetant ton jean. « Loin de moi l’idée de m’imposer, effectivement. » Après tout, ce n’était pas toi qui vivait illégalement sur les terres de l’Etat. « Amusez vous bien avec votre camping improvisé. » Comme tu ne t’attends pas particulièrement à une réponse, tu t’éloignes avec un dernier geste de main. Tu sais que ce n’est pas la dernière fois que tu les vois, lui ou un de ces autres énergumènes. Tu as le temps de trouver comment en apprendre plus.

_________________


A modern citizen of doubt. I’ve been worried all my life, a nervous wreck most of the time. I’ve always been afraid of heights, of falling backwards, falling backwards. I’ve been worried all my life. ’Til one day I had enough of this exercise of trust. I leaned in and let it hurt, let my body feel the dirt. When I break pattern, I break ground. I rebuild when I break down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1376-ingrid-god-knows-i-am-di http://leatherland.forumactif.org/t1382-carnet-d-ingrid-dempsey#13576 http://leatherland.forumactif.org/t1381-journal-de-bord-d-ingrid-dempsey#13574 http://leatherland.forumactif.org/t1380-inventaire-de-ingrid-dempsey#13573

Kanoa Ka'Aukaiavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle

Il est où Maleko ? Pas lààà

Ϟ Inscription : 10/03/2018
Ϟ Messages : 341
Ϟ Points : 862
Ϟ Avatar : Jason Momoa
Ϟ Crédits : le photographe - me - tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira ▬ Casey
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : Brume
Ϟ Guide : Un gorille des montagnes du nom de Maleko
Ϟ Statut Social : Ermitte
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-chasse & bûcheron et cannibale semblerait-il
Ϟ Lieu de résidence : Loin de toute civilisation - Montagne Eneignée



MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   Ven 10 Aoû 2018 - 16:40



Pour une fois que la méfiance à son égard est méritée, Kanoa trouve que c'est amusant. Des deux, il doit bien être le seul, s'il en croit la mine de la plus jeune. Oh, il est presque certain qu'elle reviendra à la charge pour savoir tout ce qui se passe dans les bois de cette ville sans saveur. Il n'y a bien que le temps qui lui est familier. Encore qu'il manque cette touche piquante et rafraîchissante de ses montagnes. L'absence de Maleko joue aussi énormément à ce malaise qu'il lui comprime les poumons.

Quand il lui recommande de rentrer chez elle pour boire un coup, parce qu'elle n'est clairement pas au meilleur de sa forme, Kanoa s'attend presque à ce qu'elle refuse. « Loin de moi l'idée de m'imposer, effectivement. » Il arque un sourcil. « Amusez-vous bien avec votre camping improvisé. » Il envisage un instant de lui répondre, qu'effectivement, il y compte bien, mais se dit qu'elle pourrait mal le prendre et faire intervenir les autorités de ce monde. C'est la dernière chose dont ils ont besoin. Il hausse uniquement les épaules, et la regarde partir. Il se demande qui aura pour mission de l'informer qu'elle est une sorcière ? Qu'elle se soit ignorée pendant si longtemps dans cette ville où la brume est une constante n'est pas surprenant, mais il ne faudrait pas qu'elle ait un nouveau don. Kanoa est quasiment persuadé qu'elle ne le croirait pas s'il lui en avait parlé. Il aimerait bien être là, le jour de la révélation, ne serait-ce que pour s'amuser un peu. Quand il retourne au campement, il affronte les regards méfiants sans broncher et se demande s'il doit informer Declan de la situation, ou non. Il verra plus tard, pour l'instant, une figurine de bois demande son attention.

Info : :
 


_________________


To the ocean, my heart's tied to the coast
© CODE BY LÚTHIÈN

Merci à vous pour ces petits awards ♥ :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1403-kanoa-ka-aukai-people-s- http://leatherland.forumactif.org/t1407-carnet-de-kanoa-ka-aukai http://leatherland.forumactif.org/t1408-journal-de-bord-de-kanoa http://leatherland.forumactif.org/t1409-inventaire-de-kanoa-ka-aukai

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey   


Revenir en haut Aller en bas
 

Of a dumb brat and a grumpy teddy bear ▬ Ingrid Dempsey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Notre Monde :: L'IRLANDE :: GOUGANE BARRA-