Scénarios


Liens rapides

Le forum a 3 ans ! N'hésitez pas à réagir dans les news.

Intrigue : venez découvrir le chapitre 3 du tome 2 dans ce sujet

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 [Sujet commun] Réveil dans la forêt...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Hayden O'Gradyavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 10/05/2017
Ϟ Messages : 136
Ϟ Points : 447
Ϟ Avatar : Cole Sprouse
Ϟ Crédits : bazzart @whovian
Ϟ Âge du perso : 23 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une panthère noire, un mâle appelé Shadow
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Passeur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Dim 14 Jan 2018 - 12:31


Une bataille faisait rage dans la tête d'Hayden. Il y avait des gens qu'il ne connaissait pas, d'autres qu'il avait aperçu au Rowcastle ou qu'il connaissait du Kyngdon, mais il y avait aussi des loups. Ils n'étaient pas de simples loups. Ils étaient des loups-garou. Et Hayden luttait de toutes ses forces pour que tout ce beau monde sorte de sa tête. Mais il avait lui-même du mal à se rappeler qui il était, alors comment savoir s'il était sur la bonne voie ou si au contraire, le gouffre qu'il voyait au loin allait s'agrandir ? Les pierre étaient glissantes, il avait du mal à y voir quelque chose. Delvan était là ou plutôt, la mort était là. Mais elle n'était pas menaçante, au contraire, elle était son alliée. Elle l'avait sauvée des griffes d'un loup. Elle était tellement courageuse, la mort. L'avait-elle oubliée ensuite ? Ou bien l'avait-elle finalement rattrapée ? Il y eut soudain un feu à la place du gouffre. Hayden le prit en repère, convaincu de prendre la bonne direction. Il savait que ce feu était la clé de quelque chose d'important. Il y avait de nombreuses formes tout autour et de la magie. Beaucoup de magie. Elle se déchaînait pour essayer de maîtriser un loup-garou. Encore un autre. Mais il ne le voyait pas sous les traits du loup. Il le voyait sous sa forme humaine. Un nom résonna puissamment dans sa tête. Keats ! Keats ! Keats ! Des bribes de conversations devinrent inaudibles à ses oreilles, plus il se rapprochait pour les entendre, plus elles ne devenaient qu'un murmure incompréhensible. Keats ! Keats ! Keats ! Une femme était là, elle disparaissait, elle-aussi. Il ne voyait plus que son sourire de satisfaction. Il savait qu'elle était très importante, mais il ne la voyait déjà plus. Elle avait disparut. Tout avait disparut. Le gouffre vint engloutir le feu, dont il ne restait déjà plus que quelques flammèches. Mais l'ombre qui grandissait prenait forme. Celle d'une panthère. Deux yeux verts le fixaient et s'agrandissaient comme pour le retenir un peu plus longtemps. Hayden. La voix de Shadow fit barrage au gouffre quelques secondes. Hayden, n'oublie pas. N'oublie pas la faucheuse et le loup. Hayden aurait voulu qu'il répète mais les ténèbres prenaient finalement le dessus et il ne put lutter contre cette force invisible.

Un bruit assourdissant lui fit ouvrir les yeux. On aurait dit que le ciel venait de se déchirer juste au dessus de lui. Haletant, il essaya de comprendre où il était. Il plissa les yeux à cause de la luminosité. Il se sentait coincé, comme s'il ne pouvait plus bouger. Autour de lui, des gens, serrés contre lui. Un bras puissant lui serrait la poitrine, il réalisa qu'il avait du mal à respirer. Il n'en fallut pas moins pour qu'Hayden cède à la panique et tente de s’extirper brutalement de là. Ses mains étaient nues, son don pouvait se déclencher au moindre contact malheureux. « Ne vous affolez pas, ce n'est rien ! » Quoi ? C'était à lui qu'on parlait ? Facile à dire, alors qu'on se réveille sous les corps d'inconnus et qu'on n'a aucune idée de ce qui se passe ! Mais non, ce n'était pas à lui qu'on parlait. « Il a raison. C’est juste un avion, rien qui ne nous menace. » Un... avion ? Une autre voix avait parlé non loin. Comment ça un avion ? « Et maintenant on est certain de ne plus être au Leatherland. Félicitations shérif, vous n’avez pas franchi les frontières, mais la brèche. Bienvenue dans l’autre monde. » Hayden en eut le souffle coupé quelques secondes. Il se calma quelques instants et regarda autour de lui avec un tout nouveau regard. Comment avait-il atterri dans l'autre monde ? Il se rappelait être rentré de son dernier passage la semaine passée. Il avait pu se reposer quelques jours au Kyngdon, dans la maison de ses parents. Il était allé voir Delvan pour la soirée d'Halloween, parce qu'il avait envie d'y aller. Il eut soudain mal à l'avant bras. Il réalisa qu'il portait son déguisement et qu'il était légèrement blessé. Du sang avait séché et la plaie quoique légère, était douloureuse. C'était quoi ce bordel ! Il ne se rappelait même pas y être allé ! Et où avaient-ils tous atterri précisément dans l'autre monde ? Il ne reconnaissait pas cette forêt et il ne trouvait pas de visages vraiment connus susceptibles de l'aider. Il n'avait pas vu que le bras puissant qui lui avait compressé la poitrine était celui de Sharlston. Lorsqu'il voulut se relever, un énorme vertige l'en empêcha et le cloua au sol. Il lâcha un gémissement audible et ne souhaita alors plus qu'une chose : se rendormir pour se réveiller ailleurs et y comprendre enfin quelque chose. Il parvint à s'adosser contre un arbre, pâle comme la mort, limite fiévreux avant de refermer les yeux et d'espérer que cela arrive vraiment. Il n'était pour le moment d'aucune utilité à tout ce beau monde. Il sentit le malaise venir avant même les premiers signes. «A... l'aide... » souffla t-il avant de sombrer à nouveau dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Dim 21 Jan 2018 - 12:42


L'expression qu'avait offert le shérif à Noram au moment ou il avait tourné la tête dans sa direction l'aurait fait doucement sourire si la situation n'avait pas été aussi étrange. Se réveiller en pleine forêt, sans toit pour le protéger ou même de voix dans son esprit pour lui dire de se lever... Qu'est-ce qui s'était passé bordel ? " Je vais me réveiller. Je ne serais pas dehors, en pleine forêt, à faire un feu de camp improvisé avec un psychologue et un rebelle mal coiffé. " fit soudainement le brun, détendant par la même occasion Noram qui commençait à être sur les nerfs. Pas de doute que le sarcasme de ce gusse lui avait manqué. " Je ne pensais pas non plus me retrouver avec un grincheux tel que toi en plein milieu des bois, je te ferai dire. " lui répondit-il avant de saluer d'un geste poli de la tête Gabriel. L'absence de Daisy à ses côtés devait le ravager plus qu'il ne voulait bien le montrer. Il allait lui demander comment il allait, lui assurant que Daisy devait surement être en sécurité quelque part - tout ceci dans le seul but de ne pas le voir pleurnicher, bien évidemment - mais une femme l'en empêcha, s'approchant du petit groupe d'une allure froide. D'autres vinrent à leur rencontre, deux hommes dont l'un semblait blessé à la jambe. Le plus musclé semblant avoir quelques idées quant à ce qu'ils devaient tous faire. " Je pense que la première chose à faire c’est remonter nos derniers souvenirs. On pourra peut-être avoir une plage horaire approximative de l’heure à laquelle…. c’est arrivé. C’est un bon point de départ d’après moi. Ensuite, si quelqu'un connait cet endroit, il est temps de se manifester. " Noram était d'accord, bien qu'essayer de se remémorer quoi que ce soit lui donnait un de ces mal de crâne. Il préféra laisser le luxe aux autres de trouver quelques indices alors que ses yeux commençaient déjà à étudier les alentours.

Ils étaient dans une forêt. Une bête forêt, avec des arbres banals, des branches banales, un sol banal. Pas de quoi lui raviver ne serait ce qu'une petite lumière chez lui. Il ne savait tout simplement pas où il pouvait bien être. Ares, j'te jure que si je te retrouve, tu passeras un sale quart d'heure. râla-t-il silencieusement, l'écho de sa voix dans son esprit accentuant ses maux de tête et le faisant grogner de plus belle. " Putain ! " Il n'aimait pas ce silence. Il ne ressentait plus la présence de son guide en lui - et Dieu sait que ça le faisait chier habituellement... C'était bien la preuve que la situation le dépassait. Puis soudain, un bruit retentissant vint interrompre les commentaires des sorciers regroupés, faisant paniquer le shérif qui hurla à tous d'aller s'abriter. Noram quant à lui, fronça les sourcils. Ce bruit, il l'avait déjà entendu, bien que cela faisait un bon bout de temps. Il n'aurait jamais pensé l'entendre à nouveau. " Ne vous affolez pas, ce n'est rien ! " voulu rassurer un rouquin, et Noram sut qu'il avait raison. Bienvenue chez moi... pensa-t-il en soupirant avant de lever le bras afin d'apercevoir l'avion qui était à l'origine de toute cette panique. Il grimaça cependant à mi-parcours, lâchant un gémissement de douleur sans qu'il ne puisse même penser à le ravaler. " Bordel de- " prononça-t-il malgré lui, agrippant son bras de toute ses forces en le collant contre son torse. Ses yeux coulèrent vers son membre et s'écarquillèrent presque aussitôt en voyant du sang tacher ses vêtements et des trous parsemer ses manches. " Qu'est-ce que- ? " souffla-t-il, découvrant de ses doigts tremblants une blessure qu'il ne se souvenait pas s'être infligé. On aurait dit qu'il s'était fait mordre par une énorme bête... Sa mâchoire avait été assez puissante pour lui laisser d'immenses cavités dans la peau. Ce n'était pas beau à voir. Le fait de se réveiller au milieu de nulle part, sans le moindres souvenirs et sans guide devait avoir atténué la douleur. Il n'avait tout simplement pas remarqué la blessure... Mais qu'est-ce qui avait bien pu se passer la veille pour qu'il se retrouve dans un état pareil ? Il se souvenait vaguement avoir décidé de ne pas aller à cette foutue fête organisée pour Halloween, mais après ? Qu'avait-il fait ? Où était-il allé ? Il n'en avait pas la moindre idée. Et cela le foutait en rogne. Son regard passa d'un sorcier à l'autre, jusqu'à ce que son attention s'arrête sur l'un d'eux. Et qu'il ne s'avance rapidement dans sa direction.

Il ne prit même pas la peine de se présenter, ou même de demander la permission pour faire ce qu'il s’apprêtait à faire. Il se dirigeait vers le gars musclé qui soutenait un plus fragile. Sa jambe était elle aussi blessée et recouverte de sang, et ça ne pouvait pas être qu'une foutue coïncidence. Alors peut-être qu'il leur foutrait la frousse, ou qu'il récolterait quelques remarques désobligeantes, mais il voulait savoir. Le blond s'accroupit donc près du sorcier et sans le moindre tact, ne se préoccupant même pas de la douleur qu'il pourrait lui infliger, il remonta le bas du pantalon du jeune afin d'étudier sa blessure. " Putain... " souffla-t-il en approchant son propre bras pour faire la comparaison.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Dim 28 Jan 2018 - 21:17


Il aurait voulu se souvenir. N'avoir que des bribes, dans les méandres de son esprit, à peine quelques images floues dont il aurait pu se saisir. Il aurait voulu connaître la vérité, l'endroit dans lequel il se trouvait. Mais à chaque fois que Lucas regardait vers l'arrière, il ne voyait que sa silhouette malingre enfilant une chemise et saisir son écharpe jaune et noire pour son déguisement. Il ne se souvenait ni de la soirée, ni de ce qui s'était passé ensuite ; il ne se souvenait pas s'être assoupi là, au milieu des autres. Quelque chose, tout au fond de lui, lui disait que si cela avait été un sommeil normal, il aurait été éveillé par la douleur provoquée par sa jambe. Il peinait à la poser sur le sol ; un diagnostique rapide sur sa propre souffrance lui laissait entendre qu'il avait forcé sur la blessure. Pourquoi ? Comment s'était-il fait mal, et pourquoi ne s'était-il pas chargé de la plaie immédiatement après ? Il n'avait absolument aucune réponse à ces questions. La seule chose dont il était conscient, c'était des décharges de souffrance que sa jambe lui envoyait. Il n'osait même pas regarder. Pour un médecin, c'était un comble, songea-t-il en réfugiant un peu plus profondément son nez dans le cou de Lysander.

L'intéressé avait immédiatement serré la fine silhouette du jeune homme contre lui, ses doigts glissant dans ses cheveux lui procurant le soulagement nécessaire pour rester debout, et ne pas éclater en sanglots. Hécate... Hécate, où es-tu ? Pourquoi n'était-elle pas avec lui ? Il n'entendait plus rien, ni son ronronnement familier et rassurant, ni sa voix grave retentissant à son esprit, ni même sa simple présence au creux de son crâne, dans lequel elle avait su se nicher dès le premier jour et ne plus jamais partir. Elle lui manquait, et la terreur à l'idée qu'il lui soit arrivé quelque chose était à l'échelle de l'angoisse qu'il ressentait au sujet de sa blessure, à lui. Les yeux fermés, il frissonna dans les bras de Lysander. “Calme toi. Nous allons les retrouver.” Sa voix était douce, murmurante à son oreille, rassurante. Il ne croyait pas un mot de ce que le jeune homme lui disait, mais il s'y accrocha, pourtant, de toutes ses forces. Hochant la tête au creux de sa gorge, Lucas ne chercha même pas à dissimuler tout ce qu'il avait éprouvé pour le jeune forgeron dès le premier regard. Il avait mal, et il avait peur ; alors sa timidité pouvait bien aller se faire foutre pour quelques heures.

Lucas...Tu es blessé.” A la mention de la blessure, il se mit à trembler, fou d'inquiétude. Il n'avait aucun moyen de désinfecter la blessure et de se soigner, et il ne voyait aucune habitation aux alentours. Comment pouvait-il échapper à la septicémie, c'était une question très pertinente à laquelle il n'avait, malheureusement, pas la moindre réponse. “Reste tranquille s’il te plait et dis moi la dernière chose dont tu te souviens. Il faut que je sache ce qu’il t’es arrivé. Il faut que...” Les doigts de Lysander relevèrent doucement son menton. Au bord des larmes, Lucas se mit à fuir son regard de givre. "Je ne sais pas. Je ne sais pas je... je ne comprends pas je ne me souviens pas..." La perte d'Hécate et la trace sanguinolente sur sa jambe l'empêchait d'avoir des pensées cohérentes, de toute manière. “Il ne t’arrivera plus rien, d’accord?Protège-moi. Je ne sais pas le faire tout seul. Comme s'il avait etendu cette prière tacite, Lysander soutint son poids, dans son dos. La douleur ne disparut pas, mais il put au moins boitiller sans avoir l'impression de se faire arracher un membre à chaque pas.

D’accord, allons voir. Tu vas réussir à marcher? Attends, appuie toi sur moi.” Obéissant, Lucas hocha la tête. Son bras enroulé autour des épaules de Lysander lui permit de se soutenir, aidé par les mains puissantes de l'homme qui l'empêchèrent de tomber. Avec soulagement, il parvint à boitiller jusqu'au groupe de personnes réveillées ; il avait du mal à les reconnaître, incapable de se souvenir s'ils les avaient déjà vus ou non par le passé. Ses pensées étaient enveloppées dans un brouillard opaque. Alors, mieux valait laisser Lysander parler, pour cette fois. La tête baissée, il ne la redressa vivement que lorsque le bruit de moteur d'un avion retentit dans le silence de la forêt ; ses yeux clairs se posèrent vers le ciel, et son corps frissonna en sentant les mains de Lysander se crisper au son brutal qui retentit dans les airs. Certains ici, comme le shériff ou lui, n'avaient jamais vu cela de leur vie. Ils étaient retournés de l'autre côté de la brèche. Ils étaient dans son monde, à lui. Les yeux écarquillés, Lucas posa ses yeux sur ceux qui avaient été réveillés en sursaut par le passage de l'avion ; sa bouche s'ouvrit et se referma sur le vide. Il eut à peine le temps d'apercevoir la silhouette d'Hayden se redresser et s'affaisser contre un arbre, pâle comme la mort ; et lorsqu'il le vit perdre connaissance, il tenta de se détacher de l'étreinte de Lysander pour se diriger vers lui. Hayden, il le connaissait. Peu, mais cela suffisait. Et Casey, où était-elle ?

Il n'eut pas le temps de réfléchir plus avant. La douleur lui déchira les entrailles alors qu'un grand blond relevait brutalement son pantalon. Un cri s'échappa de sa bouche, et sa main se crispa sur l'épaule du forgeron ; il ne l'avait même pas vu arriver, il s'était déplacé beaucoup trop vite. L'autre semblait se moquer éperdument de la douleur causée par son geste, qui lui donna la nausée ; il observa simplement la plaie de sa jambe, pour la comparer à la sienne, une blessure béante sur son bras. Les yeux révulsés, le jeune homme retint un haut le coeur. "Putain..." "Lâ-lâ-lâchez moi !" paniqué, Lucas tenta de ramener sa jambe à lui, mais la poigne ferme de l'inconnu le ramena plus vivement vers lui. Un gémissement franchit la barrière de ses lèvres ; les larmes aux yeux, il ramena une main à sa bouche pour étouffer un sanglot. Contre lui, il sentit l'étreinte de Lysander se dégager brusquement. Incapable de bouger, le médecin ferma les yeux. Il était décidément le courage personnifié.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Dim 28 Jan 2018 - 23:24



Event
Quand tu te réveilles en forêt, t'es mal barré.
Des gens qui discutent. Bon sang j'en ai marre de ces cons qui discutent pendant des heures devant le bar d'en face alors que ça serait plus simple de papoter à l'intérieur, au chaud, et surtout loin de moi pour que je puisse dormir sans être dérangé. Bon sang. Je grogne et je me retourne sauf que mon esprit s'arrête quand je sens sous mes doigts autre chose que ce que je devrais sentir. De... de l'herbe? Ce n'est pas du tissu mais de...l'herbe? Non. Impossible. J'hésite pourtant, allonge et replie les doigts, les yeux toujours fermés, espérant peut-être que c'est mon cerveau qui me joue des tours, que j'ai l'illusion de sentir de l'herbe alors qu'en fait je suis sagement et toujours dans mon lit. Sauf que le bout de mes doigts sent les différents brins, et même la terre grumeleuse dans laquelle ils poussent. Hein? Quoi? Ok on se trouve dans une impasse alors il faut que j'ouvre les yeux pour tirer le vrai du faux.

De l'herbe. Des buissons. Des troncs d'arbre.

Je sursaute et me redresse, réalisant en effet que je suis loin, très loin d'être dans ma chambre et encore plus loin d'être chez moi. Mais comment j'ai pu arriver ici? J'ai jamais été somnambule que je sache! Je grogne, sentant seulement que dormir sur de la terre battue est tout sauf confortable, et arrive à m'asseoir, réalisant seulement que je ne suis pas seul. Autour de moi une dizaine, non plus de personnes sont disséminées tout autour de moi, certains dormant encore, d'autres se réveillant, et les dernières échangeant déjà le regard sombre et l'air inquiet. Je titube un peu pour arriver à me mettre debout, posant une main sur un tronc, et maintenant que je suis totalement réveillé je commence à reconnaître des visages familiers. Des gens de mon village. Je ne connais pas leurs noms à tous mais je vois qui ils sont, je les ai croisés en ville. D'autres me sont inconnus.

Mais parmi les visages familiers deux noms sortent du lot, et m'incitent à prendre la parole, moi qui en temps normal serait simplement retourné me terrer chez moi.

Declan? Gabriel? Pourquoi est-ce qu'on est tous ici? En pleine forêt? Je...

Je plisse un peu les yeux en entendant un grondement passer au-dessus de ma tête, me taisant par réflexe le temps que le bruit se soit estompé. Avant de me figer quand je fais le lien. Un avion. Le leatherland? Un avion dans le Leatherland? Non c'est impossible. Alors ça voudrait dire... Je me frotte les yeux et regarde autour de nous. RIen ne me permet de répondre. Pourtant.

On... on est revenus de l'autre côté? On a quitté le pays des sorciers? Et nos guides? Où sont-ils? Je...

Oui depuis cinq mois que je suis ici je me suis habitué à ma petite renarde, elle fait partie de mon quotidien et je ne veux pas l'abandonner. Tout comme la vie que j'ai construite là-bas! Hors de question de revenir dans le monde moderne! Je jette un nouveau coup d'oeil autour de moi, de plus en plus inquiet quant à ce qui aurait pu se passer.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 317
Ϟ Points : 705
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Statut Social : Un poignard dans la jugulaire, ça tente qui ?
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes, messager
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Mar 30 Jan 2018 - 17:36


La situation n'avait rien d'amusante, et si l'air complètement paniqué du roux qui avait été avachi sur elle aurait pu être comique, notamment si elle avait été une autre personne, la situation présente ne l'était pas. Si le rouquin admettait ne pas se souvenir de la façon dont il était arrivé là, elle n'avait également aucun souvenir de la façon dont elle s'était retrouvée sur le sol de cette forêt qui ne lui était pas du tout familier. Et alors qu'à tour de rôle chacun demandait – ou plutôt exigeait – des explications au shérif, un ancien habitant de son village, Lysander, intervint, soutenant un jeune homme. «  Je pense que la première chose à faire c'est remonter nos derniers souvenirs. On pourra peut-être établir une plage horaire approximative de l'heure à laquelle... c'est arrivé. C'est un bon point de départ d'après moi. » C'était plutôt un bon plan, et Cahira en serait sûrement venue là si elle n'était pas aussi agacée par la situation. « Vu le nombre de personnes déguisées, je ne sais pas si nos souvenirs sont très fiables… À moins que tout le monde ait décidé d’enfiler son costume bien avant le début de la fête. » Cahira fronça légèrement les sourcils, ce qui en disait long sur ce qu'elle ressentait. Il y avait une autre possibilité, et elle ne l'aimait pas, mais alors pas du tout.

Declan, le shérif réagit après « Je me souviens m'être endormi en pensant que je devais surveiller cette stupide fête le lendemain. » Cahira voyait parfaitement de quoi il parlait. Delvan n'avait pas cessé de partager son enthousiasme à l'idée de la fête en question qui devait avoir, ou avait eu lieu ?, sur les terres du Melwall. « Ne me dites pas que j'ai suivi l'un de vous de l'autre côté des frontières et que nous nous sommes retrouvés perdus au milieu de nulle part... ? » Cahira resserra machinalement sa poigne sur l'arme qu'elle tenait. Elle n'aimait pas le ton de l'homme. En regardant autour d'elle, ses yeux se posèrent sur Sigma, non loin « Ça te dit quelque chose toi, ces bois ? » La chasseresse s'apprêtait à répondre quand soudainement un bruit sourd, leur passa avec une énorme vitesse au-dessus de la tête. Et la réaction de Cahira, fut assez similaire à celle du shérif. Elle s'accroupit poignard, un poignard dans son autre main, prête à sauter en action. Le roux qui était avachi sur elle un peu plus tôt réagit, et le manque d'inquiétude sur son visage était intrigant « Ne vous affolez pas, ce n'est rien ! » De toute évidence, « rien » faisait toujours un vacarme de ce type, c'était universellement connu. L'homme qui était intervenu un peu plus tôt réagit à la suite du roux. « Il a raison. C'est juste un avion, rien qui ne nous menace. » Et c'était quoi, au juste, un avion ? Quoique, le nom lui semblait familier. Cette impression qu'on venait de la lester d'un immense poids l'envahi. Elle se redressa tentant de faire disparaître cette désagréable sensation. Sigma n'avait l'intention de rester dans les parages, visiblement mais si ce qu'elle pensait était vrai, il risquait de se perdre dans ces bois. « Et maintenant on est certain de ne plus être au Leatherland. Félicitations shérif, vous n’avez pas franchi les frontières, mais la brèche. Bienvenue dans l’autre monde. » Elle avait espéré avoir tort, vraiment. Fantastique.

Cahira, elle reconnaissait certaines têtes de son village, et des autres, mais beaucoup d'inconnu. Elle nota rapidement les blessures que portaient plusieurs membres qui étaient réveillés. Une autre personne prit la parole « On... on est revenus de l'autre côté? On a quitté le pays des sorciers? Et nos guides? Où sont-ils? Je... » revenus ? Un natif de ce monde donc. « Les guides ne peuvent pas traverser la brèche. Ils sont donc tous dans le Leatherland. » Intervint-elle, allant directement au point. Cahira lança un regard au shérif avant de reprendre la parole. « Il y a des blessés, il faudrait déjà s'en occupé. » En plus d'Hayden, qui avait perdu connaissance dans les bras d'un homme, elle comptait deux autres personnes gravement blessées. « Puis ensuite tous se regrouper. Et enfin patrouiller à la recherche de ceux qui ne sont pas avec nous. » Elle avait rapidement lancé un regard autour d'elle, quand elle s'était levée plus tôt. « Cette forêt à l'air très vaste, il est probable qu'on ne soit pas tous regroupé ici. » Elle lança tourna son regard vers les deux autres nouveaux habitants « Et il faudrait qu'il y ait toujours un natif de ce monde avec ceux qui viennent de l'autre monde. » C'était étrange, de parlait d'elle et de son monde de cette façon, mais ce n'était pas le plus important. Il fallait soigner ces personnes, se regrouper tous et faire le point sur la situation. Cahira rangea rapidement ses poignards, ses yeux se posant sur les formes encore endormies ou se réveillant d'autres personnes. Elle voyait son cousin, mais aucune trace de la petite Phillie ou de Roann. Et ça l'inquiétait, mais ça ne servirait à rien de céder à la panique. De toute façon, elle ne cédait pas à la panique. Cahira eut de nouveau un pincement au cœur dû au manque de Roy, qui ne se serait pas gêné de faire une remarque. Ils avaient intérêt à trouver une explication à cette histoire, et vite. « Et comme l'a mentionné Lysander plus tôt, si quelqu'un connaît cette forêt, ce serait bien de partager cette information. » Elle avait horreur d'avancer dans le vide, Cahira. La dernière où elle l'avait fait, ça avait été pendant l'exploration au-delà des limites du Kyngdom et elle avait perdu toute son équipe, minus une autre personne. L'escapade dans le Meiklam avec Delvan ne comptait pas comme telle.

_________________


I'll have you begging for mercy, ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 238
Ϟ Points : 454
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Ven 16 Fév 2018 - 16:45


Delvan rêvait. Certaines images étaient plus floues que d’autres, certains bruits plus distants. De clair, il y avait eu le gazouillement d’oiseaux, mais ce n’était pas une chose rare au Kyngdon. Ce qui avait été plus incongru et donc vraiment caractéristique du caractère onirique de la scène, c’était Slow et Chadwick qui dormaient paisiblement dans les bras l’un de l’autre avant que la chasseuse ne se réveille et place un couteau sous la gorge du roux. Voilà qui ferait surement une sacrée première rencontre entre les deux, songea-t-il vaguement amusé, avant de sombrer plus profondément dans les bras de Morphée. Ou du moins il essaya pendant quelques minutes. Les oiseaux n’arrêtèrent pas leur chant et des gens se mirent à parler.

Delvan était réveillé, mais il n’avait aucune envie de se lever. Pour quoi faire ? Du peu qu’il avait compris, son esprit encore embrumé par le sommeil, personne ne comprenait rien. Il entrouvrit les paupières. Il aperçut plusieurs autres personnes allongées aux alentours et un groupe d’individus debout, le tout au milieu d’une forêt. Génial. Il poussa un soupir avant de fermer de nouveau les yeux : il n’était pas seul, des gens s’occupaient de démêler la situation et il avait simplement envie de dormir. Apparemment, c’était vraiment trop demander. Un bruit sourd chassa toute trace de sommeil en lui et, le coeur battant la chamade mais avec les réflexes d’une vie d’entraînement, il s’accroupit immédiatement. Ou pas. Un cri à moitié douleur et à moitié surprise lui échappa : ses cheveux étaient coincés. Il jura et se retourna pour constater qu’une jeune femme, elle aussi réveillée brusquement par le son apocalyptique, était encore assise sur sa chevelure.

« Ne vous affolez pas, ce n'est rien ! » Confus, il regarda Chadwick avec les sourcils froncés, avant de se forcer à se détendre. Il faisait confiance au rouquin. Après avoir été libéré du piège qui l’avait si bien retenu, il s’assit doucement, écoutant la discussion d’une certaine distance. La panique qu’il aurait dû ressentir à l’idée de se trouver dans un autre monde ne venait pas, surement tenue à distance par le choc. « Les guides ne peuvent pas traverser la brèche. Ils sont donc tous dans le Leatherland. » Ça, en revanche, ça l’atteignit durement. Il pouvait toujours compter sur Slow pour énoncer les vérités froidement. Heureusement, il pouvait aussi toujours compter sur elle pour prendre les choses en main. Il prêta attention à ce qu’elle disait, parcourant en même temps les lieux du regard et remarquant les blessés dont elle parlait. Et les absents.

Avec un soupir, il se leva et rejoignit sa cousine. Il était soucieux, soucieux de ses proches qu’il ne voyait pas dans le coin, mais soucieux aussi d’à quel point leur petite communauté de sorciers avait l’air mal en point. Il nota deux hommes aux plaies impressionnantes avec une grimace. « On a besoin de désinfectant. Et de bandages. Pour l’instant, on peut juste rincer les plaies. Si on trouve une source d’eau. » Ce n’était pas assez et elle le savait aussi bien que lui. « Exlorer autour de nous est le plus urgent, Cahira. Il faut qu’on trouve une rivière ou quelque chose, qu’on retrouve tout le monde, et qu’on déniche un village ou je ne sais quoi pour se procurer de quoi soigner ceux qui en ont besoin. » Venant de lui, la proposition d’une exploration était bien étrange, mais il n’y fit pas attention. Ce n’était pas les terres inexplorées et dangereuses du Leatherland, c’était un monde dont les anciens habitants assuraient qu’ils n’existaient pas d’inconnu similaire. Puis Philie n’était pas là. Il s’inquiétait d’ailleurs plus pour ceux qui auraient le malheur de croiser sa petite soeur perdue et en colère que pour elle, mais tout de même, il s’inquiétait. Tu paniques, aurait dit Elisha, sauf qu’il n’était pas là. Il aurait eu un petit peu raison, mais guide ou pas, Delvan ne l’admettrait pas. Il força un de ses éternels sourires. « Qui est partant pour une balade en forêt ? »

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

The Game Masteravatar




Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 1343
Ϟ Points : 200



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Dim 18 Fév 2018 - 11:30


Intervention du maître du jeu


Vos personnages réalisent qu'ils se trouvent en dehors de la brèche, dans notre monde. Ce qu'ils ignorent, en revanche, c'est que plusieurs d'entre eux sont devenus récemment loups-garous et que la prochaine pleine-lune aura lieu le lendemain soir, le 3 novembre. Ceux qui sont lycans depuis longtemps pourront peut-être comprendre que la pleine-lune approche grâce à leur changement d'humeur. Pour les autres, en revanche... ce sera plus compliqué. En attendant, vos personnages peuvent découvrir ou redécouvrir les lieux qui les entourent et trouver des solutions pour survivre, le temps de trouver une solution pour retourner chez eux. Libre à vous de continuer ce sujet commun en groupe ou en individuel, dans des sujets à part. Bon jeu à tous et à très vite pour un sujet commun qui se situera au lendemain, le soir de la pleine-lune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org

Athéna J. Loganavatar

Membre du forum
Nouvel habitant & Lycan



Ϟ Inscription : 08/01/2017
Ϟ Messages : 177
Ϟ Points : 306
Ϟ Avatar : Caity Lotz
Ϟ Crédits : Schizophrenic(avatar)/ tumblr gif signa'
Ϟ Autre(s) compte(s) : Anya Black/ Callum
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de poison végétal/ contrôle de la végétation
Ϟ Guide : Serpent - Nagini
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Herboriste



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Jeu 1 Mar 2018 - 12:47


Des voix, différentes voix, Athéna marmonna, pourquoi les gens faisaient ils autant de bruit. Et puis pourquoi il faisait aussi froid, ou se trouvait sa couverture histoire qu’elle puisse la tirer sur elle, cependant sa main ne rencontra que de la mousse. De la mousse ?! Un bruit puissant la tira alors complètement des derniers limbes du sommeil en sursautant violemment. Voulant un peu prestement le buste pour regarder, la jeune femme regretta amèrement, tout son corps lui faisait affreusement mal, comme après une bonne raclé. Sa tête aurait pu abriter un concert des tambours du Bronx que cela n’aurait pas été surprenant.
Cependant il ne lui fallut que quelques secondes pour reconnaitre le son surprenant qu’elle venait d’entendre, la blonde ne pensait plus jamais l’entendre, un avion de chasse. La pensé ne fit qu’un tour dans son esprit, il n’y avait pas d’avion de chasse au Leatherland. Regardant autour d’elle, l’herboriste ne reconnut absolument pas cet endroit, une forêt, cela ne l’avait pas absolument pas qu’est ce qui ressemblait plus à cet endroit qu’une autre forêt. Parfait elle était complétement perdu, dans un état de santé moyens et sans aucun souvenirs de ce qui avait pu se passer entre les deux. C’était quelque peu angoissant à bien y penser, certes elle déjà été dans des lieux totalement perdu, blessé mais jamais au grand jamais elle n’avait au de trous de mémoires. Peut-être Nagini aurait-il plus d’informations qu’elle. Soudain quelque chose la frappa, elle n’avait pas mis de mot dessus et n’y avait pas vraiment fait attention vue la situation, mais elle ne sentait plus la présence de son guide à ses côtés. Une pointe de crainte naquit dans ses entrailles, elle essaya de l’appeler, mais seul le vide lui répondit. Respirant à fond, elle se persuada qu’il allait bien, après tout il savait prendre soin de lui. Le serpent n’était peut-être pas très loin allé savoir. Petit à petit son cerveau commençait à comprendre, l’avion de chasse, cet endroit.

‘’Les guides ne peuvent pas traverser la brèche. Ils sont donc tous dans le Leatherland.’’

Voilà exactement, Athéna tourna la tête dans la direction de la voix qui lui semblait familière. Elle l’avait déjà entendu quelque part, oui elle en était sûre, était ce celle de Cahira ? Pas très loin d’elle se trouvait déjà un petit groupe de gens qui c’était rassemblés. Autant se joindre à la fête pensa telle amèrement. Dans un mouvement souple elle se releva, brutalement une douleur aiguë au niveau de la cheville et du pied la stoppa. Pour ne pas tomber l’ancienne militaire du prendre appuie sur un arbre proche d’elle. Qu’est-ce que c’était encore que de bordel pensa telle. Se posant précautionneusement sur le sol elle releva le bat de son pantalon écartant aussi sa chaussure. Sa nausée ne fit que grandir et sa tête lui tournait un peu. C’était vraiment moche, une blessure profonde qui risquait fortement de mal tournée si elle ne s’en occupait pas rapidement. Aucun souvenir de sa non plus, ce qui n’était pas rassurant du tout.
L’herboriste se frotta le visage, sentant la colère couvé, c’était du grand n’importe quoi tout ça. Se levant comme elle put, d’une pas claudicant, elle s’approcha du groupe, elle reconnut plusieurs visages, la blonde était soulager d’en voir certains, et elle se serait bien passé d’en voir d’autre. Tel celui de Gabriel, peut importe la situation elle lui en voulait toujours et malheureusement elle avait quelque peux pas la rancœur longue. Se rapprocher oui pourquoi pas mais maintenant elle se demandait si ce mêler aux autres était une bonne idée. Athéna choisi la solution entre les deux, s’adossant à un arbre, elle resta à bonne distance pour entendre et pouvoir réagir, mais pas assez près pour être considérer comme une personne participant, a quoi que ce fut en fait. Posant avec prudence son pied sur le sol, ça faisait un mal de chien, dans cet état elle ne pourrait aider personne, même si elle l’avait vraiment voulu. Respirant doucement, regardant autour d’elle de nouveau.

_________________

Many that live
deserve death. And some that die deserve life. Can you give it to them? Then do not be too eager to deal out death in judgement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 436
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   Ven 2 Mar 2018 - 16:29


Nouvelle évidence de leur situation plus que précaire, il y avait des blessés. Les sourcils froncés, Gabriel avait observé Noram relever le bras et retint en haut le coeur devant l’état du membre. Ce n’était franchement pas beau à voir. Comment avaient-ils pu louper ça ? Le psychologue se fit le reproche de ne pas l’avoir remarqué plus tôt, écartant comme explication sa fatigue, son réveil pour le moins déboussolant et le choc de se retrouver dans son mode d’origine. Noram saignait, ça aurait dû lui crever les yeux. Et il n’était pas le seul. Un jeun brun, boitant, était soutenu par autre homme et sa blessure un peu violemment découverte par Noram était similaire à celle du blond. Le deuxième mystère était donc de savoir comment ces deux-là avaient pu être blessés. Les rouages de son esprit analytique tournaient à pleine vitesse, mais en vain. Il ne remarqua pas la présence de Nathan avant que l’autre homme ne lui adresse la parole et ne put que hausser les épaules à ses questions. Ce fut une femme asiatique qui répliqua. « Les guides ne peuvent pas traverser la brèche. Ils sont donc tous dans le Leatherland. » C’était logique. Pas franchement rassurant, parce que Daisy était une jeune chienne énergique et optimiste et naïve et pas vraiment consciente de ses limites et plein d’autres choses encore auxquelles il fallait qu’il arrête de penser s’il ne voulait pas avoir une crise de panique. Daisy trouverait un autre ami guide qui s’occuperait d’elle. Voilà tout.

Il se concentra de nouveau sur ce qui se disait autour de lui. La femme intervenu plus tôt parlait toujours, pleine de bon sens et d’une autorité assurée qui devait lui venir par expérience et il constata que c’était rassurant de voir quelqu’un capable de prendre les choses en main. Ils avaient un plan d’action. Du moins, avant qu’un autre jeune homme intervienne pour discuter de l’ordre de priorité. « Explorer autour de nous est le plus urgent, Cahira. Il faut qu’on trouve une rivière ou quelque chose, qu’on retrouve tout le monde, et qu’on déniche un village ou je ne sais quoi pour se procurer de quoi soigner ceux qui en ont besoin. » C’était logique, quand on considérait qu’ils ne disposaient de rien pour venir en aide aux blessés. Cependant ce n’était pas tout à fait vrai. « Je peux aider pour soigner les plaies. » Il fallait bien que son don et que la bonne partie de son temps qu’il passait à étudier la médecine à base de plantes finissent par payer. « Je peux sécréter des antiseptiques et cicatrisants naturels. Par exemple de l’huile de millepertuis pourrait faire office de premier soin, le temps que l’on sache où on est exactement et quel village est le plus proche. » Il nota les blessés du regard, s’assurant qu’il aurait assez d’énergie pour sécréter assez de l’extrait végétal. Il nota la présence d'Athéna qu'il avait vu se rapprocher en boitant. « Je propose que les blessés restent ici avec moi pendant que ceux qui sont volontaires explorent les alentours. » Il voulait lui aussi explorer, avoir l’impression de répondre au moins à une des questions qui l’assaillaient depuis son réveil, mais il serait plus utile ainsi et, si rien d’autre, Gabriel était quelqu’un de responsable.

_________________

We could be all kinds of magic if that's what we need
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daearen.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Sujet commun] Réveil dans la forêt...   


Revenir en haut Aller en bas
 

[Sujet commun] Réveil dans la forêt...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daearen :: Notre Monde :: L'IRLANDE :: GOUGANE FOREST PARK-